ecoles-entreprises : formation professionnelle et partenariats écoles entreprisesLe directeur de la "fac Pasqua" licencié
Amin Khiari, directeur du pôle Léonard de Vinci, présidé par Charles Pasqua, a été licencié sur le motif de "carences dans sa gestion". Il est remplacé par Max de Grandi, ancien secrétaire général de l'association de gestion du pôle, nommé "administrateur provisoire en charge de la direction générale".
Cette décision intervient alors qu'un rapport de la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France, dont l'AFP s'est procuré une copie le 1er octobre, a pointé la gestion du personnel et les frais de fonctionnement trop élevés du pôle universitaire privé. La chambre y dénonce notamment des "mesures particulièrement avantageuses prises en faveur de salariés occupant des postes à responsabilité".
En savoir plus: Laroussi Oueslati mis en examen, Université de Toulon : l'ex-président Oueslati en garde à vue, Trafic de diplômes: l'ex-président de Toulon révoqué à vie. NDLR: quel rapport entre les deux affaires ? La diversité ?
Par Jessica Gourdon. Le directeur de la "fac Pasqua", Amin Khiari, démis de ses fonctions
A la tête de cette université privée des Hauts-de-Seine depuis 2008, il est remplacé par Max de Grandi. A savoir l'ancien secrétaire général de l'association de gestion du pôle Léonard de Vinci, nommé "administrateur provisoire en charge de la direction générale", selon un communiqué du pôle. "Amin Khiari ne s'entendait plus avec Charles Pasqua sur l'avenir des écoles et du Pôle", glisse-t-on dans l'entourage de l'ancien ministre, qui assure la présidence de cet établissement.
Le retour de l'ancien secrétaire général
Ce départ intervient alors que la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France doit publier prochainement un rapport sur la gestion de cet établissement d'enseignement supérieur privé, qui rassemble trois écoles (ingénieurs, management, multimédia).
D'après l'AFP, qui a obtenu une copie du texte vendredi 1er octobre 2010, le rapport épingle "la gestion des personnels et les frais de fonctionnement" du pôle. L'AFP évoque notamment les "condi­tions très avan­ta­geuses de départ en 2008 — deux ans de salaire brut, une prime excep­tion­nelle de 54 930 euros, soit 269 886 euros — de l'ancien secré­taire géné­ral, âgé de 67 ans au moment de son embauche en 1998".  Celui-là même qui revient aujourd'hui assurer la direction générale du Pôle Léonard de Vinci.
Business School: het beroepsonderwijs en het bedrijfsleven partnerschappen tussen scholen De directeur van "fac Pasqua" onder licentie
Khiari Amin, directeur van de divisie Leonardo da Vinci, onder leiding van Charles Pasqua, werd afgewezen op grond van "tekortkomingen in het beheer ervan. Hij werd vervangen door Max Grandi, een voormalig secretaris-generaal van de vereniging management divisie, de zogenaamde "voorlopige bewindvoerder die verantwoordelijk is voor het directoraat-generaal. Dit besluit kwam als een verslag van de regionale controle van Ile-de-France, waarvan AFP heeft een kopie verkregen op 1 oktober, wees het beheer van het personeel en de operationele kosten te hoog prive universitair centrum. De kamer is hekelt "de maatregelen in het bijzonder voordelig voor de werknemers in verantwoordelijke posities." Meer: Laroussi Oueslati aangeklaagd, Universiteit van Toulon: De voormalige president Oueslati in hechtenis, Verkeer graden: de voormalige president van Toulon ingetrokken voor het leven. Noot van de redactie: wat de relatie tussen de twee zaken? La diversité ? Diversiteit?
Meer...