http://www.actulogo.fr/wp-content/uploads/2011/02/cnfpt_niou.jpgDès le 1er janvier 2012, les collectivités et les agents ne pourront plus accéder à la formation professionnelle dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui. C'est la conséquence de l'adoption par le Parlement, dans la loi de finances rectificative pour 2011, d'un amendement du sénateur Jean Arthuis, président, jusqu'au 5 octobre dernier, de la commission des finances, qui abaisse la cotisation versée au CNFPT de 1% à 0,9%. Cette décision ampute les ressources du service public de la formation de 33,8 millions d'euros par an, et ce dès l'exercice 2012.
François Deluga, président du CNFPT a réuni, le 14 septembre dernier le Conseil d'administration de l'établissement ainsi que les délégués régionaux pour élaborer ensemble les solutions à mettre en œuvre pour faire face à cette perte de recettes. Plusieurs pistes d'ajustement ont été évoquées et seront soumises pour adoption au conseil d'administration le 26 octobre prochain. Afin de ne pas toucher aux moyens consacrés à la formation, il a été proposé de réaliser des efforts d'économie sur les dépenses de gestion. Parmi les hypothèses évoquées figurent les dépenses périphériques à la formation (tel le remboursement des frais de transport), ainsi que la tarification de certaines formations.
Pour sensibiliser et mobiliser les exécutifs locaux autour de la défense du droit à la formation, le président du CNFPT a envoyé un courrier à tous les employeurs territoriaux pour les informer de la baisse de la cotisation et de ses conséquences probables, et pour les inviter à demander au gouvernement le rétablissement du taux de 1% en faisant voter un vœu par leur assemblée délibérante.
http://www.actulogo.fr/wp-content/uploads/2011/02/cnfpt_niou.jpg Od 1 stycznia 2012 r., społeczności i pracowników nie może już dostęp do szkolenia zawodowego na takich samych warunkach, jak obecnie. Jest to wynikiem przyjęcia przez Parlament w budżecie dodatkowych na rok 2011, zmiana Senator Jean Arthuis, przewodniczący, do dnia 5 października, Komitet Finansów, które obniża wkład CNFPT wypłatę 1% do 0,9%. Ta decyzja amputowano środków publicznych doskonalenia zawodowego z 33,8 milionów euro rocznie, począwszy od roku fiskalnego 2012. Więcej...