L'actualité de la formation

Par Patricia Gautier-Moulin. Ce sont les maîtres-mots de Jean-Robert Pitte, nommé Délégué à l’information et à l’orientation (DIO) le 23 juin dernier. Il a confié au Quotidien de la formation ses premières réflexions depuis sa prise de fonction.
Bien que son équipe ne soit pas encore constituée, que sa lettre de mission ne lui soit pas encore parvenue -elle est attendue courant Juillet- , le DIO souhaite avancer le plus rapidement possible, mais il est "bien conscient qu’un sujet aussi délicat que l’orientation ne peut se traiter dans la précipitation". Ses premières actions devraient débuter à l’automne prochain. "Plein d’ardeur et de curiosité", il se veut "le plus ’éponge’ possible par rapport aux problèmes qui se posent".
Dans l’intitulé du DIO, "il manque formation et surtout insertion professionnelle", relève le nouveau Délégué : "Une bonne information ou une bonne orientation ne servent à rien s’il n’y a pas d’insertion ensuite". Il considère "comme une nécessité absolue de mieux ancrer le monde universitaire dans l’emploi et le monde économique". Cette préoccupation était déjà la sienne lorsqu’il était simple étudiant. Il rappelle qu’alors il a participé à la mise en place de stages d’initiation à l’entreprise pour des étudiants en lettres et qu’il a toujours œuvré dans ce sens. Plus tard, au titre de Président de l’université Paris IV Sorbonne, il aurait souhaité un IUT à la Sorbonne, mais s’est heurté à certaines oppositions internes. Il a, en revanche, créé un "Observatoire de l’Insertion Professionnelle et des parcours" (OIPP) qui, depuis 2005, assure le suivi de l’insertion professionnelle des étudiants et analyse les parcours de formation.
"Les passerelles entre les universités et le monde des entreprises doivent être beaucoup plus nombreuses", martèle-t-il. "En France, le taux anormalement élevé de chômage des jeunes qui s’élève à 23% est un scandale", s’indigne-t-il. Il faut convaincre les jeunes "que l’orientation est leur affaire et celle de leurs familles. Il faut aussi convaincre toute l’Education Nationale que c’est bien une de ses missions". Il se félicite de la réforme des lycées qui oblige les élèves de seconde, avec l’aide de leurs enseignants, à réfléchir à un projet personnel. Le DIO estime aussi qu’il faut réhabiliter certains métiers et informer les jeunes sur les secteurs qui offrent des emplois ou des possibilités de création d’entreprise. Il s’insurge contre l’image dévalorisée des métiers "dits manuels" alors que "ceux-ci exigent aussi des connaissances qui relèvent du droit, de l’économie, de la gestion, de l’art des relations humaines". Mais Jean-Robert Pitte ne limitera pas son action aux niveaux scolaires et universitaires : "La loi du 24 novembre 2009 dit clairement que c’est l’ensemble des Français qui doit trouver une réponse, sans hiatus entre formation initiale et formation continue. Aujourd’hui, chacun a besoin de se former tout au long de la vie".
Le Délégué se voit "comme un chef d’orchestre" qui permettra de coordonner l’action de la multitude d’organismes qui interviennent dans l’AIO, qu’ils dépendent ou non de l’Etat. Il confirme que la fusion entre l’Onisep, le CIDJ et le centre Inffo ne fait pas partie de ses missions. Une des missions de la Délégation sera "de valoriser et de faire connaître les bonnes pratiques". Il considère que les partenaires sociaux, les collectivités locales à l’échelon de la région ou du bassin d’emploi, ou encore les chambres consulaires ont un rôle très important à jouer dans l’information et l’orientation. Enfin, il insiste sur la nécessaire qualité des services d’information et d’orientation et souligne l’importance des labels qui seront délivrés aux lieux d’information et d’orientation relevant du service public.
Extraits de la loi du 24 novembre 2009
Le Délégué à l’information et à l’orientation est placé auprès du Premier ministre. Le Délégué à l’information et à l’orientation est chargé:
1 - De proposer les priorités de la politique nationale d’information et d’orientation scolaire et professionnelle;
2 - D’établir des normes de qualité pour l’exercice de la mission de service public d’information et d’orientation;
3 - D’évaluer les politiques nationale et régionales d’information et d’orientation scolaire et professionnelle.
Il apporte son appui à la mise en œuvre et à la coordination des politiques d’information et d’orientation aux niveaux régional et local. Le Délégué à l’information et à l’orientation présente au Premier ministre, avant le 1er juillet 2010, un plan de coordination aux niveaux national et régional de l’action des opérateurs nationaux sous tutelle de l’Etat en matière d’information et d’orientation. Il examine les conditions de réalisation du rapprochement, sous la tutelle du Premier ministre, de l’établissement public visé à l’article L. 313-6 du code de l’éducation, du Centre pour le développement de l’information sur la formation permanente et du Centre d’information et de documentation jeunesse. Le plan de coordination est remis au Parlement et rendu public.

The current training

By Patricia Gautier-Moulin. These are the key words of Jean-Robert Pitte, appointed Commissioner of Information and Guidance (DIO) on June 23 last. He told the Daily training his initial thoughts since he took office. Although his team is not yet established, that its engagement letter did not yet reached it is expected during July, the DIO wants to move as quickly as possible, but it is "well aware that a delicate subject the orientation can not be treated in a rush. His first actions should begin in the fall. "Full of enthusiasm and curiosity," he wants "the more 'sponge' in relation to possible problems. In the title of DIO, "he lacks training and especially Employability is the new Delegate:" Good information and good guidance is useless if no insertion then. He considers "an absolute necessity of anchoring jobs in academia and the business world.
Extracts of the Act of November 24, 2009: The Commissioner of Information and referral is placed with the Prime Minister. The Commissioner of Information and guidance is responsible for:
1 - To propose priorities for national information policy and guidance and counseling;
2 - To establish quality standards for the exercise of the mission of public service information and referral;
3 - To evaluate national policies and regional information and educational and vocational guidance. More...