26 août 2010

Formation continue à Mayotte

Aller à l'accueilSchéma régional de développement de l'économie, de l'emploi et de la formation de Mayotte
Le Conseil Général de Mayotte en collaboration avec Opcalia ont réalisé une étude sur "la cartographie des acteurs emploi-formation, de l'offre de formation, et conditions de mise en oeuvre de la décentralisation en matière de formation continue à Mayotte". L'objectif est d'apréhender l'offre de formation présente sur le territoire et appuyer la prise en main de la compétence générale de coordination de la formation professionnelle.
Le Conseil Général a effectué une étude sur le "schéma régional de développement de l'économie, de l'emploi et de la formation à Mayotte". L'objectif est de définir une stratégie explicite de développement qui recherche une cohérence profonde entre le développement de l'activité et de l'l'emploi, et le développement des compétences et des qualifications dont les employeurs en ont besoin.
Dans le champ de l’économie et de la formation professionnelle, la plupart des compétences a déjà fait l’objet d’un transfert de compétences, sans pour autant signifier une application directe de l’ensemble de la réglementation (notamment dans le champ de l’emploi et de la formation professionnelle soumis au principe de spécialité).
En matière de formation professionnelle, le Conseil Général dispose des compétences dévolues aux Régions en matière de formation professionnelle et d’apprentissage (Article L262-4 du Code l’éducation). Il élabore un plan mahorais de développement de la formation professionnelle intégrant un volet jeunes (ensemble des filières de formation des jeunes préparant l'accès à l'emploi, avec veille pour assurer une représentation équilibrée des femmes et des hommes dans ces filières de formation professionnelle), et un volet adultes (l'ensemble des actions de formation professionnelle visant à favoriser l'accès, le maintien et le retour à l'emploi). Il comprend également le schéma prévisionnel d’apprentissage ainsi que celui des formations sanitaires et celui des formations sociales.
Il lui revient de définir une politique d’apprentissage et de formation professionnelle des jeunes et des adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle. II doit assurer l’accueil en formation de la population résidant sur son territoire, ou dans une autre région.
Il doit organiser: -le réseau des centres et des points d’information et de conseil sur la VAE et accompagner les démarches des candidats; -les actions destinées à répondre aux besoins d’apprentissage et de formation favorisant un accès équilibré des femmes et des hommes aux différentes filières de formation; -les formations permettant d’acquérir des qualifications.
La loi du 24 novembre 2009 a introduit des modifications qui concernent le plan mahorais de développement de la formation professionnelle. Après le renouvellement du Conseil Général, un contrat de plan mahorais de développement des formations professionnelles devra être élaboré au sein du Comité de coordination mahorais de l’emploi et de la formation et signé entre le président du Conseil Général, le représentant de l’Etat et l’autorité académique (cf. ordonnance du 11 juin 2009 et articles L.214-12 et L.262-4 du Code de l’éducation).
Dans le cadre de sa compétence en matière de développement économique et en matière de formation professionnelle, le Conseil Général joue le rôle de chef de file dans ces deux domaines, en disposant d’une compétence de coordination sur le territoire des acteurs et des politiques concernés et de financement d’actions et de dispositifs. Deux documents stratégiques distincts: le Schéma régional de développement économique (SRDE) et le Plan régional de développement des formations (PRDF) permettent de définir un cadre stratégique d’actions à moyen terme. Dans un souci de cohérence et pour un développement intégré du territoire, le Conseil Général a fait le choix de concevoir ces deux schémas dans le cadre d’une même dynamique avec l’ensemble des acteurs concernés se traduisant d’abord par un seul document – appelé Schéma régional de développement économique, de l'emploi et de la formation – lui permettant ainsi d'articuler le développement
économique au développement de la ressource humaine à travers les quatre dimensions suivantes :développement des territoires, développement des filières, empli et insertion, formation et éducation. Le Conseil Général souhaite vivement que le SRDEEF soit un document stratégique évolutif et partagé. De ce point de vue, la concertation ne doit pas s’arrêter avec l’adoption du SRDEEF, mais constitue un élément fondateur de sa mise en oeuvre et de son évolution.
Pour élaborer le Schéma régional de développement économique, de l'emploi et de la formation, le Conseil Général a choisi d’inscrire les travaux dans un large processus de concertation dans la phase de diagnostic, mais aussi pour les préconisations. Ainsi, l'ensemble des acteurs locaux a été mobilisé pour mener à bien la mission : services et élus de la Collectivité départementale, services de l'Etat (Préfecture, SGAER, DTEFP, DAF, Direction de l’équipement, Vice-Rectorat, etc.), institutions locales, acteurs du monde économique et du monde associatif, etc. Le SRDEEF est donc issu d'une réflexion collective partenariale dans le cadre des vingt-et-un ateliers de travail qui ont été conduits. Une attention particulière a concerné le fait de ne pas aborder uniquement de façon séparée les questions d’économie, d’emploi et de formation, mais d’articuler ces trois dimensions pour mettre en place une stratégie globale d’action au niveau du Conseil Général entre l’économie, l’emploi et la formation...
Il existe également sur le territoire un Centre des Etudes et Formations Supérieures de Mayotte (CEFSM) couvrant certaines formations supérieures:
- La filière sciences du langage et français langue étrangère : CAPEFLE (certificat d’Aptitude Professionnelle à l’enseignement du Français Langue étrange), Licence Science du langage mention Français Etrangères, Master science du
langage, Diplôme Universitaire Français langues Etrangères,  Université partenaire : UFR de lettres et Sciences Humaines de Rouen,
- La filière Droit : Licence de droit (1ère, 2ème et 3ème année) et Maîtrise de droit, Université partenaire: Centre Audiovisuel d’Etudes Juridiques Paris 1 Panthéon Sorbonne,
- La Licence d’administration publique, Université partenaire : Institut de préparation à l’administration générale de Renne 1
- La Licence de management économique et Social, Université partenaire : Facultés des sciences économiques de Rennes 1
- La licence études territoriales appliquées, La licence de gestion des entreprises, Le diplôme de capacité de gestion, Université partenaire: Institut d’Administration des entreprises de le Réunion,
- La capacité en droit,
- Le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).
Cette offre n’apparait dans ses spécialités que partiellement corrélée avec les besoins du territoire.

Pour toute information sur ces études, veuillez appeler au 02 69 64 36 53 (OEF-Observatoire de l'Emploi et de la Formation) pour la cartographie et le schéma et au 02 69 64 97 50 (DDET-Direction du Developpement Economique et Touristique) pour le schéma. Télécharger le document.
करने के लिए जाओ
क्षेत्रीय आर्थिक विकास के पैटर्न, रोजगार और मैयट का प्रशिक्षण Opcalia के सहयोग से मैयट की आम परिषद अभिनेताओं रोजगार प्रशिक्षण, प्रशिक्षण और अवसरों मैयट में सतत शिक्षा के विकेन्द्रीकरण के कार्यान्वयन के लिए शर्तों के मानचित्रण पर एक अध्ययन का आयोजन किया. गोल करने के लिए इस क्षेत्र दृष्टिकोण प्रशिक्षण प्रदान करते है और व्यावसायिक प्रशिक्षण के सामान्य समन्वय के सशक्तिकरण का समर्थन है. वहाँ भी कुछ उच्च शिक्षा क्षेत्र को कवर करने के लिए अनुसंधान और प्रशिक्षण केंद्र के ग्रेजुएट) मैयट: - श्रृंखला और फ्रेंच भाषा विज्ञान अजीब भाषा शिक्षण में फ्रेंच विदेशी भाषा (CAPEFLE व्यावसायिक क्षमता का प्रमाण पत्र), विज्ञान विदेशी भाषा फ्रेंच शब्द, विज्ञान के मास्टर ऑफ साइंस
भाषा, फ्रेंच भाषा विश्वविद्यालय की डिग्री विदेशी साथी विश्वविद्यालय: मानविकी और रूऑन के सामाजिक विज्ञान के संकाय,
  - सही ट्रैक: लॉ ऑफ साइंस (1, 2 और 3 वर्ष) और लॉ, साथी विश्वविद्यालय के परास्नातक: 1 पेरिस के लीगल स्टडीज के लिए केंद्र Audiovisual Sorbonne सब देवताओं का मंदिर
- लोक प्रशासन, विश्वविद्यालय के साथी साइंस: एक हिरन के सामान्य प्रशासन के लिए तैयारियों संस्थान
- लाइसेंस प्रबंधन के आर्थिक और सामाजिक साथी: 1 रेन विश्वविद्यालय के अर्थशास्त्र के संकाय, लाइसेंस क्षेत्र के अध्ययन लागू, - लाइसेंस प्रबंधन कंपनियों, प्रबंधन क्षमता, साथी विश्वविद्यालय: बैठक के व्यवसाय प्रशासन संस्थान के डिग्री,
- कानून में क्षमता
- का उपयोग करने के लिए विश्वविद्यालय की डिग्री (USDA).
इस प्रस्ताव के विशेषता है कि जरूरतों को प्रकट नहीं होते अंदर क्षेत्र के आंशिक रूप के साथ सहसंबद्ध.
इन अध्ययनों के बारे में जानकारी के लिए, कृपया फोन 02 69 64 36 53 (OEF-रोजगार और प्रशिक्षण की वेधशाला मानचित्रण और योजना और के लिए) 02 69 64 97 50 (आर्थिक विकास और पर्यटन DDET शाखा . स्कीम) के लिए दस्तावेज़ को डाउनलोड. अधिक...

Posté par pcassuto à 14:49 - - Permalien [#]


Le RSMA veut insérer ses jeunes dans la fonction publique

Plus d'emplois pour les jeunes Réunionnais dans la fonction publique. Le RSMA veut insérer ses jeunes dans la fonction publique: grâce au soutien du gouvernement, le RSMA met tout en œuvre pour favoriser l’insertion des jeunes Réunionnais aux postes de fonctionnaires.
700 places de plus au RSMA. Dans le cadre de la visite dans l'île de Georges TRON, Secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique, le RSMA a dressé un état des lieux en matière de réinsertion des jeunes. Soucieux de l'insertion des jeunes Réunionnais, cette institution dont la mission première consiste à dispenser à des jeunes volontaires une formation professionnelle adaptée met tout en oeuvre afin de favoriser l'insertion des jeunes volontaires. En effet, 75% des jeunes ont intégré le marché du travail à l'issue de leur formation. Plus de 20 métiers sont enseignés dans les pôles de formation que compte le RSMA. Agriculture, mécanique, bâtiment ou encore sécurité figurait parmi l'ensemble des filières détaillées au secrétaire d'Etat.
A noter que le taux d'insertion de ces mêmes volontaires dans la fonction publique territoriale, atteint moins de 1%. Les voies d'accès au concours sont une condition sine qua non pour devenir fonctionnaire. Pour favoriser l'insertion des jeunes, le RSMA songe à la mise en place d'une préparation spécifique aux concours de la fonction publique territoriale. Pour cela, il sollicite le soutien du gouvernement pour garantir la pérennisation de ce concept. Le RSMA se prépare également à accueillir des jeunes diplômés au chômage au sein de ses formations. Cet article est complété par des encarts intitulés : "le point sur les retraites et les salaires de la fonction publique et Première à Saint-Denis". Source: S.C. Le Journal de l'île, 26 août 2010, p. 11.

Meer banen voor jongeren Reunion in de openbare dienst. De IAHS wil invoegen haar jong in de openbare dienst: Met steun van de overheid, de IAHS streeft ernaar om de integratie van jongeren uit La Reunion te bevorderen ambtenarenapparaat posities. 700 plaatsen over de IAHS. Meer...

Posté par pcassuto à 14:43 - - Permalien [#]

Recours à l’intérim dans la fonction publique

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)L’article 21 de la loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique a autorisé les administrations de l’Etat, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ainsi que les établissements publics hospitaliers à faire appel à une entreprise de travail temporaire dans certains cas.
Une circulaire a précise le champ d’application des nouvelles dispositions, les cas dans lesquels les administrations peuvent y faire appel, les modalités de sélection de l’entreprise de travail temporaire, le contenu du contrat de mise à disposition ainsi que la situation du salarié intérimaire au sein de l’administration.
La personne publique utilisatrice doit veiller à bien spécifier les qualités et qualifications attendues des salariés mis à sa disposition. Les salariés intérimaires doivent remplir les mêmes conditions de diplômes, titres ou qualifications que celles requises pour les agents publics.
Les conditions exigées pour accéder à un emploi d’agent non titulaire ne sont pas directement exigibles des salariés intérimaires. Il appartient à l’entreprise de travail temporaire de vérifier les qualités d’aptitude physique au travail et de probité des agents qu’elle met à disposition.
A noter que le droit à la formation du salarié intérimaire s’exerce dans le cadre de l’entreprise de travail temporaire. Le salarié peut bénéficier d’un stage inclus dans le plan de formation de cette entreprise, d’un CIF ou du DIF. Le cas échéant, il peut bénéficier d’actions de formation au sein de la personne publique utilisatrice, notamment lorsque le poste exige une compétence technique particulière. Voir la Circulaire du 3 août 2010. Télécharger la Circulaire interim 3-08-10.
Logo of the Regional Agency of the Lifelong learning (ARFTLV Poitou-Charentes)Article 21 of the Act of August 3, 2009 on mobility and careers in the public administrations authorized the State, local authorities and their public administration and the public hospitals to rely on a temporary employment agency in some cases.
A circular clarifies the scope of the new provisions, the cases in which the government can appeal, the procedures for selecting the temporary employment agency, the contents of the contract provision and the position of the employee Acting within the administration
. See Circular of August 3, 2010. Download Circular interim 3-08-10. More...

Posté par pcassuto à 13:47 - - Permalien [#]
Tags :

Le RSA plus efficace que le RMI

Le RSA plus efficace que le RMI pour retrouver un emploi, selon l'Insee. Le Revenu de solidarité active (RSA) devrait davantage inciter les ménages à reprendre un emploi que le RMI, qu'il a remplacé en 2009, selon des simulations de l'Insee publiées jeudi.
Le RSA comporte deux volets: le RSA "socle", qui n'a fait que remplacer automatiquement le RMI, et le RSA "complément d'activité", qui apporte un complément de revenus aux personnes qui ont de petits salaires. Il est touché par près de 1,8 million de foyers.
Le RSA est conçu pour que chaque heure travaillée apporte un complément de revenu au bénéficiaire, tandis que dans certains cas, reprendre un travail faisait perdre de l'argent aux Rmistes. Certains perdaient en effet des droits dits connexes, comme l'exonération de la redevance télé ou les tarifs réduits dans les transports.
L'Insee a cherché à savoir si le principe du RSA était toujours respecté, en simulant sept situations familiales différentes (nombre d'enfants, couple ou personne isolée...) dans 13 villes tests (dont Paris, Lyon et Marseille).
Selon ces simulations, "l'efficacité du RSA en termes de gains du retour à l'emploi apparaît spectaculaire": "en moyenne, sur notre échantillon de 13 villes, le RSA fait disparaître" les situations où reprendre un travail fait perdre de l'argent, selon l'étude.
Car désormais, avec le nouveau système du RSA, "les droits connexes diminuent de façon progressive lorsque les revenus d'activité s'accroissent" alors qu'ils chutaient "de manière brutale lors de la sortie du RMI".
Toutefois, nuance l'Insee, ces simulations partent du principe que les droits connexes, en particulier ceux qui sont accordés localement par les collectivités, restent en l'état. Or, certaines pourraient bien vouloir les modifier pour éviter une explosion des dépenses.
Pour éviter de pénaliser financièrement des ménages tout en conservant l'effet incitatif du RSA, l'Insee prône de modifier les critères d'attribution de ces aides, en les conditionnant aux ressources (je gagne moins de telle somme) plutôt qu'au statut (je touche le RSA donc j'ai automatiquement droit à d'autres aides).
Ang RSA mas mahusay kaysa sa RMI makahanap ng trabaho, ayon sa Insee. Le Revenu de solidarité aktibo (RSA) ay dapat na karagdagang hinihikayat na kabahayan upang bumalik sa trabaho bilang RMI, kung saan ito papalitan sa 2009, ayon sa simulations ng INSEE sa Huwebes.
Ang RSA ay may dalawang bahagi: RSA "base", na lang papalitan awtomatikong RMI, at ang RSA "karagdagang mga gawain", na nagdudulot ng karagdagang kita sa mga taong may maliliit na salaries. Ito ay apektado sa pamamagitan ng halos 1,800,000 mga tahanan. More...

Posté par pcassuto à 09:06 - - Permalien [#]

Glossaire européen de l’éducation

http://www.sweden.gov.se/content/1/c6/09/50/29/02e77d6a.jpgVolume 5 Organes formels de décision, consultation, gestion et supervision dans l’enseignement supérieur. Télécharger Glossaire européen de l’éducation.
Quelles sont les priorités stratégiques nationales concernant le financement et le personnel académique dans l'enseignement supérieur? Quelles sont les structures interne et externe mises en place pour la gouvernance des établissements? Quels sont les mécanismes d'octroi des fonds publics aux établissements et les systèmes de contrôle de leur usage? Quel est le degré d'autonomie des établissements pour collecter et utiliser des sources de financement privé? Quelles sont les mesures incitatives existant en la matière? Quel est le degré d'autonomie des établissements d'enseignement supérieur dans le recrutement, la définition des tâches et du salaire du personnel enseignant? Cette étude, qui couvre 30 pays européens, apporte des éléments de réponse à ces questions. Elle couvre  principalement les établissements d'enseignement supérieur publics et privés subventionnés et fournit quelques informations sur l'enseignement privé indépendant.
Pour les besoins du glossaire, un organe formel est défini comme une entité publique ou privée reconnue légalement par les autorités publiques. Ses missions, ses compétences, son fonctionnement et sa composition sont précisés et formalisés. Il porte le nom de conseil, d’institution, d’agence ou autre.
Tous les organes ayant des responsabilités dans des domaines directement liés à l’enseignement supérieur (tels que le programme d’études, l’évaluation, l’accréditation, la formation et les conditions de service des enseignants), les organes responsables du financement de l’enseignement supérieur, y compris les agences d’octroi des aides financières, ainsi que tous les services d’information sur les études sont concernés par ce glossaire.
Les groupes d’intérêt/unions constitués en organes formels, comme les associations d’enseignants et les syndicats ne sont pris en compte que si leurs responsabilités se situent au niveau central/régional, s’ils sont principalement liés à l’enseignement supérieur et s’ils sont consultés par les décideurs politiques.
Tous les types d’enseignement supérieur (académique, professionnel, artistique, etc.) y compris l’éducation des adultes et les formations à distance sont couverts.
Les termes nationaux désignant le ministère de l’éducation (et, dans certains cas, le département chargé de l’enseignement supérieur en son sein) ou le ministère de l’enseignement supérieur font l’objet d’une entrée séparée, tout comme d’autres ministères s’ils sont pleinement responsables de certaines filières de l’enseignement supérieur (tels que, par exemple, la médecine, la défense nationale et les études artistiques).
Par contre, les noms des ministères partageant certaines compétences avec le ministère de l’éducation ou le ministère de l’enseignement supérieur (par exemple le ministère des finances) n’apparaissent pas en entrée dans le glossaire. La liste de tous les ministères intervenant en partenariat se trouve en dessous du tableau de synthèse en seconde partie d’ouvrage.
http://www.sweden.gov.se/content/1/c6/09/50/29/02e77d6a.jpgThis fifth volume of the European Glossary on Education covers almost 770 national terms in their original language that denote the various kinds of decision-making, advisory, operational and regulatory bodies in higher education at four administrative levels - national, regional, local and institutional. These bodies may be responsible for study programmes, evaluation, accreditation and funding, or for informing the public about educational provision. The publication covers 28 countries in the Eurydice Network.
In the first part, the terms are set out in alphabetical order in their original language. An explanatory note describes the legal and administrative framework of the body and how it is funded, its tasks and working procedures, as well as its relations with other bodies exercising responsibility in the same sector and how it is organised (make-up, and procedures for recruiting those who run it).
The second part consists of summary tables for each country showing all terms arranged by administrative level, be it national, regional, local or that of the educational institutions concerned.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]