http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/76/Logo_mesr.gifL’application PEPIP, Plate-forme d’Echange Pour l’Insertion Professionnelle, a été ouverte le 1er avril 2010 pour la première opération nationale de collecte de données sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’université.
Dans le cadre de cette opération, les universités enquêtent leurs diplômés en respectant un ensemble de dispositions définies par une charte qui garantit la production de données de qualité, fiables, et comparables entre les universités. Cette charte précise notamment la liste des diplômés à interroger, la date d’observation, ainsi qu’un ensemble de questions communes à tous les questionnaires d’enquête des universités. Les universités sont libres d’ajouter à ce tronc commun de questions un volet qui leur est propre, en fonction de leurs besoins.
L’application PEPIP permet aux universités de transmettre au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, via Internet, les données collectées dans le cadre de l’opération. L’application permet également au MESR de restituer à l’université le résultat des contrôles de cohérence effectués sur les données transmises. Au vu de ces résultats, l’université peut corriger ou compléter ses données et transmettre un nouveau fichier en retour. Cette procédure peut être renouvelée autant de fois que nécessaire.
L’application PEPIP est une adaptation de l’application PEPSISE, conçue pour traiter, selon le même principe, les données relatives aux inscriptions dans les universités
Qu’est ce qu’une Plate-forme d’échange ?

Que ce soit PEPSISE ou PEPIP, l’application est constituée de deux parties : l’application Internet permettant l’échange des fichiers entre universités et MESR, appelée plate-forme d’échange, et le programme de contrôle des données écrit en SAS (système d’analyse statistique). Ce programme se décompose en trois parties : une interface de réception des fichiers de données déposés par les universités sur la plate-forme, un module de contrôle des données et une interface de chargement des fichiers de résultats sur la plate-forme. La plate-forme n’impose pas de restriction sur le type ou le contenu des fichiers échangés. Son adaptation à partir de PEPSISE s’est ainsi limitée à modifier les titres des pages. Le programme de contrôle a en revanche été réécrit en fonction de la nature des données. Ces deux opérations ont été réalisées durant les mois de janvier à mars 2010.
CHARTE de qualité des données PEPIP

La loi relative aux libertés et responsabilités des universités du 10 août 2007 fait de l’orientation et de l’insertion professionnelle des missions essentielles du service public de l’enseignement supérieur. Elle fait obligation aux établissements d’enseignement supérieur de rendre publiques des statistiques comportant notamment des indicateurs d’insertion professionnelle des étudiants. A cette fin, Il apparaît essentiel de disposer de données pour mesurer l’insertion professionnelle des diplômés d’universités, tant au niveau des établissements - de nombreuses universités mènent depuis longtemps des enquêtes d’insertion auprès de leurs anciens étudiants – qu’au niveau national.
Ces actions contribuent :
- à l'information des publics, au premier rang desquels les étudiants et les lycéens,
- à la notoriété des filières universitaires,
- à la valorisation de la réussite des universités.
Elles font reconnaître la préparation à l'insertion professionnelle comme une des missions de l'enseignement supérieur qui rentre dans l’évaluation de sa performance.
Ce dernier objectif pourra conduire, comme le demande le Parlement, à faire reposer une partie de l’attribution des moyens aux établissements sur un indicateur d’insertion professionnelle calculé au niveau de l’université mais tenant compte des spécificités de l’université et du contexte national et régional de l’emploi.
Les données statistiques collectées pourront alimenter un outil de pilotage au service des universités et être prises en compte pour l'évaluation des universités par l’agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur. (AERES).
Une charte sous-tend l’organisation de cette collecte et vise à garantir la production de données de qualité, fiables, et comparables entre les universités. Elle inclut un ensemble de règles méthodologiques visant à assurer la comparabilité des données, ainsi que la possibilité de contrôles externes.
http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/76/Logo_mesr.gif The application PEPIP, Exchange Platform For Workforce Development, was opened on 1 April 2010 the first national operation of collection of data on employability of university graduates.
As part of this, universities survey their graduates by respecting a set of rules defined by a constitution that guarantees the production of quality data, reliable and comparable universities.
This charter shall include the list of graduates to be interviewed, the date of observation and a set of questions common to all survey questionnaires universities. Universities are free to add to this common core of questions one aspect of their own, according to their needs. The application PEPIP allows universities to provide the Ministry of Higher Education and Research via the Internet, data collected as part of the operation. The application also allows the MoR to return to university the result of consistency checks performed on the data transmitted. Given these results, the university may correct or supplement its data and transmit a new file in return. This procedure can be repeated as many times as necessary
. More...