06 mars 2011

Sweden’s universities to charge non-EU students

http://www.timeshighereducation.co.uk/magazine/graphics/mastheads/mast_blank.gifBy Hannah Fearn. Swedish universities are at a crossroads. Starting in September, all students from outside the European Union will pay tuition fees.
While tuition will remain free for home and EU students, others will be charged fees that will vary by institution, but may average around SKr125,000 (£11,950) a year. The shift, which is part of a broader programme of cuts to public spending, has left universities fearing for the future of their sector and that of the Swedish economy.
According to the Swedish National Agency for Higher Education, half of the 36,600 international students enrolled at Swedish universities in 2008-09 were from outside Europe. In the previous four years, when higher education was free to all, the proportion of students from Asia increased from 24 to 40 per cent, with most hailing from China, Pakistan, Iran, Bangladesh and India. Initial data suggest that the introduction of fees is already radically changing behaviour.
Applications from non-EU students for entry in 2011 are down by 86 per cent on 2010, according to the Swedish Agency for Higher Education Services. Applications to master’s level courses have fallen by 73 per cent. Git Claesson Pipping, general secretary of the Swedish Association of University Teachers, said that many postgraduate courses will be forced to close.
“What we expect is that the number of courses given to master’s students at that level will decrease,” Dr Claesson Pipping said. “We have too few home students who study scientific and technical courses.”
Some fear that the introduction of fees may damage Sweden’s high-level skills in science and technology. Fewer master’s students and master’s programmes would result in a smaller pool of potential doctoral candidates, and as doctoral students often provide teaching support at universities, the introduction of fees could also have an impact on teaching capacity.
Eva Malmström Jonsson, deputy president of the KTH Royal Institute of Technology in Stockholm, underlined the contribution that international students make to the country’s competitiveness by acting as advocates for its universities and its economy.
Diane Pecorari, senior lecturer in education at Mälardalen University, expressed a further concern. “We’re all very worried that we’re going to have a student body that sees itself as a client and will be more demanding,” she said. Despite all this, the move is unlikely to generate extra money for Sweden’s academy. Although the new legislation allows universities to charge, fee levels may only cover costs. “We don’t anticipate that the introduction of fees will bring in lots of money,” Professor Malmström Jonsson said.
“We hope that we can attract a reasonable number of fee-paying students this autumn, but we know that we will have to work hard over the years to come in order to spread knowledge about our strengths and qualities.”

Posté par pcassuto à 16:58 - - Permalien [#]


Handicap : Accord national de partenariat entre l'UNEA, l'AFPA et Opcalia

http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpgCe partenariat a pour objectif le développement de la formation des salariés des entreprises adaptées et particulièrement ceux en situation de handicaps.
Objectif : intégrer 300 demandeurs d’emploi handicapés en contrat de professionnalisation d’ici à fin 2012.
Cet accord tripartite d’une durée de deux ans concerne dans un premier temps cinq régions pilotes: Aquitaine, Ile de France, Languedoc-Roussillon, Pays de la Loire et Rhône Alpes.
Cet accord vise en particulier le développement des contrats de professionnalisation, des VAE et du tutorat.
4 axes ont été retenus:
- Des actions conjointes d’information et de communication
- Des actions de développement de compétences via la professionnalisation
- Des actions de validation des acquis de l’expérience
- Des actions de conseil aux entreprises adaptées pour la sécurisation des parcours de professionnalisation et le développement du tutorat.
Claire Khecha, Directrice Branches et Grands comptes d’Opcalia déclare : "le contrat de pro nous parait une bonne réponse à la question de l’intégration de personnes en situation de handicap dans les entreprises. Le recours des Entreprises Adaptées au contrat de professionnalisation est nouveau, ce qui impliquera nécessairement un important travail de communication et de mobilisation territoriale, que les 3 partenaires souhaitent engager ensemble". Télécharger le Communiqué de presse.
http://www.opcalia.com/fileadmin/templates/css/img_v2/bandeau_logo.jpg Ez a partnerség célja, hogy a képzés fejlesztésére irányuló vállalati dolgozók és különösen alkalmas olyan helyzetekben, a fogyatékosság.
Célkitűzés: integrálása 300 fogyatékkal élő álláskeresők profi szerződését a 2012 végéig.
A háromoldalú megállapodás a két évig az első alkalommal öt régióban kísérleti: Aquitaine, Ile de France Languedoc-Roussillon, Pays de la Loire és a Rhone Alpes. A megállapodás célja elsősorban a fejlesztési szakmai szerződések, tutori és a VAE. Még több...

Posté par pcassuto à 14:45 - - Permalien [#]

Préparer la mise en oeuvre du DPC : Colloque FHF-SPH Conseil

https://sites.google.com/a/sphconseil.fr/dpc/_/rsrc/1296043159794/config/customLogo.gif?revision=16Le 24 mars 2011, le Président, le Vice-Président et la Directrice générale de l'ANFH interviendront au colloque "Développement Professionnel Continu (DPC) : outil de management au service de la qualité des soins et des professionnels de santé" organisé par la FHF.
Après une matinée consacrée à la présentation des principes et du dispositif de mise en oeuvre du DPC, il sera question au cours de l'après-midi du rôle des différents parties prenantes (HAS, OGDPC, ANFH). Une table ronde sur les enjeux de l'outil cloturera la journée. Télécharger le pré-programme de la manifestation: Programme.
https: / / sites.google.com/a/sphconseil.fr/dpc/_/rsrc/1296043159794/config/customLogo.gif reviżjoni = 16? Dwar Marzu 24, 2011, il-President, il-Viċi-President u l-General Manager ta 'ANFH se jitkellem fil-konferenza "Continuing Professional Development) għodda ta' ġestjoni CPD (fis-servizz ta 'kwalità ta' u s-saħħa professjonisti tal-kura" organizzata mill- FHF. More...

Posté par pcassuto à 12:31 - - Permalien [#]

L'enseignement et la formation à l'horizon 2025, une étude à seulement 17 940 euros TTC

http://www.futuribles.com/imagespsi/LogoEF2025.gifFuturibles International lance une étude sur les défis auxquels seront confrontés les systèmes d’enseignement et de formation en France à l’horizon de 15 ans et sur les pistes innovantes qui pourraient être suivies dès aujourd’hui pour les relever.
L’objectif de cette étude n’est pas d’ajouter une nouvelle expertise à celles déjà nombreuses qui existent sur les systèmes d’enseignement et de formation, mais de développer une réflexion prospective qui débouche sur l’identification d’enjeux majeurs à l’horizon de 15 ans et d’innovations concrètes qui pourraient être mises en œuvre pour y répondre.
Cette étude sera donc essentiellement centrée autour de:
- l’élaboration d’une dizaine de notes d’analyse prospective portant sur les principaux déterminants (démographiques, économiques, sociaux, culturels, scientifiques ou techniques) qui apparaissent porteurs de transformations profondes tant des objectifs suivis par les structures d’enseignement et de formation que des modalités d’apprentissage;
- la recherche, en Europe et dans le monde, d’innovations qui stimulent la réflexion sur les différentes possibilités de réformes (paramétriques ou structurelles) de nos dispositifs d’éducation et de formation.
Un document de diagnostic sera établi au démarrage de l’étude, un rapport de synthèse à sa conclusion.
Cette étude a clairement pour ambition d’être utile aux acteurs publics et privés intervenant dans les champs de l’éducation et de la formation, en leur fournissant des éléments de réflexion prospective appropriables et des idées d’actions pouvant être menées à différentes échelles pour moderniser les dispositifs existants.
En souscrivant à cette étude, vous participerez aux réunions qui permettront d’en discuter et d’en orienter le contenu, vous disposerez des expertises produites sous des formes aisément diffusables au sein de votre organisation, et vous serez largement associé(e) aux différentes opérations qui pourront être entreprises une fois l’étude achevée pour en diffuser les résultats. Présentation de l'étude et conditions de souscription.
Comité scientifique: • Daniel Andler, professeur de philosophie à l’université Paris-Sorbonne, membre du département d’études cognitives, École normale supérieure, membre de l’Institut universitaire de France, directeur du groupe Compas. • Georges-Louis Baron, professeur de sciences de l’éducation, université Paris Descartes. • Julie Bouchard, maître de conférence à l’université Paris XIII, chercheur au laboratoire des sciences de l’information et de la communication (LabSic). • Pierre-Yves Cusset, sociologue, Conseil d’orientation pour l’emploi. • Julien Damon, sociologue, professeur associé à Sciences Po Paris. • Michel Dellacasagrande, directeur des affaires financières pour les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 1997 à 2009. • Jean Gordon, EIESP-IEEPS European Institute of Education and Social Policy. • Daniel Kaplan, directeur de la fondation Internet Nouvelle Génération (FING). • Jean-Marc Labat, professeur d’informatique, président de l’Association des technologies de l’information pour l’éducation et la formation. • Tristan Lecoq, inspecteur général de l’Éducation nationale, professeur des universités associé (histoire) à l’université Paris-Sorbonne, ancien conseiller du Premier ministre pour l’Éducation nationale, l’Enseignement supérieur et la Recherche. • Jacques Lesourne, président de Futuribles International. • Christophe Mauriet, directeur général adjoint de l’institut Pasteur. • Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. • Alain Michel, inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale, président de l’Institut européen d’éducation et de politique sociale. • Riel Miller, prospectiviste et consultant international sur les questions d’éducation et d’apprentissage. • Louis-Charles Viossat, inspecteur général des affaires sociales, président de Centre-Inffo. • Maïa Werth, historienne et enseignante. • Michel Yahiel, président de l’association nationale des directeurs des ressources humaines.
http://www.futuribles.com/imagespsi/LogoEF2025.gif Only 17 940 euro. Futuribles International is launching a study on challenges facing education systems and training in France on the horizon of 15 years and the innovative ways that could be taken today to address them. The objective of this study is not to add new expertise to those already existing on many education systems and training, but to develop a forward thinking that leads to the identification of major issues in horizon of 15 years and practical innovations that could be implemented to address them. Presentation of the study and underwriting conditions. More...

Posté par pcassuto à 12:11 - - Permalien [#]

Le Supérieur dans les "Tableaux de l'économie française" publiée par l'INSEE

http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gifL’édition 2011 des "Tableaux de l'économie française" publiée par l'INSEE est en ligne sur le site de l’Institut. Le chapitre consacré à l’enseignement et à l’éducation reprend les effectifs et les taux de réussite des élèves de l’enseignement supérieur annoncés par la DEPP et est illustré par des tableaux et graphiques commentés. Les données concernant les effectifs des enseignants, le nombre d'établissements ainsi que le niveau de formation des jeunes sont également présentés.
Sommaire
Présentation,
Tableaux et graphiques,
Pour en savoir plus.
Présentation
À la rentrée 2009, 2 316 100 étudiants sont inscrits dans l'enseignement supérieur. Le nombre d'étudiants progresse fortement (+ 3,7% par rapport à la rentrée 2008) en raison d'un nombre de bacheliers de l'année très élevé et d'un fort accroissement du nombre d'étudiants étrangers.
Le nombre d'étudiants dans les disciplines générales et de santé au sein des universités cesse son recul commencé en 2005; il augmente de 3,6% en 2009 et contribue pour 2,0 points à l'évolution totale des effectifs de l'enseignement supérieur. Dans les instituts universitaires de technologie (IUT), le nombre d'étudiants se stabilise en 2009 après plusieurs années de hausse depuis 2005. Le nombre d'étudiants en section de technicien supérieur (STS) progresse de 2,6% (+ 6200 étudiants).
Au sein des universités, le nombre de nouveaux entrants en première année du cursus licence (y compris les disciplines de santé et les IUT) augmente fortement en 2009-2010 (+ 5,7%). Cette hausse des nouveaux entrants à l'université est due en grande partie à un afflux d'inscriptions de bacheliers de la session 2009 des filières technologiques et professionnelles (+ 2200 et + 3700 étudiants). Les inscriptions de bacheliers scientifiques et économiques sont également en hausse mais dans une moindre mesure, alors que l'évolution est stable pour les bacheliers littéraires.
L'accroissement des effectifs profite à toutes les disciplines générales. Les effectifs en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) repartent à la hausse (+ 7,1%), en raison d'une forte augmentation des nouveaux entrants après plusieurs années de baisse soutenue depuis 2004-2005. C'est dans les disciplines littéraires que les augmentations sont les moins élevées: elles se portent à 1,1% au sein des formations de lettres, 3,3% en langues et 1,2% en sciences humaines et sociales. Dans les disciplines de santé, les effectifs progressent en 2009-2010 (+ 4,1%), à un rythme plus élevé que l'an passé (+ 1,2% en 2008-2009). En 2009-2010, les effectifs ont augmenté de 5,2% en médecine et de 3% en odontologie, alors qu'ils ont diminué de 1,2% en pharmacie. Les effectifs augmentent en cursus licence (+ 2,3%) et en cursus master (+ 4,2%) ; en revanche, ils diminuent en cursus doctorat (- 0,7%).
http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gif 2011-es kiadás a "táblázatok a francia gazdaság" által közzétett INSEE felkerül az intézet honlapján. A fejezet az oktatás és a képzés magában foglalja a beiratkozási és befejezési arány a felsőoktatásban tanulók által bejelentett Depp és illusztrálja táblázatok és grafikonok tárgyalt. Adatok a tanárok számát, létesítmények száma, valamint a képzettségi szintje a fiatalok is bemutatásra.Összefoglaló:  Bemutatása, Táblázatok és grafikonok, Tudjon meg többet. Még több...

Posté par pcassuto à 11:42 - - Permalien [#]
Tags :

Les étudiants dans les instituts catholiques

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/design/front_office_recherche/images/bandeau/bandeau03.jpgÀ la rentrée 2009, les instituts catholiques d'Angers, de Lille, de Lyon, de Paris et de Toulouse accueillent 24230 étudiants. L'augmentation marquée des effectifs (+14 % par rapport à 2008, soit 2 900 étudiants de plus) s'explique essentiellement par celle du nombre d'étudiants inscrits dans les formations de type universitaire (+ 18%).
Plus de huit étudiants sur dix inscrits dans ces établissements préparent un diplôme de type universitaire (licence LMD, master LMD...), les autres suivent une formation canonique (formation qui conduit à un diplôme délivré par l’Église catholique). Ce sont les disciplines de sciences humaines et sociales qui attirent le plus les étudiants, en particulier en master.
Les femmes sont majoritaires dans les instituts catholiques: elles représentent 66% des étudiants et leur effectif a augmenté de 16% en 2009. Les étudiants étrangers qui y sont accueillis (9% de l'ensemble des étudiants) sont moins nombreux qu'en 2008.
Télécharger la Note d'Information de la DEPP n° 11.03: Les étudiants dans les Instituts catholiques. Voir sur le blog la catégorie Laïcité-Privé, l'article Evaluation par l'AERES des Instituts et Universités catholiques.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/design/front_office_recherche/images/bandeau/bandeau03.jpg F'Settembru 2009, Kattolika istituti f'Angers, Lille, Lyon, Toulouse Pariġi u jilqgħu 24,230 istudenti.  Iż-żieda sostanzjali fil (+14% meta mqabbel mal-2008, 2,900 iktar studenti) hija spjegata prinċipalment mill-numru ta 'studenti rreġistrati fl-università tip ta' taħriġ (+18%). Niżżel il-Nota ta 'Informazzjoni ta' l-Depp No 11.03: Studenti Istituti Kattolika. Ara l-kategorija blog sekulariżmu u Privati, l-Artikolu Rating AERES minn universitajiet u istituti Kattolika. More...

Posté par pcassuto à 11:30 - - Permalien [#]

L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences

http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpgL’orientation et l’insertion professionnelle sont aujourd’hui des réalités dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Des processus novateurs et efficaces voient le jour, des partenariats avec les entreprises se multiplient, les enseignants chercheurs et les étudiants se mobilisent…
Le 22 mars prochain, le séminaire « L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences », inaugure le « Club Insertion pro » mis en place par l’Amue.
Centrée sur la notion de compétences, la journée sera structurée autour de témoignages d’actions concrètes menées en établissement le matin et d’une table ronde réunissant les acteurs de l’insertion intra et extra universitaires l’après-midi.
Ce séminaire constitue le premier opus d’un cycle qui abordera les thématiques suivantes: universités vs entreprises, expériences européennes, initiatives des associations étudiantes, et enfin moyens mis en œuvre avec et par les enseignants.
Cet évènement s’adresse plus particulièrement aux présidents, aux directeurs généraux des services, vice-présidents de CEVU, vice-présidents ou chargés de mission pour l'insertion professionnelle, directeurs ou responsables de SUIO, de BAIP ou de plateformes, aux directeurs de service de formation, continue, aux responsables de DEVE ou de service de scolarité et plus généralement à tous les professionnels concernés par l'insertion professionnelle des étudiants. Voir l'article du blog "Lancement des "Club Insertion pro".
http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpg The orientation and professional integration are now realities in institutions of higher education and research. Innovative and effective processes are created, partnerships with businesses grow, the researchers teachers and students are mobilizing... On 22 March, the seminar "The employability in terms of skills," opens the "Insert Club pro" set up by the Amue. See the blog entry "Launch "Insert Club pro". More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :