http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgA la veille de l’examen par le CNESER de la proposition d’arrêté sur la licence, retrouvez la synthèse des débats et propositions du colloque de Toulouse de la CPU : « une ambition : la licence ». Pour les présidents d’université, une seule ambition pour une révolution du premier cycle du supérieur : oser la réussite, la cohérence et la diversité. Télécharger le mag' n°4.
La licence, un investissement d’avenir - CPU LE MAG - spécial Toulouse. Voir aussi Les présidents d'université réclament une refonte de la licence.

Avant Toulouse, la licence n’avait jamais constitué le thème central d’un colloque de la CPU, qui a en outre choisi de l’aborder dans un cadre global. Dans ses intenses travaux préparatoires comme durant ces deux jours, la CPU a considéré l’ensemble du cycle licence et des formations qui en relèvent, à l’université, en sections de technicien supérieur, en classes préparatoires aux grandes écoles et dans les cursus sous tutelle d’autres ministères. Cela est essentiel, tout comme me paraît essentiel le parti-pris d’avoir d’emblée appréhendé la licence comme une ambition pour notre pays. Pour preuve, le format de ce colloque. Ouvert dès sa première journée au-delà des seuls présidents d’université à l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, il souligne notre volonté de partager nos valeurs et nos préoccupations avec tous nos partenaires. L’intitulé même de notre édition 2011, largement concerté pour aboutir à ces trois volets que sont « Oser la cohérence, Oser l’innovation, Oser la réussite », symbolise notre intention et notre énergie à cette fin.
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a souligné son engagement afin que la licence ne soit plus le maillon faible de l’enseignement supérieur, et qu’elle constitue un diplôme pour l’emploi. Il y a incontestablement une fuite devant nos licences. Aujourd’hui, les moyens de les revaloriser ainsi que de les rendre visibles et cohérentes s’imposent comme le thème central de notre colloque.
Voilà pourquoi deux novations s’imposent selon la CPU, dont tout découle. La première, que nous voulons construire avec et pour les étudiants, vise à concevoir le cycle licence comme un continuum depuis l’entrée au lycée jusqu’au niveau de la licence. L’ensemble de la formation au lycée doit former la première marche de l’enseignement supérieur, avec des conséquences que nous savons considérables, organisationnelles, culturelles et territoriales.
La seconde novation touche au coeur même de l’identité des universités et invite à conférer aux formations en licence le même niveau d’exigence et d’ambition que nous portons à nos laboratoires de recherche. Cela implique de mobiliser et d’accompagner l’ensemble de la communauté universitaire, en la dotant des moyens de cette ambition. Notre dessein, alors, aura trouvé sa justification. Louis Vogel, président de la CPU.
Sommaire

Le système licence, l’indispensable mise en perspective Page 3
De la responsabilité sociale des acteurs de l’enseignement supérieur Page 5
Le cycle licence dans tous ses états Page 7
Restitution des ateliers page 8
Le temps du “comment faire” : les conditions de la réussite Page 11
Équité sociale et efficience globale sont compatibles Page 12
Dessiner, ensemble, les contours de la nouvelle licence… Page 14
« Une ambition : la Licence » - Orientations pour l’avenir et propositions

Propositions adoptées lors de la CPU plénière du 23 juin 2011, à l’unanimité moins 1 voix et 2 abstentions
Première orientation : rendre plus attractive la licence universitaire et la placer au coeur du dispositif de formation supérieure

Proposition 1 - Concevoir le passage du lycée aux études supérieures comme un continuum
• Associer les acteurs du secondaire et du supérieur
• Réformer l’orientation des élèves
Proposition 2 - Rendre lisibles et cohérents les parcours de formation de niveau Licence
• Assurer une architecture claire de l’offre de formation Post-baccalauréat
• Privilégier l’orientation vers les S.T.S. des bacheliers professionnels poursuivant leurs études
• Améliorer l’orientation des bacs technologiques pour une meilleure réussite des étudiants
• Organiser des passerelles entre formations Post-bac et sécuriser les parcours
• Mettre en oeuvre la pluridisciplinarité dans l’offre de formation Post-bac
• Intégrer la licence Professionnelle dans la cohérence de l’offre licence
Proposition 3 – Organiser l’ensemble des formations post-bac à l’échelle régionale
• Assurer l’égalité d’accès à l’enseignement supérieur en renforçant la lisibilité et la cohérence de l’offre de formation
• Elaborer des schémas stratégiques territoriaux afin de coordonner l’offre de formation Post-bac
• Instaurer un pilotage concerté incluant les universités
Deuxième orientation : rendre l’étudiant acteur responsable de sa réussite et le soutenir dans ses études

Proposition 4 - Assurer à tout étudiant un accompagnement personnalisé pour construire un projet d’études adapté
Proposition 5 – Diversifier et sécuriser les parcours d’études dans le cycle licence
Proposition 6 - Favoriser le développement personnel de l’étudiant
Troisième orientation : engager la révolution pédagogique

Proposition 7 - Innover en considérant la licence universitaire dans sa double finalité : poursuite d’études ou insertion professionnelle immédiate
• Repenser les cursus autour des compétences attendues
• Développer l’employabilité des diplômés
• Privilégier une approche globale des études de licence
Proposition 8 - Mettre en oeuvre une pédagogie fondée sur la démarche de recherche
Proposition 9 - Initier un nouveau modèle d’organisation et de soutien des activités pédagogiques
Proposition 10 - Intégrer les démarches d’évaluation des formations de licence dans un processus global d’amélioration continue de leur qualité
Proposition 11 - Donner aux universités l’habilitation « Licence » a priori et les évaluer a posteriori
Quatrième Orientation : mobiliser, reconnaître et investir pour la licence

Proposition 12 - Assurer à tout étudiant des conditions d’études favorables et adaptées
Proposition 13 - Soutenir l’engagement des équipes pédagogiques et administratives en licence
Proposition 14 - Garantir une évolution de carrière prenant en compte l’investissement pédagogique de l’enseignant chercheur
Proposition 15 - Investir sur la licence universitaire par une mobilisation sans précédent de moyens humains et financiers
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpg On the eve of the examination by the CNES to the proposed Order on the license, find a summary of discussions and proposals of the conference in Toulouse on the CPU, "an ambition: the license." For university presidents, only one ambition for a revolution of the undergraduate level: daring success, consistency and diversity. Download the mag ' 4.
The license, an investment in the future - THE MAG CPU - Special Toulouse. See also University presidents call for an overhaul of the license. More...