02 février 2011

La validation des acquis dans les établissements de l’enseignement supérieur en 2009

MESRDepuis 2007, le nombre total de diplômes délivrés au titre de la validation des acquis de l’expérience (VAE) par les universités et le CNAM est stable avec environ 4 100 validations annuelles. En 2009, pour plus de la moitié, les VAE octroyées sont des validations totales (2200); pour le reste, ce sont des validations d'une partie d’un diplôme (1900). Le nombre de validations délivrées en totalité sur l’ensemble de ces établissements oscille autour de 2000 depuis 2007.
En 2009, la part des diplômes complets atteint son plus haut niveau (53,1%), depuis la mise en place du dispositif (loi 2002). Les diplômes les plus recherchés sont la licence professionnelle, en fort développement, talonnée de près par le master. Les grands champs disciplinaires regroupant le plus de demandes restent "les sciences économiques, la gestion et l’administration économique et sociale". Télécharger la Note d'Information n° 11.03 janvier 2011.

La situation en PACA
Avec en 2009, avec 482 VAE, la Région PACA est la troisième de France après l'Ile de France (723) et Nord-Pas de Calais (634). C'était déjà le cas en 2007 et 2008.


À l’université et au CNAM, 4055 personnes ont bénéficié, en 2009, d’une validation de leurs acquis au titre de la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour obtenir tout ou partie de diplôme. Ces validations représentent 90,6% du nombre de dossiers examinés par les jurys. Le nombre total de validations délivrées reste stable autour de 4 000 depuis 2007. Cette stabilité s’observe également pour la VAE relative aux diplômes de l’enseignement secondaire professionnel. Sur l’ensemble des établissements, les diplômes complets, en hausse en 2009, représentent 53,1% du total des décisions prises par les jurys contre 49,3% en 2008.
La part qu’ils représentent parmi l’ensemble des validations octroyées gagne en importance, elle s’établissait à 17% lors de la mise en place du dispositif. Délivrer une validation totale est une démarche aujourd’hui intégrée au sein des universités, toutes celles qui ont utilisé la VAE ont accordé au moins un diplôme dans sa totalité en 2009.
Le profil des bénéficiaires d’une VAE : le plus souvent des cadres

85,5% des bénéficiaires d’un diplôme en tout ou partie(s) sont des actifs en emploi. La proportion des demandeurs d’emploi parmi les bénéficiaires de VAE s’élève à 13,1%, soit plus de 3 points par rapport à celle observée dans l’ensemble de la population active. Les cadres, principaux bénéficiaires de la VAE depuis la mise en oeuvre du dispositif en 2002, représentent, en 2009, 43,2% des actifs en emploi qui s’inscrivent dans un parcours de VAE pour obtenir un diplôme ou un titre de l’enseignement supérieur. Bien qu’ils soient encore majoritaires parmi les bénéficiaires d’une VAE, leur part tend à diminuer au sein des salariés depuis 2007 (46,4% en 2008 et 51,2% en 2007). La proportion des professions intermédiaires, dont les techniciens, reste relativement stable par rapport à 2008. Si, chez les employés, celle-ci augmente légèrement, ces derniers demeurent cependant peu nombreux (près de un sur cinq, soit 19,5%) au regard de leur poids dans la population active salariée. Les ouvriers pèsent moins de 1%. Ces deux dernières catégories qui sont traditionnellement plus éloignées de la formation que les deux premières, utilisent davantage la VAE pour un diplôme de l’enseignement secondaire professionnel.
55,6 % des candidats dont le dossier de validation des acquis de l’expérience a été examiné sont des hommes. Enfin, parmi les bénéficiaires d’une VAE, les 30-39 ans sont les plus représentés (près de 41%). Les 40-49 ans sont à peine moins nombreux (39%). Seuls près de 8% des bénéficiaires ont moins de 30 ans.
Une grande diversité de pratiques selon les universités

En 2009, 83 établissements ont utilisé la VAE pour diplômer des adultes. En moyenne, le nombre de dossiers examinés par université est, comme en 2008, de 48 dossiers par établissement (environ 50 en 2007 et 43 en 2006). Les disparités entre établissements restent importantes puisque, dans huit d’entre eux, moins de dix dossiers ont été examinés par un jury alors que pour huit autres universités le nombre de dossiers examinés est supérieur à 100.
En 2009, tous les établissements qui ont utilisé la VAE ont accordé au moins un diplôme dans sa totalité. En 2007 et 2008, une seule université n’avait pas accordé de diplôme complet contre deux en 2006, trois en 2005 et sept en 2004. Pourtant, parmi les universités qui délivrent une centaine de décisions favorables, une certaine hétérogénéité concernant la validation totale est toujours observée : ainsi, la part que représentent les diplômes complets par rapport au total des décisions favorables est de 21,5% à Lille 1 et de 65,4% à Poitiers.
Des diplômes professionnels attractifs

En 2009, la licence professionnelle représente 35% des validations attribuées pour tout ou partie du diplôme dans le cadre d’une VAE. Elle supplante ainsi le master, diplôme le plus recherché jusqu’à présent par ceux qui font le choix de la VAE. Cependant, avec près de 3% des bénéficiaires, le master figure toujours en bonne place parmi les diplômes professionnels octroyés dans ce cadre. Ceux-ci restent très plébiscités en raison de l’attractivité importante qu’ils exercent pour l’insertion professionnelle. L’interrogation, renouvelée en 2009 sur les grands champs disciplinaires, montre à nouveau que les sciences économiques, la gestion et l’AES attirent toujours davantage de candidats (plus du tiers, 35,4%), suivies des sciences fondamentales appliquées (27,3%) et des sciences humaines et sociales, dont l’information et la communication
(22,1%).
Renforcer les partenariats universités-entreprises : un autre aspect de la VAE

Les partenariats conclus entre les universités et les entreprises publiques comme privées se développent et se concentrent principalement sur une dizaine d’universités. En 2009, la proportion de conventions conclues entre les organismes publics et privés est sensiblement égale, mais le nombre réalisé de VAE est plus important dans la sphère privée. La VAE, sous une forme plus collective, a pour objectif de permettre à certains salariés de ces organismes publics et privés de bénéficier d’un diplôme dans une discipline proposée par l’université. Cette demande auprès des universités peut varier selon les années.
À cet effet, selon les universités, le nombre de VAE délivrées serait en lien avec le développement de ces partenariats, notamment par l’introduction de nouvelles demandes de conventions dans des disciplines couvertes par des licences professionnelles (par exemple, le domaine de l’AES), et avec l’ouverture de nouvelles formations (comme les formations aux métiers de la banque ou aux nouvelles technologies), pour permettre de répondre à des besoins émergents de qualification.
Quelques aspects régionaux de la VAE

Depuis trois ans, on constate une stagnation du nombre de validations en VAE. Se placer à un niveau régional permet de dégager des tendances. Un certain nombre de régions se démarquent de la tendance générale. D’une part, les régions Île-de-France, Bretagne et Poitou-Charentes affichent une baisse continue du nombre total des validations, parfois un peu amortie notamment au niveau des diplômes complets. D’autre part, les régions Aquitaine, Auvergne, Pays de la Loire s’inscrivent dans une autre dynamique : une hausse continue du nombre total des validations et des diplômes complets délivrés. Enfin, certaines régions sont orientées à la baisse, notamment pour les diplômes complets : le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Picardie. Toutefois, même si la VAE semble avoir atteint un palier, l’effort poursuivi par les universités est à souligner. Cet engagement a permis le développement et l’attribution de diplômes complets de l’enseignement supérieur par cette voie de certification.
MoR
Since 2007, the total number of diplomas issued under the accreditation of prior learning (APL) by universities and CNAM is stable with approximately 4100 annual validations. In 2009, for more than half the VAE are granted total validations (2200); the rest are validations of part of a diploma (1900).The number of validation issued in full on all these institutions hovered around 2000 since 2007.
In 2009, the share of full degrees at its highest level (53.1%) since the introduction of the device (Law 2002).
The diplomas are the most sought after professional degree, strong growth, closely followed closely by the master. The major subject areas comprising the most requests are "economics, management and economic and social administration." Download Information Note heading 11.03 in January 2011.
The situation in PACA
With in 2009, with 482 VAE, the PACA is the third in France after Ile de France (723) and Nord-Pas de Calais (634).It was already the case in 2007 and 2008. More...

Posté par pcassuto à 18:02 - - Permalien [#]


Académie des Langues Anciennes, édition 2011: Proto-sinaïtique, Ethiopien, Géorgien et Tibétain

L'ACADEMIE DES LANGUES ANCIENNES,
finançable par le DIF pour les salariés,
du 19 au 29 juillet 2011 à Digne-les-Bains

Depuis plus d’un quart de siècle, l’Académie des langues anciennes dispense un enseignement de qualité dans une ambiance détendue. Elle offre une occasion unique d’apprendre à lire pendant l’été des textes anciens de la Méditerranée, du Proche et de l’Extrême-Orient. Vous accéderez à un héritage culturel, en devenant des lecteurs autonomes du plus vieux patrimoine écrit de l’Humanité. Il est proposé deux formules de cours : 5 heures de cours/jours ou 2 heures/jours, la dernière formule permet d’autres activités dans la journée. Cette « Université d’été », organisée par l’Université de Provence et le Centre Paul-Albert Février du CNRS, a lieu, dans la seconde quinzaine de juillet, à Digne-les-Bains, au cœur des Alpes provençales.
Il existe à peu près 6703 langues parlées recensées de par le monde, et sans doute ce chiffre pourrait être considérablement majoré si l’on se penchait sur l’antiquité, à en croire le rythme accéléré auquel disparaissent aujourd’hui les langues. Et que dire des écritures ?
L’Académie propose quelques-unes des langues les plus utilisées dans le monde ancien dont certaines ont disparu, mais dont d’autres — langues de communication, langues religieuses, — sont plus ou moins stables, pour certaines, jusqu’à aujourd’hui. Au fronton de cette Académie existant depuis plus d’un quart de siècle, on pourrait inscrire cette maxime « qu’aucune langue, fût-ce la plus complexe, ne saurait résister à l’effort et à la persévérance ». Et l’on ajouterait : « parce que c’est un plaisir sans égal que de découvrir de nouveaux mondes. »

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpg

Nos étudiants sont des artistes. Voici quelques joli vers de Claude Tappero d’après la Légende de la Nonne de Victor Hugo, mise en musique par Georges Brassens, que les anciens de l'Académie se plairont à retrouver:

On sait que dans la ville de Digne,
Chaque année au milieu de l’été,
Les professeurs les plus insignes
Ont rendez-vous à l’IUT.
Que personne ne se tracasse,
C’est sûr on va se régaler.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Ou Emmanuel va râler.
Les élèves avec leur cartable
Se retrouvent tous les matins
Pour traduire, chose impensable,
Des textes grecs ou du latin.
Dans le grand amphi ils s’entassent,
Les cours vont bientôt commencer.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Axel va te tancer.
Ils viennent de tous les coins de France,
Quelques uns même de l’étranger.
Un manuscrit les met en transe,
La grammaire les fait gamberger.
Même si c’est dur il faut faire face
Et ne pas se décourager.
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon Frédéric va rager.
Avouez que l’après-midi 
La chaleur et la digestion
Viennent à bout des plus hardis
On arrive à saturation.
Et par moment, quoi que l’on fasse,
L’envie vous gagne de roupiller
Ami, c’est de l’hébreu, potasse !
Sinon tu vas te faire houspiller.
Moi, j’ai choisi l’ougaritique
Pour ne pas me lever trop tôt.
La formule B c’est bien pratique,
De plus, le prof c’est Cassuto.
Il nous explique sa méthode,
Ras Shamra et son alphabet.
Oula ce n’est pas si commode
De s’y retrouver dans ce chantier.
Déchiffrer le cunéiforme,
Ce n’est pas toujours rigolo ;
Heureusement qu’Edouard Dhorme,
Bauer et aussi Virolleaud
Ont trouvé la clef qui nous ouvre
L’accès à ce monde inconnu.
Ami, viens avec nous, découvre
Un langage encore méconnu.
Nos traductions parfois divergent
D’avec la version de Caquot.
On n’est pas sorti de l’auberge,
Le nez plongé dans le dico.
Même Philippe reste perplexe :
Que d’hypothèses farfelues !
Ami, ne fais pas de complexe !
Tu n’as peut-être pas tort non plus.
C’est que dans cette langue antique
On est toujours un peu dans le flou.
Les voyelles sont hypothétiques
Le scribe se trompe parfois de clou.
Si tout cela nous embarrasse
Bordreuil est là pour nous sauver.
Si la syntaxe nous terrasse,
Philippe vient nous relever.
Cette vieille littérature
N’a rien d’austère ni de lassant.
Carnages, meurtres et forfaitures
Font couler des fleuves de sang.
L’inceste et la pornographie
Etaient là il y a trois mille ans.
Ami, la paléographie,
Qu’on se le dise, c’est excitant.
Au réveil, si je me sens patraque,
Je pense à ceux qui vont trimer,
Qui s’usent les yeux sur du syriaque
Ou grimpent à l’Echelle de Mahomet.
Ça me redonne du courage
Pour m’occuper d’Anat et de Baal,
Et à chaque nouvelle page
J’affine le système verbal.
Après dix jours d’efforts intenses
Les stagiaires sont lessivés.
Mais grâce à ce labeur immense
Ils sont fiers d’y être arrivés.
Egyptien, copte, langues sémitiques,
Hittite, pour eux n’ont plus de secret.
C’est de l’hébreu, pas de panique !
A l’Académie c’est le pied !
Déjà nos cours de langues anciennes
Sont sur le point de s’achever.
Avant de fermer les persiennes
Il est encore temps de lever
Son verre à la beauté de la Science,
Aux professeurs et aux amis.
Mon Dieu, que nous avons de la chance
D’avoir connu l’Académie !


Session 2010, Digne du 13 au 23 juillet, Session 2009, Digne du 13 au 24 juillet, Session 2008, Digne du 14 au 25 juillet.

 

THE ACADEMY OF ANCIENT LANGUAGES ,
fundable by DIF for employees
from 19 to 29 July 2011 in Digne-les-Bains


For over a quarter century, the Academy of Ancient Languages provides quality education in a relaxed atmosphere.
It offers a unique opportunity to learn to read during the summer of ancient texts of the Mediterranean, Near and Far East. You to a cultural heritage by becoming independent readers of the oldest written heritage of humanity. It is proposed two courses: 5 lessons / days or 2 hours / day, the last formula allows for other activities during the day. This "Summer University", organized by the University of Provence and the Centre Paul-Albert February CNRS, takes place in the second half of July to Digne-les-Bains in the heart of the Alps of Provence.

http://www.academie-des-langues-anciennes.fr/wp-content/uploads/Affiche-2011.jpg


. 2010 session, Worthy of July 13 to 23, 2009 Session, Worthy of July 13 to 24, 2008 Session, Worthy of July 14 to 25. More...

Posté par pcassuto à 13:09 - Permalien [#]

“Innover ensemble pour l’emploi des seniors”

http://www.conf2011fse.fr/squelettes/img/data/xlogo.png.pagespeed.ic.2xSt4DGIQj.pngLa conférence FSE 2011 «Innover ensemble pour l’emploi des seniors» a lieu le jeudi 31 mars 2011 dans le Grand Auditorium de la Bibliothèque nationale de France – site François Mitterrand à Paris. L’accueil des participants s’effectue en bas de l’entrée Est (près du cinéma MK2) à partir de 08h30. La conférence se termine à 16h30. Voir la Vidéo La France innove pour l'emploi des seniors sur Dailymotion.
La soirée d’accueil des participants a lieu le mercredi 30 mars 2011 à la Bibliothèque Nationale de France - François Mitterrand. À 19h15 : « A la rencontre des Globes du Roi Soleil ». Cette découverte des deux globes terrestres dédiés au Roi Louis XIV par l’artiste italien Coronelli est commentée par des conférenciers. À 20h15 : Cocktail d’accueil des participants au Belvédère. Ce cocktail est offert aux participants à la conférence FSE par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, organisatrice de la conférence. En savoir plus.
Conférence du 31 mars 2011
Investir dans le maintien dans l’emploi et le développement des compétences des seniors.

Comment assurer le maintien dans l’emploi des seniors dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle ? Quel peut être le rôle du FSE pour contribuer à mettre en commun les savoirs pour une employabilité durable, améliorer la qualité de la vie des plus de 55 ans au travail, encourager la transmission des savoir-faire entre générations ?
Accompagner le retour à l’emploi des seniors.
Comment permettre aux seniors de retrouver un emploi après un épisode de chômage ? Quelles sont les actions à privilégier pour lever les freins à l’embauche des plus de 55 ans dans les entreprises ? Quelles sont les stratégies possibles entre acteurs sur les territoires ? Quelles sont les idées et les initiatives qui ont été couronnées de succès dans les autres Etats membres avec le soutien financier du FSE ?
Au programme des débats :
- Comment assurer le maintien dans l’emploi des seniors et améliorer la qualité de leur vie au travail ?
- Comment faciliter la transmission des savoir-faire aux plus jeunes ?
- Comment permettre aux seniors de retrouver un emploi après un épisode de chômage ?
- Quel peut être l’appui du Fonds social européen dans le recensement et l’essaimage des meilleures pratiques existantes ?
Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire et consulter les documents préparatoires. Pour toute question sur les modalités pratiques de la conférence, le secrétariat de la manifestation est à votre disposition par mail contact@conf2011fse.fr ou par téléphone au +33 1 44 82 45 28.

http://www.conf2011fse.fr/squelettes/img/data/xlogo.png.pagespeed.ic.2xSt4DGIQj.png ESF Կոնֆերանսի 2011 »Innovating միասին ավագ զբաղվածության« տեղի է ունենում Հինգշաբթի, Մարտ 31, 2011 թ մեծ լսարան է Bibliothèque nationale de France - Շինհրապարակում Ֆրանսուա Mitterrand Փարիզում. Ողջունելով մասնակիցներին իրականացվում ներքեւ արեւելյան մուտքի մոտ (մոտ կինոյի MK2) հեռավորությունը Համաժողովի ավարտվում է 16:30. View Video , Ֆրանսիան innovates բարձրաստիճան զբաղվածության մասին Dailymotion. Այժմ կարող եք գրանցվել եւ դիտիր նախապատրաստական փաստաթղթեր. Համար վերաբերյալ հարցերին գործնական պայմանավորվածություններ համաժողովին, Քարտուղարության միջոցառման առկա է փոստով contact@conf2011fse.fr կամ հեռախոսը +33 1 44 82 45 28 begin_of_the_skype_highlighting              +33 1 44 82 45 28     . Ավելին...

Posté par pcassuto à 01:15 - - Permalien [#]

Continuité professionnelle en Île-de-France

http://www.iledefrance.fr/fileadmin/templates/images/logo4.gifContinuité professionnelle : la Région Île-de-France accompagne 17.000 salariés supplémentaires. Télécharger le communiqué de presse.
La Région Ile-de-France poursuit activement la mise en place de sa politique de soutien à la continuité des parcours professionnels des Franciliens. Jean-Paul Huchon et Emmanuel Maurel, Vice-président chargé de la Formation professionnelle, ont fait voter aujourd’hui près de 8,6 millions d’euros de crédits pour l’accompagnement de plus de 17.000 salariés.
En septembre 2010, le Conseil régional votait un rapport-cadre pour renforcer ses actions de formation face à la montée du chômage et des inégalités sur le marché du travail. La Région s’est donné l’objectif de 50.000 parcours de continuité professionnelle d’ici 2014, en partenariat avec les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Il s’agit de mobiliser tous les outils de la formation professionnelle pour aider les salariés et les demandeurs d’emploi à consolider leur emploi ou à se reconvertir. Ces formations bénéficient aux salariés d’un territoire ou d’un secteur professionnel donné.
Ce soutien vise prioritairement les salariés des TPE/PME, sans qualification ou peu qualifiés. L’accent est mis sur les formations aux « métiers verts » ou permettant de lutter contre l’illettrisme. Une attention particulière est portée aux salariés en deuxième partie de carrière, aux femmes et aux travailleurs handicapés. Des conventions sont passées avec les OPCA pour mettre en oeuvre cette politique. Le rapport voté aujourd’hui concerne les projets d’Agefos-PME Ile-de-France, organisme interprofessionnel, et ceux des OPCA de neuf branches: *communication graphique et multimédia, *hôtellerie-restauration, *industries chimiques, pétrolières et pharmaceutiques, *production agricole, *industries de la métallurgie, *bâtiment et travaux publics, *culture, communication et loisirs, *acteurs de la ville, *services de l’automobile.
Avec ce rapport, la Région concrétise son bouclier social pour les travailleurs touchés par la crise. « Le projet politique que nous portons au sein de la majorité régionale, et que nous partageons avec de nombreux acteurs du mouvement social, c'est celui de la Sécurité sociale professionnelle », déclare Emmanuel Maurel. « Tout en appelant de nos voeux cette Sécurité sociale professionnelle, nous avons décidé d’agir, à droit constant. La Région Ile-de-France est, de ce point de vue, un laboratoire où nous proposons des réponses innovantes et concrètes».
http://www.iledefrance.fr/fileadmin/templates/images/logo4.gif Kontinwità professjonali: l-Ile-de-France jappoġġja 17,000 impjegati addizzjonali.Niżżel il- komunikat stampa.
Il-Ile-de-France qiegħda ssegwi b'mod attiv l-implimentazzjoni tal-politika tagħha biex tappoġġja l-kontinwità tal-karrieri ta Parisians.
Jean-Paul Huchon u Emmanuel Maurel, Viċi-President għat-Taħriġ, kellhom vot tal-lum kważi $ 8,600,000 approprjazzjoni għall-appoġġ ta 'aktar minn 17,000 impjegat. More...

Posté par pcassuto à 00:47 - Permalien [#]