Le Conseil des ministres Laurent WAUQUIEZ a présenté une communication relative au bilan de la politique de l’emploi des seniors (Communication en Conseil des ministres du 22 septembre 2010).
Le taux d’emploi des 55-60 ans atteint 60 % au 2e trimestre 2010. C’est la première fois que le taux d’emploi de cette tranche d’âge atteint cette barre symbolique, plaçant enfin la France dans la moyenne européenne. Il était de 48,2% en 2000 et de 54,6 % début 2007. Au total cela signifie que 300 000 seniors supplémentaires sont en emploi depuis 2007.
Depuis trois ans, l’emploi des seniors est en effet une priorité de l’action gouvernementale. Après avoir mis fin à la « culture » des préretraites, le Gouvernement a encouragé la prolongation d’activité en levant les contraintes sur le cumul emploi-retraite et la surcote. En parallèle, il a également agi pour que les employeurs modifient leur comportement. Les branches et les entreprises ont dû signer avant le 1er janvier 2010 des accords pour recruter ou maintenir des seniors dans l’emploi : à ce jour, plus de 80 accords de branche et 33 900 accords d’entreprises ont été négociés ; la quasi-totalité des salariés des entreprises de plus de 50 salariés sont désormais couverts.
Cette mobilisation se poursuit. C’est pourquoi l’article 32 du projet de loi portant réforme des retraites prévoit de mettre en place un dispositif simple et opérationnel d’aide à l’embauche pour les demandeurs d’emploi de plus 55 ans. L'emploi des seniors.
Ministru padome Laurent Wauquiez ir iesniegusi dokumentu par pārskatīšanu politiku nodarbinātības līmeni gados vecāku (paziņojums Ministru padomes Sep 22, 2010).
Nodarbinātības līmenis 55-60 gadu laikā sasniedza 60% 2010 Q2. Šī ir pirmā reize, kad nodarbinātības līmenis šajā vecuma grupā sasniedza simbolisko līmeni, beidzot laist Francijas Eiropas vidējo rādītāju. Tas bija 48,2% 2000 un 54,6% 2007 sākumā. Kopumā tas nozīmē, ka 300000 papildu senioru strādā kopš 2007. Nodarbinātības senioriem. Vairāk...