http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2010/50/7/entreprenariatetudiant_156507.46.jpgValérie Pécresse a présenté un point d’étape du plan "Étudiants entrepreneurs" lancé il y a tout juste un an avec Hervé Novelli. Elle a présenté les trois grandes actions prioritaires : un référent dans chaque établissement, la mise en place de vingt pôles de l'entrepreneuriat étudiant et le doublement des Junior-Entreprises universitaires.Télécharger le dossier de presse de la journée "Pôle entrepreuneuriat étudiant".
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté un point d’étape du plan "Étudiants entrepreneurs" lancé il y a tout juste un an avec Hervé Novelli, Secrétaire  d’Etat au Commerce, à l’Artisanat, aux PME, au Tourisme, aux Services et à la Consommation. Elle a présenté les trois grandes actions prioritaires.
Un référent entreprenariat dans chaque établissement
La ministre a indiqué que tous les établissements d’enseignement supérieur auront bientôt mis en place des "référents entrepreneuriat" au service des étudiants. Dès cette année, ce sont près de 300 établissements, dont 71 universités qui auront mis en place des référents chargés de renseigner les étudiants sur l’offre de formation et d’accompagnement, développer les partenariats avec les réseaux associatifs et porter la politique de diffusion entrepreneuriale au sein de leur établissement.
La mise en place de 20 pôles de l’entrepreneuriat étudiant

La ministre a présenté la liste des 20 pôles de l’entrepreneuriat étudiant retenus sur 44 candidatures à l’issue de l’appel à projets lancé en novembre 2009. Rassemblant 227 établissements et près de 350 partenaires, ces 20 pôles lanceront des opérations de sensibilisation, de formation et d’accompagnement associant universités, grandes écoles, réseaux associatifs et acteurs économiques, ces pôles ont pour ambition de sensibiliser près de 380 000 étudiants dans les trois prochaines années. Cette initiative offrira aux étudiants l’opportunité d’être formés sur des cas pratiques avec l’appui d’entrepreneurs, au sein de groupe de travail interdisciplinaires grâce aux collaborations entre établissements d’un même campus. La ministre a précisé que devant la qualité des projets, le financement national initialement prévu (2 M euros) a été porté 3 M euros avec un concours de la Caisse des Dépôts et Consignations à hauteur de 600000 euros.
Le doublement des Junior-Entreprises universitaires

En un an, le nombre de Junior-Entreprises universitaires a plus que doublé avec 14 nouvelles Junior-Entreprises créées. Au total la Confédération nationale des Junior-Entreprises intègre aujourd’hui 25 JE contre seulement 11 fin 2009.
Les investissements d’avenir, une opportunité supplémentaire
La ministre a souligné que les investissements d’avenir étaient une opportunité supplémentaire pour développer l’entrepreneuriat étudiant. Elle a rappelé que le "fonds national d’amorçage", doté de 400M euros, mobilisera 100M€ pour soutenir les projets incubés au sein d’universités ou d’écoles ou portés par des étudiants et enseignants. Elle a également indiqué que les formations à l’entrepreneuriat figuraient parmi les critères d’évaluation de l’appel à projets "initiatives d’excellence".
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2010/50/7/entreprenariatetudiant_156507.46.jpg Valerie Pécresse presented a progress plan "Student Venture" launched just last year with Hervé Novelli. She outlined the three main priorities: a referent in each establishment, the establishment of twenty poles student entrepreneurship and the doubling of Junior Enterprises university. Download the press kit of the day "Pole entrepreuneuriat student".
The Minister of Higher Education and Research presented a progress plan "Student Venture" launched just last year with Hervé Novelli, Secretary of State for Trade, Crafts, SMEs, Tourism, Services and Consumer Affairs.
Elle a présenté les trois grandes actions prioritaires. She outlined the three main priorities for action. More...