09 décembre 2011

Le Supérieur dans le document de synthèse de la journée de travail dédiée à la RGPP

http://www.budget.gouv.fr/sites/all/themes/budget/img/ministere-budget.pngModernisation de l'Etat : quatre ans après - 29/11/11
Une journée de travail dédiée à la Révision générale des politiques publiques (RGPP) a eu lieu mardi 29 novembre 2011, au ministère du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'Etat. Télécharger le Dossier de synthèse relatif au séminaire RGPP - 29 nov. 2011.
Passages sur le Supérieur

Au total, la quinzaine d’audits opérateurs menés depuis 2009 documentent des gains de près de 450 millions d’euros en dépenses de fonctionnement et d’intervention, et une réduction de 1300 ETP sur l'ensemble de la période 2009-2013.
- Aux universités: en instaurant l’autonomie des universités, la loi du 10 août 2007 leur a offert les libertés et les responsabilités dont elles avaient besoin pour gagner en réactivité et en visibilité, tant à l’international que dans l’environnement socioéconomique actuel. 83 universités françaises seront autonomes d’ici à 2013. Ce passage à l’autonomie s’accompagne d’un engagement financier inédit: les moyens de l'Etat ont augmenté de 9 milliards d'euros de 2007 à 2012 sur les missions Enseignement supérieur et Recherche. p.6
La règle du « 1 sur 2 » est appliquée de manière intelligente et différenciée dans chaque ministère : par exemple, le ministère de la Justice a bénéficié d’emplois supplémentaires alors que le ministère du Budget a plutôt réalisé le « 2 sur 3 », et que presque tous les départs à la retraite ont été remplacés au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.
http://www.budget.gouv.fr/sites/all/themes/budget/img/ministere-budget.pngRiigi moderniseerimine: neli aastat hiljem - 29/11/11
Tööpäevast pühendatud Üldpoliitika Review (RGPP) toimus teisipäev 29 november, 2011, Department of Eelarve, riigi rahanduse ja riigireformi. Lae fail sünteesi seminar RGPP - 29. november 2011.
Lõigud Superior
- Ülikoolides kehtestades ülikooli autonoomia seaduse 10. august 2007 andis neile vabaduse ja vastutuse, mida nad vajavad, et parandada reageerimiskiirust ja nähtavus, nii rahvusvaheliselt kui ka praeguses sotsiaalmajanduslikule keskkonnale. 83 Prantsuse ülikoolid on autonoomsed 2013. See üleminek iseseisvuse kaasnes enneolematu rahalise kohustuse: tähendab riigi kasvasid 9 miljardi euro 2007-2012 kõrghariduse ja teadustöö missioone. p.6. Velle...

Posté par pcassuto à 18:05 - - Permalien [#]


L’étude nationale Conjoncture Opcalia

http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpgL’étude nationale Conjoncture Opcalia 2011-2012 révèle que malgré des incertitudes pour l’an prochain, les entreprises sont confiantes dans leur avenir et que la formation constitue une priorité de plus en plus affirmée.
Paris, le 6 décembre 2011 – L’enquête nationale Conjoncture menée par OPCALIA auprès de 3232 entreprises du 15 septembre au 21 octobre 2011 avec le cabinet Majors Consultants laisse apparaître que 82% des entreprises ont confiance dans leur avenir. Cette confiance s’est traduite en 2011 par une progression des embauches et un tassement des licenciements, les intentions d’embauche pour 2012 étant toutefois inférieures à 2011. Dans ce contexte, la formation bénéficie d’une image toujours positive et constitue une priorité de plus en plus affirmée, 72% l’estimant prioritaire contre 69% en 2010 et 50% en 2009. Elle est majoritairement jugée efficace par les 69% d’entreprises qui ont formé des salariés en 2011, via des prestataires extérieurs (90%) ou en interne par des salariés confirmés (39%).
En 2011, tout comme en 2010, le recrutement est toujours pénalisé par la pénurie de profils adaptés; 35% des entreprises ont rencontré des difficultés de recrutement, notamment avec les profils techniques et les opérateurs de premier niveau. La pénurie de bons profils est, comme en 2010, la première raison avancée (78%) devant la rémunération (25%).
Budgets de formation en légère hausse

Dans ce contexte, on constate une légère hausse des budgets de formation en 2011 et dans la perspective de 2012 puisque 24% des entreprises ont davantage investi en formation en 2011 et 18% l’envisagent en 2012, cela au profit des premiers niveaux de formation et des métiers techniques en priorité.
L’enquête confirme que les entreprises sont, de façon stable seulement 25% à planifier leurs actions de formation annuellement, et qu’elles font confiance à un OPCA et à des professionnels de la formation pour leur mise en place: 78% de façon stable s’appuient sur leur OPCA et 71% (67% en 2010) sur des professionnels dans le choix et le financement de ces formations; les experts comptables sont souvent sollicités de façon privilégiée par 15% des entreprises, principalement des TPE. Il est à noter qu’en 2012, 17% des entreprises pensent augmenter leur recours aux organismes de formation extérieurs.
Les Contrats de professionnalisation de plus en plus connus

Concernant les dispositifs, l’enquête met en évidence que les Contrats de professionnalisation et les CTP/CRP bénéficient d’une notoriété accrue alors que les DIF, DIF portable et POE sont encore mal connus:
- L’alternance bénéficie d’une dynamique positive: les contrats de professionnalisation et d’apprentissage sont connus par 91% des entreprises (89% en 2010) et appréciés par ceux qui les ont pratiqués, 85% de ces derniers en ayant tiré un bilan positif stable. Les contrats de professionnalisation plus particulièrement s’inscrivent de plus en plus dans la politique emploi des entreprises: 43% ont déjà utilisé cette solution à la date de 2011 (39% à la date de 2010) et 20% ont l’intention d’y recourir (18% en 2010).
- Les CTP/CRP (CSP-Contrats de Sécurisation Professionnelle) sont mieux connus des entreprises qui y ont aussi plus recours. En effet, 56% d’entre elles connaissent leurs obligations d’information concernant ces dispositifs et 13% y ont eu recours (8% en 2010), en particulier les 50/249 salariés (21%).
- Le DIF bénéficie d’une pénétration encore faible: 21% déclarent une consommation régulière du DIF dans leur entreprise et 13% d’entre eux rencontrent des difficultés de mise en oeuvre, notamment en raison d’une maîtrise imparfaite du dispositif ou de problèmes de financement; 43% des entreprises informent leurs salariés sur le DIF (36% pour les TPE);
- Le DIF portable est connu par 63% des personnes interrogées et la moitié de celles qui ont été confrontées à une demande (10%) ont été accompagnées le plus souvent par leur OPCA.
- la POE est connue d’une minorité et peu ancrée dans les pratiques puisque 1/3 la connaissent et seulement 4% y ont déjà eu recours; 10% de celles qui n’y ont pas eu recours en ont l’intention (32% des plus de 250 salariés), sachant que Pôle Emploi est devant l’OPCA, le premier vecteur d’information de ce dispositif.
CONTACT PRESSE - Jean-Paul AMARY: 01 43 61 23 38/06 07 30 73 79 /E-mail: jean-paul@amary.com.
http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpg The study national trends Opcalia 2011-2012 reveals that in spite of the uncertainties for next year, companies are confident in their future and that training is a priority for more and more assertive. Paris, December 6, 2011 - The national survey conducted by OPCALIA trends from 3232 companies from 15 September to 21 October 2011 with the firm Majors Consultants reveals that 82% of companies have confidence in their future. More...

Posté par pcassuto à 01:28 - - Permalien [#]

Contrat pour la mixité des emplois et l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Les modalités d'utilisation des aides de l'Etat aux entreprises qui s'impliquent en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes sont simplifiées. Le contrat pour l'égalité professionnelle et le contrat pour la mixité des emplois (fiche technique n° D 1.0) sont fusionnés.
Le contrat pour la mixité des emplois et l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est ouvert aux entreprises sans condition de seuil d'effectif, pour aider au financement d'un plan d'actions exemplaires en faveur de l'égalité professionnelle ou de mesures permettant d'améliorer la mixité des emplois.
Il peut, notamment, aider au financement d'actions de formation et d'adaptation au poste de travail dans des métiers majoritairement occupés par les hommes. Les salariées concernées doivent être recrutées en CDI ou en CDD d'au moins 6 mois.
Décret n° 2011-1830 du 6 décembre 2011.
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) Warunki korzystania z pomocy państwa dla przedsiębiorstw zaangażowanych w równości między kobietami i mężczyznami są uproszczone. Umowa o równości zawodowej i umowy mieszane zatrudnienia (arkusz nr 1,0 D) są połączone.
Umowy mieszane zatrudnienia i równości kobiet i mężczyzn jest skierowane do firm, niezależnie od progu wielkości, pomoc w finansowaniu planu kopii działania za jednakową pracę lub środków w celu poprawy mix miejsc pracy
. Więcej...

Posté par pcassuto à 01:16 - - Permalien [#]

Comment les cadres perçoivent leur parcours et leur métier

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L’Apec a publié en septembre 2011 les résultats d'une enquête dont l’objectif était de mieux connaître la perception a posteriori des cadres sur leur parcours de formation et leur trajectoire professionnelle, en lien avec leur situation et leur métier actuels.
Si la plupart des cadres considère que leur trajectoire est jusqu'à présent positive, deux tiers des cadres déclarent qu'ils aimeraient changer de métier, soit en exerçant une activité radicalement différente, soit en devenant indépendant ou chef d'entreprise. Seul un tiers a envie de changer en restant dans les fonctions et les missions d'une entreprise. Pour la plupart des cadres qui exprime le souhait de changer de métier, il s'agit surtout de changer de contexte, d'environnement et d'organisation du travail. Un certain nombre aspirent plus à maîtriser leur environnement, et à être complètement responsable de leurs choix comme des résultats obtenus et non plus comme dans le modèle traditionnel, diriger et contrôler le travail des autres.
Consulter l'étude de l'APEC: Du choix de la formation à l'emploi actuel.
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) APEC välja septembris 2011 läbi viidud uuringu tulemused, mille eesmärgiks oli paremini mõista taju järgnevate kaadrite nende koolituse ja karjääri, mis on seotud nende praeguse olukorraga ja nende tööd.
Kuigi enamik juhte seisukohal, et nende tee on positiivne seni, millest kaks kolmandikku juhid ütlevad, et nad sooviksid töökohta vahetada või kes tegelevad radikaalselt erinevad, kas saamas füüsilisest isikust ettevõtjana või eraettevõtjana
. Velle...

Posté par pcassuto à 01:09 - - Permalien [#]

Assuring quality in vocational education and training - The role of accrediting VET providers

http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/Cover_3061_en_rdax_287x400.jpgHow does the accreditation of training providers improve the quality of vocational education and training (VET)?
This publication examines how accreditation systems relate to quality assurance by means of 12 in-depth case studies. Of these, four relate to economic sectors, eight to countries.
The results show that accreditation systems are widely accepted by providers, and deliver vocational education and training to predefined quality standards - with or without the direct involvement of public authorities.
Accreditation has a clearing effect:  weak performers disappear from the market and successfully accredited providers become more visible. The use of quality labels could be more widespread. It is mostly found in the sectoral examples, especially where the value of such labels can be clearly defined. 
The study shows that accreditation systems for vocational education and training can make sure that minimum standards are observed in VET delivery. For the future, the challenge will be to turn accreditation into a driving force for better quality. To do so, the study suggests a multistep approach to accreditation and concludes with recommendations for national, sectoral and European stakeholders. Download the publication: Assuring quality in vocational education and training: the role of accrediting VET providers.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]