MESRValérie Pécresse a inauguré la bibliothèque universitaire "Santé" de Nantes qui sera, dès la rentrée 2011, la bibliothèque la plus ouverte de France, en étant accessible aux étudiants 104h30 par semaine, jusqu’à 23h30 chaque jour, dimanche compris. A cette occasion, elle a indiqué que d'ores et déjà 42 universités, soit un tiers de plus qu’en 2010, étaient ouvertes au moins 65 heures par semaine. Plus de bibliothèques ouvertes plus longtemps: 42 labels "NoctamBU" en 2011. Des bibliothèques plus fonctionnelles, des contenus plus accessibles. Annexe 1: 98 B.U. ouvrant plus de 60h par semaine. Annexe 2: 350 millions d'euros pour 33 opérations de réhabilitation ou de construction de B.U. Dossier complet.
Avec l’autonomie, nos universités sont entrées de plain pied dans la bataille mondiale de l’intelligence. Car chaque université française à désormais les moyens, à sa manière, de jouer d’égal à égal avec les grands établissements du monde.
Et à qui en douterait, je n’aurais qu’un conseil à donner : celui de venir ici, à Nantes, où fleurissent à présent les projets les plus audacieux, des projets qui ont été salués par les jurys internationaux qui ont passé en revue toutes les candidatures et qui ont distingué les ambitions nantaises.
Ces résultats, Mesdames et Messieurs, nous le devons d’abord à votre engagement. Car tout le sens de l’autonomie, c’est bien de permettre à nos universités de devenir maîtres de leur destin, en se rassemblant autour de projets communs et en les mettant en œuvre grâce aux moyens exceptionnels que lui consacre l’Etat. Et vous le savez, Mesdames et Messieurs, depuis 4 ans, l’Etat est au rendez-vous des ambitions retrouvées et partagées de notre enseignement supérieur. Il l’est avec l’effort budgétaire sans précédent qu’il a engagé en faveur de nos universités, qui a permis à l’université de Nantes de bénéficier de moyens de fonctionnement en hausse de plus de 15 % depuis 2007, soit plus de 6 millions d'euros de moyens supplémentaires sur la période.
Il l’est avec les investissements d’avenir qui bénéficieront à 18 projets, pour le Grand-Ouest, pour un montant de 180 millions d’euros.
Et il l’est aussi en engageant une rénovation sans précédent de nos campus, une rénovation qui transforme en profondeur le visage de l’université française et qui témoigne de la fierté retrouvée de notre enseignement supérieur. Car depuis 4 ans, nous n’avons qu’un seul souci, qu’une seule ambition : celle de replacer l’université au cœur de la société française, en faisant de la rénovation immobilière une priorité absolue. Suite du discours.
MorValerie Pécresse inawgurat il-librerija università "Saħħa" ta 'Nantes, li, mill-ħarifa 2011, il-Librerija miftuħa aktar ta' Franza, li hija aċċessibbli għall-istudenti ġimgħa 104h30, sal 23:30 kuljum, inkluż il-Ħdud. F'din l-okkażjoni, hi qalet li diġà 42-universitajiet, wieħed aktar minn terz fl-2010, kienet miftuħa mill-inqas 65 siegħa fil-ġimgħa. Libreriji Aktar miftuħa aktar: 42 tikketti "NoctamBU" fl-2011. Libreriji iktar funzjonali, aċċessibbli aktar kontenut. Anness 1: 98 BU ftuħ aktar minn 60 siegħa fil-ġimgħa. Appendiċi 2: EUR 350 miljun għal 33-operazzjonijiet, riabilitazzjoni jew kostruzzjoni ta 'BU. Record sħiħ. More...