http://www.orm-paca.org/images/titre.gifPar Séverine LANDRIER et Cécile REVEILLE-DONGRADI. Télécharger le Mémo n°46 de l'ORM PACA.
L’enseignement supérieur en PACA

Avec 158000 étudiants, la région PACA est la 3e région française derrière l’Île-de-France et Rhône-Alpes qui forme le plus de jeunes dans l’enseignement supérieur. En 2003-2004, l’université a accueilli 70% des étudiants de la région, ce qui est sensiblement plus élevé que pour la moyenne française (63%). Si les nouveaux bacheliers de PACA restent davantage qu’au niveau national dans leur région d’origine afin de poursuivre leurs études universitaires, c’est encore plus le cas dans l’académie d’Aix-Marseille. Cette dernière est par ailleurs une des académies les plus attractives. L’aire urbaine d’Aix-Marseille rassemble 60 % des étudiants, celle de Nice 25 %.
Les jeunes ayant terminé avec succès leurs études supérieures en 2004 dans la région PACA sont confrontés, trois ans plus tard, à un taux de chômage plus élevé que dans l’Hexagone (9% pour 7%). Leurs difficultés sur le marché du travail, certes plus sensibles aux fluctuations économiques, ne semblent pas leur être spécifiques puisque le taux de chômage relatif à l’ensemble des actifs au sein de la région est également supérieur au taux moyen observé pour la France. Ce constat est à souligner car, les conditions d’embauche ayant tendance à marquer durablement les carrières, quelle que soit l’évolution de la conjoncture, ces jeunes continueront à être pénalisés dans le déroulement de leur vie professionnelle.
En PACA, les jeunes titulaires d’un diplôme de niveau bac+ 2 ou d’un doctorat connaissent un accès rapide et durable à l’emploi plus fréquemment que les autres diplômés du supérieur. Si les diplômés de master semblent moins nombreux à connaitre cette trajectoire, c’est surtout le fait des diplômés de 1re année de master qui n’ont pas vocation à viser un emploi direct. Les titulaires d’un diplôme de niveau bac +5 ont quant à eux un accès rapide et durable à l’emploi légèrement supérieur à la moyenne régionale des diplômés du supérieur.
Si les diplômés de la région s’inscrivent moins souvent dans une trajectoire d’accès à l’emploi rapide et durable, c’est encore plus le cas des diplômés de licence et des docteurs, qui semblent confrontés à un marché du travail spécifique en PACA. Certes, les jeunes docteurs connaissent en moyenne, plus que les autres diplômés du supérieur, un accès rapide et durable à l’emploi en PACA. Mais la comparaison de leur trajectoire d’insertion professionnelle avec la moyenne française pointe leur plus grande difficulté à se stabiliser dans l’emploi.
En PACA, l’entrée dans la vie active des diplômés de l’enseignement supérieur demeure plus favorable pour les hommes. Ceux-ci accèdent en effet davantage à un emploi rapide et durable que les femmes, alors que ces dernières sont un peu plus en situation de décrochage, en formation ou en reprise d’études. Parmi les diplômés connaissant une trajectoire d’accès rapide et durable à l’emploi, l’écart observé entre les hommes et les femmes s’accroît proportionnellement à leur niveau de diplôme: si les hommes ne sont que 3% de plus que les femmes à décrocher rapidement un EDI quand ils sont diplômés de niveau bac +2 ou licence, cet avantage s’élève à 16% chez les docteurs.
La diversité des trajectoires d’insertion des sortants de l’enseignement supérieur dépend, classiquement, du niveau de diplôme, de sa finalité (insertion ou poursuite d’études) et de la spécialité de formation. À cette combinaison de facteurs s’ajoutent, non moins classiquement, les inégalités de sexe et d’origine sociale. Cet effet est plus marqué en région que sur l’ensemble de la France. Un autre élément peut être introduit : la diversité des parcours de formation pour arriver à un même diplôme, d’autant plus fréquente que la durée des études est longue.
http://www.orm-paca.org/images/titre.gif By Séverine Landrier and Cecile WAKE-Dongradi. Download Memo No. 46 of the PACA ORM.
Higher education in PACA

With 158,000 students, the PACA region is behind the 3rd French region Île-de-France and Rhône-Alpes which forms the more young people in higher education.
In 2003-2004, the university has received 70% of students in the region, which is significantly higher than the average French (63%). If new graduates are more of PACA and national level in their region of origin to pursue their university education is even more the case in the Academy of Aix-Marseille. The latter is also one of the most attractive academies. The urban area of Aix-Marseille 60% brings together students, 25% that of Nice. More...