10 février 2011

Ecoles françaises à l’étranger

http://www.vincentabry.com/wp-content/uploads/2011/01/portail-gouvernement.jpgLa ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a présenté un décret relatif aux écoles françaises à l’étranger. Ce décret a pour finalité de rénover les statuts de ces établissements: l’Ecole française d’Athènes, l’Ecole française de Rome, l’Institut français d’archéologie orientale du Caire, l’Ecole française d’Extrême-Orient et la Casa de Velázquez.
Dans les aires géographiques et les domaines scientifiques de leurs compétences, ces cinq écoles françaises ont pour mission de développer la recherche fondamentale sur le terrain et la formation à la recherche. Mettant à la disposition des chercheurs leurs ressources documentaires, elles sont un lieu d’échanges entre les chercheurs français et étrangers.
Les principes de responsabilité et d’autonomie mis en oeuvre par la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités ont présidé à l’élaboration des nouveaux statuts. Le rôle de la tutelle est limité au contrôle administratif et financier et à la nomination du directeur de chaque école.
Le projet de texte fusionne les caractéristiques communes des cinq établissements, tout en conservant leurs domaines de compétences propres et leurs spécificités organisationnelles. Il renforce par ailleurs la gouvernance de chaque école en prévoyant que le directeur nomme ses collaborateurs.
S’agissant des membres que ces écoles accueillent, le projet de décret diversifie les profils des candidats et privilégie le recrutement de jeunes chercheurs dont l’activité a vocation à s’insérer dans les programmes scientifiques des écoles, tout en élargissant les champs disciplinaires concernés.
Ce décret a fait l’objet d’une large concertation auprès de l’Académie des inscriptions et des belles lettres, de l’Académie des sciences morales et politiques et de l’Académie des beaux-arts, qui sont historiquement et scientifiquement très liées à ces écoles. Conseil des ministres du 09 février 2011.
http://www.vincentabry.com/wp-content/uploads/2011/01/portail-gouvernement.jpg Bộ trưởng Bộ Giáo dục và Nghiên cứu trình bày một Nghị định về các trường Pháp ở nước ngoài. Mục tiêu của nghị định là đổi mới quy chế của các tổ chức này: các trường học của Pháp tại Athens , các trường học tiếng Pháp của Rome , các Viện Khảo cổ học phương Đông Pháp tại Cairo , các trường học tiếng Pháp của Viễn ĐôngCasa de Velázquez. Nghị định này đã được tham khảo ý kiến rộng rãi với các Học viện của chữ khắc và Belles Lettres, Viện Hàn lâm Khoa học đạo đức và chính trị và Học viện Mỹ thuật, đó là lịch sử liên quan chặt chẽ và khoa học các trường học. Hội đồng Bộ trưởng ngày 09 tháng 2 năm 2011. Các bài khác...

Posté par pcassuto à 17:54 - - Permalien [#]


Admission Post-bac et les préconisations de la Halde

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/60/9/6609.jpgValérie Pécresse a saisi, la semaine dernière,  la Halde pour passer en revue les étapes de la procédure d'admission post-bac.
Elle a reçu ses préconisations et demandé qu’elles soient suivies d’effet pour que le site admission post-bac n'induise aucune discrimination.
Deux modifications ont été effectuées dès aujourd'hui sur le portail www.admission-postbac.fr pour se mettre en conformité avec ces préconisations:
Le site APB  est désormais ouvert aux préinscriptions dans les formations en apprentissage à tout élève qui en fait la demande, quelle que soit sa nationalité et son lieu de résidence;
le site APB affiche désormais une information précise sur la liste des titres de séjour permettant aux candidats étrangers de conclure un contrat d'apprentissage  afin de transformer cette préinscription en inscription définitive : « si vous envisagez de formuler un vœu sur des formations en apprentissage, nous vous rappelons que ces formations sont conditionnées à la signature d'un contrat d'apprentissage qui est un contrat de travail conclu entre un apprenti (ou son représentant légal) et un employeur.
L'inscription définitive à ces formations sera soumise à l'obtention d'un titre de séjour permettant de conclure un contrat d'apprentissage.
Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter le site http://www.service-public.fr.
Voir sur le blog: La « préférence nationale » appliquée à l'apprentissage.

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/60/9/6609.jpgValerie Pécresse seized last week, the Halde to review the steps of the procedure for post-baccalaureate admission.
She received her recommendations and requested that they be acted upon so that the site post-baccalaureate admission will not bring any discrimination.

Two changes were made today at the gate -www.admission postbac.fr to come into compliance with these recommendations
. See the blog: The "home bias" applied learning. More...

Posté par pcassuto à 16:14 - - Permalien [#]

L'apprentissage : un levier pour la diversité sociale ?

http://www.ecoles-entreprises.com/imgs/logo.gifDepuis quelques années, l'apprentissage a le vent en poupe. Autrefois relégué aux formations infra bac et considéré comme une "voie de garage", son image a commencé à changer en même temps qu'il gagnait les sphères de l'enseignement supérieur.
"L'apprentissage dans l'enseignement supérieur connaît une croissance continue depuis une quinzaine d'années", note le rapport des ateliers de l'apprentissage et de l'alternance. En 2008-2009 l’apprentissage dans l’enseignement supérieur représentait un effectif de près de 100000 étudiants, soit 20% des apprentis et 5% de l’ensemble des étudiants.
Des arguments pour l'apprentissage...

Les universités comme les grandes écoles se sont engagées avec enthousiasme sur la voie de l'apprentissage. Cet engouement peut s'expliquer notamment par les apports attendus de ce dispositif en matière de mixité sociale. L'apparition de formations en apprentissage dans le supérieur a en effet donné l'espoir de voir des jeunes titulaires d'un CAP ou d'un bac pro poursuivre vers les filières les plus élevées. Ces parcours ont même été rendus théoriquement possible par la possibilité de signer jusqu'à trois contrats d'apprentissage successifs. De plus, la formule apporte des revenus conséquents aux jeunes les plus défavorisés, leur permettant de financer de longues études...
Une réussite corrélée à une volonté politique

La déconvenue est plutôt amère. Si l'apprentissage semble avoir réussi dans sa mission de professionnalisation des études supérieures, il aurait échoué à les rendre plus démocratiques. Il faut néanmoins se garder d'un trop grand pessimisme. S'il n'est pas le "remède miracle" permettant de gommer les inégalités, certains exemples permettent d'identifier des situations où l'apprentissage, associé à une volonté politique, est un levier de diversité.
A l'intérieur même de l'enseignement supérieur, l'apprentissage fait ses preuves en matière d'ouverture sociale des grandes écoles. En 2009, 35% des apprentis en écoles d'ingénieurs étaient issus des instituts universitaires technologiques (IUT). Ce chiffre doit néanmoins être considéré à l'aune des autres dispositifs mis en place par les grandes écoles pour diversifier leurs effectifs (admissions parallèles, actions de sensibilisation,...).
Pour les filières courtes de l'enseignement supérieur, il est à noter que le plan de rénovation des filières STS (sections de techniciens supérieurs) proposé par Valérie Pécresse accorde une grande place à l'apprentissage. La ministre a souhaité développer fortement l’alternance, "en portant à 30% le taux de diplômés de BTS en alternance, contre 15% aujourd’hui".
La réussite de ce dispositif en matière de démocratisation de l'enseignement supérieur sera cependant soumise à la condition que les bacheliers technologiques et, surtout, professionnels aient accès à ces filières STS et y réussissent. Selon une note du ministère, 19% des nouveaux bacheliers inscrits en STS en 2009 avaient obtenu un bac professionnel (contre 8% en 1999), et 84% d'entre eux passaient avec succès en deuxième année.
Ces bacheliers professionnels sont néanmoins plus nombreux à quitter la filière STS ou à se réorienter. En 2009, si 80,8% des bacheliers généraux avaient obtenus leur BTS et 69,6% des bacheliers technologiques, le résultat tombait à 49,4% pour les bacheliers professionnels. L'avenir dira si davantage d'apprentissage en BTS permettra de changer ces chiffres...
Interview : Sonia Hamoudi – Responsable du programme Emploi et Diversité du réseau IMS-Entreprendre pour la Cité (l'association IMS-Entreprendre pour la Cité fédère un réseau de 200 entreprises, qu'elle accompagne dans la conception et la mise en place d'initiatives en faveur d'une plus grande équité sociale)
Quelles sont les actions menées par IMS-Entreprendre pour la Cité en faveur de l'alternance ?

L'alternance est au cœur des Forums Emploi et Diversité que nous organisons deux fois par an. Le premier a lieu au mois d'avril pour proposer des offres de stage, alternance et jobs d'été, en lien avec les besoins des entreprises à cette période de l'année. Le second a lieu durant le second semestre et propose des offres d'emploi et aussi d'alternance. Ces rendez-vous s'adressent à des jeunes de niveau bac +2 à bac +5, issus de la diversité ou de quartiers sensibles, qui rencontrent souvent de grandes difficultés à décrocher un entretien. On sait qu'un patronyme à consonance étrangère ou la mention de certains lieux d'habitation sur un CV donnent aux candidats 3 à 4 fois moins de chance au candidat d'obtenir un entretien. Cela vaut aussi bien pour un stage, un emploi qu'un contrat en alternance.
Pourquoi promouvoir l'alternance ?

L'alternance est un formidable moyen pour acquérir des compétences qui n'ont pas forcément apportées par la formation initiale, notamment pour connaître son futur métier. Elle va également permettre la construction d'un réseau. Ce dernier point est particulièrement important, car la plupart des jeunes que nous accompagnons sont issus de formations universitaires, qui ne contribuent pas autant à la construction de ces réseaux que les cursus grandes écoles. Enfin, alors que depuis 5 ans la population RH est fortement sensibilisée à la question de la diversité, les managers le sont moins. L'alternance peut ainsi être utilisée comme un moyen pour faire tomber les stéréotypes.
Diriez-vous que les universités ne proposent pas assez de formations en alternance et/ou que les jeunes que vous accompagnez ne connaissent pas suffisamment ce dispositif de formation ?

Non, ce constat était valable il y a 5 ou 7 ans. Mais aujourd'hui les universités proposent des formations en alternance, y compris pour des niveaux Master 1 ou 2 de plus en plus recherchés par les recruteurs. Depuis trois ans nous recevons en outre beaucoup d'appels téléphoniques de jeunes qui nous contactent pour trouver un contrat en alternance. Ils connaissent bien ce dispositif et sont de plus en plus demandeurs.
Nous travaillons avec les services emplois des universités pour présenter leurs candidats aux entreprises du CAC 40 qui font partie du réseau IMS-Entreprendre pour la Cité, et qui ont souvent des habitudes de travail avec les grandes écoles. Nous essayons de faire la connexion entre les deux, de permettre aux entreprises de s'ouvrir davantage aux formations universitaires. Parce que nous sommes convaincus qu'elles y trouveront les talents de demain.

http://www.ecoles-entreprises.com/imgs/logo.gif Az elmúlt években, tanulás a szél a vitorlákat. Korábban kiesett a sub tartály formációk és amely a "kitérő", aki képes változni kezdett egyidejűleg elnyerte a szférák felsőoktatás.
"A tanulás a felsőoktatásban folyamatosan nőtt az elmúlt tizenöt évben," állapítja meg a jelentés a műhelyek a tanulás és váltakozás. 2008-2009 folyamán tanulás a felsőoktatásban képviselt munkaerő közel 100.000 hallgató, 20%-át a szakiskolások és 5%-a az összes versenyző. Még több...

Posté par pcassuto à 11:43 - - Permalien [#]

Journée inter-régionale Europass Mobilité

http://www.europass-france.org/img/accueil.jpgJournée inter-régionale Europass Mobilité, 30 mars 2011, 13h30 - 17h, Rennes.
L'agence Europe-Education-Formation France – Centre national Europass, organise, en partenariat avec les Points Régionaux de Contacts Europass Mobilité de la région Bretagne, une réunion d'information Europass le mercredi 30 mars à Rennes.
L'objet de la réunion est de présenter toutes les opportunités offertes par le portefeuille de compétences européen Europass.
L'objet de la réunion est de présenter toutes les opportunités offertes par le portefeuille de compétences européen Europass:
    * le CV Europass,
    * le Passeport de Langues Europass,
    * l'Europass Mobilité,
    * le Supplément au Diplôme Europass,
    * le Supplément au Certificat Europass.
A travers les présentations de l'Agence, les témoignages et les temps d'échanges, vous disposerez des éléments nécessaires pour utiliser et faire connaître Europass auprès de vos publics.
Europass en 3 chiffres: + de 10 millions de CV Europass et 490000 Passeport de Langues renseignés en ligne sur le portail européen Europass, + de 57000 Europass Mobilité délivrés en France. Date limite d'inscription: 25/03/2011. S'inscrire.
Voir sur le blog: 10 million Europass CVs generated online.
L'Europass est composé de cinq documents: deux documents (le Curriculum vitae Europass et le Passeport de langues Europass) à remplir soi-même et trois autres documents (le Supplément descriptif du certificat Europass, le Supplément au diplôme Europass et l'Europass Mobilité) remplis et délivrés par les organisations compétentes. Europass s'appuie sur un réseau de Centres Nationaux Europass. Europass a été établi par la Décision no 2241/2004/CE du Parlement européen et du Conseil du 15 décembre 2004 instaurant un cadre unique pour la transparence des qualifications et des compétences (Europass).
http://www.europass-france.org/img/accueil.jpg Dydd rhyng-ranbarthol Europass Symudedd, Mawrth 30, 2011, 13h30 - 17h, Rennes.
Mae'r asiantaeth Europe-Addysg-Ffurfio Ffrainc - Canolfan Genedlaethol Europass yn trefnu, mewn partneriaeth â'r Pwyntiau Cyswllt Rhanbarthol Europass Symudedd Llydaw, cyfarfod gwybodaeth Dydd Mercher, 30 Mawrth Europass yn Rennes. Gweler y blog: 10,000,000 Europass CV ar-lein a gynhyrchir .
Mae Europass yn cynnwys pum dogfen: ddwy ddogfen (y CV Europass a'r Iaith Europass Pasbort) i gyflawni ei hun a thri dogfennau eraill (y Dystysgrif Europass Supplement , Europass Diploma Supplement a Europass Symudedd) a gwblhawyd a gyhoeddwyd gan sefydliadau cymwys. Europass cael ei gefnogi gan rwydwaith o Ganolfannau Europass Cenedlaethol. Europass wedi cael ei sefydlu gan Benderfyniad Rhif 2241/2004/EC Senedd Ewrop a'r Cyngor ar 15 Rhagfyr, 2004 sefydlu fframwaith ar gyfer tryloywder y cymwysterau a chymwyseddau (Europass). Mwy...

Posté par pcassuto à 01:49 - - Permalien [#]

An inclusive view to curriculum change

http://events.cedefop.europa.eu/curriculum-innovation-2011/templates/ol_ylang/images/headers/header03.jpg The role of curriculum in the context of lifelong learning
Curriculum is increasingly seen by stakeholders as a dynamic framework guiding teaching and learning processes and as a steering mechanism for quality. It features in key European policy documents as a new consensus for contributing to Europe 2020, the European strategy for smart, sustainable and inclusive growth. Findings of empirical research widely recognise that curriculum relevance is a condition sine qua non, not only for improving the human capital potential of education and training graduates but also for retaining learners in education and training systems and for promoting lifelong learning. The endemic irrelevance of curriculum may be one of the greatest obstacles to matching education and training provision successfully to learner and labour market needs. Adopting a learning outcomes approach when developing curricula - valuing what a learner knows, understands and is able to do on completion of a learning process - is seen by many policy makers as an effective way to avoid such potential mismatches and promote active learning and inclusive teaching. However, this assumption depends on many factors, including how curricula are being delivered in learning environments.
Cedefop’s work on curricula and learning outcomes
In recent years, Cedefop’s analytical work has increasingly focussed on learning outcome approaches in vocational education and training to design and describe qualifications, to set standards and to influence quality assurance, validation and certification approaches. In 2009, Cedefop organised the 1st International workshop to debate about innovative curriculum policies and practices in Europe and beyond http://www.cedefop.europa.eu/. In 2010, a comparative study in nine European countries on learning outcome approaches in VET curricula was published to provide a better understanding of recent curriculum policies and point to main tendencies and challenges in this field. This research is now being expanded in all 32 countries participating in ET 2020 and will continue in the coming years.
The conclusions and working reports produced from this workshop, as well as, related publications and notes collected by the participants will be available for download in due time in this website.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]