http://www.afpa.fr/fileadmin/template/logo/logo.pngSynthèse de la table ronde sur l’alternance dont l’objectif était de définir ce que chaque partie attend de l’alternance. Les organismes de formation, les entreprises et les jeunes demandeurs d’emploi se sont penchés sur les conditions de son succès.
Comprendre le monde de l’entreprise

Certains stagiaires ont choisi l’alternance pour découvrir le monde de l’entreprise, mais aussi pour mettre aussitôt en pratique ce qu’ils apprennent. C’est une bonne manière d’entrer sur le marché du travail tout en touchant une rémunération.
« Tous les jeunes ne sont pas motivés, regrette Frédéric Bas, directeur emploi formation chez Buffalo grill. Certains se présentent sur notre stand sans même avoir le programme de leur centre. » Qu’attend-il des candidats ? « Ils doivent avoir la même attitude que lors d’un entretien d’embauche. Ils doivent s’être renseignés sur l’entreprise et avoir réfléchi sur ce qu’ils peuvent nous apporter. »
Bien informer sur les conditions de l’alternance

L’alternance est à la mode et les candidats affluent, attirés par les perspectives d’emploi à la sortie. Ils ne sont pas toujours bien informés de la charge de travail que représente l’alternance et des attentes des employeurs.
Radhia qui en est à sa 5ème année d’alternance, et a connu plusieurs organismes, et plusieurs employeurs, remarque :
« Il faut que les organismes prennent le temps d’expliquer aux jeunes les règles du jeu et les attentes des entreprises, il faut leur apprendre à construire un projet. Toutes les entreprises ne jouent pas le jeu. Dans l’une d’elles, nous étions une cinquantaine. A quelques exceptions près, personne ne se souciait de notre réussite au diplôme. »
Quelles solutions à apporter?

Dans un premier temps, il faut détecter la motivation, le goût à l’effort du candidat, ce sont les principaux moteurs de la réussite de son parcours . Néanmoins, il est primordial,
* de mieux informer les jeunes,
* de mettre en place une collaboration solide entre les organismes et les entreprises. La sélection n’en sera que meilleure!
Pour Yves Rivière, responsable d’affaires dans le secteur de l’hôtellerie restauration à l’Afpa,
« Il ne suffit pas de réunir un jeune très motivé, un bon organisme de formation et une bonne entreprise pour que la réussite soit assurée ». Il propose trois clés de réussite,
* un recrutement qui prend en compte aussi bien les aspects techniques du poste que la motivation du candidat,
* une réunion de tuteurs avant le début de la session afin de leur expliquer la finalité et le contenu du titre professionnel, le calendrier, la progression pédagogique. La réunion comprenant la visite des plateaux techniques. « Les jeunes sauront que les tuteurs connaissent le centre et la progression pédagogique. »
* des comités de pilotage, réunissant des tuteurs, des formateurs et des jeunes. Il permettrait de faire des réajustements. A la fin d’un trimestre et 2 mois avant la fin de l’alternance pour préparer la sortie.
http://www.afpa.fr/fileadmin/template/logo/logo.png Summary of the Roundtable on alternating whose objective was to define what each party expects from the rotation. Training organizations, businesses and young job seekers have studied the conditions for its success.
Understanding the business world

Some students chose to explore the alternate world of business, but also to immediately apply what they learn.
This is a good way to enter the labor market while receiving a salary.
"All young people are not motivated, sorry Lower Frederick, director job training at Buffalo Grill.
Some appear on our stand without having the program in their center. "What does he expect the candidates? "They must have the same attitude during a job interview. They must have educated about the business and have reflected on what they can bring". More...