http://www.cesr-champagne-ardenne.fr/newsletter/BN107_3316/images/top.jpgFace à un changement important du contexte dans lequel évoluent l’enseignement supérieur et la recherche, le Conseil Economique et Social Régional de Champagne-Ardenne, considérant ce domaine stratégique pour le développement de la région, a jugé indispensable de se pencher sur la mise en place des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur.
Qu’est-ce qu’un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur ?
Un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur ou PRES est un regroupement d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche (universités, centres hospitaliers universitaires, organismes de recherche, grandes écoles…), publics ou privés, français ou européens, qui décident de regrouper tout ou partie de leurs activités et de leurs moyens afin de conduire ensemble des projets d’intérêt commun.
C’est un outil, parmi d’autres, mis en place par le gouvernement en 2006, dans l’objectif de réorganiser la recherche et l’enseignement supérieur au niveau national pour une meilleure lisibilité internationale.
Les enjeux pour la région
En Champagne-Ardenne, la recherche et l’enseignement supérieur sont portés par deux universités – Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), Université de Technologie de Troyes (UTT) – plusieurs écoles – Reims Management School (RMS), Centre Arts et Métiers ParisTech de Châlons-en-Champagne, Groupe ESC de Troyes auxquelles s’ajouteront prochainement un centre de l’École Centrale de Paris, un campus de Sciences Po, un campus de l’EPF (ex-École Polytechnique Féminine) et une unité d’AgroParisTech – et un Centre Hospitalier Universitaire.
Chacun de ces acteurs est porteur de projets et de collaborations intéressants, mais leur taille reste trop limitée pour que la recherche et l’enseignement supérieur en Champagne-Ardenne aient toujours une réelle lisibilité internationale.
Dans un contexte de concurrence internationale de plus en plus forte, l’implication de ces acteurs dans la construction de PRES, au-delà de la seule Champagne-Ardenne, leur permettant de porter des projets communs d’envergure, est aujourd’hui une nécessité et une urgence.
Il est indispensable de s’inscrire dans cette démarche relevant des exigences nationales pour avoir les moyens de fonctionner et de se développer. Les acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur de Champagne-Ardenne ne peuvent pas se tenir à l’écart de cette démarche, bien que celle-ci ne soit pas la seule possible pour développer des projets communs.
L’enjeu de la mise en place de PRES touche à la fois la lisibilité, l’attractivité et le développement du territoire champardennais.
L’absence de cet outil structurant les acteurs régionaux autour de projets pourrait compromettre gravement l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur en région.
Quel(s) PRES pour les acteurs de Champagne-Ardenne ?
Pour le CESR, il est indispensable qu’un PRES ait un réel contenu et ne se limite pas à une déclaration d’intention de travailler ensemble. Il doit être porteur de projets communs articulés autour d’axes thématiques forts et permettre une meilleure approche interdisciplinaire.
Un PRES doit être évolutif notamment au niveau des thématiques des projets qu’il portera. Il doit également permettre de mettre en valeur les points d’excellence des différents acteurs, de consolider les diplômes et d’en développer de nouveaux.
Le PRES doit faire ressortir des domaines d’excellence. Les projets qu’il portera concentreront et mutualiseront un certain nombre de moyens. Pour autant, cette structuration ne doit pas remettre en cause la diversité des enseignements dispensés par les universités et les écoles.
Pour l’instant, seule l’URCA est engagée dans un projet de PRES, avec comme partenaire l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV). L’UTT est, pour sa part, engagée dans un projet de mise en réseau avec les deux autres universités de technologie de France. Enfin, l’École Centrale de Paris et Arts et Métiers ParisTech sont déjà membres de PRES parisiens.
Il est impératif que tous les acteurs régionaux développent des partenariats, transrégionaux, voire transfrontaliers. Dans ce cadre, la construction d’un PRES permettra une meilleure lisibilité de la Champagne-Ardenne en matière de recherche et d’enseignement supérieur.
Le PRES ne doit pas se limiter au seul territoire régional. Il devra aussi se laisser des possibilités d’ouverture vers d’autres régions (Nord-Pas de Calais, Lorraine, …) et vers la Wallonie.
Les projets inscrits dans les PRES dans lesquels seraient présents des acteurs régionaux devraient s’articuler avec les éléments de lisibilité existants en Champagne-Ardenne, comme le pôle de compétitivité à vocation mondiale « Industries et Agro-Ressources » (Champagne-Ardenne – Picardie) et le pôle de compétitivité « Materalia » (Champagne-Ardenne – Lorraine), sans oublier les collaborations déjà existantes à d’autres niveaux.
Pour les acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur en Champagne-Ardenne
Tous les acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur rencontrés disent qu’il leur est indispensable de ne pas rester isolé tout en conservant leur identité et de s’inscrire dans une démarche de PRES dont le contenu serait défini en commun. Hormis le projet porté par l’URCA et l’UPJV, il semble que l’on n’ait pas encore franchi le cap des déclarations d’intention.
Compte-tenu des enjeux, chacun des acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur présents en Champagne-Ardenne doit maintenant s’engager dans une démarche de PRES. C’est urgent !
Certains des acteurs présents en région sont d’ores et déjà impliqués dans un PRES car appartenant à un établissement dont le siège ne se situe pas en Champagne-Ardenne. Ils peuvent toutefois être membres associés d’un autre PRES.
Dans le cadre de la préparation d’un PRES entre L’URCA et l’UPJV, il est nécessaire que les autres acteurs présents en région s’impliquent le plus en amont possible dans les discussions permettant la définition du contenu de ce PRES.
Pour la Région et les autres acteurs institutionnels et économiques champardennais
La Région et les autres acteurs institutionnels et économiques champardennais devront inciter les responsables de la recherche et de l’enseignement supérieur à s’impliquer dans une démarche de PRES et à le faire vivre une fois celui-ci en fonctionnement. Il s’agira également d’accompagner et faciliter, d’une part, la constitution des PRES dans lesquels seraient impliqués des acteurs régionaux et, d’autre part, la mise en oeuvre de leurs actions, tout particulièrement pour celles permettant une meilleure lisibilité de la recherche et de l’enseignement supérieur de la Champagne-Ardenne. Le soutien à apporter doit aussi bien être financier que politique (portage).
Voir aussi les Avis du Ceser Bretagne concernant l'enseignement supérieur
, l'Avis du Ceser sur Les pôles de compétitivité bourguignons - Les enjeux en termes de recherche et de formation, l'Avis du Ceser sur La mer et le littoral en Basse-Normandie - Recherche, enseignement supérieur et innovation, l'Avis du CESER pour les initiatives d'excellence des PRES de Lyon et de Grenoble, l'Avis du CESER pour le développement de l'enseignement supérieur et de la recherche en Midi-Pyrénées et Poitou-Charente - avis du CESER sur le schéma régional de l’enseignement supérieur.
http://www.cesr-champagne-ardenne.fr/newsletter/BN107_3316/images/top.jpg W obliczu istotnych zmian w kontekście, w którym szkolnictwa wyższego i badań, Regionalnej Rady Gospodarczej i Społecznej z Szampania-Ardeny, biorąc pod uwagę to strategiczny obszar dla rozwoju regionu, uznaje się za niezbędne w celu rozwiązania realizacji do Centrów Nauki i Szkolnictwa Wyższego.
Co to jest Polak Nauki i Szkolnictwa Wyższego?

Klaster Nauki i Szkolnictwa Wyższego lub PRES jest grupa instytucji szkolnictwa wyższego i badań naukowych (uczelnie, szpitale nauczania, organizacje badawcze, szkoły ...), publicznego lub prywatnego, francuskim i europejskim, którzy zdecydują skonsolidować wszystkie lub część swoich działań i ich zdolność do prowadzenia wszystkich projektów będących przedmiotem wspólnego zainteresowania
. Widzę również opinię Ceser Brytanii do spraw szkolnictwa wyższego, opinii Ceser Klastry Burgundii - stawki w zakresie badań i szkoleń, Ceser opinię morze i wybrzeże w Baja Normandia - Badania, innowacje i szkolnictwa wyższego, inicjatyw CESER opinii for Excellence w pobliżu Lyon i Grenoble, CESER opinii dla rozwoju szkolnictwa wyższego i badań w regionie Midi-Pyrénées i Poitou-Charente - opinia CESER regionalnej strukturze szkolnictwa wyższego. Więcej...