15 décembre 2010

Enquête Eurobaromètre sur l'employabilité des diplômés

http://europa.eu/rapid/images/banner_right.pngEnquête Eurobaromètre sur l'employabilité des diplômés: l'importance du travail d'équipe, de l'adaptabilité, de la communication et des compétences linguistiques pour les employeurs
Une nouvelle enquête menée auprès des employeurs européens montre que, lors du recrutement de diplômés, les compétences dites «non techniques» ont autant d'importance que les compétences techniques spécifiques et les compétences informatiques. Une large majorité des employeurs interrogés a répondu que la capacité à travailler en équipe (98 %), la faculté d'adaptation à de nouvelles situations (97%), les compétences en matière de communication (96 %) et la connaissance de langues étrangères (67%) jouaient un rôle important pour le recrutement. Près de la moitié des entreprises très présentes sur le marché international considère les compétences linguistiques comme le principal atout pour l'avenir.
Androulla Vassiliou, commissaire à l'éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, a déclaré: «Ces résultats traduisent clairement l'importance que les employeurs accordent à la maîtrise d'une large palette de compétences tant techniques que transversales. Les récentes initiatives de la Commission «Jeunesse en mouvement» et «Une stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois» visent à aider les Européens à déterminer et à acquérir les qualifications et les compétences recherchées sur le marché de l'emploi. Nous nous sommes engagés à appuyer les efforts déployés par les États membres pour améliorer l'enseignement supérieur et professionnel, ainsi que pour promouvoir les possibilités de travailler et d'étudier à l'étranger, expériences qui dotent les jeunes précisément des compétences les plus appréciées des employeurs».
Une meilleure compréhension des besoins des employeurs contribue à définir les politiques européennes en matière d'éducation et d'emploi. L'enquête Eurobaromètre montre que l'expérience professionnelle constitue un atout majeur pour 87% des recruteurs. Invités à choisir une mesure que les universités devraient prendre pour améliorer l'employabilité de leurs diplômés, 39% d'entre eux ont mentionné l'intégration d'un stage de spécialisation dans le cursus d'études. Pourtant, seules 12% des entreprises disent collaborer régulièrement avec des universités pour la conception des cursus et des programmes pédagogiques. La coopération est toutefois plus développée dans le contexte du recrutement des diplômés d'universités. À la question de savoir quelles sont les modalités les plus appropriées de coopération avec les universités, les employeurs privilégient clairement les programmes de stage (51%), devant le recrutement direct dans les universités.
Un marché de l'emploi de plus en plus concurrentiel
Pour qui est à la recherche d'un emploi aujourd'hui, la question de la concurrence sur le marché du travail se pose dans une perspective européenne, et plus seulement nationale ou locale. L'enquête a montré que plus d'un quart (28%) des employeurs avaient recruté des diplômés d'autres pays européens et 18% des postulants venus d'autres parties du monde. 41% des personnes interrogées ont motivé le choix d'un candidat étranger par la volonté de trouver le meilleur talent possible. Parmi les entreprises très présentes sur le marché international, 48% considèrent que les compétences linguistiques sont les plus importantes pour l'avenir. Pour cette enquête, plus de 7 000 recruteurs d'entreprises publiques et privées de 31 pays (UE-27, Norvège, Islande, Croatie et Turquie) ont été interrogés par téléphone, entre le 30 août et le 7 septembre 2010. Pour en savoir plus: MEMO/10/638, Enquête Eurobaromètre sur la perception des employeurs de l'employabilité des diplômés.
http://europa.eu/rapid/images/banner_right.png Eurobarometer survey on the employability of graduates : the importance of teamwork, adaptability, communication and language skills for employers
A new survey of European employers shows that, when recruiting graduates, skills called "soft" are as important as technical skills and specific skills.
A large majority of employers surveyed said that the capacity for teamwork (98%), adaptability to new situations (97%), skills in communication (96%) and knowledge of foreign languages (67%) were important for recruitment. For more information: MEMO/10/638, Eurobarometer survey on perceptions of employers of the employability of graduates. More...

Posté par pcassuto à 11:53 - - Permalien [#]
Tags :


Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010

http://media.education.gouv.fr/image/homepages_sites/74/2/site-enseignement-sup-recherche_1_43742.jpgEn 2009-2010, 87 800 étudiants suivent une formation dans l'une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé, soit une hausse de 18,6% par rapport à la rentrée 2008. Les nouveaux inscrits viennent soit d'obtenir le baccalauréat et se dirigent vers les écoles recrutant au niveau baccalauréat; soit de classes préparatoires aux grandes écoles, de l'université, de STS ou d'IUT et s'orientent vers les écoles recrutant au niveau bac +2. Les hommes sont légèrement majoritaires, mais la proportion de femmes ne cesse d'augmenter. Les étudiants étrangers sont de plus en plus nombreux à suivre un cursus dans une école de commerce et de gestion. Comme les étudiantes, les étrangers sont moins présents dans le cycle de formation principale et davantage représentés dans le master of business administration (MBA).
Le nombre d’étudiants inscrits n’a cessé d’augmenter depuis l’année universitaire 2000-2001, et a plus que doublé en neuf ans, passant de 42000 à 87800 étudiants. En 2009, les effectifs se sont accrus de 18,6% par rapport à l’année précédente. Parmi les étudiants inscrits dans une école de management, 93% suivent une formation qui permet d’obtenir un diplôme visé par le ministère, 4% un mastère spécialisé (label décerné par la Conférence des grandes écoles) et 3% un MBA (master of business administration). Note d'information n° 10.00 décembre 2010.
http://media.education.gouv.fr/image/homepages_sites/74/2/site-enseignement-sup-recherche_1_43742.jpg In 2009-2010, 87800 studenten worden getraind in een van de 84 business schools erkend en toegelaten met een diploma af te geven, bedoelde een stijging van 18,6% ten opzichte van september 2008. De nieuwkomers afkomstig zijn van een bachelor's degree en ga naar de scholen rekruteren op de undergraduate te verkrijgen, hetzij voorbereidende klassen voor school, universiteit, STS of IUT en stap in de richting werven op scholen bac +2. Mannen zijn een kleine meerderheid, maar het aandeel van vrouwen neemt toe. Buitenlandse studenten worden in toenemende mate waarschijnlijk een cursus in business school en management volgen. Als studenten, buitenlanders zijn minder aanwezig in de belangrijkste opleiding en meer vertegenwoordigd in de Master of Business Administration (MBA). Persbericht nr. 10.00 in december 2010. Meer...

Posté par pcassuto à 01:00 - - Permalien [#]