30 décembre 2011

La VAE à l'ONISEP

http://www.lyceeleonblum.ac-creteil.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/12/LogoOnisep.jpgLa VAE: pour qui et pour quoi ?
Pourquoi faire valider vos acquis? Quelles conditions à remplir? Des conseils si vous souhaitez évoluer dans votre emploi, vous reconvertir, présenter un concours exigeant, obtenir un diplôme que vous n’avez pas ou reprendre des études…
Qui peut en bénéficier ?

Quels que soient son statut (salarié en CDD – contrat à durée déterminée, CDI – contrat à durée indéterminée, intérim, non salarié, agent de la fonction publique, demandeur d’emploi, bénévole, volontaire), son âge, son niveau d’études et sa qualification, chacun peut bénéficier de la VAE pour obtenir une certification professionnelle. Droit individuel instauré par la loi, la validation ne peut pas vous être imposée par l’entreprise. C’est à vous d’en faire la demande.
Que peut-on obtenir par la VAE ?

Par le biais de la VAE, vous pouvez obtenir toute certification à finalité professionnelle, sous la réserve impérative qu’elle soit inscrite au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).
Sont accessibles par la VAE les certifications suivantes:
- les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par l’État (ministères en charge de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de l’Agriculture, de l’Emploi, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, de la Santé, des Affaires sociales…);
- les CQP (certificats de qualification professionnelle), créés et délivrés sous l’égide des branches professionnelles;
- les titres, diplômes et certificats créés par des organismes privés, publics ou consulaires enregistrés au RNCP.
Les certifications obtenues par la VAE sont les mêmes que celles délivrées par la voie de la formation: le document remis ne mentionne pas la voie d’accès empruntée.
Quelles sont les conditions à remplir ?

Pour bénéficier de la VAE, il faut que vous ayez exercé des fonctions en relation directe avec la certification que vous visez et cela pendant au moins 3 ans. L’activité peut avoir été pratiquée en France ou à l’étranger. Elle peut être actuelle ou révolue, continue ou discontinue, être ou avoir été réalisée à temps plein ou à temps partiel. Il existe des modalités de calcul spécifiques selon les secteurs professionnels.
Pour aller plus loin...
- Toutes les infos en résumé sur Pôle emploi.
- Sur le site de la  CNCP (Commission nationale des certifications professionnelles), vous trouverez toutes les informations sur les démarches, les coordonnées des structures chargées de l'information sur la VAE, les liens vers les différents ministères concernés, ainsi que le RNCP.
- Voir aussi le service-public.fr ou encore le portail gouvernemental de la VAE.
http://www.lyceeleonblum.ac-creteil.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/12/LogoOnisep.jpgLa VAE : quelles démarches ?
S’engager dans une VAE (validation des acquis de l’expérience) nécessite un investissement personnel important. Réflexion sur son activité professionnelle, travail le soir pour rédiger des rapports… cette démarche dure en moyenne de 6 mois à 1 an.
Cerner votre projet professionnel

Avant tout, il s’agit de bien définir votre projet. Pour cela, vous pouvez bénéficier de conseils auprès des Cris (cellules régionales interservices). Ces structures vous aideront à identifier la ou les certifications accessibles à partir de votre expérience. Vous en trouverez les coordonnées sur le site de la CNCP (Commission nationale des certifications professionnelles). Sachez que si votre employeur n’est pas partie prenante dans votre projet, vous serez peut-être obligé de quitter l’entreprise pour trouver un nouveau poste correspondant à votre nouvelle qualification.
Livret 1 et certificat de recevabilité

Vous devez ensuite vous adresser au ministère ou à l’organisme qui délivre le diplôme, le titre ou le certificat de qualification pour connaître les modalités particulières, retirer le dossier et entamer la démarche. Chaque ministère a désigné des interlocuteurs spécialement chargés de la mise en œuvre de la VAE pour l’accès à leurs certifications.
Vous aurez alors à remplir le livret 1: renseignements administratifs, description du parcours professionnel, certificats de travail à fournir…
Vous ne pourrez déposer qu’une seule demande par année civile, pour le même diplôme, titre ou certificat de qualification. S’il s’agit de diplômes différents, vous ne pourrez déposer plus de 3 demandes au cours de la même année civile.
Une fois votre dossier déposé, vous recevrez un certificat de recevabilité. Si votre dossier n’est pas validé, il vous faudra redéfinir votre projet professionnel.
Livret 2: présentation de vos activités professionnelles

Une fois l’accord reçu, vous rédigerez un rapport très détaillé de l’ensemble des activités que vous avez exercées. Dans certains cas, vous vous préparerez à une mise en situation professionnelle. Pour l’ensemble de ces démarches, vous pouvez être aidé. Cette prestation d’accompagnement est souvent payante, mais des aides existent.
Validation par le jury

Après le dépôt de votre dossier, un jury vous convoque à un entretien pour vérifier l’authenticité de vos déclarations et compléter ou développer certaines informations. Il évalue si votre expérience correspond aux exigences (connaissances, compétences, aptitudes) du diplôme visé.
Lorsqu’il prend une décision favorable, il peut:
- attribuer la totalité du diplôme;
- attribuer seulement une partie du diplôme.
Pour aller plus loin...
- Toutes les infos en résumé sur Pôle emploi.
- Sur le site de la  CNCP (Commission nationale des certifications professionnelles), vous trouverez toutes les informations sur les démarches, les coordonnées des structures chargées de l'information sur la VAE, les liens vers les différents ministères concernés, ainsi que le RNCP.
- Voir aussi le service-public.fr ou encore le portail gouvernemental de la VAE.
http://www.lyceeleonblum.ac-creteil.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/12/LogoOnisep.jpgLa VAE, la VAP, qu’est-ce que c’est ?
Booster sa carrière? C’est possible avec la VAE (validation des acquis de l’expérience) et la VAP (validation des acquis professionnels). Ces 2 dispositifs permettent de suivre une formation ou d’obtenir un diplôme correspondant à vos acquis personnels ou professionnels.
La VAE (validation des acquis de l’expérience) et la VAP (validation des acquis professionnels) répondent à des objectifs et des projets différents. Pour choisir entre l’un ou l’autre, vous devrez dire si vous souhaitez reprendre des études ou valider un parcours passé.
La VAE (validation des acquis de l’expérience)

Elle s’adresse à toute personne qui souhaite faire valider ses acquis professionnels et paraprofessionnels par un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle, sans suivre le parcours de formation traditionnel. La condition est de justifier de 3 années au minimum d’activité salariée ou non salariée présentant un lien direct avec le diplôme visé.
La VAE permet également d’intégrer un cursus de formation sans avoir le diplôme habituellement requis.
La VAP (validation des acquis professionnels)

Elle vous permet d’entrer dans une formation pour laquelle vous ne possédez pas le titre ou le diplôme requis. Il s’agit d’une autorisation d’inscription par dispense de titre requis dans le cadre d’une poursuite ou d’une reprise d’études.
Vous êtes, par exemple, titulaire d’un diplôme de niveau bac + 2 et souhaitez entrer en 2e année de master. Une commission peut décider si votre parcours professionnel vous permet d’intégrer la formation.
http://www.lyceeleonblum.ac-creteil.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/12/LogoOnisep.jpg VAE: for whom and for what?
Why validate your skills? What conditions? Advice if you want to work in your job, you convert, submit a contest demanding a degree that you do not go back to school or. More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]