09 février 2011

Opcalia et Pôle emploi signent une convention POE

http://www.mee-chartres.fr/fichiers/partenaires/OPCALIA.jpgLa convention porte sur la mise en œuvre de la POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) dont l’objectif est de développer les compétences des demandeurs d'emploi préalablement à leur recrutement. Opcalia et Pôle emploi s’engagent à échanger leur expertise et à mutualiser leurs moyens pour identifier les besoins en compétences dans les entreprises et définir les formations adaptées aux compétences du demandeur d’emploi, au regard du poste pour lequel il est pressenti.
Les conditions de prise en charge du dispositif par les deux organismes sont précisées dans l’accord; le coût moyen de référence de la POE a été fixé à 15€/heure. Opcalia prévoit de bonifier sa participation à 12€/heure pour les handicapés, et s’il le juge pertinent, de mobiliser et de prendre en compte la formation du tuteur au sein de l’entreprise ainsi que l’exercice de la fonction tutorale.
Cette convention renforce la collaboration avec Pôle emploi initiée il y a deux ans, comme le rappelle Yves Hinnekint, directeur du réseau Opcalia: « Nous collaborons avec Pôle Emploi [depuis] la mise en œuvre des parcours de formation au bénéfice des signataires d’un CTP ou d’une CRP, et ceci, sur l’ensemble du territoire, DOM compris. Cette convention sur la POE préfigure d’ailleurs une convention cadre nationale prochaine visant une collaboration plus étendue. »
Voir aussi sur le blog Coup d’envoi de la POE, POE et AFPR: Pôle emploi donne des précisions, Tout sur la POE.
http://www.mee-chartres.fr/fichiers/partenaires/OPCALIA.jpg Il-ftehim ikopri l-implimentazzjoni ta 'l-BUD (Preparazzjoni Operattiv għall-Impjieg) għan tagħhom huwa li jiżviluppaw il-ħiliet ta' applikanti xogħol qabel kiri lilhom. Opcalia u ċ-ċentru impjieg impenjata li jiskambjaw il-kompetenzi tagħhom u biex jinġabru r-riżorsi tagħhom biex jidentifikaw ħtiġijiet tal-ħiliet fil-kummerċ u jiddetermina l-ħiliet ta 'taħriġ xieraq ta' min qed ifittex impjieg, għall-pożizzjoni li kien headhunted. More...

Posté par pcassuto à 01:56 - - Permalien [#]


13e enquête annuelle de l'Observatoire Economique de la FFP

http://www.ffp.org/img/logo-ffp.jpgObservatoire Economique FFP : stabilité de l’activité des organismes en 2009 et perspectives de croissance modérée pour 2010
Alors que les organismes de formation, adhérents de la FFP, envisageaient une année 2009 difficile (Prévisions 2009 de -2.1%- Enquête Observatoire économique Année 2008) compte tenu de l’environnement économique, le bilan de leur activité sur l’année est marqué par une quasi stabilité par rapport à l’année précédente. Le chiffre d'affaires global des 400 adhérents de la FFP augmente ainsi en 2009 de 0.6% à périmètre constant. En ce qui concerne 2010, l’activité a connu une nette reprise (+3.7%) mais l’ensemble des adhérents restent prudents en ce qui concerne les perspectives 2011 puisqu’ils envisagent une légère hausse de 1.5%. Après des années de concentration dans le secteur, les organismes dont le CA est de plus de 10M réalisent plus de 58% de l’activité des adhérents de la FFP. Pour 2011, 26% des organismes interrogés anticipent une croissance supérieure à 5% mais 35% des adhérents estiment que l’activité de leur structure va stagner.
En 2009, 48 % de l'activité est réalisée dans 3 domaines

48 % de l'activité des organismes de formation est réalisée dans trois domaines selon le même ordre que l’année précédente. En première position, on trouve les formations spécifiques à des métiers (25 %), suivies par les formations linguistiques (12 %) et les formations générales préprofessionnelles et d'insertion (11 %). Cependant, il faut noter que, comme dans les précédentes crises, les formations linguistiques sont particulièrement touchées par les restrictions budgétaires (12% des budgets leur sont consacrés en 2009 contre 18% en 2008). En ce qui concerne les formations plus spécialisées, on note une demande accrue pour les formations marketing, commercial, communication (8% en 2009 contre 6% en 2008), informatique (5% en 2009 contre 3% en 2008), et gestion des ressources humaines (4% en 2009 contre 2% en 2009).
Des demandes de VAE en augmentation qui restent principalement à l’initiative du particulier

Si la VAE poursuit son développement, c’est essentiellement sous l’impulsion des particuliers (81% en 2010 contre 61% en 2005). Ces derniers se tournent majoritairement vers les organismes de taille importante qui sont les plus à même de leur offrir directement ou en partenariat des parcours diplômants ou certifiants. Pour 2010, les perspectives envisagées sont toujours aussi favorables (39% de demandes envisagées en 2010 contre 35% en 2009).
Les demandes de DIF se maintiennent, le dispositif est désormais bien installé

La part du DIF dans l'activité des organismes de formation reste importante (9.3% en 2009) et les perspectives de développement sont légèrement à la hausse (13,7% en 2010 et 13.1% en 2011). Entreprises et individus maitrisent désormais le dispositif et l’intègrent à leurs besoins de formation.
L’évaluation de la formation au coeur de la démarche des organismes

87% des organismes de formation pratiquent une évaluation. Celle-ci s’effectue principalement immédiatement après la formation réalisée mais de nombreux organismes pratiquent également sur une évaluation à plus long terme (26% d’entre eux effectuent une évaluation dans les trois mois suivant la formation).
Des démarches qualités toujours affirmées

Les adhérents de la FFP sont fortement attachés à mettre en place au sein de leur structure une démarche qualité. Ainsi, 78% d’entre eux s’impliquent dans cette démarche. Pour 66% d’entre eux, il s’agit d’une démarche de qualification auprès de l’OPQF. Les démarches qualité engagées par les organismes ont d’autant plus de sens que c’est une demande désormais affirmée de leurs commanditaires. Si en 2007, 33% considéraient que l’organisme de formation devait avoir entamé une telle démarche, en 2009, 44% des commanditaires jugent cet aspect essentiel dans le choix de leur organisme de formation.
L’individualisation des formations toujours au premier plan

La demande d’individualisation des formations reste forte. 77% des clients des organismes y sont attachés. La reconnaissance de la formation a aussi toute son importance. Ainsi, plus de la moitié des commanditaires recherchent des formations qui conduisent à la délivrance d’un diplôme, un titre ou une certification du type CP FFP (57%). L’utilisation des technologies de l’information est désormais plébiscitée par 53% des clients. Les activités connexes de l'action de formation (études, conseil, ingénierie, évaluation, logistique, accompagnement) prennent également une part importante dans la demande des clients puisque un client sur deux les sollicite.
Une politique de partenariats au coeur de l’activité de l’organisme

Les organismes de formation membres de la FFP ont poursuivi une politique de partenariats très active en 2009. 71 % d’entre eux ont mis en place des stratégies de coopération avec d'autres organismes. Ces partenariats ont, pour la moitié, une visée commerciale (57%). Il s'agit, dans la majorité des cas (74 %), d’un partenariat avec un organisme privé, et dans 26 % des cas avec organismes public ou para public. Les partenariats mis en place sont majoritairement français (pour 91 % des organismes) et l’ouverture à l’international reste faible (9%).
Les préoccupations principales des dirigeants

Les organismes interrogés font part de leurs préoccupations quant aux différents changements liés à la réforme de la formation professionnelle qui affectent notamment les règles de fonctionnement des OPCA. La concurrence de l’offre publique et parapublique revient, par ailleurs, au premier plan dans les inquiétudes évoquées par les adhérents. Contact presse: Roseline COIGNARD - 01 44 30 49 16 - rcoignard@ffp.org.
http://www.ffp.org/img/logo-ffp.jpgGazdasági Megfigyelő FFP stabil üzleti szervezetek 2009-ben és a mérsékelt növekedési kilátások 2010-re
Míg a képzési szervezetek tagjai, az FFP, szemlélve nehéz 2009 (2009 előrejelzés -2,1% - Gazdasági Obszervatórium felmérés 2008-as év) figyelembe véve a gazdasági környezet, az eredmények a tevékenységük az évben meg van jelölve közel stabil az előző évhez képest.
A teljes forgalma 400 tagból az FFP növekedése 2009-ben és 0,6% állandó kerületét. Ami 2010-ben a rendezvény volt egyértelmű hasznosítási (3,7%), de minden tagja továbbra is óvatos a kilátások, mivel 2011 fontolja meg egy enyhe növekedése 1,5%-os. Évek után a konszolidáció az ágazatban, ügynökségek, amelyeknek a forgalma több mint 10M észre, több mint 58%-a tevékenység tagjainak FFP. 2011-ben, 26%-a szervezetek megkérdezett vár növekedést a több mint 5%, de 35%-a tagok úgy vélik, hogy a tevékenység a szerkezetük stagnál. Még több...

Posté par pcassuto à 01:25 - - Permalien [#]

Leveling the International Playing Field

http://www.obhe.ac.uk/i/logo-obhe.gifRegistration is now OPEN. Click here to join us from 25-27 May 2011, in Vancouver, Canada.
The 2011 Global Forum on Borderless Higher Education is set to bring together global leaders from higher education, government, and business to engage in strategic policy discussions about the major issues, policies, and practices facing borderless higher education.
The theme for the 2011 Global Forum, ‘Leveling the International Playing Field’, will cover cutting edge topics spanning Global Regionalism, Private Partnerships, Student Mobility, Open and Distance Learning, International Quality Assurance, and the Transnational Student Experience. It will address various dimensions of cross-border higher education and the political, cultural, social, economic and educational impacts on the host country and region.
The 2011 Global Forum will delve into a variety of critical topics that are transforming borderless higher education. These include:
A. Global Regionalism

The emergence of regional higher education networks for building partnerships, facilitating interregional student mobility, and fostering greater awareness and connections of common cultural, social, language, and heritage across the region.
B. Private Partnerships

What are some of the emerging trends in private partnerships in tertiary education? How do they affect the internationalisation strategies of universities? What role does geography play in forging private partnerships?
C. Student Mobility
As student migration is changing at a dynamic pace, an understanding of the factors influencing where students study is critical for success. How can higher education institutions attract more international students? What is driving the decision of many youth to study outside their home countries? How can universities increase the outbound mobility of their students?
D. Open and Distance Learning

Global applications of open and distance learning systems in borderless higher education at the regional and global levels. Moreover, the use of ODL delivery systems to provide HE access to underserved student populations, working adults, and geographically isolated rural communities and cultures.
E. International Quality Assurance
The shifting and changing landscape of quality assurance and assessment models for ensuring quality in borderless higher education programmes. Will the challenging fiscal environment for higher education be a catalyst for more diploma mill providers and low-quality providers attempting to take advantage of this depressed market?
F. The Transnational Student Experience
The services that enhance the holistic student experience for international students and successful models for providing these services. How are issues of culture, language and social 'norms' of international students addressed in curriculum and assessment?
Who should attend:

*Senior leadership and management staff (e.g., Presidents, Pro Vice-Chancellors, Rectors, Provosts, public relations Vice Presidents, Finance Officers, etc.) at universities planning or currently engaged in leading transnational higher education programmes;
*Representatives from quality assurance agencies and ministries of education with oversight responsibilities for cross-border higher education, accreditation, qualification frameworks, and assessment standards;
*Deans, Directors and department faculty chairpersons with academic programme oversight responsibilities for potential cross-border delivery;Student and academic support professionals with responsibilities for providing services to international students and facult;
*Open and distance learning Directors, Managers, instructional designers, evaluation specialists, and marketing professionals; and
*Corporate leaders who are planning and/or are currently partnering with universities in the delivery of international programmes.
Benefits for delegates.

The 2011 Global Forum will provide delegates with a sound understanding and knowledge of transnational higher education practice and policy. This includes:
    * Strategies for building consensus among campus faculty and administrators for international programme delivery;
    * Aligning cross-border initiatives with institutional mission, vision and values;
    * Key planning steps in developing a transnational higher education programme;
    * Quality assurance and assessment processes necessary for programme delivery;
    * Contractual and regulatory requirements for cross-border higher education;
    * Cost scenarios for developing and implementing transnational higher education programmes;
    * Marketing, public relations, and cultural obligations for delivering higher education across international borders;
    * Branch campus vs. distance learning vs. hybrid models of delivery;
    * Best practices from successful institutions to apply at your own institution; and
    * Development of an international network of professional colleagues from among the delegates

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :