http://www.carif-idf.org/upload/docs/image/jpeg/2011-09/th-55x100-decryptage_1.jpg.jpgLe GIP CARIF Ile-de-France vient de publier son 1er numéro de Décryptage. Découvrez dans ce numéro différents éclairages sur le CPRDFP, Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles. Télécharger Décryptage n°1 le cprdfp.
Quels sont les objectifs et les grandes orientations du CPRDFP? Que change la "contractualisation", comment ce CPRDFP s’est élaboré en Ile-de-France? Quels en sont ses acteurs? Quelles sont les thématiques majeures retenues et en quoi celles-ci font écho aux grands enjeux franciliens en matière de développement économique?
Tout savoir sur le Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles
Edito

Définir quelles seront demain les filières de formation professionnelles offrant la meilleure garantie d’insertion sociale possible, permettre aux Franciliennes et aux Franciliens, jeunes et adultes, d’accéder à une insertion professionnelle de qualité, leur rendre lisibles les dispositifs de formation, développer les contrats en alternance et la formation des demandeurs d’emploi, telles sont les ambitions du Contrat de plan de développement des formations professionnelles.
Relever les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, accompagner les salariés et les demandeurs d’emploi et les adapter à la transformation de notre société et de ses métiers, répondre à l’impératif écologique est encore un des nombreux défis que s’est fixé ce CPRDFP.
Partenaires sociaux, chambres consulaires, représentants des services de l’orientation, lycées, CFA, services de l’Etat et de la Région près de 300 participants ont contribué à la construction de ce plan de développement des formations. Cette très large concertation de tous les acteurs engagés dans le développement de la formation professionnelle en Ile-de-France a permis d’aboutir à des propositions.
Les partenaires signataires de ce contrat se sont d’ores et déjà engagés à mener des actions concrètes: améliorer les conditions d’hébergement des jeunes en formation, mettre en place dans les territoires des journées d’information et de recrutement sur l’alternance, renforcer l’information des conseillers de missions locales et des réseaux d’accueil de jeunes sur les dispositifs existants et les besoins des entreprises.
En Ile-de-France, le CPRDFP entre dans sa dernière ligne droite et devrait être voté d’ici la fin de l’année. Avec la signature de ce CPRDFP, l’Etat et la Région s’engagent durablement à renforcer les moyens humains et financiers en faveur de la formation professionnelle.
Mon ambition est que chaque Francilienne et Francilien trouve à travers la formation une solution durable d’insertion professionnelle et je le fais le voeu que ce CPRDFP contribuera à l’atteinte de cet objectif. Sébastien Pietrasanta, Président du GIP CARIF Ile-de-France, Conseiller régional d’Ile-de-France.
Le CPRDFP en Ile-de-France, une démarche participative guidée par une ambition stratégique

En Ile-de-France, ce contrat s’inscrit dans une stratégie plus large de développement économique de la région. Les questions soulevées par le CPRDFP rejoignent ainsi d’autres priorités politiques du moment: réflexions engagées autour des Etats généraux de la conversion écologique et sociale (EGCES), lutte contre les discriminations, réduction des inégalités territoriales et compétitivité du territoire francilien…
Par ailleurs, le CPRDFP prolonge une contractualisation déjà existante sur le territoire francilien et invite tous les acteurs de la formation à renforcer ces partenariats déjà existants dans le domaine de l’insertion et de la formation professionnelle autour de projets ou d’accords: Accord cadre d’objectifs et de moyens sur l’apprentissage; Convention Etat, Région, Partenaires sociaux du 16 avril 2009 « actions concertées pour la sécurisation des parcours professionnels et la consolidation de l’emploi en Ile-de-France »; Contrat de plan Etat Région (2007 - 2013).
Le CPRDFP est avant tout un outil « opérationnel » au service de tous les Franciliens et c’est cette opérationnalité qui explique en partie l’ouverture en direction de tous les acteurs de la formation.
En Ile-de-France, près de 300 participants ont par leurs contributions écrites permis d’aboutir à un avant projet: représentants des services de l’Etat et des services de la Région, des partenaires sociaux, des chambres consulaires, des représentants des services de l’orientation, des écoles, des lycées, des CFA.
Les travaux se sont organisés autour de thématiques qui sont autant de reflets des préoccupations politiques et sociales actuelles et des grandes orientations en matière de développement des formations. Chaque thématique a fait l’objet de travaux en ateliers qui ont permis de produire 15 fiches Projet opérationnelles, précisant à la fois les objectifs à atteindre et des actions concrètes pour y parvenir.
Des modalités d’évaluation et de suivi accompagnées par le CNFPTLV

Le CNFPTLV, Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie, a mis en place un groupe technique pour accompagner l’élaboration des CPRDFP et proposer au CCREFP des modalités générales de suivi et d’évaluation, comme le prévoit la loi du 24 novembre 2009. « Pertinence, efficacité, efficience et cohérence » seront les quatre principaux critères qui permettront d’évaluer les CPRDFP:
• « Pertinence » : les objectifs font-ils consensus au regard de l’analyse des problèmes à résoudre?
• « Efficacité » : les résultats sont-ils à la mesure des objectifs que se sont fixés les CPRDFP?
• « Efficience » : les résultats sont-ils à la mesure des moyens mobilisés par les différents acteurs?
• « Cohérence » : les moyens mobilisés sont-ils adaptés à ses objectifs?
La version finale du contrat sera examinée au cours du prochain CCREFP du 10 octobre.
Le développement des formations en alternance est un enjeu majeur pour l’Etat. Quels sont vos objectifs?

Les formations en alternance constituent une voie de qualification durable dans l’emploi, qu’elles soient sous statut scolaire, étudiant, stagiaire ou sous forme de contrat de travail. Le plan régional de développement des contrats en alternance devra ainsi concourir à l’atteinte des objectifs nationaux, fixés à 800000 jeunes en contrat en alternance – apprentissage et professionnalisation - en 2015.
Des actions concrètes sont d’ores et déjà identifiées comme la mobilisation des acteurs territoriaux et de l’emploi et de la formation professionnelle pour le développement de contrats en alternance:
- promotion des contrats de professionnalisation notamment pour les publics en insertion et dans les TPE-PME;
- meilleure utilisation des places disponibles en apprentissage;
- création de places supplémentaires en apprentissage;
- renforcement de l’accès des jeunes suivis par les missions locales et des jeunes en situation de handicap aux contrats en alternance;
- prévention des ruptures de contrat.

Et dans les autres régions ?

Elaborés dans le contexte de la crise économique et financière de 2008, les CPRDFP se sont construits autour d’un double enjeu commun à toutes les régions:
• La sécurisation des parcours professionnels en vue de favoriser l’insertion dans l’emploi tout au long de la vie;
• L’anticipation des mutations économiques et le développement des territoires.
Des axes de stratégie, des priorités, ainsi que des secteurs économiques clés ont cependant été définis au regard des spécificités de chaque région.
Depuis mai 2011, plusieurs régions ont signé leur CPRDFP

La première région est celle du Nord Pas-de-Calais avec pour fil rouge de ce contrat « l’élévation pour tous du niveau de qualification professionnelle et sociale ».
La Champagne-Ardenne définit cinq grands axes: la sécurisation des parcours professionnels, l’orientation, le décrochage scolaire, l’équilibre des voies de formation, (notamment en travaillant de concert avec le rectorat), l’accompagnement des publics (matériel, transports, restauration).
L’Alsace se fixe pour priorité de « permettre à chaque individu de construire et de réaliser son projet professionnel en cohérence aves ses aspirations personnelles et les réalités de l’économie régionale ».
La Lorraine, dans la logique de formation tout au long de la vie, décline 4 « parcours »: « formation initiale-premier emploi », « insertion », « mobilité subie-recherche d’emploi », « mobilité choisie-professionnalisation ».
La région Rhône-Alpes définit 2 priorités « permettre à chacun d’accéder à des savoirs et des compétences de base », « améliorer l’accès à l’information et à l’élaboration d’un projet professionnel » en tenant compte des « nouveaux enjeux économiques à l’échelle de la région et des territoires ».
Le CPRDFP de Basse-Normandie s’articule autour de 3 axes « Prospective des métiers, accueil et orientation », «développement de compétences et des qualifications en lien avec les territoires et la « gouvernance ».
Pour le Centre, « Mieux former », « favoriser l’égalité d’accès à la formation » et « promouvoir l’innovation dans la formation » sont les 3 principaux axes du CPRDFP.
La région Limousin s’engage « à offrir à tous les jeunes Limousins une offre de formation professionnelle initiale de qualité et diversifiée dans un rayon moyen de 30 minutes de leur domicile jusqu’au niveau IV (bac) ».
La Haute-Normandie met l’accent sur la « rencontre entre les besoins de compétences des employeurs et les aspirations des « publics à former », la nécessité de « cibler et optimiser » les actions entreprises pour permettre de « trouver des solutions formation pour les situations qui ne sont pas prises en compte par les dispositifs existants » et sur la « capitalisation des outils d’observation, de prospective et d’évaluation ».
D’autres régions ont choisi de repousser la signature d’ici à la fin 2011, dont l’Ile-de-France, la Bretagne, l’Aquitaine, et Paca. Télécharger Décryptage n°1 le cprdfp.
http://www.carif-idf.org/upload/docs/image/jpeg/2011-09/th-55x100-decryptage_1.jpg.jpg GIP CARIF Ile-de-France opublikował właśnie pierwszy numer deszyfrowania. Odkryj w tej kwestii na różnych CPRDFP oświetlenie, kontraktu regionalnego dla rozwoju kształcenia zawodowego. Pobierz rozszyfrowanie nr 1 cprdfp.
Jakie są cele i polityki CPRDFP?
To zmienia "umowę", jak to rozwinęła CPRDFP Ile-de-France? Jakie są aktorzy? Jakie są główne tematy wybrane i jak echo najważniejszych problemów gospodarczych Paryżu rozwoju? Więcej ...