24 janvier 2011

Appel à projets Développeurs de l’alternance

http://217.25.180.53/portail/skins/FPSPP/images/logo_fpspp.gifL’appel à projet Développeurs 2011, le Guide des procédures, la Demande de financement, le Suivi des recrutements 2011, le Modèle suivi entreprises et le Bilan développeurs 2011. Publié le 21/01/11.
Le présent appel à projets s’inscrit dans la Convention-cadre conclue le 15 mars 2010, pour une période comprise entre 2010 et 2012, entre le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, ci-après FPSPP, et l’Etat, et dans le cadre de l’annexe signée le 18 janvier 2011 pour l’année 2011.
Il est la réponse à l’Article 3.4 de la Convention dont l’objet vise les Mesures d’accompagnement à la qualification et à la requalification des salariés et des demandeurs d’emploi. L’article 3.4, pour la partie consacrée aux développeurs de l’alternance, est rédigé comme suit :
« La mise en oeuvre de politiques volontaristes, notamment en matière de promotion des contrats de professionnalisation, doit pouvoir être encouragée et facilitée par l’octroi de moyens spécifiques, à l’instar des développeurs de l’alternance.
Les signataires décident par conséquent que l’affectation des ressources du FPSPP pourra permettre, le cas échéant, la poursuite ou la mise en oeuvre de telles campagnes, incluant le financement de moyens permettant de renforcer l’information des entreprises, notamment des TPE-PME et des personnes susceptibles de bénéficier des dispositifs financés ».
Il est proposé aux OPCA de procéder au recrutement de développeurs, dont la mission sera d’effectuer auprès des entreprises, au cours de l’année 2011, la promotion des contrats en alternance. L’objectif est d’accompagner les OPCA dans leur politique de promotion de l’alternance auprès des entreprises, dans une période caractérisée par la crise économique et financière.
L’intervention du fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels dans cet appel à projets consistera en une participation aux frais de fonctionnement des personnes qui assureront sur le terrain la promotion du contrat de professionnalisation. La démarche suivie en 2011 reprend largement les caractéristiques retenues lors la Campagne précédente.
Editorial n°8 du 18 Janvier 2011 du FPSPP
L’annexe 2011 à la convention cadre du 15 mars 2010 est signée dans les locaux du FPSPP, par le ministre du Travail de l’Emploi et de la Santé, M. Xavier BERTRAND,  par la Ministre en charge de l’Apprentissage et de la Formation Professionnelle, Mme Nadine MORANO, par le Président du FPSPP, M. Djamal TESKOUK et par le Vice Président, M. Francis DA COSTA. Le Conseil d’administration du FPSPP qui s’était tenu le matin même avait pris connaissance de la version définitive de l’annexe et donné mandat aux Présidents du FPSPP pour la signer.
Les partenaires sociaux ont souligné combien il était important de disposer tôt dans l’année de l’annexe financière annuelle qui permet ensuite au FPSPP de gérer les appels à projets, ou les avenants à d’anciens appels à projets. Pendant deux années successives, et compte tenu de conventions et d’annexes signées plus tardivement, le FUP en 2009, puis le FPSPP en 2010 a publié des appels à projets à la mi-année ce qui ne permet pas des réalisations tout au long de l’année. Or la convention cadre du 15 mars 2010 a été conclue pour trois ans justement pour donner de la visibilité aux opérateurs et pour éviter les effets de stop and go préjudiciables à la gestion des projets et à leur mise en œuvre sur le terrain.
L’annexe 2011 s’appliquera à des engagements pris du 1er janvier au 31 décembre 2011. Les prochaines instances du FPSPP vont travailler à la mise en œuvre de cette annexe, dont une version détaillée sera prochainement disponible. Les anciens projets non modifiés, sauf dans leur montant, seront proposés par avenant aux OPCA et OPACIF qui s’y étaient déjà engagés sur l’exercice précédent. Pour les OPCA et OPACIF qui n’avaient pas répondu à un appel à projet en 2010, et qui souhaiteraient s’y engager en 2011, pourront le faire s’il est prolongé. Ils procèderont alors comme s’ils s’engageaient dans un nouveau projet.
Le premier cas pratique que le FPSPP va proposer de poursuivre par voie d’avenants concerne les développeurs. Dès le 20 janvier, les OPCA ayant mis en œuvre des développeurs en 2010 se verront proposé de poursuivre l’opération à l’identique sur 2011. Une commission Professionnalisation se tiendra le 26 janvier 2011 afin d’examiner les simples demandes de prolongation pour les programmer avant la fin du mois de janvier.
Sur le montant de l’annexe financière 2011, il est en diminution par rapport à l’annexe financière d’avril 2010, puisqu’on passe de 1 060M€ à 800M€. Mais  l’annexe financière 2011 ne comporte pas de prise en charge de l’AFDEF (-160M€). L’autre partie de la diminution  est essentiellement imputable à  l’article 3.1, axe 1 (actions de qualification et requalification en direction des salariés), les opérations plus particulièrement liées à la situation de crise en 2009, comme le chômage partiel diminuant progressivement. Les actions prévues sur l’axe 3 sont en augmentation par rapport à l’annexe financière 2010.  L’axe 4 reconduit à l’identique les fonds alloués à l’appel à projets territoriaux en cours d’instruction. L’article 3.2 (péréquation) évolue très peu par rapport à l’année précédente passant d’un prévisionnel de 380M€ à un prévisionnel de 370M€. L’article 3.3 lié au financement du service dématérialisé reprend les mêmes montants que ceux qui étaient prévus pour 2010 (non dépensés) et l’article 3.4 est en augmentation pour intégrer les développeurs, qui avaient été mis en œuvre précédemment en fin 2009 et qui donc ne figuraient pas sur l’ancienne annexe financière.
Dernière précision: Le montant du FSE (100M€) intègre un report de crédits FSE non dépensés sur l’année 2010. Bernard Abeillé, Directeur Général du FPSPP.
Voir aussi la catégorie FPSPP du blog et les articles Le FPSPP maintient son soutien aux développeurs de l'alternance en 2011 et FPSPP: accord sur un budget de 800 millions d'Euros pour 2011.
http://217.25.180.53/portail/skins/FPSPP/images/logo_fpspp.gifIs-sejħa għall-iżviluppaturi tal-proġett, 2011, il-Manwal, l-Talba Finanzjament, il-Monitoraġġ ta 'reklutaġġ, 2011, il-mudell tan-negozju segwita mill-iżviluppaturi u l-Karta tal-Bilanċ, 2011. Published on 21/01/11.
Din is-sejħa għall-proġetti hija parti tal-Konvenzjoni ta 'Qafas konkluż Mar 15, 2010, għal perjodu bejn l-2010 u l-2012 bejn il-Kumitat Konġunt sigurtà karriera Fond, minn hawn FPSPP , u l-istat, u Bħala parti mill-iskeda iffirmat Jan 18, 2011 sa 2011
. Ara wkoll il-kategorija FPSPP il-blog u l-artikoli Il FPSPP ssostni l-appoġġ tiegħu għall-iżviluppaturi ta 'sostitut fl-2011 u FPSPP: ftehim fuq baġit ta '800 miljun Euro għall-2011. More...

Posté par pcassuto à 17:15 - - Permalien [#]


Le PRAO recrute un(e) Chargé(e) de mission AIO et VAE

logo du PRAO 100
Le POLE RHONE-ALPES DE L'ORIENTATION, Groupement d'Intérêt Public, intervenant dans le domaine de l’orientation et de la formation tout au long de la vie, recrute un ou une Chargé(e) de mission sur l’Accueil Information et l’Orientation (AIO) et la Validation des Acquis de l’expérience (VAE).
MISSION
Rattaché(e) au Pôle AIO et VAE du PRAO, vous accompagnerez la conception, la promotion, l’évaluation et la capitalisation d’actions, de projets et d’outils en direction des professionnels des réseaux de l’orientation rhônalpins.
Ces démarches devront favoriser la qualité, la complémentarité et la continuité des services d’orientation tout au long de la vie et promouvoir les approches coopératives entre les réseaux AIO.
ACTIVITES PRINCIPALES:
Au sein de l’équipe du Pôle AIO et en lien avec les autres Pôles du PRAO, vous devrez: *Assurer une veille sur les méthodes, outils et innovations en matière d’accueil, information et orientation et sur les démarches coopératives entre réseaux, *Participer  au recueil et à l’analyse des besoins des acteurs AIO en matière d’informations, d’outils, méthodes et d’actions de professionnalisation, *Concevoir des produits et services adaptés aux besoins repérés (actions de professionnalisation, mise à disposition d’informations, développement d’outils et de projets), *Accompagner leur mise en œuvre opérationnelle, *Participer à la promotion de ces produits et services auprès des réseaux, *Mettre en œuvre des démarches d’évaluation des actions réalisées.
COMPETENCES
Connaissances: *Du champ de l’orientation au plan national et européen, *Des pratiques et des métiers de l’AIO, *Du dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience, *Du fonctionnement des financeurs publics et privés: Etat, Région, Europe, OPCA, Entreprises.
Compétences techniques, être capable de: *Analyser et synthétiser des informations, *Maîtriser les techniques et outils de la conduite de projet, *Réaliser des montages financiers, *Proposer  les méthodes et outils appropriés aux objectifs à atteindre et aux publics concernés, *Imaginer des modalités innovantes, *Accompagner l’expérimentation et l’évaluation des projets, *Capitaliser et opérer des transferts, *Analyser les dysfonctionnements et proposer des réajustements, *Rédiger des rapports, synthèses, notes d'analyse.
Compétences génériques: *Maîtriser les outils bureautiques, notamment de Word – Excel - Outlook, *Appliquer des processus méthodologiques, *Conceptualiser des données, *Gérer un projet, *Animer un groupe de projet, animer une action de formation, *Avoir la capacité à travailler en réseau, *Avoir la capacité à travailler en équipe, *Faire preuve de créativité.
EXPERIENCE
*Expérience confirmée dans le domaine de l’orientation si possible dans plusieurs  contextes institutionnels, *Expérience directe de l’animation de groupe de travail dans un contexte de conduite de projet, *Expérience du travail partenarial interinstitutionnel.
TYPE DE CONTRAT
Contrat à Durée Déterminée d'un an à 80% à pourvoir immédiatement. Contrat de droit public.
REMUNERATION
Salaire mensuel net 1700 €
LOCALISATION
à Lyon 2e, Confluence. Déplacements sur la région.
Merci d'adresser votre candidature (CV et lettre de motivation) à Christelle Masson , responsable du pôle AIO/VAE, par mail, cmasson@rhonealpes.fr ou par courrier: GIP PRAO, 78 route de Paris, 69751 Charbonnières les Bains Cedex.
COPE 100 logo
The Rhone-Alpes POLE ORIENTATION, Public Interest Group, working in the field of guidance and training throughout life, is recruiting a Senior or (e) of the Home Mission Information and Orientation (IOA) and the Validation of Acquired Experience (VAE).
MISSION

Attached (e) Pole AIO and the VAE COPE, you will accompany the design, promotion, evaluation and funding of actions, projects and tools directed at professional networks guidance Rhône-Alpes.
These steps will enhance the quality, complementarity and continuity of guidance throughout life and promote cooperative approaches between the networks AIO. More...

Posté par pcassuto à 16:57 - - Permalien [#]

Toujours plus ?

Le coût du système éducatif est d’abord lié à la massification débridée du secondaire et du supérieur entamée dans les années 80 qui n’a pas pris en compte un certain nombre d’éléments qui ne permettaient plus de reconduire le système ancien.
Plusieurs contresens ont été commis durant cette période
: *L’illusion que l’investissement éducatif pouvait protéger les nouvelles générations du chômage et garantir une progression professionnelle pour tous. *Une mécompréhension des mutations technico-organisationnelles du système de production conduisant à la croyance que les emplois du futur allaient essentiellement être marqués par une montée en connaissances générales justifiant un allongement drastique des études. *La sous-estimation du rôle de l’expérience et de la formation qualifiante des adultes dans l’adaptation de la population active aux mutations du travail. *La posture consistant à maintenir un « mur de Berlin » entre système éducatif et monde du travail. *Le maintien de l’enseignement professionnel comme voie de relégation des élèves ayant échoué dans l’enseignement général. *La bizarrerie consistant à maintenir une hiérarchie et un cloisonnement entre filières technologiques et professionnelles (ce qui est certainement l’illustration la plus marquante de la mécompréhension des mutations du travail). *Le développement externalisé (par rapport aux établissements scolaires) de l’apprentissage et des systèmes de formation par l’alternance sous contrats de travail dans des structures de formation démunies en matière d’ingénierie de formation. *Une conception des diplômes professionnels inadaptée à l’alternance et plus largement aux acquisition en situation de travail. *La persistance d’une conception de l’enseignement professionnel rétive aux poly-compétences et à la polyvalence.
L’idée que le système éducatif pouvait résoudre à lui seul la démocratisation de l’enseignement et la résolution des problèmes d’insertion professionnelle des jeunes a conduit à de nombreuses désillusions.  Ce doute à l’égard du système éducatif a rendu plus difficile la mise en place d’un cercle vertueux consistant à étaler l’effort de formation tout au long de la vie notamment vers celles et ceux qui exercent les emplois du bas de l’échelle. Or cet effort de formation des actifs les moins qualifiés nécessite des perspectives professionnelles crédibles. Elle restera un leurre si la société s’emploie à vouloir faire occuper les emplois intermédiaires et de cadres uniquement par les jeunes qui ont réussi la course aux diplômes ce qui restreint d’autant les voies promotionnelles pour les salariés avec le paradoxe du développement du sentiment de déclassement pour certains d’entre eux.
Ainsi les mécanismes de l’ascenseur social sont partiellement enrayés par l’inflation des diplômes supérieurs (licences professionnelles et masters) et les logiques de poursuite d’études des jeunes ayant préparés des diplômes visant l’accès à l’emploi (BAC professionnel, BTS, DUT…). Cette fuite en avant en niveau d’une partie des nouvelles générations se fait aussi sur le dos des jeunes « décrocheurs » qui ne parviennent pas à acquérir un diplôme dans le secondaire ou qui abandonnent dans les premières années d’Université et qui se voient stigmatisés à vie…

Posté par pcassuto à 14:25 - - Permalien [#]

Seniors, trouvez un emploi grâce au web

Aller a la home de France 5Rédigé par Odile Gnanaprégassame. A l’instar de tous les candidats à la recherche d’un emploi, les seniors ne peuvent se dispenser d’être présent sur le Net. Conseils d’Aymeric Vincent, directeur des Ressources humaines et auteur de l’ouvrage Décrocher un emploi grâce aux réseaux, aux éditions Vocatis. Seniors : pensez-vous trouver un emploi grâce au web ? Témoignez et demandez conseil à la rédactrice en chef de France 5 emploi.
Les seniors se sont-ils appropriés les réseaux sociaux professionnels ?

Aymeric Vincent : "Les réseaux sociaux ont été massivement investis par les jeunes. Du côté des seniors, ce sont surtout les 45-50 ans qui y sont présents. Au-delà de cette tranche âge, ce n’est pas encore entré dans les habitudes. Ceux qui surfent déjà sur Internet pour une utilisation personnelle ou quotidienne sont plus à l’aise avec ces outils. Les autres ont toujours la possibilité de s’auto-former en ligne. Par exemple, sur le réseau Viadeo, l’utilisateur est guidé dans la création de son profil de base."
Les recruteurs sont-ils sensibles à la présence des seniors sur ces réseaux ?

A. V. : "Tout dépend du secteur d’activité. Dans le marketing ou le high-tech, il certain qu’il vaut mieux être présent sur Internet quand on recherche un emploi. Certaines grandes entreprises ont d’ailleurs intégré les réseaux sociaux comme outils de recrutement. Dans des métiers manuels, cela peut ne pas être primordial. Refuser d’être visible sur le net peut être interprété par certains recruteurs comme un manque d’ouverture sur le monde d’aujourd’hui."
Comment se mettre en valeur sur Internet ?

A. V. : "Le plus simple est d’avoir et surtout de « faire vivre » son profil sur LinkedIn ou Viadeo. Il ne faut pas se contenter de mettre son CV en ligne. Un senior est, par nature, expérimenté et a plus de choses à dire et à partager. Il peut donc créer un blog… mais uniquement s’il pense écrire des billets régulièrement. Une personne qui travaille - ou travaillait - dans le marketing couvrira l’actualité de son secteur en la mettant en perspective par rapport sa propre expérience professionnelle. C’est une bonne manière de mettre en avant son expertise. En se gardant bien entendu de tomber dans le piège de la nostalgie « de mon temps, c’était comme ceci… »."
Est-il plus pertinent de s’inscrire sur ces réseaux pour seniors du type Beboomer ou sur les réseaux généralistes comme LinkedIn ou Viadeo ?

A. V. : "Les seniors ne doivent pas se contenter de s’inscrire sur les réseaux qui leur sont dédiés. Cela peut avoir un intérêt certain notamment de rencontrer des pairs mais peut être également limité. Etre présent sur les deux types de réseau est un moyen d’augmenter sa visibilité auprès des recruteurs. Aussi bien auprès de ceux qui auront la démarche de se rendre sur un réseau de seniors parce qu’ils souhaitent embaucher un senior, que de ceux qui n’auront pas forcément l’intention de recruter un senior au départ."
Les seniors, qui souffrent déjà de discrimination sur le marché du travail, doivent-ils indiquer leur âge et mettre leur photo sur leur profils en ligne ?
A. V. : "Il est toujours possible de deviner l’âge en se référant au parcours professionnel. Un candidat, senior compris, doit être identifiable sur les réseaux professionnels. Cela est d’autant plus vrai pour les personnes dont le patronyme est répandu (Dupont, Dubois…). D’où la nécessité de mettre une photo identique sur chacun de ses profils. Enfin, les seniors sont plus attentifs que les jeunes candidats aux informations qu’ils diffusent en ligne. C’est un atout pour soigner son identité numérique."
Mur fil-dar ta 'Franza 5 Written by Odile Gnanaprégassame. Bħal kandidati kollha li qed ifittxu impjieg, anzjani ma tistax taffordja li ma jkunu preżenti fuq il-Net. Parir Aymeric Vincent, Direttur ta 'Riżorsi Umani u awtur ta isib xogħol permezz ta' netwerking, ippubblikat Vokazzjonijiet. Anzjani: do you issib ix-xogħol permezz tal-web? Jixhdu u fittex parir mill-editur ta 'Franza 5 xogħol. L-anzjani kienu huma professjonali netwerks soċjali xierqa? More...

Posté par pcassuto à 01:47 - - Permalien [#]
Tags :