http://www.fafiec.fr/var/ezwebin_site/storage/images/design/fafiec-opca/172-8-fre-FR/FAFIEC-OPCA_logo.gifVirginie Beziel, responsable formation au sein du groupe ESR et Lisa Tapia, responsable formation chez Computacenter nous font part de leur expérience quant à la mise en place d’un dispositif de Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE) au sein de leur entreprise.
Cette semaine, découvrez les avantages de la VAE, aussi bien pour les entreprises que les collaborateurs, ainsi que des conseils pratiques pour mettre en place ce dispositif de formation dans l'entreprise.
Combien de salariés ont suivi une VAE dans votre entreprise ?
Virginie Beziel : « 5 salariés sur les trois dernières années. Il est à noter que nous avons des salariés en cours de réflexion pour se lancer. »
Lisa Tapia : « Trois collaborateurs ont suivi une VAE en 2010. Deux sur des diplômes informatiques et un sur un diplôme Achats. »
Pourquoi avez-vous décidé de mettre en place une VAE plutôt qu’un autre dispositif de formation ?
V.B. : « La VAE nous semblait plus appropriée car les collaborateurs concernés ont déjà le niveau pour le diplôme visé, il est donc plus pertinent de leur proposer une validation. De plus, les salariés sont eux-mêmes demandeurs de ce dispositif et ne souhaite pas s’investir dans un cursus de formation long. Enfin, certains salariés souhaitent passer deux diplômes, ils font le 1er en VAE car ils ont déjà des connaissances et feront le 2ème par le biais d’un autre dispositif. »
Quels sont les avantages pour une entreprise de mettre en place une VAE pour ses collaborateurs?
V.B. : « Les avantages sont tout d’abord la satisfaction personnelle du collaborateur qui permet une fidélisation. Pour l’entreprise, cela évite une longue absence dans le cadre d’une formation. De plus, la VAE est également un vrai outil RH pour la gestion de carrière. »
L.T. : « Chez Computacenter France comme dans la plupart des entreprises du secteur je pense, la VAE doit être une démarche volontaire du collaborateur compte tenu de l’implication qu’elle nécessite. Je pense que cette démarche vise à rassurer des collaborateurs à la base autodidacte qui par le biais de leur expérience professionnelle ont atteint les compétences leur permettant de pouvoir valider un niveau de diplôme correspondant. Le diplôme obtenu leur donnera une reconnaissance sur le marché en plus de la reconnaissance qu’ils peuvent avoir en interne. »
Quels conseils pourriez-vous donner à une entreprise qui souhaite mettre en place une VAE?
V.B : « Plusieurs pistes : consulter le site infovae-idf.fr qui est une grande source d’information sur la VAE. Penser également à encourager le salarié pendant sa démarche en faisant le point sur l’avancée de son projet, mettre en place des synthèses sur la démarche VAE, prendre en charge financièrement la VAE avec l’aide du FAFIEC ou du FONGECIF. »
L.T : « La VAE doit être demandée par le collaborateur. L’entreprise peut accompagner son collaborateur notamment financièrement grâce aux dispositifs proposés par le FAFIEC. »
Un grand merci à Virginie Beziel et Lisa Tapia pour leur éclairage sur la VAE. Rendez-vous dans 2 semaines pour la seconde partie de l'interview: "Les difficultés qui peuvent être rencontrées dans la mise en place d’un dispositif de VAE et comment les surmonter."
http://www.fafiec.fr/var/ezwebin_site/storage/images/design/fafiec-opca/172-8-fre-FR/FAFIEC-OPCA_logo.gif Virginia Beziel, maniġer tat-taħriġ fi ħdan il-grupp ESR u Lisa Tapia, maniġer tat-taħriġ fil Computacenter huma qsim ta 'esperjenzi tagħhom bl-introduzzjoni ta' apparat għall-Valutazzjoni ta 'Qabel Tagħlim (APL) fin-negozju tagħhom. Din il-ġimgħa, jiskopru l-benefiċċji ta 'Apel, kemm għan-negozji u l-impjegati, kif ukoll pariri prattiċi għat-twaqqif ta dan l-apparat ta' taħriġ fil-kumpanija.
Kif l-impjegati ħafna attendew VAE fin-negozju tiegħek?

Virginia Beziel "5 impjegati matul l-aħħar tliet snin. Għandu jiġi nnutat li għandna impjegati taħt konsiderazzjoni għat-tnedija."

Lisa Tapia: "Tliet impjegati attendew VAE fl-2010.
Żewġ diplomi fuq il-kompjuter u xiri diploma." More...