http://www.le-grep-rh.com/imgs/le-grep-rh.pngL'avenir du Fonds de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) serait assuré au moins jusqu'à la fin de 2012, annonce Les Echos. La décision émane des partenaires sociaux qui ont "décidé de maintenir pour 2012 à 10% le taux de prélèvement sur le budget des OPCA (Organismes collecteurs des fonds de la formation) pour financer ce fonds", écrit le quotidien économique. Pour rappel, ces organismes ont été créés en 2009 en vue de favoriser la formation des salariés en difficulté ainsi que les chômeurs.
Changement des modalités de financement des projets

Par ailleurs, les partenaires sociaux souhaitent changer les modalités de financement des projets par le fonds, afin d'écarter tout excédent de trésorerie. L'objectif est en effet d'éviter que l'Etat ne ponctionne 300 millions d'euros, comme cela est arrivé cette année et va de nouveau se reproduire l'an prochain. Une ponction qui risque, à court terme, de menacer l'existence du FPSPP car "si le prélèvement de 300 millions de cette année va laisser encore 291 millions d'euros d'excédents fin 2011, celui de l'an prochain va provoquer un déficit de 147 millions", explique le quotidien.
http://www.le-grep-rh.com/imgs/le-grep-rh.png Przyszłość bezpieczeństwa kariery Funduszu (FPSPP) byłby zapewniony co najmniej do końca 2012 roku, informuje, Les Echos. Decyzja pochodzi od partnerów społecznych, którzy "postanowili kontynuować w 2012 roku do 10% stawki podatkowej na budżet OPCA (agencje kolekcjonerów fundusze szkoleniowe) na finansowanie funduszu," dziennik gospodarczy. Pamiętaj, że agencje te zostały stworzone w 2009 r. do wspierania szkolenia pracowników w trudnej sytuacji, i bezrobotnych. Więcej...