18 octobre 2010

Forum Franco-Chinois de l’Enseignement Supérieur

http://www.univ-metz.fr/img/cpu-slogan.pngDestiné à favoriser le dialogue académique entre la France et la Chine, le 1er forum franco-chinois de l’enseignement supérieur se tiendra le 22 octobre 2010 à Shanghai (Université de Tongji), comme l’avait annoncé officiellement le Président de la République lors de sa visite officielle en Chine en mai dernier. Ce forum est organisé par CampusFrance et l’Ambassade de France en Chine, en partenariat avec les ministères de tutelle, la CPU, la CDEFI, la CGE et le China Education Association for International Exchange (CEAIE). Voir le programme.
Forum franco-chinois de l’Enseignement Supérieur. Université Tongji - Shanghai - 22 octobre 2010. Programme prévisionnel:
Allocutions des Ministres: Monsieur YUAN Guiren, Ministre chinois de l’Education, Madame Valérie Pécresse, Ministre française de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Introduction par M. Gérard Binder, Président de l’Agence CampusFrance
M. ZHOU Qifeng, président de l’Université de Pékin : les défis auxquels sont confrontés les établissements d’enseignement supérieur chinois dans le processus de la mondialisation
Jean-Pierre Gesson, Président de l’Université de Poitiers et Président de la Commission des Relations Internationales et Européennes de la CPU : les conséquences des réformes sur l’internationalisation des universités françaises
La mobilité étudiante entre la Chine et la France
Modérateur: DONG Qi, vice-président de l’Université Tongji, Rapporteur : Sophie Béjean, Présidente de l’Université de Bourgogne. Thèmes : reconnaissance des diplômes ; transferts de crédits ; mobilité des étudiants français vers la
Chine et des étudiants chinois vers la France
Modèles de coopération franco-chinoise en Chine. Modérateur: TANG Xiaoqing, vice-présidente de Beihang, Rapporteur: Michel Mudry, ancien Président de l’Université d’Orléans et Délégué général de la CDEFI. Thème : exemples de coopérations engagées.
Les formations professionnelles
Modérateur: Pierre Tapie, Directeur général de l’ESSEC et Président de la CGE, Rapporteur : JIANG Guoping, directeur de l’Institut des Technologies industrielles de Nankin. Thèmes : l’insertion professionnelle: de la Licence au Doctorat.
Le lien formation / valorisation de la recherche/ innovation

Modérateur : Gilbert Casamatta, Président de l’INP Toulouse, Rapporteur: OU Jinping, président de l’Université des Technologies de Dalian. Thèmes : la recherche, les transferts de technologies.

http://www.univ-metz.fr/img/cpu-slogan.png 旨在促进大学)学术法国和中国之间的对话, 第一佛朗哥,中国高等教育论坛将于2010年10月22日在上海 (同济大学,作为正式宣布共和国总统期间他对中国进行正式访问去年五月。 本次论坛是由CampusFrance和法国驻中国大使馆,在CPU与有关部委合作的,CDEFI,专家咨询小组和中国教育国际交流协会(教育国际交流协会)。  见方案 更多...

Posté par pcassuto à 20:49 - - Permalien [#]
Tags : ,


Comment aller plus loin dans les classements des universités?

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpgCPU Infos s’est entretenu avec Ghislaine Filliatreau, directrice de l’Observatoire des Sciences et des Techniques (OST), des classements dans l’enseignement supérieur et la recherche, et de leur récente évolution. Retour sur un phénomène en passe de devenir un outil incontournable.
Le classement de Shanghai est devenu un classique du calendrier universitaire mais que se passe-t-il aujourd’hui avec Thomson et Le Monde d’un côté, Elsevier et Le Nouvel Observateur de l’autre?
Les classements sont en diversification très rapide et l’implication des industriels de l’information est forte. Deux des classements à visée internationale actuellement en développement impliquent Elsevier (Elsevier est une maison d’édition hollandaise, leader mondial dans les domaines des sciences, des technologies et de la santé. Elle publie environ 2000 revues spécialisées) et Thomson Reuters (Thomson Reuters est une agence de presse nord-américaine spécialisée dans l’information et la mise à disposition d’outils stratégiques à destination des professionnels.). Elsevier est passé d’éditeur de revues scientifiques à gestionnaire d’une base de données et opérateur de classement avec le « QS world universities ranking ». Thomson Reuters a débuté comme fournisseur d’une base de données bibliométriques réputée (Web of Science) et travaille aujourd’hui avec le « Times Higher Education Ranking ». La concurrence est forte pour obtenir d’être la référence incontournable et ainsi rentabiliser ses investissements. D’où les critiques d’Elsevier sur le travail de Thomson Reuters et inversement. D’où aussi la pression exercée sur les universités cet été par ces deux opérateurs pour que ces dernières leur donnent les informations qui devaient permettre à chacun d’élaborer son classement. D’où, enfin, l’association en France de ces opérateurs avec deux grands médias comme Le Monde et Le Nouvel Observateur qui leur donnent une forte audience.
N’assistons-nous pas à une évolution rapide des modalités et des objectifs des classements ?

Les besoins sont croissants, multiples et changeants. Les classements ne vont probablement pas cesser de jouer un rôle pour des publics très divers : les étudiants, les familles, les salariés, les entreprises, les publics internes aux établissements, les étudiants étrangers, ou encore les décideurs. Le classement de Shanghai, paru pour la première fois en 2003, a mis en évidence la possibilité de comparer entre eux les établissements du monde entier mais a été rapidement contesté en raison de ses faiblesses méthodologiques, et en particulier du primat accordé à la recherche (qui est la plus facile à résumer en données quantitatives à portée internationale, au moins en sciences de la matière et de la vie). Les classements doivent cesser d’être considérés comme des outils permettant de dire qui est « meilleur » que qui. Ils doivent être conçus et utilisés comme des outils descriptifs d’information et d’orientation. Les classements actuels devienennt donc multicritères et personnalisables, c’est-à-dire adaptables à chaque attente.
Où en est l’Europe et la France sur ce point ?

En Allemagne, le Centre for Higher Education development (CHE) a développé depuis plusieurs années, au niveau national, un classement qui a été le prototype des classements personnalisés et multicritères. L’Europe, et donc la France (l’OST est membre du réseau qui élabore le classement U-Multirank), teste depuis le début de l’année « U-Multirank ». Il s’agit d’un classement européen qui vise, non pas à dresser un simple palmarès, mais bien à cartographier l’excellence de l’enseignement supérieur et de la recherche, en respectant l’approche multidimensionnelle, le principe de pertinence, l’exigence de qualité et l’indépendance de l’opérateur.  Dans une première étape, la faisabilité est testée sur les domaines des sciences de gestion et sciences de l’ingénieur. Ce classement est orienté en priorité vers les étudiants et leurs familles mais peut concerner d’autres publics puisqu’il est paramétrable. L’objectif est de mettre en place un outil de classement innovant qui permettra d’identifier et de quantifier des critères d’excellence multiples en lien avec les besoins de différents publics.
Pour conclure, quels conseils donneriez-vous aux universités en la matière? Que conseillez-vous à la CPU et aux présidents?

Les outils de classements ne peuvent plus aujourd’hui être ignorés. Il ne s’agit plus de se demander si l‘on veut être évalué et apparaître dans ces classements mais bien de se donner les moyens de peser sur ces classements et mieux nous montrer tels que nous voulons l’être, dans toute notre diversité. C’est en s’impliquant que l’on apprend mais aussi que l’on peut mettre en avant un certain nombre de réalités. Les classements peuvent également être considérés comme un outil de pilotage. C’est ce qui se passe en Allemagne où les établissements sont incités à valoriser particulièrement les éléments qui entrent dans les critères du classement CHE. Les systèmes d’informations des établissements d’enseignement supérieur constituent aujourd’hui une source d’information encore trop peu exploitée. Les établissements doivent progresser vite en ce domaine pour fournir aux opérateurs de bases de données et de classements des informations plus précises, diverses et pertinentes que celles qu’ils utilisent actuellement. Dans ce cadre, l’OST pourrait se proposer pour créer un entrepôt de données fiables, comparables et certifiées, qui serait nourri par les établissements. Les opérateurs de classements pourraient, sur autorisation, y puiser leurs données sur les formations, la vie étudiante, la professionnalisation, etc.
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpg CPU News spoke with Filliatreau Ghislaine, Director of the Observatory of Science and Technology (OST), rankings in higher education and research, and their recent developments. Back on a phenomenon becoming an indispensable tool.
The Shanghai ranking has become a classic of the academic calendar but what does it today with Thomson and Le Monde on one side, Elsevier and Le Nouvel Observateur on the other?

The rankings are very rapid diversification and involvement of industry information is strong.
Two of the international rankings currently under development involve Elsevier (Elsevier is a Dutch publishing house, a world leader in science, technology and health. It publishes about 2,000 journals) and Thomson Reuters (Thomson Reuters a news agency specializing in North American information and the provision of strategic tools for professionals.). More...

Posté par pcassuto à 20:30 - - Permalien [#]

L'alternance pour la formation et l'insertion des jeunes

http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgLe Colloque 2010 de Jeunesse et Entreprises aura lieu mardi 19 octobre de 14h à 18h au Centre de Conférences Pierre Mendès France au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi à Bercy sous la présidence de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi. Programme et intervenants. Coupon-réponse. Communiqué.
Ce grand rassemblement annuel se veut avant tout force de propositions d’actions concrètes et novatrices permettant ainsi d’ouvrir de nouvelles perspectives d’orientation et de formation aux jeunes. Il sera ponctué par l’intervention de personnalités issues du monde économique et éducatif. Parmi elles, Jean-Robert Pitte, Délégué à l’information et à l’orientation et Patrick Hetzel, Directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle introduiront les deux tables rondes de dialogue entre les entreprises, le monde éducatif et les jeunes
La première table ronde concerne des représentants d’entreprises et du milieu éducatif (enseignants et parents) qui discuteront sur la nécessité d’étendre le champ de l’alternance dans l’enseignement supérieur et de le renforcer dans l’ensemble des formations. Elle sera conclue par Jean-Charles Pomerol, Président de l’université Pierre et Marie Curie. La seconde fera intervenir des alternants et des entreprises, tant les grandes que les ETI (Entreprises de taille intermédiaire de 250 à 500 salariés), pour débattre autour des métiers. En effet, la formation en alternance est indispensable pour s’insérer aujourd’hui même pour les métiers qui en apparence n’y font pas appel. Ces métiers sont tout autant compatibles avec une formation professionnelle sur le terrain. La conclusion de cette discussion sera marquée par l’intervention de Bertrand de Senneville, Directeur des relations sociales de L’Oréal qui témoignera des actions du Groupe pour renforcer l’apprentissage des jeunes.
http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgDe 2010 Jeugd Symposium en Business zal worden gehouden dinsdag 19 oktober van 14u tot 18u in het Conference Centre Pierre Mendes France in het ministerie van Economie, Industrie en Werkgelegenheid in Bercy onder voorzitterschap van Luc Chatel Minister van Nationale Opvoeding en Laurent Wauquiez, minister van Staat voor de werkgelegenheid. Programma en sprekers. Reply Coupon. News. Meer...

Posté par pcassuto à 18:11 - - Permalien [#]
Tags : ,

Lorraine: DCG et DSCG par VAE, inscription avant le 5/11

http://www.inffolor.org/portail/public/sites/all/themes/acquia_marina/images/frontoffice/logo_inffolor.gifLes documents d'inscription étant disponibles depuis le 7 octobre, les inscriptions à la VAE pour ces diplômes peuvent maintenant se faire.
Concernant la session 2011, la date limite de dépôt des livrets 1 est fixée :
- pour le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) au 5 novembre
- pour le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) au 7 janvier
Informations et documents téléchargeables sur le site de la Maison des examens :
www.siec.education.fr > rubrique "votre examen", sous rubrique "DCG/DSCG".
Le DAVEN organise une réunion d'information  le mercredi 27 octobre de 14h30 à 16h30 à la Délégation académique à la formation continue (DAFCO), annexe du Rectorat, 28 rue de Saurupt, Nancy.
http://www.inffolor.org/portail/public/sites/all/themes/acquia_marina/images/frontoffice/logo_inffolor.gif Anmeldeunterlagen sind ab 7. Oktober Einschreibung in den VAE für diese Abschlüsse kann jetzt verfügbar sein. Im Hinblick auf die Tagung 2011 ist die Frist für die Einreichung der Bücher einen Satz: Die DCG (Abschluss in Buchhaltung und Management) bis 5. November, Die DSCG (Higher Diploma in Buchhaltung und Management) in 7. Januar. Die Daven organisiert eine Informationsveranstaltung MITTWOCH 27. Oktober von 14.30 bis 16.30 Uhr bei der Delegation der akademischen Ausbildung (DAFCO), Anhang Pfarrhaus, 28 rue de Saurupt, Nancy. Mehr...

Posté par pcassuto à 16:02 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Marché bilan de compétence 2011

http://www.auracom.fr/actualite-institutionnelle/vignettes/www.marches-publics.gouv.fr.jpgLa présente consultation, porte sur la réalisation de bilans de compétences à destination de signataires du contrat d'accueil et d'intégration (Cai) en vue de leur accès à l'emploi. Cette action correspond à une disposition de la Loi du 20 novembre 2007 relative à la maîtrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile, dans la mesure où l'accès à l'emploi doit être une priorité des actions entreprises pour faciliter l'intégration des primo-arrivants dans la société française. La réalisation d'un bilan de compétences en est une première étape obligée. DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : Le 08/11/2010, à 17 Heures.
Le présent marché a une durée de 36 mois au maximum, couvrant la réalisation des prestations objet du marché et les éventuelles décisions de reconduction (pour une durée de 24 mois au maximum). Il est conclu pour une période initiale de 12 mois à compter de sa notification et il est renouvelable deux fois pour une période de 12 mois. Ce renouvellement est assujetti à la décision expresse notifiée par le pouvoir adjudicateur au titulaire par lettre recommandée avec avis de réception postal avant l’expiration de chaque période et au plus tard un mois avant la date d’expiration. Le démarrage des prestations aura lieu après réception du premier bon de commande.
Règlement de consultation. Dossier de consultation. En savoir plus sur la consultation .
http://www.auracom.fr/actualite-institutionnelle/vignettes/www.marches-publics.gouv.fr.jpg La consultazione riguarda l'attuazione della valutazione delle competenze a firmare l'host di destinazione contratto e integrazione (Cai) per il loro accesso al lavoro. Questa azione corrisponde ad una disposizione della legge del 20 novembre 2007, sul controllo della immigrazione, integrazione e asilo, nella misura in cui l'accesso al lavoro dovrebbe essere una priorità delle azioni per facilitare l'integrazione dei nuovi arrivati nella società francese. Il raggiungimento di un equilibrio di competenze è un primo passo necessario. TERMINE ULTIMO PER LA RICEZIONE DELLE OFFERTE La 2010/08/11, a 17 ore. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 11:01 - - Permalien [#]
Tags : ,

Classement des universités : pourquoi la première université de France n'y figure pas

Revenir à l'accueil EducPros.fr, un site de l'EtudiantPar Mathieu Oui et Camille Stromboni. Classement des universités : pourquoi la première université de France n'y figure pas ?
Première du palmarès de Shanghaï, l'UPMC (université Pierre et Marie Curie) est étrangement absente de la première enquête nationale d'insertion professionnelle des diplômés de master, publiée par le ministère de l'Enseignement supérieur le 15 octobre 2010. Une enquête qui permet d'établir un classement général des universités en fonction de ce critère. Résultat : Paris 11,  Lyon 1, Paris 13, Rennes 1 et Le Mans tiennent la tête du palmarès. En queue de peloton, La Réunion, Perpignan, Toulouse 2, Aix-Marseille 1 et Montpellier 3.
Voir les articles sur le blog de la coordination: Le premier palmarès des universités et Le classement des universités qui mènent vers l'emploi.
Back home EducPros.fr, site of the StudentBy Mathieu and Camille Stromboni Yes. University Rankings: Why the first university in France is not there?
First winners of Shanghai, UPMC (Universite Pierre et Marie Curie) is strangely absent from the first national survey of graduate employability Masters, published by the Ministry of Higher Education October 15, 2010
. More...

Posté par pcassuto à 10:02 - - Permalien [#]
Tags :

FPSPP: Appels à projets CIF-CDD et CRP-CTP

http://www.leclub.org/cms/fileadmin/user_upload/Intervenants_2010/FPSPP_vign.JPEG15/10/10 -  Appel à projet CIF-CDD. L’opération est à destination du public des demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle Emploi à l’issue d’une période de CDD. Elle s’inscrit dans le développement actuellement constaté des dispositifs d’accès au Congé Individuel de Formation pour les demandeurs d’emploi. L’objectif de cette opération est de soutenir la demande, après avoir largement promotionné le dispositif et provoqué une montée en puissance, et la faire augmenter.
En effet, le manque d’information des employeurs sur le plan du CIF CDD est constaté par le FONGECIF très régulièrement. Le BIAF qui explique la marche à suivre n’est pas systématiquement remis au salarié lors de sa prise de fonction. De plus, La région Provence Alpes Côte d’Azur est constituée d’un tissu de moyennes et petites entreprises, voire de très petites entreprises. Il leur est difficile de « maîtriser » toutes les informations administratives, juridiques, financières nécessaires à leur fonctionnement d’une part, et, à la gestion de leur personnel d’autre part. Si des choix doivent s’opérer, c’est plutôt dans le sens de ce qui est primordial pour leur fonctionnement. Ainsi, le CIF CDD reste encore mal connue du public salarié de ces entreprises qui s’adresse le plus souvent au comptable voir au chef d’entreprise lui-même, pour savoir comment s’y prendre pour réaliser un Bilan, une VAE, ou même faire un CIF, ou encore comment être conseillé pour un choix d’orientation.
Il en est de même pour les professionnels de Pôle Emploi ou l’APEC qui maîtrisent mal les particularités de ce dispositif. De plus, LE FONGECIF doit lutter contre les effets de la précarité dans laquelle évolue professionnellement ce public : les projets à court terme, montés souvent dans l’urgence, ou l’hésitation à partir en formation plutôt que de rechercher un nouveau CDD. L’opération se compose d’une action visant à « favoriser l’accès des demandeurs d’emploi à des congés individuels de formation dans un contexte de crise » et d’une « campagne d’information et de promotion de l’action », menée par le FONGECIF afin de sensibiliser les entreprises et leurs salariés prochainement en fin de CDD au dispositif.
15/10/10 -  Appel à projet CRP CTP. Compte tenu de la crise économique la Direction Générale de Pôle Emploi a permis d’estimer à 1000 stagiaires par an le potentiel de formation des CRP/ CTP pour le secteur des industries alimentaires. Une étude de l’observatoire de branche a permis une analyse de l’évolution démographique et une identification des métiers sensibles d’une part et en déficit de main d’oeuvre qualifiée d’autre part offrant de fait des perspectives d’embauche, AGEFAFORIA souhaite privilégier un reclassement vers ces secteurs.
Cette opération comporte plusieurs actions :
1- Optimisation du partenariat existant Pole Emploi / Agefaforia : poursuite de l’information sur les métiers du secteur, meilleure orientation des projets entre OPCA interprofessionnels et OPCA de branche (logiciel de gestion en fonction du code NACE et CCN). Le partenariat sera réactivé dans les régions concernées dans le cadre d’un plan d’action ciblé.
2- Enrichissement et développement de réseaux de prestataires afin de favoriser le départ en formation, garantir la qualité de l’offre et la justesse des coûts de formation
3- Organiser des actions collectives de formation tenant compte des résultats de la déclinaison régionale de la prospective des métiers à partir de la connaissance des compétences clefs des métiers sensibles. Animer ces projets en partenariat avec Pôle Emploi et ouverture de nos actions collectives clés en main aux demandeurs d’emploi.
4- Favoriser l’adhésion d’un plus grand nombre de salariés licenciés à une CRP/CTP et l’inscription de leur projet dans une logique de formation et de qualification. Et accompagner les entreprises qui recrutent pour favoriser l’insertion de demandeurs d’emploi.

http://www.leclub.org/cms/fileadmin/user_upload/Intervenants_2010/FPSPP_vign.JPEG 15/10/10 - Sejħa għall-ITC-CSD proġett. L-operazzjoni hija għall-pubbliku ta 'persuni li jfittxu impieg rreġistrati mal ċentru Impjiegi fl-aħħar ta' perjodu ta 'CSD. Dan isegwi l-iżvilupp ta 'mezzi bħalissa jinstabu aċċess għal taħriġ individwali leave għal dawk li jfittxu impjieg. L-għan ta 'din l-operazzjoni huwa li tappoġġa t-talba, wara li l-aktar li promossi l-apparat u kkawżat lok, u tiżdied.
Tabilħaqq, in-nuqqas ta 'informazzjoni għal min iħaddem f'termini ta' CIF huwa evidenzjat mill-FONGECIF CSD regolarment. Il BIAF jispjega l-proċedura ma rutina tingħata lill-ħaddiem meta hu ħa l-kariga. Barra minn hekk, Il-Cote d'Azur Alpes Provence huwa magħmul minn drapp ta 'negozji żgħar u, anki negozji żgħar ħafna. More...

Posté par pcassuto à 00:54 - - Permalien [#]