http://www.aeres-evaluation.fr/extension/aeres_ext/design/aeres/images/css/logo.pngCe rapport est de septembre 2011. Dans la partie Stratégie en matière de formation, il y a une partie V, spécifique Formation Continue:
V – La situation de la formation continue
Dans le cadre de la MRIP, le service de formation continue a fait un effort particulier en matière d’accompagnement des étudiants en reprise d’études. Leur nombre est en moyenne de 300 par an dont la moitié inscrit en DAEU. Il est regrettable que la formation continue ne soit pas davantage exploitée alors même que l’offre de formation est en grande partie conçue pour répondre aux besoins des entreprises locales. De même, il est regrettable qu’aucune stratégie globale de formation continue au niveau du PRES n’ait été mise en place, notamment en termes de complémentarité et l’établissement manque d’indicateurs de pilotage pour lui permettre de définir une politique de formation continue. La situation actuelle révèle des tensions entre deux modèles de référence: une politique de FC propre à l’ULR et une politique définie au niveau du PRES. Dans cette situation d’attente, la formation continue risque de rester de la responsabilité des composantes. Le service de FC n’a pas de responsabilité de coordination dans ce domaine. Cependant, un des axes stratégiques de développement pour 2012-2017 est bien de “diversifier les publics de formation (stagiaires FC, distants géographiquement, étrangers…) en combinant différentes approches de formation (e-learning, modularisation des enseignements)”.
I – Des évolutions significatives sur la période

Il reste cependant par rapport à l’évaluation précédente au moins deux points faibles importants, pour lesquels des avancées significatives n’ont pu être constatées :
- la formation continue qui n’est absolument pas lisible. Le regroupement au sein de la Maison de l’insertion professionnelle d’activités qui sont certes complémentaires mais qui restent malgré tout éloignées en ce qui concerne les finalités, les modalités de mise en oeuvre , les publics et les réglementations n’est pas convaincant.
Conclusion et recommandations
Tout en indiquant cette avancée notable, le comité d’experts se doit d’attirer l’attention de l’université sur trois points:
- il reste des chantiers non ouverts, la formation continue en constitue le principal. A l’heure où la formation
tout au long de la vie devient un enjeu majeur pour les universités, l’ULR reste en retrait alors qu’elle a pu, par le passé, faire preuve d’initiatives sur cette question. Sur ce point le chantier est à reprendre au point de départ et doit être intégré à la stratégie globale, et non considéré comme un point additionnel pour lequel il faut apporter des réponses.
II – Les points faibles
- Absence d’une politique de formation continue.
III – Les recommandations

Construire une politique de formation continue articulée sur une stratégie de formation tout au long de la vie. Télécharger le Rapport d'évaluation de l'Université de La Rochelle.

http://www.aeres-evaluation.fr/extension/aeres_ext/design/aeres/images/css/logo.png This report is September 2011. In the strategy for training, there are some V-specific Continuing Education:
V - The situation of continuing education
As part of the PIR, the service of Continuing Education has made a special effort in support of students returning to education. Their number is on average 300 per year, half enrolled in USDA. It is unfortunate that training is not further exploited even when the supply of training is largely designed to meet the needs of local businesses. Similarly, it is regrettable that no comprehensive strategy for training at the PRES has been established, particularly in terms of complementarity and the lack of facility management indicators to enable it to develop a training policy goes on. The current situation reveals a tension between two reference models: a policy specific to ULR FC and a policy set at the PRES. In this situation of waiting, training is likely to remain the responsibility of the components. The service FC has no responsibility for coordination in this area. However, one of strategic development for 2012-2017 is to "diversify public training (trainees FC, geographically distant, foreign...) by combining different approaches to training (e-learning, modularisation of teaching). More...