http://www.myrhline.com/uploads/assets/fck/logo%20formaeva.JPGComme en 2010, nous avons mené cette année une étude sur les pratiques d'évaluation des formations des entreprises françaises. 60 organisations de toutes tailles ont participé à cette édition 2011 de l'étude Formaeva, recevant en exclusivité les résultats de celle-ci. Soucieux de faire progresser les pratiques en la matière, nous partageons à nouveau les résultats de cette étude afin d'en faire bénéficier l'ensemble des acteurs de la formation (entreprises, organismes de formation, OPCA, etc.). Cliquez ici pour télécharger la synthèse de l'étude 2011.
A la lecture de ces résultats, vous pourrez noter que les constats établis à la suite de l'étude de 2010 sont encore d'actualité. En particulier, l'évaluation est encore rarement pensée comme un processus structurant complètement l'action de formation. Il est vrai qu'un système d'évaluation des formations pertinent ne se limite pas à l'envoi de questionnaires "à chaud" et/ou "à froid" (termes qui n'ont que peu de signification en soi), sans une véritable réflexion sur l'amont et l'aval de la formation. N'hésitez pas à réagir et à nous faire part de vos questions et remarques. Toute l'équipe Formaeva vous souhaite une excellente lecture!
A titre de synthèse, nous pouvons mettre en exergue deux enseignements majeurs de l'étude de 2011

Les pratiques d'évaluation demeurent peu développées, tant au sein des entreprises (les « demandeurs de formation ») que des organismes de formation (les « offreurs de formation »). Comme en 2010, l'évaluation des réactions (niveau 1) est la plus pratiquée, limitant donc principalement le rôle de l'évaluation de la formation au simple fait de questionner le degré de satisfaction des formés, sans savoir ce qu'il a appris (niveau 2), s'il se sert de ce qu'il a appris en situation de travail (niveau 3) et si cela a un impact positif sur les résultats de l'organisation (niveau 4). Ce constat en rejoint un autre, qui est que plus l'on progresse dans la hiérarchie des niveaux, plus rares se font les évaluations. Il s'agissait là aussi d'une conclusion de l'étude de 2010. Le tableau de la page suivante compare justement les d'ailleurs intéressant de comparer les chiffres de 2010 et de 2011. Précisons toutefois que les échantillons diffèrent entre les études, tant dans le nombre d'organisations participantes que dans leur type (même si plusieurs organisations ont participé aux deux éditions de l'étude). Les chiffres ne sont donc donnés qu'à titre indicatif.
Analyse

80% des organisations interrogées ne pratiquent donc pas l'évaluation de niveau 4, bien que cela soit une demande récurrente des directions générales que de disposer d'éléments concrets attestant de l'utilité organisationnelle de la formation. Cette rareté des pratiques est principalement la conséquence de difficultés méthodologiques: « Cela n'est jamais fait car nous manquons de technique permettant d'isoler le facteur formation dans l'évolution d'un indicateur ». Cette difficulté est bien réelle si l'on souhaite calculer le retour sur investissement de la formation (niveau 5 de Jack Phillips), mais n'a pas lieu d'être si l'on souhaite démontrer le retour sur les attentes (ROE) de la formation. Cette seconde logique consiste en effet à vérifier que les attentes des parties prenantes de la formation (matérialisées sous la forme d'objectifs concrets) sont satisfaites, sans chercher isoler la part de la formation dans l'obtention du résultat, tant il est vrai que le résultat ne peut être que collectif. La fonction formation agit alors en véritable partenaire d'affaires, avec les opérationnels, pour obtenir les résultats escomptés.
http://www.myrhline.com/uploads/assets/fck/logo% 20formaeva.JPG As in 2010, this year we conducted a study of training evaluation practices of French companies. 60 organizations of all sizes participated in the 2011 edition of the study Formaeva, receiving the results of an exclusive one. Anxious to advance the practices we share again the results of this study to the benefit of all involved in training (companies, training organizations, OPCA, etc.). Click here to download the synthesis of the 2011 study. More...