http://www.cesr-basse-normandie.fr/templates/CESR/images/logo.jpgLe renforcement de la recherche sur la mer et le littoral représente un objectif majeur affiché récemment tant au niveau européen qu'à l'échelon national. Avec 470 kilomètres de côtes, la Basse-Normandie fait partie des principales régions maritimes françaises et, depuis de nombreuses années, est dotée de structures de recherche et d'enseignement supérieur reconnues pour leurs travaux sur les ressources marines d'une part et sur la dynamique des systèmes côtiers et les géosciences marines d'autre part. Télécharger l'Avis du Ceser sur La mer et le littoral en Basse-Normandie - Recherche, enseignement supérieur et innovation.
D'autres thèmes de recherche sont reliés aux problématiques marines et littorales comme la santé et l'environnement, les matériaux et composants ou les sciences humaines, économiques et sociales dans une logique interdisciplinaire. Toutes les structures concernées conduisent des travaux qui s'intègrent dans des programmes régionaux, interrégionaux, européens voire internationaux. En appui des laboratoires, des équipements structurants, des centres techniques, des plates-formes de service et d'expérimentation permettent une interface efficace avec le monde professionnel. Les recherches scientifiques conduites en région sur la mer et le littoral intègrent en effet un partenariat avec plusieurs filières économiques comme la conchyliculture, la pêche et les cultures marines, la transformation des produits de la mer ou encore la construction navale et le nautisme et ouvrent des perspectives prometteuses sur les énergies marines renouvelables (EMR). L'ensemble des activités existantes génère près de 10 000 emplois en Basse-Normandie.
FORMATIONS SUPERIEURES : UNE OFFRE A MIEUX VALORISER

La Basse-Normandie comprend un large panel de formations supérieures en lien avec la mer et le littoral, des niveaux Bac+2 aux doctorats en passant par les Masters Recherche et Professionnels, dispensées principalement à l'Université de Caen et à INTECHMER. Comme précédemment pour la recherche, le CESER encourage les différentes structures à jouer, autant que faire se peut, la carte de la complémentarité notamment au niveau "Master". Là encore, des échanges entre INTECHMER et l'Université de Caen pourraient être approfondis.
Le CESER tient à attirer l'attention sur la Licence Professionnelle "Spécialisation, Transformation et Commercialisation des Produits de la Mer", diplôme de niveau II co-délivré par l'Université de Caen (IUT Cherbourg-Manche - Département "Techniques de Commercialisation") et le CNAM-INTECHMER en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Morbihan et son Pôle innOMER. Les responsables de cette formation à l'IUT, comme à INTECHMER, notent la demande forte des professionnels mais, paradoxalement, on déplore le faible intérêt des jeunes pour le secteur spécialisé dans la vente des produits de la mer, d'où la nécessité de communiquer plus largement en étroite liaison avec la profession afin de revaloriser l'image de ces métiers qui offrent des débouchés importants avec des niveaux de rémunération attractifs.
Dans le même registre, attentif aux attentes des secteurs de la conchyliculture, de la pêche maritime et des élevages marins, le CESER encourage les structures professionnelles bas-normandes à se rapprocher d'INTECHMER qui a les capacités de répondre rapidement aux besoins pour étudier, ensemble, les besoins de modules de formations éventuels à développer.
Citons aussi l'ouverture prévue, à la rentrée 2011, d'un Diplôme Universitaire (DU) d’éthologie13 en partenariat avec l'Université de Rennes I, l'Université de Caen ayant la responsabilité d'un module sur l'éthologie des animaux marins, sauvages, d'élevage ou d'aquarium au sein de la station marine de Luc-sur-Mer.
Enfin, des besoins vont apparaître dans le futur en matière de compétences pointues dans le contrôle et la maintenance d'activités offshore dans le cadre des Energies Marines Renouvelables (EMR) ou encore des projets de ports offshore. Du fait des compétences régionales, il conviendrait d'explorer des complémentarités possibles notamment avec le Mastère spécialisé "Energies Marines Renouvelables" de l'Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Brest.
Concernant l'offre globale, l'articulation avec les autres formations de niveaux IV et V dispensées, en formations initiale, continue et apprentissage, au sein du Lycée Maritime et Aquacole de Cherbourg-Octeville et du CFPPA de Coutances essentielles pour les activités de la pêche, des cultures marines et de la conchyliculture (et déjà adossées à la recherche régionale) doit être recherchée en vue de créer une filière complète.
En résumé, la Basse-Normandie apparait comme un acteur majeur au niveau national dans les recherches et les formations supérieures en lien avec la mer et le littoral avec des compétences complémentaires de celles d'autres régions. Rendre lisible, attractive et cohérente l’offre de formation, fédérer et valoriser le potentiel de recherche de la région apparaît ainsi un objectif majeur. Le CESER croit à l'opportunité pour cela d'organiser une mise en réseau de toutes les structures concernées dans un esprit d'interdisciplinarité, notamment sur la base de projets fédérateurs et de mutualisation d'outils et d'équipements. Il insiste sur l'intérêt de fédérer les partenaires à travers un Institut de la Mer et du Littoral, porté par l'Université de Caen, qui permettrait à la fois de favoriser les relations et la concertation de l'ensemble des acteurs et de promouvoir les recherches et les dispositifs de formation. Il constituerait un élément essentiel pour la lisibilité et l'attractivité régionales. Pour promouvoir l'offre de formation, le CESER suggère la réalisation d'un document papier et électronique qui pourrait présenter l'ensemble des formations tous niveaux confondus sur la mer et le littoral. Un portail sur Internet de l'Institut serait l'occasion de rendre visible les compétences et les acteurs. Télécharger l'Avis du Ceser sur La mer et le littoral en Basse-Normandie - Recherche, enseignement supérieur et innovation.
Voir aussi l'Avis du CESER pour les initiatives d'excellence des PRES de Lyon et de Grenoble
, l'Avis du CESER pour le développement de l'enseignement supérieur et de la recherche en Midi-Pyrénées et Poitou-Charente - avis du CESER sur le schéma régional de l’enseignement supérieur.
http://www.cesr-basse-normandie.fr/templates/CESR/images/logo.jpg Strengthening research on the sea and the coastline is a major objective recently posted both at European and national levels. With 470 km of coastline, Normandy is one of the main maritime regions and French, for many years, is equipped with facilities for research and higher education recognized for their work on the marine resources on the one hand and the dynamics of coastal systems and marine geosciences other. Download the Notice of Ceser of the sea and the coast in Normandy - Research, higher education and innovation. See also the opinion CESER initiatives for Excellence near Lyon and Grenoble, the opinion CESER for the development of higher education and research in the Midi-Pyrenees and Poitou-Charente - opinion of CESER the regional pattern of higher education. More...