25 février 2011

Déclassement: peur et réalité

http://srviprox.cariforef-pdl.org/drupal/sites/default/files/images/bandeau150dpi.jpgJournée régionale des études emploi-formation. Tous les documents (liste des participants, présentations des intervenants, bibliographies...) de la journée qui s'est déroulée le 1er février 2011 sur le site: www.journeedesetudes.fr.
Selon un rapport du Centre d'analyse stratégique remis au gouvernement en 2009, la progression du phénomène de déclassement social est réelle. Il reprend les travaux du sociologue Camille Peugny, selon lesquels de 22 % à 25 % des trentenaires et des quadragénaires sont aujourd'hui plus bas dans l'échelle sociale que ne l'étaient leurs parents, contre environ 18 % au début des années 1980.
Outre qu'ils considèrent que cette augmentation reste modérée, les auteurs de l'étude notent cependant que certaines hypothèses associées à ce constat méritent d'être nuancées : le déclassement scolaire massif n'apparaît pas avéré, les inégalités sociales au sein d'une même génération sont plus prégnantes et l'idée d'un déclin des classes moyennes, vraie dans certains pays, est démentie dans le cas de la France. La qualité moyenne des logements n'a cessé de progresser et le niveau de vie médian a augmenté de près de 85 % en euro constant depuis 1970.
Reste qu'une des plus fortes angoisses des Français est de devoir accepter des recrutements dévalorisés par rapport au niveau de formation. Exposé des intervenants. Bibliographie des intervenants. Le déclassement, éléments bibliographiques.
http://srviprox.cariforef-pdl.org/drupal/sites/default/files/images/bandeau150dpi.jpg Nap regionális kutatások munkahelyi gyakorlati. Az összes dokumentum (a résztvevők listáját, hangszórók bemutatók, bibliográfiák ...) A nap tartott február 1-jén 2011 az oldalon: www.journeedesetudes.fr. nyilatkozat érdekeltek. Bibliográfia érdekeltek. Visszaminősítés, bibliográfiai tételeket. Még több...

Posté par pcassuto à 18:04 - - Permalien [#]


Symposium for European Rectors/Presidents: Fundraising for Excellence

http://www.dcprovidersonline.com/client_logos/NewSmall.jpgMay 18 - 19, 2011, ParisTech, France
ParisTech is to host the fourth Symposium for European Rectors/Presidents: Fundraising for Excellence.
This fourth Symposium for European Rectors/Presidents will contribute to:
* Reinforcing the understanding of the role of the rector and other senior managers in development
* Clarifying mutual expectations of the rector, development staff and campaign leaders
* Ensuring development activities are embedded in the strategic plan.
The event is being built for rectors to attend on their own, with members of their senior academic team and/or with their development director. Contact: Laure-Anne Garnier, European Projects Manager CASE Europe, garnier@case.org.
Program
Fundraising in a non-Anglo-Saxon context:
a) case study, speaker TBC
b) different institutional strategies, different fundraising models, Corinne Degoutte, Executive Director, Fondation ParisTech; Xavier Michel, President, École Polytechnique; Bernard Ramanantosa, President, HEC; interviewed by John Lippincott, President, CASE
Expert discussions

* Breakout group A: The key partnership between Development Director and the Rector: selection, mutual roles and expectations in the context of organisation-wide changes, Philip Eijlander, Rector Magnificus, Tilburg University
* Breakout group B: Setting up a Development office: timeline and expected return on investment, Donald Tillman, CEO, ETH Zurich Foundation
Funding and philanthropy for autonomous universities: the role of university leadership, Thomas Estermann, Head of Unit Governance, Autonomy and Funding, European University Association
Aligning a donor's motivations and university priorities, Panel of donors including Daniel Bernard, Chairman Kingfisher plc and President, Fondation HEC and Sandra Craig, Trustee, The American University of Paris; moderated by Joanna Motion, Vice President for International Operations, CASE
Capital Campaigns: do you need one? And when do you know you're ready? Eric Thomas, Vice-Chancellor, University of Bristol; Chair of the Board of Trustees, CASE Europe and President and Chair elect, Universities UK
*Breakout Session A: Chairing a campaign and enhancing a culture of philanthropy amongst stakeholders, Regis Bello, President, Fondation Université de Strasbourg
*Breakout Session B: Fundraising from different constituencies: Alumni v Corporate - what works and how do you decide? Caroline Mattingly-Scott, Director of Fundraising, Goethe University, Frankfurt

Posté par pcassuto à 17:40 - - Permalien [#]
Tags : , ,

La 8e journée nationale des pôles de compétitivité, publication des interventions

http://gsite.univ-provence.fr/gsite/Local/lcp-ira/dir/pole%20competitivite/poles_competitivite.gifLa 8e journée des pôles s’est tenue à Bercy, le 27 janvier 2011 en présence de M. Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire et de M. Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique. La plupart des interventions présentées lors de cette journée ont été rendues publiques.
Cette journée a donné lieu à des débats et à de nombreuses réflexions. Treize pôles de compétitivité ont également signé la charte « Entreprise innovante d’un pôle », en présence du ministre Eric Besson, ce qui porte à 48 le nombre de pôles partenaires de cette initiative lancée le 3 juin 2010 sous l’égide du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. En savoir plus: La 8e journée nationale des pôles.
Sont disponibles:
- Les documents distribués lors de la 8e journée nationale des pôles: Pôles de compétitivité : la moitié des projets de R&D aboutis ont débouché sur un produit ou un procédé de fabrication nouveau, La plaquette d'information "Fonds d'investissement-Pôles de compétitivité. Un objectif commun : la croissance des PME", La carte des pôles de compétitivité.
- Intervention de M. Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique. Le discours prononcé.
- Les liens entre les pôles de compétitivité et la recherche publique. Présentation des objectifs et attentes de l’étude par Mme Céline Clausener (Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). Restitution par Patrick Haouat (Erdyn Consultants).
- L’usine à projets des pôles : comment améliorer le processus global d'élaboration et d'évaluation des projets des pôles. Présentation des axes d’amélioration de l’usine à projets par Vincent Susplugas (DGCIS). Témoignage de M Laurent Manach (pôle EMC2).
- Comment financer le développement des entreprises de croissance des pôles. Présentation des initiatives de Polinvest par Hélène Clément, directrice générale de Polinvest. Témoignage d’un pôle par Georges Falessi (pôle SCS).
- Signature de la Charte nationale sur le label « Entreprises innovantes des pôles » par onze pôles de compétitivité. Le diaporama photographique.

20competitivite/poles_competitivite.gif http://gsite.univ-provence.fr/gsite/Local/lcp-ira/dir/pole% Il-jum 8 ta 'poli miżmuma fil Bercy, 27 Jan 2011 attendew Sur Bruno Le Maire, Ministru ta' l-Agrikoltura, Ikel, is-Sajd, Rurali u l-Iżvilupp Reġjonali u s-Sur Eric Besson, Ministru għall-Industrija, Enerġija u l-Ekonomija Diġitali. Ħafna mill-dokumenti ppreżentati matul il-ġurnata saru pubbliċi.
Din il-ġurnata wassal għal bosta dibattiti u diskussjonijiet. Raggruppamenti Tlettax iffirmaw ukoll l-karta " kumpanija innovattiva ma 'arblu "fil-preżenza tal-Ministru Eric Besson, li jġibu sa 48 il-numru ta 'msieħba poli ta' din l-inizjattiva mnedija 3 Ġunju, 2010 taħt il-patroċinju tal-Ministeru ta ' Ekonomija, Finanzi u Industrija. Aktar: Il-Jum Nazzjonali 8 ta 'l-arbli. More...

Posté par pcassuto à 16:23 - - Permalien [#]

Pôle emploi et la réforme du service public

http://saint-barnabe.blogs.letelegramme.com/media/00/01/588618397.jpegDans un contexte économique et social qui reste caractérisé par un niveau élevé du chômage, les besoins d'accompagnement et de formation des demandeurs d'emploi demeurent importants. Le service public de l'emploi a notamment pour mission de favoriser l'accès des jeunes au marché du travail ou le retour à l'emploi des salariés et de répondre aux besoins de recrutement des entreprises; il doit également accompagner les ruptures de parcours professionnels et faciliter les mobilités ou transitions professionnelles des actifs.
A cet égard, la création de Pôle emploi par la loi du 13 février 2008 poursuivait l'objectif de renforcer l'efficacité du service public de l'emploi, au profit des usagers. Un opérateur unique a ainsi été mis en place, sous la forme d'une nouvelle institution nationale reprenant les missions et les moyens de l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE) et du réseau opérationnel de l'assurance chômage, à savoir les ASSÉDIC.
L'avis du CESE sera amené à formuler des recommandations visant à améliorer le fonctionnement général du service public de l'emploi, dans le souci d'aider davantage, d'une part, les demandeurs d'emploi à trouver ou retrouver, si possible rapidement, un emploi, y compris en s'appuyant sur une palette de sercices adaptés (formation, aides au reclassement, etc), d'autre part les entreprises dans leurs recrutements et leur recherche de compétences. Le bureau du CESE a chargé la section du travail et de l'emploi, la préparation d'un rapport et d'un avis intitulés "Pole emploi et la réforme du service public de l'emploi: quelle efficacité pour les travailleurs et les employeurs". Le projet d'avis sera examiné au cours de l'assemblée plénière des 12 et 13 juillet 2011. Télécharger l'autosaisine. 23 février 2011: Audition de M. Jean-Marie MARX, Directeur général de l’AGEFAFORIA, auteur du rapport sur « La formation professionnelle des demandeurs d’emploi » (janvier 2010).
Cependant, le service public de l’emploi ne se résume pas au seul Pôle emploi. De nombreux autres acteurs, publics et privés, y participent en effet à ses côtés: l’État (Préfet, DIRECCTE), les collectivités territoriales, dont en particulier la Région, l’APEC, les missions locales, les permanences d’accueil, d’information et d’orientation, l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), les opérateurs privés ou encore les maisons de l’emploi et les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). À cette longue liste non exhaustive s’ajoutent le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels et les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Par ailleurs, plusieurs lois successives ont également modifié les conditions d’accueil, d’accompagnement (suivi mensuel, choix de parcours, prestations, aides au reclassement) et de formation des demandeurs d’emploi...
Ensuite, au-delà de Pôle emploi, il conviendrait d’examiner l’action des différentes structures ou opérateurs qui contribuent au service public de l’emploi. À cet égard, la multiplicité de ces opérateurs ne va pas sans poser de réelles difficultés de coordination comme vient de le souligner, par exemple, un rapport récent de l’IGAS (2010) qui met en évidence une articulation insuffisante entre Pôle emploi et les missions locales dans les Zones urbaines sensibles (ZUS). Le projet de rapport et avis s’attachera surtout à identifier les freins au développement de la formation des demandeurs d’emploi.
http://saint-barnabe.blogs.letelegramme.com/media/00/01/588618397.jpeg In a social and economic context which remains characterized by high unemployment, the need for support and training for job seekers remain important. The public employment service's tasks is to promote young people's access to the labor market or return to employment of employees and meet the recruitment needs of companies and must also accompany the breaks in careers and facilitate mobility and career transitions of assets. Download own initiative.
Then, beyond the employment center, should be considered the action of different structures or operators that contribute to public service employment.
In this aspect, the multiplicity of these operators is not without pose significant coordination difficulties as just pointed out, for example, a recent report of IGAS (2010) which highlights a lack of articulation between employment center and local missions in sensitive urban zones (ZUS). The draft report and opinion will mostly identify obstacles to the development of training for job seekers. More...

Posté par pcassuto à 16:07 - - Permalien [#]

Lancement des « Club Insertion pro »

http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpgAfin de couvrir l’ensemble des thématiques relatives au sujet de l'insertion professionnelle, l’Amue met en place "Le club insertion pro". L'objectif: réaliser un focus sur les processus novateurs et efficaces mis en place par les établissements en matière d’insertion professionnelle.
Le "Club insertion pro" sera décliné en cinq journée d'actions réparties de mars 2011 à janvier 2012 sur le domaine de l'insertion professionnelle. Les journées seront structurées de la façon suivante : des témoignages d’actions concrètes menées en établissement le matin, et une table ronde réunissant des acteurs de l’insertion intra et extra universitaires l’après-midi, pour alimenter les débats et réflexions.
Ce "Club insertion pro" sera inauguré par un premier séminaire qui aura lieu le 22 mars prochain sur le thème « L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences ». Cette journée sera principalement centrée sur la notion de compétences, ses différents usages et sa déclinaison au cœur des démarches entreprises. L’orientation et l’insertion professionnelle sont aujourd’hui des réalités dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Des processus novateurs et efficaces voient le jour, des partenariats avec les entreprises se multiplient, les enseignants chercheurs et les étudiants se mobilisent…
Le 22 mars prochain, le séminaire « L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences », inaugure le « Club Insertion pro » mis en place par l’Amue.
Centrée sur la notion de compétences, la journée sera structurée autour de témoignages d’actions concrètes menées en établissement le matin et d’une table ronde réunissant les acteurs de l’insertion intra et extra universitaires l’après-midi.
Ce séminaire constitue le premier opus d’un cycle qui abordera les thématiques suivantes : universités vs entreprises, expériences européennes, initiatives des associations étudiantes, et enfin moyens mis en œuvre avec et par les enseignants.
Cet évènement s’adresse plus particulièrement aux présidents, aux directeurs généraux des services, vice-présidents de CEVU, vice-présidents ou chargés de mission pour l'insertion professionnelle, directeurs ou responsables de SUIO, de BAIP ou de plateformes, aux directeurs de service de formation, continue, aux responsables de DEVE ou de service de scolarité et plus généralement à tous les professionnels concernés par l'insertion professionnelle des étudiants.
http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpg Fedezik az összes téma témájával kapcsolatos foglalkoztathatóság, Amue végrehajtja "behelyezése a klub profi." A cél: elérni a hangsúly az innovatív és hatékony folyamatokkal, az iskolák a foglalkoztathatóság elősegítése.
"Club feltöltés pro" lesz öt részre osztja nap március 2011 január 2012 a pályán a foglalkoztathatóság.
A napok felépítése a következő: bizonyíték a konkrét intézkedések kialakításában reggel, és az érdekelt felekkel kerekasztal belül és kívül az egyetemi integráció délután, a vita ösztönzése és a mérlegelés. Még több...

Posté par pcassuto à 15:49 - - Permalien [#]


Un nouveau site pour le Céreq

http://www.cereq.fr/extension/cereq/design/cereq/images/global/logo_cereq.gifBienvenue sur le site du Céreq...
Une première étape dans sa mise en ligne... Des services optimisés dans les prochaines semaines : le moteur de recherche, des entrées par mot clés, des ressources documentaires, des abonnements à des fils rss, une newsletter, de nouvelles données, etc.
Que vous propose déjà ce nouveau site ?

- Nos principales thématiques de travail, l'accès à leurs publications significatives,
- Les publications par fiches
- Les dernières actualités du centre,
- Une rubrique Agenda
- un annuaire du personnel,
- Un focus sur un chiffré clés, un point d'actualité,
- Les pages les plus lues sur le site,
- Une vidéo sur un thème, une interview,
- Un espace régions,
- Un espace presse...
Bientôt...

- Une rubrique Ressources documentaires et l'accès à de nombreuses informations du centre et de nos partenaires, à d'autres bibliothèques, etc
- Un moteur de recherche,
- Une présentation plus détaillée de nos unités, des centres associés, des personnels,
- Un plan de site,
- L'accès complet à toutes nos bases de données en ligne,
- Des informations complémentaires à chaque article,
-  Et moins de pannes, plus de fonctionalités...
Toute l'équipe qui a participé à ce projet est heureuse de vous accueillir ...et s'excuse d'avance des gênes causées par cette rénovation en cours.
http://www.cereq.fr/extension/cereq/design/cereq/images/global/logo_cereq.gif Merħba Céreq ...
L-ewwel pass fil online tiegħu ... servizzi msaħħa fil-ġimgħat li ġejjin: l-search engine, daħliet minn keyword, riżorsi materjali, abbonamenti għal RSS iben, newsletter, data ġdida, eċċ. More...

Posté par pcassuto à 14:14 - - Permalien [#]

Le rapport Daoust

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2011/56/5/couv-rapport-daoust_169565.jpgValérie Pécresse a reçu le rapport de Martine Daoust, rectrice de l'académie de Poitiers, sur les actions à mener pour protéger les étudiants des dérives des week-ends d'intégration. La ministre a demandé la mise en chantier immédiate de 3 mesures destinées à rendre plus efficace le dispositif juridique actuel. Présentation. Télécharger le rapport.
Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a reçu le rapport de Martine Daoust, Rectrice de l’académie de Poitiers, Professeur de Pharmacie, sur les actions à mener pour protéger les étudiants des dérives des week-ends d’intégration. A cette occasion, la ministre s’est prononcée pour des week-ends d’intégration sûrs et responsables. Elle a demandé la mise en chantier de 3 mesures destinées à rendre plus efficace le dispositif juridique actuel:
* Rendre obligatoire la déclaration préalable des soirées et week-ends d'intégration en préfecture afin de mettre en place des dispositifs de contrôle ou d’interdiction lorsque cela s’avère nécessaire. Cette mesure a vocation à responsabiliser les organisateurs à tous les niveaux (organisations étudiantes et lieux festifs tels que les boites de nuit, clubs de vacances, salles privées...);
* Organiser des opérations de « testing » au cours des soirées : après la déclaration en préfecture, des testeurs vérifieront la bonne application de la loi (interdiction des open bars, sécurité suffisante...);
* Renforcer le volet prévention par la publication d’un guide à destination des chefs d’établissements afin de les renseigner sur les actions de prévention qui peuvent être mises en place et tous les partenaires existants (sécurité routière, mutuelles, collectivités locales, Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie...).
Pour faire suite à plusieurs événements dramatiques survenus en début d’année universitaire, la ministre avait également décidé qu’en cas de doute ou d’informations insuffisantes sur l’encadrement et la surveillance, les week-ends d’intégration soient interdits.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2011/56/5/couv-rapport-daoust_169565.jpg Valérie Pécresse megkapta a jelentést Martine Daoust elnöke, az Akadémia Poitiers, a szükséges intézkedéseket, hogy a diákok védelme sodródik hétvégén integrációt. A miniszter felszólította a közvetlen építési három intézkedést, hogy hatékonyabb a jelenlegi jogi rendelkezések. Bemutatása. Töltse le a jelentést.
Valérie Pécresse miniszter felsőoktatási és kutatási, megkapta a jelentést Martine Daoust, főiskolai rektor Poitiers professzor, a gyógyszertár, a tevékenységek védelme érdekében a diákok a hétvégén túlkapásai integráció.
Ebből az alkalomból a miniszter támogatását fejezte ki a hétvégeken integráció biztonságos és felelősségteljes. Még több...

Posté par pcassuto à 13:53 - - Permalien [#]

Liste complète des postes d'enseignant-chercheur

https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/images/bando_mesr_galaxie.jpgAller consulter la liste complète des postes d'enseignant-chercheur publiés ou dont la publication est annoncée. Fiches métiers: maîtres de conférences, professeurs des universités.
Liste des postes d'enseignants-chercheurs publiés et ouverts à la candidature

Attention: les postes mentionnés dans ces listes n'apparaissent dans la partie applicative de GALAXIE qu'à partir de 10 heures (heure de Paris) le jour d'ouverture des dépôts de candidature. Liste des postes publiés (tri par corps, section, établissement). Liste des postes publiés (tri par région, département, corps, section).
Liste des postes dont la publication prochaine est annoncée

Attention, ces listes ne sont qu'indicatives. Ces pré-publications sont susceptibles d'être supprimées ou non publiées.
Liste des postes pré-publiés (tri par corps, section, établissement). Liste des postes pré-publiés (tri par région, département, corps, section).
A lire attentivement: Cliquez sur les liens ci-dessus pour ouvrir les listes au format pdf. Une fois la liste ouverte, vous pouvez consulter la fiche détaillée de chaque poste en cliquant sur son numéro (voir aide). Si aucun poste n'est ouvert, la liste affichée sera téléchargeable mais vide.
Liste de tous les postes d'enseignants-chercheurs

Attention : la procédure de recrutement sur les postes mentionnés dans cette liste peut être en cours ou terminée. Cette liste peut mentionner des postes dont la publication n'a pas encore été confirmée par les établissements.
Télécharger la liste au formet xls (l'affichage de la liste à l'écran peut être long).
De nombreux autres postes de chercheurs, enseignants-chercheurs et autres emplois scientifiques sont proposés en permanence par les organismes de recherche (publics et privés) européens sur EURAXESS Jobs, le portail de l'emploi scientifique de la Commission Européenne.
https: / / www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/images/bando_mesr_galaxie.jpg Mur ara l-lista sħiħa ta 'postijiet ppubblikati jew għalliem riċerkatur li l-pubblikazzjoni tkun imħabbra: Job. deskrizzjonijiet Letturi, professuri ta 'universitajiet.
Lista tal-postijiet kollha ta 'għalliema u riċerkaturi
Twissija: il-proċess ta 'reklutaġġ dwar il-pożizzjonijiet imsemmija f'din il-lista jistgħu jkunu għaddejjin jew ikkompletati. Din il-lista tista 'tinkludi oġġetti li l-pubblikazzjoni tkun għadha ma ġiet ikkonfermata mill-istituzzjonijiet. More...

Posté par pcassuto à 13:32 - - Permalien [#]

Pôles de compétitivité: plus de 700 projets ont abouti depuis cinq ans

http://www.lesechos.fr/medias/2011/0222/0201165942320_web.jpgPar Philippe Moreau. Cinq ans après son lancement, la politique nationale des pôles de compétitivité commence à porter ses fruits : plus de 700 projets sont passés ou sont prêts à passer en phase industrielle. L'effet sur l'emploi, lui, reste à mesurer.
Cinq ans après la création des pôles de compétitivité, l'évaluation précise de leur impact sur l'économie demeure encore assez floue. Tout particulièrement en matière de créations d'emplois industriels, pourtant un des objectifs affichés par les pouvoirs publics à leur création en 2005. Tour à tour l'Assemblée nationale, le Sénat et la Cour des comptes n'y sont pas parvenus. Dans un récent bilan réalisé sur l'activité des pôles, Bercy, à travers une note de la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services), indique que les entreprises membres des pôles occupaient au début de l'an dernier 760.000 emplois. Mais l'estimation est trompeuse puisqu'il s'agit de l'ensemble des salariés comptabilisés dans ces entreprises. Et pas seulement de ceux directement concernés par l'activité des pôles.
Par contre, le nombre de projets de recherche développés dans le cadre des pôles et ayant trouvé une application constitue un bon indicateur : la DGCIS en a comptabilisé plus de 700 au 1 er janvier 2010. Une moitié d'entre eux aurait déjà permis d'introduire sur le marché de nouveaux produits ou alors de lancer de nouveaux procédés de fabrication : la chirurgie sans cicatrice (Alsace BioValley), des peintures marines non toxiques (Mer Paca), un nouveau système d'injection de vaccins intradermiques (Lyonbiopôle), de nouvelles variétés de semences de blé ou de maïs (Céréales Vallée), un procédé de numérisation du patrimoine urbain (Cap Digital), un compteur électrique de nouvelle génération (Minalogic), etc. A la même date, quelque 2.300 projets étaient encore en cours de réalisation à condition d'inclure ceux soutenus directement par l'Agence nationale de la recherche (ANR) et Oséo.
Créations d'entreprise
La DGCIS indique également que 7.200 établissements d'entreprise (appartenant à 6.500 sociétés différentes) étaient, il y a un an, membres d'un pôle : c'est à peu près 400 de plus qu'un an auparavant. Pour les trois quarts d'entre eux, il s'agit de filiales de PME. Mais surtout, autre signe jugé encourageant, 15 % des sociétés membres des pôles de compétitivité - soit quelque 1.250 jeunes entreprises -ont été créées depuis la mise en oeuvre de ceux-ci.
Projets aboutis et créations d'entreprise : Eric Besson, ministre de l'Industrie, considère qu'il s'agit là de « deux succès substantiels » de la politique nationale des pôles de compétitivité que le gouvernement a prévu de reconduire au-delà de la période triennale actuelle qui s'achève en 2012. Mais les axes et peut-être les modalités en seront redéfinis auparavant, sur la base d'un nouvel audit qu'il sera nécessaire d'engager à la fin de l'année. A l'avenir, les collectivités locales pourraient être encore plus étroitement associées. En tout cas, lors de la 8 e Journée des pôles organisée à la fin du mois dernier à Paris, Eric Besson les a invitées à « cofinancer les initiatives des pôles aux côtés de l'Etat ».
« Passer à une autre échelle »
Leur participation, il est vrai, n'est pas négligeable. Outre qu'elles financent environ un tiers de la gouvernance des pôles, elles contribuent aussi très activement aux projets de R&D. Ainsi, en 2009, selon la DGCIS, elles ont officiellement crédité 170 millions d'euros quand l'Etat apportait directement 216 millions, l'ANR 192 millions, Oséo 159 millions et l'Europe 117 millions d'euros.
Parallèlement, le ministère de l'Industrie veut pousser encore davantage la coopération entre pôles tant au niveau national qu'international. Notamment européen. « Aujourd'hui il y a autant de politiques de "clusters" que d'Etats membres, déplore Eric Besson. Il me paraît indispensable de passer à une autre échelle et d'adopter une véritable politique européenne des pôles. »
http://www.lesechos.fr/medias/2011/0222/0201165942320_web.jpg By Philippe Moreau. Five years after its launch, the national policy of clusters is beginning to bear fruit: more than 700 projects awarded or are ready to move into industrial phase. The effect on employment, it remains to be measured.
Five years after the creation of clusters, an accurate assessment of their impact on the economy remains unclear.
Particularly in terms of creation of industrial jobs, yet one of the targets set by governments at their inception in 2005. In turn the National Assembly, Senate and the Court of Auditors did not succeed. In a recent assessment made on the activity of the poles, Bercy, through a memorandum DGCIS (Directorate General of competitiveness, industry and services), indicates that firms cluster members had at the beginning of the Last year 760,000 jobs. But the estimate is misleading since it is recognized all employees in these enterprises. Et pas seulement de ceux directement concernés par l'activité des pôles. And not just those directly affected by the activity of the poles. More...

Posté par pcassuto à 00:53 - - Permalien [#]

Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation

http://www.institutmontaigne.org/medias/couvertures/adapter_formation_ingenieurs.jpg?KeepThis=true&TB_iframe=true&height=430&width=700Etude de Romain Bordier, Aloïs Kirchner et Jonathan Nussbaumer - février 2011. Acteurs majeurs de l’innovation et piliers de la compétitivité de notre pays, les ingénieurs doivent être capables de développer des idées originales et de les mettre en œuvre sur le marché. Or, à peine 5% des ingénieurs créent leur entreprise au cours de leur carrière. Frilosité face à l’entrepreneuriat, difficulté à faire naître l’innovation, manque d’aptitudes managériales, cursus trop cloisonnés… La globalisation bouscule et questionne de plus en plus les modèles de formation de nos élites et la course effrénée à l’innovation impose que la recherche fondamentale soit réellement au cœur de l’enseignement supérieur.
Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation? Comment former aujourd’hui les jeunes ingénieurs qui seront demain les acteurs des succès de la France? Pour faire face à ces nouveaux enjeux, cette Etude propose dix pistes concrètes pour valoriser les comportements innovants et entrepreneuriaux des ingénieurs, leur offrir des outils, des moyens ainsi qu’un environnement propices au développement de la recherche et de l’innovation de haut niveau. Il en va de la compétitivité de notre pays et du rôle qu’il entend jouer dans la mondialisation. Télécharger cette publication.
Les Dix propositions opérationnelles.

1 Créer des ateliers incubateurs de créativité dans chaque école ou pour chaque regroupement d’écoles.
2 Mettre en place des modules pratiques « création d’entreprise » abordant notamment les questions de valorisation de l’innovation, de protection intellectuelle et de levée de fonds.

3 Créer de véritables doctorats orientés vers l’ingénierie. Ces doctorat doivent être souples et permettre d’alterner périodes de recherche, d’enseignement ou en entreprise tout en facilitant la création de start-up.
4 Développer la présence physique des entreprises sur les campus. Cours avec des intervenants professionnels, rencontres avec les start-up, partage de locaux avec des entreprises (notamment laboratoires de recherche).
5 Créer des centres scientifiques expérimentaux. Chacune des initiatives d’excellence qui bénéficiera des fonds du Grand emprunt (7,7 Mds € de dotation en capital) devrait à terme disposer d’un centre de ce type. L’utilisation en serait partagée entre les différentes écoles ou universités partenaires.
6 Introduire aux concours des épreuves prenant en compte la personnalité des candidats.
7 Généraliser les cours en anglais, et communiquer sur l’internationalisation des écoles. Une part croissante de l’enseignement des grandes écoles doit désormais être intégralement dispensée en anglais (objectif: atteindre un taux supérieur à 50 % d’ici 5 ans) et en contrepartie, exiger à l’admission un niveau minimal au TOEFL fixé par chaque école. Publier régulièrement des indicateurs d’internationalisation de l’école.
8 Intégrer aux cursus des projets inter-écoles. Chacun des pôles d’excellence bénéficiant du Grand emprunt devra proposer ce type de projet à ses élèves.
9 Généraliser les possibilités d’échanges de cours. Dans tous les PRES estampillés « pôles d’excellence » et bénéficiant du Grand emprunt, offrir la possibilité aux étudiants d’intégrer à leur cursus des cours dispensés dans d’autres écoles du PRES que la leur.
10 Créer des « licences d’ingénierie ». En partenariat avec des universités, créer au sein des grandes écoles, éventuellement regroupées pour l’occasion, des licences donnant la possibilité d’intégrer via une filière dédiée (offrant un nombre conséquent de places) le cursus ingénieur des écoles ayant participé à cette création. Le mode de recrutement, bien que sélectif, doit favoriser l’accès aux boursiers.

http://www.institutmontaigne.org/medias/couvertures/adapter_formation_ingenieurs.jpg?KeepThis=true&TB_iframe=true&height=430&width=700Romain Studju Bordier, Nussbaumer Alois u Kirchner Jonathan - Frar 2011. Atturi ewlenin ta 'l-pilastri ta' innovazzjoni u kompetittività ta 'pajjiżna, inġiniera għandhom ikunu jistgħu jiżviluppaw l-ideat u timplimentahom fis-suq. Madankollu, huma biss 5% ta 'l-inġiniera sabiex joħolqu negozju tagħhom matul il-karrieri tagħhom. Beżgħana li l-intraprenditorija, diffiċli li l-innovazzjoni joħloq, nuqqas ta 'ħiliet maniġerjali, il-kurrikulu huwa wisq frammentat ... Globalizzazzjoni u shakes mistoqsijiet aktar mudelli ta' taħriġ elite tagħna u t-tellieqa għall-innovazzjoni jeħtieġ li r-riċerka bażika hija verament fil-qalba ta 'edukazzjoni ogħla.
Nadattaw taħriġ inġiniera tagħna għall-globalizzazzjoni? Kif ferrovija inġiniera żgħażagħ tal-lum li se jkunu atturi suċċess għada fi Franza? Biex jiffaċċjaw dawn l-isfidi l-ġodda, dan l-istudju tipproponi modi għaxar konkreti sabiex isaħħu l-imġiba intraprenditorjali u innovattiv ta 'inġiniera, billi tipprovdilhom l-għodod, riżorsi u ambjent li jwasslu għal żvilupp riċerka u innovazzjoni ta' livell għoli.Huwa l-kompetittività tal-pajjiż tagħna u r-rwol li bi ħsiebha jkollha fil-globalizzazzjoni. Niżżel il-publikazzjoni. More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]