http://croissance-responsable.fr/images/logo-fcr.jpg« Comment relancer l’ascenseur social », 5 propositions de la Fondation Croissance responsable. La Fondation Croissance Responsable a tenu son 2ème forum au Lycée Turgot avec des chefs d’entreprises, syndicalistes, économistes et plus de 300 élèves de quatre lycées d’Île de France. Le dialogue a porté sur les propositions croisées des élèves et de la Fondation sur les moyens de relancer l’ascenseur social.
La Fondation a ainsi présenté cinq propositions

* Relations école/entreprises : Développer les relations entre école et entreprises en proposant des stages en entreprise aux enseignants et aux conseillers d’orientation. Sur ce point, la Fondation publie un manifeste dans lequel les entreprises s’engagent à ouvrir leurs portes aux enseignants pour leur faire découvrir concrètement l’univers de l’entreprise. Parmi les premières entreprises signataires de ce manifeste : Avanquest, Ernst&Young, Kiala, KPMG, la Maison Bleue, Média-Participations (Dargaud), Micropole, Microsoft France, Nexity, le Public Système, Virgin Mobile, Weave (voir le manifeste joint). Ces entreprises entendent ainsi nourrir la connaissance mutuelle du monde enseignant et de l’entreprise. Ce manifeste est également soutenu par CroissancePlus et 100.000 Entrepreneurs.
* Apprentissage : Faire du contrat d’apprentissage un contrat de formation et non plus un contrat de travail : en étant trop souvent assimilée à une pré-embauche, la formation en alternance ne se développe pas chez les entreprises qui n’ont pas de projets de recrutement. Le développement de la formation en alternance est crucial pour l’avenir professionnel des jeunes et nécessite une réelle mobilisation des entreprises.
* Formation : Attribuer des crédits formation inversement proportionnels à la formation initiale. La formation bénéficie encore en priorité à ceux qui ont déjà les meilleurs diplômes : la Fondation propose que les entreprises ouvrent la formation en priorité aux employés qui sont peu diplômés et les incitent à mettre en œuvre la validation des acquis de l’expérience.
* Création d’entreprise : Déverrouiller la création d’entreprise par un mécanisme de micro-capital. L’objectif est d’inciter les particuliers à investir dans les très petites entreprises en contrepartie d’une déduction fiscale ; en permettant de doter en fonds propres les micro-entreprises, il complètera les dispositifs de micro-crédit.
* Mobilité : Exonérer de leurs contributions au 1% logement les entreprises qui aident directement leurs apprentis et jeunes en alternance ou en CDD à se loger ; de telles expérimentations sont légalement possibles mais les entreprises n’y ont pas encore suffisamment recours alors que leurs salariés sont de plus en plus confrontés à des problèmes de logement et que leur contribution à l’effort public de logement atteint 3,8 milliards d’euros. Enfin, pour favoriser la mobilité, la Fondation propose l’intégration du permis de conduire, réel passeport pour l’emploi, dans les formations professionnelles.
Christian Poyau, représentant des fondateurs de la Fondation Croissance Responsable, a déclaré: « le Forum d’aujourd’hui a démontré, par la richesse du dialogue engagé, qu’il était plus que jamais nécessaire de favoriser les échanges avec les jeunes: ils ont des idées et des attentes, il appartient aux chefs d’entreprises d’aller vers eux ».
http://croissance-responsable.fr/images/logo-fcr.jpg "How to boost social mobility", 5 proposals for Responsible Growth Foundation. Responsible Growth Foundation held its second forum at the Lycée Turgot with business leaders, trade unionists, economists and more than 300 students from four high schools in Island France. The dialogue focused on the proposed cross-students and the Foundation on ways to revive the social ladder. More...