http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifL'Inspection générale des affaires sociales a mené au 1er trimestre 2010, dans le cadre de son programme de travail, une mission d'évaluation des centres d'animation, de ressources et d'information sur la formation (CARIF) et des observatoires régionaux emploi formation (OREF). La mission est constituée de MM. Michel Thierry, Cédric Puydebois et Benjamin Joly. A mi-parcours des contrats de projets signés entre l'Etat et la Région et couvrant la période 2007-2013, cette enquête vise à dresser un bilan du fonctionnement et du rôle des OREF et des CARIF, dans un contexte changeant à la suite notamment de l'adoption de la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie. Télécharger l'Enquête sur le rôle et le fonctionnement des OREF et des CARIF.
Institutions partenariales créées à la fin des années 1980 afin d’accompagner la décentralisation dans le champ de l’emploi et de la formation professionnelle, les CARIF (Centres d'animation, de ressources et d'information sur la formation) et les OREF (Observatoires régionaux emploi formation) sont aujourd’hui présents dans chaque région. L’ensemble des CARIF et des OREF, qui pour trois quarts se sont regroupés au sein d’une structure unique au niveau régional, emploient 550 équivalents temps plein et représentent un budget total de 53 millions d’euros. Leur financement est assuré de manière prédominante par des fonds provenant des contrats de projet entre l’Etat et la région (65%), les autres financements correspondent généralement soit à des projets spécifiques financés par l’Etat (6%) ou la Région (12%), soit à des projets au titre du FSE (8%). La Région reste le premier financeur de ces structures (49%), devant l’Etat (34%).
Par rapport à leur vocation initiale, qui les limitait à la fonction d’observation sur l’emploi et les formations et à l’animation et à l’information sur les formations à destination des professionnels, les tâches assurées par les CARIF et les OREF se sont largement diversifiées. Dans le champ de l’observation, ils se sont en général suffisamment structurés pour apporter une contribution aux besoins croissants en matière d’études à des fins opérationnelles (planification régionale des formations, plan régional de développement de la formation professionnelle, diagnostics territoriaux, enquêtes d’insertion…), même si leur rôle en matière d’anticipation économique et de prospective relative aux emplois et qualifications reste souvent modeste. Mais c’est surtout dans le champ de l’information sur les formations que les missions se sont diversifiées, comme l’illustre leur participation à l’animation de la validation des acquis professionnels (85%), à celle de la lutte contre l’illettrisme (57%), ou à l’animation des missions locales (25%). Certains CARIF-OREF ont d’ailleurs développé leurs fonctions d’animation et de professionnalisation de manière plus spécifique à destination des réseaux d’orientation présents au niveau régional.
Loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle instituant des plans régionaux de développement des formations contractualisés et créant un service public de l’orientation, évolution du service public de l’emploi regroupé autour du Pôle emploi, systèmes de prescription de formations en ligne, articulation entre les branches et les territoires: les évolutions législatives et opérationnelles en cours constituent pour les CARIF et les OREF des enjeux considérables. Or, malgré d’inévitables différences d’un endroit à l’autre, l’évaluation réalisée par la mission sur ces structures est globalement positive. Il apparaît ainsi préférable à la mission d’adapter les CARIF et les OREF à leur nouvel environnement - plutôt par exemple que de confier leurs fonctions à d’autres intervenants. Dans ce contexte, la mission formule les propositions suivantes:
- les missions des CARIF et des OREF devraient être redéfinies autour de trois fonctions en phase avec les évolutions stratégiques au niveau régional: alimenter et documenter la planification régionale conjointe des formations, notamment à partir de diagnostics et d’analyses croisant les branches et les territoires; accompagner la mise en place du service public de l’orientation en généralisant à l’ensemble des structures les fonctions d’animation, d’échanges et de professionnalisation des réseaux régionaux d’orientation; développer des outils innovants de prescription de formation en ligne;
- le financement par l’Etat des CARIF et des OREF devrait être recentré autour de ces quelques missions et ne plus consister en une participation forfaitaire et globale à l’ensemble des actions qu’ils mènent, comme c’est aujourd’hui le cas. La mission estime qu’à l’échéance des actuels contrats de projets (2013), un effort substantiel de financement devra être maintenu sous réserve de gains de productivité significatifs. D’ici là, cette évolution des financements devra pouvoir être préparée par la mise en place d’un véritable système d’évaluation et d’une comptabilité analytique assurant la comparabilité des performances entre les différents CARIF et OREF;
- l’organisation même des CARIF et des OREF devra être adaptée à cette nouvelle donne: au niveau de chaque organisme, les partenaires sociaux devraient désormais participer à la gouvernance ; le réseau des CARIF et des OREF, qui n’a aujourd’hui pas de structuration forte ni d’identité juridique, devra pouvoir s’organiser autour d’une association des CARIF et des OREF : la mise en place d’une telle association est un gage de mutualisation et de capitalisation des connaissances et des méthodes et la garantie de pouvoir s’adresser à un interlocuteur commun, sur des enjeux qui dépassent un seul de ces organismes.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gif De Algemene Inspectiedienst van Sociale Zaken heeft geleid tot het eerste kwartaal van 2010, als onderdeel van haar werkprogramma, een beoordeling missie entertainment centers, middelen en informatie over de opleiding (CARIF) en regionale waarnemingsposten job training (OREC). Een tussentijdse project contracten ondertekend tussen de overheid en de regio voor de periode 2007-2013, dit onderzoek heeft tot doel CARIF de balans opmaken van het functioneren en de rol van OREC en in een veranderende context in het bijzonder na de goedkeuring van de wet van 24 november 2009 betreffende de begeleiding en opleiding gedurende het hele leven. Download de enquête over de rol en het functioneren van OREC en CARIF. Meer...