StudyramaC’est en tous cas l’annonce faite par Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le 13 septembre 2010.

Selon elle, l’élaboration de référentiels de formation pour les licences dans chaque grande discipline constitue un enjeu important pour le premier cycle universitaire.
Ils répondent en effet à plusieurs fonctions essentielles :
- clarifier les objectifs de la formation et les rendre lisibles pour les étudiants, les familles, les enseignants et les employeurs ;
- favoriser une approche par compétences en définissant les résultats attendus de la formation ;
- garantir entre les formations la cohérence et la comparabilité qui doivent exister au plan national pour le cycle de base des universités ; par là, les référentiels constituent un facteur décisif pour rendre possible une mobilité étudiante réussie ;
- faciliter l’évolution de la formation au regard des transformations du champ scientifique comme de celles qui affectent l’environnement social et les métiers.
Pour satisfaire à ces enjeux, un référentiel de licence doit définir dans le champ qui lui est propre :
- les compétences et connaissances que devra maîtriser l’étudiant, dans sa discipline principale comme dans les disciplines connexes, pour pouvoir être diplômé ;
- les compétences additionnelles (langues vivantes étrangères ; bureautique) et transversales (autonomie, aptitude à l’analyse et à la synthèse, capacité d’initiative, compétences relationnelles) qui sont attachées à la licence et à son niveau d’exigence ;
- les compétences pré‐professionnelles ou professionnelles, fondées sur la capacité dont doit faire preuve l’étudiant pour mettre en situation ou réinvestir ce qu’il a appris dans le champ des métiers associés à son parcours.
Par ailleurs, le référentiel met en évidence les correspondances qui doivent être recherchées entre les finalités de la formation, d’une part, les méthodes pédagogiques et les modes d’évaluation des étudiants, d’autre part.
Dans le cadre de la poursuite du chantier de la rénovation de la licence et de la nouvelle impulsion donnée au Plan pluriannuel pour la réussite en licence, l’élaboration de référentiels de formation sera engagée dès cette rentrée. Ce travail pourra s’appuyer sur l’expérience du comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle qui a déjà produit des éléments assez détaillés pour un référentiel des licences en lettres et sciences humaines et l’a approfondi pour une discipline particulière, l’histoire. Découvrir l’exemple du référentiel de la licence d’histoire.

StudyramaJoka tapauksessa, ilmoitus Valerie PÉCRESSE, Korkeakoulu-ja tutkimusministeri, 13 syyskuu 2010. Hän sanoi, koulutuksen kehittäminen viittauksia lisensointia kussakin kurinalaisuus on tärkeä kysymys suorittaville. Lue lisää...