15 décembre 2011

Une première en France: lancement du Contrat de Partenariat de Performance Energétique de l’UVSQ

http://www.uvsq.fr/images/logo.pngSylvie Faucheux lance avec Cofely, Groupe GDF SUEZ, le premier Contrat de Partenariat de Performance Energétique (CPPE) dans la sphère universitaire française. L’université conforte ainsi son engagement pionnier en matière de développement durable.
Présentation

L’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, qui accueille aujourd’hui plus de 19000 étudiants dispose d’un patrimoine immobilier important mais hétérogène réparti entre les villes de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, Rambouillet, Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Le Chesnay, Vélizy-Villacoublay et Garches.
Consciente de la nécessité de pérenniser ses bâtiments dans une perspective environnementale et durable, l’UVSQ, avec sa fondation partenariale Fondaterra, s’est lancée dans un projet ambitieux et innovant d’amélioration de la performance énergétique de son patrimoine, incluant notamment sa réhabilitation, sa remise aux normes et l’optimisation de sa maintenance.
D'une durée de 25 ans, le Contrat de Partenariat de Performance Energétique de l’UVSQ, signé avec Cofely, met en oeuvre un programme de travaux uniforme et cohérent sur l'ensemble du parc immobilier avec notamment la modernisation et l’optimisation de l'ensemble des chaufferies, la production d’énergies renouvelables (chaufferie biomasse, panneaux photovoltaïques, éolienne), le renforcement de l'isolation du bâti de certaines constructions… Cofely mettra également en place Cofelyvision, sa solution de gestion intelligente de l’énergie, qui permet de piloter les installations à distance et en temps réel…
Les travaux, dont l’achèvement est prévu pour novembre 2012, permettront une économie de 33% de la consommation d’énergie utilisée pour le chauffage, de 11% de la consommation en électricité et de 19% de la consommation d’eau. Couplées à l’utilisation d’énergies renouvelables, ces économies favoriseront la diminution des émissions de gaz à effet de serre de 20%, soit l’équivalent de 1050 tonnes de C02.
Enfin, avec un montant d’investissement de près de 11 millions d’euros, ce nouveau contrat, qui englobe le financement, la conception, les travaux, l’entretien, la maintenance et l’exploitation des différents sites de l’université, bénéficie d’une part significative d’autofinancement. Les travaux d’amélioration des sites seront financés d’une part, par les économies d'énergies réalisées et d’autre part, par des recettes annexes conçues en fonction de l’usage du site: location de salles ou amphithéâtres à des entreprises, enrichissement de l’offre de restauration proposée aux étudiants et location d’espaces publicitaires.
Menée par Cofely en collaboration avec Ineo, Groupe GDF SUEZ, cette démarche innovante fait de l’UVSQ un laboratoire d’expérimentation des services qui transformeront le campus de demain en véritable lieu de vie.
http://www.uvsq.fr/images/logo.png Sylvie Faucheux launches Cofely, GDF SUEZ, the first Contract Energy Performance Partnership (SBP) in the French academic world. The University confirms its commitment pioneer in sustainable development.
Presentation
The University of Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, which now hosts more than 19,000 students has a significant real estate holdings but heterogeneous distributed between the cities of Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Rambouillet, Mantes- la-Jolie, Mantes-la-Ville, The Chester, Velizy-Villacoublay and Garches.
Recognizing the need to maintain its buildings from an environmental perspective, sustainable UVSQ with its founding partnership Fondaterra, has embarked on an ambitious and innovative project to improve the energy performance of its assets, including in particular its rehabilitation , its up to standard and optimization of maintenance. More...

Posté par pcassuto à 23:04 - Permalien [#]


Portait de l’étudiant européen: Au nord, des étudiants plus âgés et plus émancipés qu’au sud

http://www.finance-watch.org/wp-content/uploads/2011/06/Le_Monde_logo.pngPar Isabelle Rey-Lefebvre. S’il fallait dresser le portait robot de l’étudiant européen, ce serait une fille de 24 ans, inscrite en licence, aves des ressources d’en moyenne 850 euros par mois et dont les parents sont diplômés de l’enseignement supérieur.
Voici à gros traits, les résultats de la quatrième enquête Eurostudent sur les conditions de vie des étudiants en Europe, pilotée par l’Allemagne. L’étude porte sur 26 pays européens mais l’observatoire de la vie étudiante (Ove), correspondant français d’Eurostudent en a tiré une synthèse sur dix pays, publiée dans le bulletin de l’Ove de décembre 2011.
En réalité, les modèles d’enseignement supérieur et donc les profils sont assez différents d’un pays à l’autre. Les Français sont les plus jeunes avec un âge moyen de 21,5 ans, car, dès le bac en poche, ils se pressent aux portes des établissements supérieurs pour décrocher le plus vite possible un diplôme, sésame de l’entrée dans la vie professionnelle. A l’opposé, les Danois sont les plus vieux avec une moyenne d’âge de 26,6 ans, suivis par les Anglais (26 ans) puis les Suédois (25,5 ans). 75% des Danois n’entrent pas directement dans le supérieur, 40% le font après deux ans. Car, au terme de leurs études secondaires, ces étudiants musardent, un an ou deux pour voyager, vivre une première expérience professionnelle ou réaliser un projet associatif ou personnel. Ce temps de maturation aboutit-il à une meilleure orientation des étudiants plus déterminés dans leur choix de cursus, dans leur projet de vie ? Hélas ! L’étude ne le dit pas. A noter qu’au Royaume-Uni près de 23 % des étudiants ont plus de trente ans, car les allers et venues entre le monde du travail et les études sont plus fréquents et plus faciles.
Cette différence d’âge explique la diversité des profils. Les plus âgés sont évidement plus fréquemment mariés avec des enfants, il n’est pas rare de voir des crèches dans les universités danoises ou suédoises et travaillent. 74% des étudiants Suisses et 66% des Danois exercent une activité rémunérée. A l’opposé, les Espagnols, les Italiens ont les taux d’activité les plus réduits avec respectivement 32 et 36%. Par voie de conséquence, les étudiants latins sont plus souvent dépendants de leur famille sur le plan financier ou de leur logement. En Espagne, Allemagne, France, Pologne ou Roumanie, la moitié des ressources des étudiants vient de la famille, avec une particularité française où les aides collectives représentant la même part que les subsides familiaux (25%). En Suède ou au Danemark, les fonds publics représentent 60% des ressources complétées les revenus d’activités (20% en Suède, 30% au Danemark). Cette émancipation se traduit aussi dans les lieux de résidence en Grande Bretagne, Allemagne, en Suède et au Danemark où moins d’un étudiant sur trois vit au domicile parental, lorsque 75% des Italiens vivent chez leur parents. La France occupe une position moyenne avec autant d’étudiants chez leurs parents ou chez eux.
Sur le plan de l’inégalité d’accès à l enseignement supérieur , l’Espagne et la France et dans une moindre mesure l’Italie se distinguent pour la sous représentation la plus marquée des étudiants d’origine populaire avec à l’autre bout de l’échelle le Danemark et la Pologne et enfin la Suède.
http://www.finance-watch.org/wp-content/uploads/2011/06/Le_Monde_logo.png Isabelle Rey-Lefebvre. Gdybyśmy sporządzenia robota Europejskiej studenta, będzie to dziewczyna z 24, zarejestrowanej licencji aves zasobów średnio 850 euro miesięcznie i którego rodzice są absolwentami Szkolnictwa Wyższego.
Tu, w szerokim kresek, wyniki czwartego Eurostudent badania życia studentów w Europie, prowadzona przez Niemcy.
Badanie objęło 26 krajów europejskich, ale Obserwatorium Życie studenckie (OVE), francuski korespondent Eurostudent zwrócił podsumowanie z dziesięciu krajów, opublikowane w biuletynie Ove grudnia 2011. Więcej...

Posté par pcassuto à 22:49 - - Permalien [#]
Tags :

4500ème article sur le blog / 40 ans de formation professionnelle: bilan et perspectives

Le comité social et environnemental vient de publier un avis sur le thème de la formation professionnelle. Il ressort que ne niveau régional est le plus pertinent pour une gestion et un développement qualitatif.
Les propositions du CESE pour mieux articuler formation initiale et continue

1. Poursuivre la structuration d’un service public de l’orientation tout au long de la vie
2. Renforcer les liens entre le système éducatif et le monde du travail pour une orientation efficace
3. Promouvoir les formations en alternance
4. Renforcer le rôle des universités dans la formation continue

5. Instaurer un droit à la formation initiale différée
6. Donner un nouvel élan à la VAE
Accroître l'efficacité et la qualité du système de formation professionnelle

7. Faire du plan de formation un outil stratégique de gestion des ressources humaines
8. Améliorer l’accès à la formation dans les TPE et PME
9. Instaurer un référencement « qualité » des organismes de formation
10. Adapter le système de formation et de certification aux évolutions économiques, sociales et environnementales ainsi qu’aux enjeux européens
11. Favoriser l’innovation pédagogique
12. Inscrire la formation comme composante de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises
Faire de la formation un outil de sécurisation des parcours professionnels

13. Faciliter l’accès des demandeurs d’emploi à la formation professionnelle
14. Expérimenter l’adaptation du contrat de sécurisation professionnelle aux chômeurs de longue durée
15. Mieux articuler le chômage partiel, comme les activités réduites, et la formation
16. Renforcer la coopération de Pôle emploi avec les organismes collecteurs
17. Mieux articuler le DIF avec les autres dispositifs de formation
18. Réaliser une étude de faisabilité sur la création éventuelle de comptes individuels formation
19. Consolider les moyens du CIF
Renforcer la gouvernance et le pilotage stratégique

20. Améliorer la gouvernance du système de formation professionnelle
21. Clarifier la gouvernance régionale
22. Mieux prendre en compte le « hors champ » dans la gouvernance
23. Renforcer et coordonner les procédures  d’évaluation
24. Financer le paritarisme dans le domaine de la formation professionnelle
Télécharger 40 ans de formation professionnelle :
bilan et perspectives; CESE; diffusé par l'association ASSPRO.
Les autres repères du blog:
4000ème article sur le blog
/Les chiffres 2010 de la VAE à La Réunion,
3500ème article sur le blog
/La VAE en Poitou-Charente en 2010,
3000ème article sur le blog/Contrats apprentissage et pro,
2500ème article sur le blog
/Journées Nationales des MDE et des PLIE,
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

Sotsiaalse ja keskkonnaalase komitee avaldas äsja teatise teemal kutseõpe. Tundub, et ainult piirkondlikul tasandil on kõige olulisemad ja kvaliteedi arendamiseks.
EMSK ettepanekutest paremini väljendada alg-ning täiendõpet

1.
Jätka struktureerimise avalike teenuste orientatsiooni kogu elu
2.
Tugevdada sidemeid hariduse ja töökoha tõhusat juhised
3.
Edendamine vahelduvõpe
4.
Tugevdada ülikoolide koolitus
5.
Millega kehtestatakse õigus esialgse edasi
6.
Anda uut hoogu VAE. Velle...

Posté par pcassuto à 16:49 - - Permalien [#]
Tags : ,

Catalogue des formations d'Aix-Marseille Université

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/b/b9/Lofo_Aix-Marseille_Universit%C3%A9.png/285px-Lofo_Aix-Marseille_Universit%C3%A9.pngLe 1er janvier 2012, l'Université de Provence, l'Université de la Méditerranée et l'Université Paul Cézanne fusionnent pour former Aix-Marseille Université. Ce nouvel établissement vous propose tous les niveaux de formation de bac+2 au doctorat et diplôme d'État en santé, en passant par les diplômes d'ingénieur dans tous les domaines de la connaissance scientifique.
Consultez l'offre de formation en ligne (en cours de construction) et notre plaquette de présentation de l'offre de formation globale:
http://formations.univ-amu.fr/schema_etudes.png
Il 1 ° gennaio 2012, l'Università della Provenza, il Mediterraneo e l'Università Paul Cézanne si fondono per formare l'Università di Aix-Marseille. Questa nuova struttura offre a tutti i livelli di formazione di due di dottorato e diploma di Stato vassoio in salute, attraverso le lauree in ingegneria in tutti i campi della conoscenza scientifica.
Vedere offre corsi di formazione on-line (in costruzione) e la nostra brochure di presentazione che offre una formazione completa
. Più...

Posté par pcassuto à 16:27 - - Permalien [#]
Tags : ,

Quelle formation demain?

http://www.openact.com/fr/consultant---accueil/accueil/opcalia.jpgL’Afpa organise le 15 décembre 2011 à Paris, un colloque animé par Stéphane Paoli, autour de la question « Quelle formation demain ? ».
Présidé par Jacques Delors qui ouvrira cet événement, des experts, des sociologues et des grands témoins du monde du travail et de la formation débattront sur trois thèmes principaux: parole aux praticiens de la formation, la formation professionnelle, un enjeu stratégique pour les entreprises et changer de regard sur le travail pour changer la perception de la formation professionnelle.
Yves Hinnekint, directeur général d’OPCALIA interviendra dans la table ronde autour de « la formation professionnelle, un enjeu stratégique pour les entreprises » avec Francis Da Costa, Président du Comité formation tout au long de la vie, Jean-Michel Pottier (CGPME), Patrick d’Humière (Institut RSE), Pierre Beretti, PDG d’Altédia, Jean Lardin, Président de l’UPA. Télécharger le programme + bulletin d’inscription.

http://www.openact.com/fr/consultant---accueil/accueil/opcalia.jpg The AFPA organizes December 15, 2011 in Paris, a symposium hosted by Stéphane Paoli, on the question "What training tomorrow?".
Chaired by Jacques Delors, which will open the event, experts, sociologists and major witnesses in the workplace and training will debate three main themes: practitioners speak of training, vocational training, a strategic issue for companies and change control over the work to change the perception of vocational training. More...

Posté par pcassuto à 01:55 - - Permalien [#]