http://www.estrepublicain.fr/fr/images/filiale/logo_estrepublicain.jpgPar Marie-Hélène VERNIER. Quatorze présidents d’universités passées à l’autonomie se sont retrouvés, hier, à l’Élysée pour une réunion de travail, la troisième du genre : « C’est l’occasion pour chacun de faire un retour d’expérience sur ce passage à l’autonomie dont tous les collègues se sont félicités », rapporte Jean-Pierre Finance, président de l’Université Henri-Poincaré à Nancy. Deux Lorrains étaient présents à Paris : lui et son collègue de l’Université Paul Verlaine de Metz, Luc Johann.
Au cours de cette réunion de travail, les présidents ont souhaité que « certains engagements soient répétés », afin qu’autonomie ne rime pas avec désengagement de l’État. Nicolas Sarkozy a réaffirmé qu’il s’agissait là « d’un dossier stratégique de son quinquennat », note Jean-Pierre Finance. Soucieux de voir le pays doté « d’universités fortes, en prise avec leur environnement économique et social, le président s’est engagé à ce que les moyens ne diminuent pas ».
Il a par ailleurs été rappelé clairement, ajoute l’universitaire nancéien, que les 22 milliards du grand emprunt consacrés à l’enseignement supérieur et à la recherche ne se substitueraient pas aux dotations de fonctionnement des universités : « Il a été rappelé qu’il s’agissait de deux enveloppes différentes ».
En Lorraine, cinq réponses à l’appel d’offres concernant les équipements d’excellence devraient être envoyées d’ici le 15 septembre, dans le cadre du plan de relance.
Avant cette réunion, le président de la conférence des présidents d’université (CPU), Lionel Collet, avait salué l’effort fait en faveur des universités, « mais nous avons besoin qu’il ne se relâche pas malgré la crise ». « Nous avons eu un fort soutien depuis 2007, mais le différentiel avec les grandes universités étrangères est encore considérable, même si nous sommes en train de le réduire. Il ne faut donc pas s’arrêter au milieu du gué », ajoutait-il. Voir aussi l'article de Vousnousils: L'effort budgétaire pour les universités doit se poursuivre, demande la CPU.
http://www.estrepublicain.fr/fr/images/filiale/logo_estrepublicain.jpg Door Marie-Helene VERNIER. Veertien universitaire autonomie besteed presidenten hebben elkaar gisteren in het Elysee Paleis voor een werkvergadering, de derde deze: "Dit is een gelegenheid voor iedereen om een rendement op deze passage ervaring met de autonomie die alle collega's verwelkomd, "zegt Jean-Pierre van Financiën, president van de Universiteit van Henri Poincare in Nancy. wee Lorraine waren aanwezig in Parijs, hij en zijn collega aan de universiteit Paul Verlaine van Metz, Johann Luc. Zie ook het artikel VousNousIls: De begrotingsuitgaven worden gesteld voor de universiteiten moet blijven, de toepassing CPU. Meer...