06 février 2011

Quality and Renewal - administrative support for excellence in teaching and research

http://www.mruni.eu/mru_lt_dokumentai/apie_mru/naryste_organizacijose/humane_1.gifThe 7th HUMANE study trip: Uppsala University, Sweden, 17th -21st of May 2011 Quality and Renewal - administrative support for excellence in teaching and research
Context, strategy and practices of the University of Uppsala will be presented. Group sessions and group work will focus on:
- The strategy of Uppsala University to be one of the best universities in Europe
- The realization of the strategy
- The integral role of the University’s administration in achieving excellence
- The relation between the central and departmental level
- Uppsala’s way to incorporate innovation
The programme will start with a warming-up session on Tuesday 17 May at 20.30 hrs and will end on Friday night 20 May. During the welcome meeting, participants will introduce themselves and will be informed about the programme. Sub-groups will be established and assignments distributed. Ann Fust, university director, will provide an introduction to the Swedish higher education system.

Posté par pcassuto à 12:00 - - Permalien [#]


European universities diversifying income streams

http://www.eua.be/images/logo.jpgEUA Brussels reception to launch new study on ‘European universities diversifying income streams’ (22 February 18h-20h30)
On the evening of 22 February 2011, EUA will organise a reception in Brussels to present its major new study on ‘European universities diversifying income streams’. As part of EUA’s series 'Towards financially sustainable universities', this report will provide an overview of the status of income diversification in European universities. It also identifies the conditions and success factors needed to implement income diversification strategies that help sustain the academic mission of higher education institutions.
The event will feature keynote speeches by Professor Maria da Graça Carvalho, Member of the European Parliament, and Mr Jordi Curell, Director at the European Commission’s Directorate General for Education and Culture, who will share their institutions’ views on university funding. The conclusions of the study (the outcome of the EC-supported EUDIS project) will then be presented by EUA's Thomas Estermann, author of the report. The event will be hosted by the Representation of the Free State of Bavaria to the European Union. See also Towards Financially Sustainable Universities II: Diversifying Income Streams.

Posté par pcassuto à 11:53 - - Permalien [#]
Tags :

EUCEN: Current Projects

European Observatory of Validation of Non-Formal and Informal Activities. Leonardo da Vinci project (Action: Networks). 133980-LLP-2007-BE-LVW.

Volunteering and Lifelong Learning in Universities in Europe. Socrates programme. 14173-LLP-1-2008-1-UK-GRUNDTVIG-GNW.

A Lifelong Learning University Model for Europe. Project number: 504635-LLP-1-2009-1-BE-ERASMUS-EMHE.


On-line Consumer Education. A EUCEN project for the Directorate General for Health and Consumer Protection (DG SANCO) of the European Commission.



Collaboration On Modern(izing) Policies and Systematic Strategies on LLL. Lifelong leraning Programme. Transversal-Programme: Key Activity 1 (ECET - Part B). Project number: 167200-LLP-1-2009-1-BE-KA1-KA1ECETB.






Shaping Inclusive and Responsive University Strategies. Project number: 502784-LLP-1-2009-1-BE-ERASMUS-EMHE.

Bridges between Research and Practice in ULLL - Call DG EAC/41/09. Grundtvig. Multilateral networks.


Network for integrating Virtual Mobility and European Qualification Framework in HE and CE Institutions. Reference: 143748-PT-KA3NW. KA3.


Implementing ULLL through training and development - Call DG/41/09. Multilateral Projects - KA4.

Posté par pcassuto à 11:11 - - Permalien [#]
Tags : ,

Developing Networking Architectures for LLL Universities

http://www.eucen.eu/themes/eucen/images/small_logo.pngThe DNA-LLLU project
Global rankings, excellence contests, Ivy-league University initiatives- the portfolio of instruments pressuring Higher Education institutions in Europe to be among the "Best" in order to attract highly skilled staff, motivated students and sufficient levels of funding seems to grow annually, despite recession and economic crisis phenomenon's.
But what are the indicators and benchmarks to measure "excellence and outstanding performance" and how does this effect and intermingle with regional and national funding policies?
The DNA-LLLU project emphasizes a different understanding of excellence, helping higher education institutions developing coherent strategies in the field, prioritizing the systematic development of collaboration models on all levels (local-international), reaching out to other sectors and encompassing the dispersed Universities activities and services. Taking into account the diversity of learning cultures, the evolutionary history and environmental conditions for both the University and key stakeholders on the one hand and drawing attention to one of the recommendations from the BeFlex Plus Project on the importance of developing coherent strategies in 'networked universities' on the other hand, the project’s process is two folded:
* In the first year, the project will explore scenarios and gravity centers of the "Networked University" depending on the institutional strategies and profiles as well as on the specific surrounding conditions of the environment. In a methodological frame, the project’s partners will
1) set up a working group, identify and involve several representative external stakeholders and
2) organize strategy workshops addressing key questions for the analysis of the specific profile of the institution and its partnerships and relationships with its environment in the field of ULLL and
3) analyse and adapt to own national/regional reality cases of good practice.
* In the second year of the project the Universities will develop the distinctive profile and coherent strategy of their 'Networked-LLLU', including a precise roadmap and implementation plan for the future realization of the "Networked LLLU".
Thus, the DNA-LLL project will illustrate how concepts and implementation scenarios of a Networked University can contribute to reinforcing the core vision throughout the EC: Making LLL a reality.

Posté par pcassuto à 11:05 - - Permalien [#]
Tags :

Observal: European Observatory of Validation of non-formal and informal activities

http://www.eucen.eu/2000site/projects/OBSERVAL/imgOBSERVAL/OBSERVALogo3.jpgExplore & find out what diversity on validation practices on non-formal and informal learning throughout the European member states exists. 
Final Report of Observal, January 24, 2011. 
The European Observatory on validation practices of non formal and informal learning in European countries is the key product of the OBSERVAL project which is funded by the Leonardo da Vinci programme and coordinated through EUCEN (European University Continuing Education Network).
Together with partner experts from 24 countries of the European Union representing the different educational sectors (higher education, vocational education and training, adult education) the project has produced and collected different materials and documents which are now available and accessible via the Observatory.
The Observatory addresses its resources to a large range of actors (decision makers at national and institutional level, social partners, human resources managers, people in charge of validation,…) facilitating materials which are usually confidential or limited in use and dissemination outside of the context where they have been produced. The presented diversity on the state of play, good practices and procedures concerning the validation of non-formal and informal learning throughout the European member states helps to deepen the understanding and allows comparison to an extent which wasn’t as easily possible before.
Doing so, the Observatory offers a platform for exchange, contributes to the ongoing and future debate in Europe on validation of non-formal and informal learning and shows new pathways for the realisation of an European Lifelong learning Area. For more information, please contact Oliver Janoschka at EUCEN: oliver.janoschka@eucen.org.

Posté par pcassuto à 10:41 - - Permalien [#]
Tags : ,


VIRQUAL newsletter 4

http://virqual.up.pt/sites/default/files/fourseasons_logo.pngNetwork for integrating Virtual Mobility and European Qualification Framework in HE and CE Institutions
The project of this network proposes to help educational and training institutions to achieve Virtual Mobility and to guarantee EQF implementation through e-learning, aiming at finding specific obstacles in institutions and proposing concrete and innovative solutions. It will promote cooperation and joint work among partner organizations and will link with related initiatives. It will address other educational networks to help the dissemination of the results.
The project is organized in twelve workpackages that cover all activities of the project. The core group is composed by four subject interest groups (SIG) that address the main objectives of the network. Each SIG will research the selected themes, looking for what has been done and proposing answers for the research questions. Each SIG will also look for potential collaboration with other projects and initiatives that are working in similar areas.
Reference: 143748-PT-KA3NW, Duration: 3 years, Key Activity 3: ICT / network, Financed by: European Commission - Lifelong Learning Programme.
The January 2011 newsletter of the project VIRQUAL is out now. The newsletter includes information about Task force 2 and Task force 3.

Task force 2 - A comprehensive analysis of the EQF implementation in Europe compiling 32 country reports on EQF/NQF implementation, at levels 5 to 8.  Additionally, the situation of e‐learning in what concerns legislation and practice in each of the 32 countries was also reported. This task force is also organising a series of Webinars on the general theme of e-learning and EQF but each focusing in different topics, such as Virtual Mobility, Learning Outcomes and e-Assessment and EQF and recognition of competences.
Task force 3 - How can we support teachers and curriculum developers defining, writing, or choosing high quality learning outcomes? How can we contribute to a global architecture of learning outcomes / competences? What is a useful classification system for learning outcomes / competences? Task 3 is answering these questions by creating a web.bsed database: the ILO repository. One of the fundaments of its data structure is the classification of learning outcomes according to EQF which distinguishes knowledge, skills and competences. Direct link to the newsletter - http://virqual.up.pt/. We hope you enjoy it and decide to join the network via the project website!

Posté par pcassuto à 10:35 - - Permalien [#]
Tags :

05 février 2011

Emploi des seniors : 10 fiches action

http://www.priorite-seniors.fr/files/image/entete/entetegenerique.jpgMaintien et retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l'action. Ce guide pour l'action est composé de 10 fiches pour l'action cliquables et réparties selon le sommaire interactif ci-dessous.
Il permet de définir la politique de maintien en activité des seniors dans votre entreprise (fiches 1, 2 et 10). Il décrit des actions mises en oeuvre par des entreprises pour recruter et maintenir en emploi des seniors. Ces démarches s'organisent autour de trois grands leviers d'action : préserver la santé (fiches 3 et 4), développer les compétences (fiches 5, 6 et 7), et favoriser l'engagement au travail (fiches 8 et 9).


http://www.priorite-seniors.fr/files/image/entete/entetegenerique.jpg Manutenzjoni u r-ritorn għall-impjieg bi qligħ ta 'ħaddiema anzjani Gwida għall-azzjoni. Din il-gwida għall-azzjoni huwa magħmul minn 10 folji għall-azzjoni clickable u interattiv mqassma skond is-sommarju hawn taħt. Dan jistabbilixxi l-politika ta 'impjieg kontinwu ta' ħaddiema anzjani fil-kumpanija tiegħek (Skedi 1, 2 u 10). Huwa jiddeskrivi miżuri implimentati mill-kumpaniji biex jirreklutaw u jżommu impjieg ħaddiema aktar anzjani". Dawn l-isforzi huma organizzati madwar tliet qawwiet prinċipali: is-saħħa (pinnijiet 3 u 4) jiżviluppaw il-ħiliet (pinnijiet 5, 6 u 7), u t-trawwim impenn għax-xogħol (plugs 8 u 9). More...

Posté par pcassuto à 23:23 - - Permalien [#]

L’impact de la loi de novembre 2009 sur la certification professionnelle

http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifBrigitte Bouquet, Rapporteure générale de la Commission nationale de la certification professionnelle
Quel a été l’impact de la loi de 2009 sur le rôle et les missions de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) ?

Le législateur a étendu les misions de la CNCP dans les quatre domaines ci-après.
* Les certifications enregistrées de droit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), en instaurant un avis public préalable à leur création. Cet avis doit être rendu dans les trois mois. Passé ce délai, il est réputé favorable.
* Les certificats de qualification professionnelle (CQP), en instaurant l’avis conforme de la Commission. Cette nouveauté implique que le ministre est tenu par l’avis de la CNCP.
* La CNCP a aussi été chargée de créer un inventaire des certifications et des habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle.
* Le législateur a également élargi les compétences de la CNCP, qui est à présent chargée de veiller à la cohérence des certifications professionnelles.
Les missions de la CNCP ont donc été élargies pour lui permettre de devenir un acteur important dans la mise en place d’une régulation de l’offre de certification, dont le foisonnement est un obstacle considérable au développement de la validation des acquis de l’expérience (VAE).
Quel a été l’impact de la loi de 2009 sur les certifications enregistrées de droit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ?

Cette loi a donné un rôle accru au RNCP en instaurant de nouvelles règles pour les contrats de professionnalisation, qui doivent dorénavant viser une certification reconnue dans une convention collective ou figurant au RNCP. De nombreux organismes paritaires collecteurs agréés (Opca) ont donc souhaité avoir la preuve effective de l’inscription au RNCP de certifications enregistrées de droit. Ce qui a conduit, pour certaines, à une accélération du processus de leur inscription.
L’impact des avis préalables à leur création sera important à pour les certifications enregistrées de droit à plusieurs égards :
* la discussion de projets au sein de la CNCP permettra la prise en compte d’éléments qui, à terme, permettront une meilleure cohérence des fiches publiées au RNCP ;
* la publicité sur le site de la Commission des avis d’opportunité permettra d’éclairer les différentes parties prenantes à la création et au développement de certifications enregistrées de droit, en particulier au niveau régional ;
* les premiers avis rendus par la CNCP incitent les certificateurs à analyser, dès l’amont, la création de passerelles entre les certifications à venir et celles qui existent déjà ;
* enfin, et bien que ceci n’ait pas vraiment été souligné, la loi a introduit un élément de qualité dans le processus de création des certifications, en imposant au préalable un regard extérieur au promoteur de la certification.
Quel a été l’impact de la loi de 2009 sur les certifications enregistrées sur demande au Répertoire national des certifications professionnelles ?
La loi n’a pas fait évoluer le processus pour les enregistrements sur demande. En revanche, la nouvelle réglementation sur les contrats de professionnalisation est très incitative pour l’inscription au RNCP.
Quel a été l’impact de la loi de 2009 sur les CQP enregistrés sur demande au Répertoire national des certifications professionnelles ?

L’homogénéisation de la présentation des certificats de qualification professionnelle (CQP) conduira, à terme, à une meilleure lisibilité de ces certifications. La possibilité d’enregistrer au Répertoire national des CQP établis par une ou plusieurs commissions paritaires nationales pour l’emploi (CPNE), laisse présager la construction de certifications davantage tournées vers des compétences transversales.
Quels sont les bénéfices de ces évolutions ?

Les bénéfices ne seront mesurables qu’à terme, mais ils seront surement visibles dans deux domaines: *la lisibilité des fiches inscrites au Répertoire national et leur qualité; *la cohérence des certifications, car la CNCP sera en mesure d’offrir, par ses avis publics, une clé de lecture supplémentaire à tous les acteurs de la certification professionnelle.
Quelles sont les principales avancées réalisées en 2010 ?

L’année 2010 a été essentiellement marquée par une refonte de notre système d’information. Par ailleurs, les membres de la CNCP ont engagé, ou poursuivi, une réflexion sur un certain nombre de chantiers dont l’aboutissement s’est traduit par le rapport de « référencement » des niveaux de certification français avec ceux du cadre européen de certification.
Le RNCP a pris au niveau international le statut de cadre national de certifications et de nombreux travaux pour que le RNCP soit accessible au moins en langue anglaise ont été menés.
Quels sont les principaux chantiers prévus en 2011 ?

L’impact de la loi sur les chantiers en cours est considérable : définition et mise en œuvre de l’inventaire, préfiguration de la nouvelle nomenclature, définition des analyses qui peuvent être faites des CQP… Par ailleurs, en 2011, les fiches du RNCP prendront en compte la dimension européenne avec la mention des niveaux du cadre européen des certifications et des niveaux correspondant du RNCP, qui constitue le cadre national de certification pour la France.
http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Brigitte Bouquet, General Rapporteur of the National Occupational Certification
What was the impact of the 2009 law on the role and missions of the National Occupational Certification (CNCP)?

The legislature extended the tasks of a CNCP in the four areas below.

* The right qualifications registered by the national directory of professional certifications (RNCP), establishing a public notice prior to their creation.
This notice must be made within three months. After this time, it is deemed favorable.
* Certificates of Qualification (CQP), by introducing the assent of the Commission.
This innovation means that the Minister is required by the notice of the CNCP.
* The CNCP has also been tasked with creating an inventory of certifications and authorizations corresponding to transversal skills performed in a professional situation.

* The legislature also expanded the powers of the CNCP, which is now responsible for ensuring the coherence of professional certifications.

The missions of the CNCP has been expanded to allow it to become a major player in the establishment of a supply management certification, including the expansion is a major obstacle to the development of validation of the (VAE)
. More...

Posté par pcassuto à 09:49 - - Permalien [#]
Tags :

Comunity manager ou social strategist

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo.jpgPar Stéphane Diebold, Vice-président du GARF. Le responsable de formation deviendra-t-il community manager ou social strategist?
Comunity manager et social strategist sont des appellations issues du marketing. Mais qu’est-ce que cela recouvre comme réalité dans la formation?
Le community manager est celui qui anime la communauté apprenante, alors que le social strategist est celui qui définit la ligne éditoriale. Les deux sont issus des réseaux sociaux, ce qui les différencie est du même ordre que ce qui différencie l’opérateur du directeur. Le community manager est l’opérateur du réseau, alors que le social strategist est celui qui définit l’orientation stratégique du réseau social. Concrètement, quelle forme cela peut-il prendre? Le responsable de formation n’est pas forcément un geek. Mais pour autant, doit-il abandonner le management des médias sociaux? Pas forcement, tout dépend de l’organisation et donc du community manager.
Internaliser les formateurs ?

De qui s’agit-il? Le community manager est souvent un jeune. Le magazine Management a recensé 300 community managers sur l’ensemble du territoire, ce qui est insignifiant compte tenu du nombre de communautés. La première conséquence pour l’organisation est que si l’on veut un community manager, il faut le produire… Qui cela peut-il être? Dans la formation, la personne naturelle pour animer le réseau est l’animateur de formation. Pourquoi? Parce que l’animateur a créé une relation particulière avec les stagiaires en présentiel, et la communauté en est une extension cohérente. Cela présente un double avantage: il peut ainsi évaluer qualitativement la formation en fonction du buzz mais aussi poursuivre la formation, avec des formats particuliers comme le blended learning.
D’ailleurs, cette double orientation conduit à repenser l’internalisation de formateurs, car il est nécessaire de connaître de l’intérieur les réseaux et la culture de l’entreprise. Le community manager est celui qui s’occupe du buzz en modérant, et en évitant le bad buzz ; si une erreur se développe par le marketing viral, le community manager réagit pour éviter que l’erreur devienne une réalité, faute de contre-feux. Mais le community manager a une autre fonction: détecter les experts de la communauté et favoriser leur émergence, ainsi que celle des nouveaux lead users, des faiseurs de tendances, qui favoriseront le développement du marketing push/pull de la formation. Le community manager est un détecteur de talents.
Une politique d’événementiel

Alors que reste-t-il au social strategist de la formation? La définition de la stratégie du social learning. Pour qu’un réseau social fonctionne efficacement, il est nécessaire d’avoir une politique d’événementiel adaptée. Le problème d’un réseau social est que s’il ne se passe rien, il n’y a aucune raison de communiquer. Qui parlerait dans le vide? Le social learning nécessite une politique de hot spot, d’événementiels, qui s’intègre à la culture de l’entreprise et surtout à la stratégie, pour préparer demain. Et cette place est d’autant plus importante, qu’à décentraliser la gestion des communautés au formateur, il est nécessaire de garder une cohérence globale, une unité qui favorisera la fidélisation à l’univers formatif, grâce à une lisibilité construite. Comme on le voit le brand learning est essentiel dans le processus d’apprentissage contemporain.
Le social strategist n’est pourtant pas si éloigné du community manager, car comment cet individu seul fait-il pour construire une stratégie pertinente? La meilleure solution est la communauté de pratiques et de prospectives… Au fond, le social strategist est tenu à être aussi community manager mais de sa communauté de social strategist. Comme quoi, tout est lié…
http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo.jpg Stéphane Diebold, alelnöke GARF. A képzés vezetője fog neki közösség vezetője vagy társadalmi stratéga? Euópai menedzser és irodai megjelöléseket stratégája a marketing. De mi fedi a valóságot a képzés?
A közösség vezetője az, ami hajtja a tanuló közösség, míg a szociális stratéga, aki meghatározza a szerkesztői.
Mindkettő a szociális hálózatok, ami megkülönbözteti őket az ugyanaz, mint ami megkülönbözteti az üzemeltető az igazgató. A közösség vezetője az üzemeltető a hálózat, míg a szociális stratéga, aki meghatározza a stratégiai irányítását a szociális háló. Konkrétan, milyen formában lehet ezt venni? A képzés vezetője nem feltétlenül egy geek. De eddig, meg kell hagyni a kezelése a szociális média? Nem feltétlenül, ez attól függ, hogy a szervezet, és ezért a közösség vezetője. Még több...

Posté par pcassuto à 09:21 - - Permalien [#]

VAE: le diplôme le plus recherché est la licence professionnelle

http://www.vocatis.fr/squelettes/images/logo_vocatis.gifVAE: le diplôme le plus recherché est la licence professionnelle
4055 personnes ont bénéficié en 2009 d’une VAE pour obtenir tout ou partie du diplôme dans une université ou au Cnam, un nombre stable depuis 2007, selon une note de la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l’Éducation nationale) consacrée à la VAE dans les établissements d’enseignement supérieur.
La licence professionnelle représente 35% des validations attribuées pour tout ou partie du diplôme dans le cadre d’une VAE et supplante ainsi le master pour la première fois (34% des bénéficiaires).
Toutefois, les masters « restent très plébiscités en raison de l’attractivité importante qu’ils exercent pour l’insertion professionnelle ». Les sciences économiques, la gestion et l’AES attirent toujours davantage de candidats (35%), suivies des sciences fondamentales appliquées (27%) et des sciences humaines et sociales, dont l’information et la communication (22%).
En moyenne, le nombre de dossiers examinés par université est, comme en 2008, de 48. « Les disparités entre établissements restent importantes puisque, dans huit d’entre eux, moins de dix dossiers ont été examinés par un jury, alors que pour huit autres universités le nombre de dossiers examinés est supérieur à 100 », souligne l’étude.
En Région PACA, les six Universités totalisent 429 VAE, soit plus de 10% du total national. Voici le détail: Aix-Marseille I: 170, Aix-Marseille II: 53, Aix -Marseille III: 49, Avignon: 69, Nice: 88, Toulon: 68. Quand les trois Universités d'Aix-Marseille fusionneront en 2012, Aix-Marseille Université sera la première en France pour la VAE. L'Université d'Aix-Marseille 1 à elle seule est déjà la seconde en France. Voir sur le blog l'article La validation des acquis dans les établissements de l’enseignement supérieur en 2009. Télécharger la Note d'Information n° 11.03 janvier 2011.
http://www.vocatis.fr/squelettes/images/logo_vocatis.gifAPEL: the diploma is the most sought after professional degree
4055 people have benefited in 2009 from a VAE for all or part of a university diploma or CNAM, a number unchanged since 2007, according to a note of DEPP (Department of Assessment, Planning and Performance Ministry of National Education) devoted to APEL in higher education institutions. In the Region PACA, the six universities totaled 429 VAE, over 10% of the national total. Here are the details: Aix-Marseille I, 170 Aix-Marseille II: 53, Aix-Marseille III: 49, Avignon: 69, Nice 88, Toulon: 68. When the three Universities of Aix-Marseille merged in 2012, Aix-Marseille University in France will be the first to VAE. The University of Aix-Marseille 1 alone is already the second in France. See the blog article Validation of in institutions of higher education in 2009. Download the Information Note heading 11.03 January 2011. More...

Posté par pcassuto à 02:53 - - Permalien [#]
Tags : ,