30 juillet 2010

APEL and the development of higher education

http://www.cereq.fr/images/logoducereq.jpgAccreditation of prior experiential learning and the development of higher education, Emmanuel Triby, European Journal of Vocational Training, 2009, n° 1, pp. 114-128.
This article analyses the specificity of and conditions for the emergence of the French system of accreditation in higher education as regards lifelong learning. It allows a better understanding of the changes taking place in higher education in Europe. Full text available.
The accreditation system introduced in France in 2002 has practically no equivalent in Europe or the world. Many accreditation systems outside France grant conditional access to courses leading to a qualification, especially for graduate training, but only the French system offers the possibility of acquiring a qualification, full or partial, without prior instruction. Against the background of the changes in higher education – particularly its inclusion in a different form of linkage to the needs of economic development – it is interesting to assess what is riding on the introduction of this new right and to try to grasp its current and future implications.
To understand the role that the accreditation of prior experiential learning (APEL) could play in the development of higher education, it is important first to establish the nature of this certification system – which for the moment is very typically French – and how it fits in with the possibilities opened up by lifelong learning. Then we need to examine the problems facing higher education today in relation to the questions asked of it by prior learning. It will then be possible to set out the problems that this system could solve, both in France and abroad, provided that certain resistance can be overcome...
The future of APEL in higher education
The knowledge-to-be-acquired approach. This knowledge is usually acquired as a result of training, the existence of which is proven by examinations. This approach incorporates the idea, which is widely accepted in higher education, that such knowledge is all the more substantial because of social and academic selection on entry to a training level. This belief sets little store by the impact of the evaluation system itself, which translates knowledge into units of measurement and selection, and still less by the actual learning activity. This activity lies at the heart of the construction of an APEL dossier, which cannot confine itself to simply weighing up the knowledge acquired.
The implicit hierarchy of knowledge. The higher education system in most Western countries is based on a more or less implicit hierarchy of knowledge that resolutely places academic knowledge at the level of higher education, above a whole range of forms of knowledge derived from practice – from professional knowledge, which is often highly sophisticated, to low-level and routine practical knowledge. APEL does not turn this hierarchy on its head, but demands, firstly, that experiential learning be considered to have the same standing as academic knowledge, provided it has been subjected to critical appraisal, and, secondly, that academic knowledge be considered appropriate only if links can be found to actual skills and knowledge required in employment.
The importance of qualifications for individual careers. When the value of the work is still determined to a great extent by collective and legal measures, it is hard to challenge the criteria of qualifications and experience in the labour market. As soon as there is any tendency to call those criteria into question, particularly by introducing a skills-based approach, the methods of accessing qualifications, and the individual characteristics of the qualifications, assume greater importance...
Those conditions prove that APEL cannot be conceived of as a simply as a system of access to qualifications. It tends to call into question what lies at the foundation of higher education practices, particularly in France: not so much structures and references as beliefs and intentions. These are no longer sufficient when higher education becomes mass education and has to form part of lifelong learning.

Posté par pcassuto à 23:52 - - Permalien [#]
Tags :


La formation dans le rapport Gruny

http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2010/01/logo_parlement_europeen_1.jpgRapport sur les contrats atypiques, les parcours professionnels sécurisés, la flexicurité et les nouvelles formes de dialogue social (Commission de l'emploi et des affaires sociales, Rapporteure: Pascale Gruny).
Passages concernant la Formation
Dans le cadre des politiques de l'emploi, il y a lieu de promouvoir activement l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, la conciliation entre vie professionnelle, formation et vie familiale et les principes de non-discrimination.
Il y a lieu de garantir à tout salarié, quel que soit son statut d'emploi, un ensemble de droits fondamentaux; recommande que les priorités d'une réforme du droit du travail, là où elle est nécessaire, concernent: l'extension urgente de la protection des travailleurs dans les formes atypiques d'emploi, le regroupement des contrats atypiques dans un souci de simplification, la création durable de relations de travail normales, la clarification de la situation du travail salarié y compris une action préventive relative à la santé et à la sécurité des travailleurs atypiques, la lutte contre le travail non déclaré, l'aide à la création de nouveaux emplois, y compris sous des contrats atypiques, et la facilitation des transitions entre les différents types d'emploi et de chômage, avec la promotion de politiques telles que les indemnités spéciales, la formation tout au long de la vie, le recyclage professionnel et la formation sur le tas; encourage des mesures pour clarifier la situation du travail salarié et invite la Commission à développer des lignes directrices claires sur la portée de la relation de travail, comme l'a recommandé l'OIT dans ses recommandations de 2006.
Il souligne l'importance de la formation et de l'apprentissage tout au long de la vie pour faciliter les transitions entre les emplois, ce qui est particulièrement important pour les travailleurs avec des contrats à durée déterminée.
Il estime que les formes atypiques d'emploi doivent prévoir contractuellement le droit à un parcours de formation pour les travailleurs.
Il encourage les États membres à élaborer des politiques d'intervention précoces et actives qui permettent aux travailleurs, en particulier aux femmes, qui réintègrent le marché du travail de bénéficier d'une aide individuelle pendant la période qui leur est nécessaire pour développer leur formation et/ou (re)qualification.
Il met l'accent sur la nécessité de créer des emplois stables et viables de qualité, le cas échéant au terme d'une période de formation liée à des emplois durables et à temps plein, y compris des emplois verts et des emplois blancs (secteur de la santé), et de garantir la cohésion sociale.
Il souligne que toutes les formes d'emploi atypiques ne conduisent pas nécessairement à un travail instable, précaire ou occasionnel avec un bas niveau de protection sociale, de bas revenus et un accès restreint à une formation ultérieure ou à l'apprentissage tout au long de la vie.
Il souligne l'importance de la sécurité dans le concept de flexicurité, qui doit apporter une aide dans la recherche d'emploi pour les travailleurs en situation de transition et leur garantir des conditions de vie décentes; ce soutien doit comprendre des mesures de formation adéquates pour permettre de s'adapter aux nécessités du marché du travail.
Il invite l'Union et les États membres à intensifier leurs efforts d'investissement dans les compétences et la formation pour soutenir l'emploi stable et durable et il invite dès lors les États membres à investir dans le capital humain par une mise en œuvre et un financement énergiques de stratégies d'apprentissage liées aux exigences du marché et par la reconnaissance des aptitudes et compétences non formelles en respectant une approche fondée sur le cycle de vie; appelle également les États membres à introduire des mesures aux niveaux national, régional et local afin de garantir à chaque jeune personne quittant l'école l'accès à un travail, à un niveau d'éducation supérieur ou à une formation professionnelle.
Il invite les États membres à ne permettre les licenciements pour des motifs purement économiques qu'après que tous les efforts d'adaptation et de formation aient été faits auprès des salariés.
Afin de surmonter cette crise, de préserver l'emploi, de prévenir le chômage de masse et d'aider les chômeurs à trouver un nouvel emploi, nous devons intensifier nos efforts d'investissement dans les compétences, la formation.
Ces interventions supposent d'investir largement dans la formation, ce qui implique une augmentation du nombre de prestataires de formation mais aussi une coordination plus étroite des programmes de formation et de réinsertion sur le marché du travail. Il convient de ne pas adopter uniquement des mesures à court terme et de s'efforcer de favoriser l'acquisition de hautes qualifications afin de relever le niveau général des compétences dans l'Union européenne et de faire face à l'évolution des besoins de l'économie actuelle.
http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2010/01/logo_parlement_europeen_1.jpgJelentés az atipikus szerződésekre, biztonságos szakmai életút, a rugalmas biztonság és új formáit a társadalmi párbeszéd (Foglalkoztatási és Szociális Bizottság, előadó: Pascale Gruny)
Részeket a képzés

Keretében a foglalkoztatási politikák, hogy aktívan támogassák esélyegyenlőséget férfiak és nők közötti, a szakmai és a családi élet és az oktatás elveit a megkülönböztetés-mentesség.
Meg kell biztosítani minden munkavállaló számára, függetlenül a foglalkoztatás helyzetét, egy sor alapvető jogokat, és azt ajánlja, hogy a legfontosabb reformokról a munkajog, ha szükség van rá, többek között: a kibővített rendkívüli a munkavállalók védelmének az atipikus foglalkoztatás, a klaszterek atipikus szerződések egyszerűsítése érdekében a hosszú távon fenntartható normális munkakapcsolatok, hogy tisztázzák a helyzetet a bérből és fizetésből élő munkát, ideértve a megelőző intézkedés az egészség és atipikus munkavállalók biztonsága, a be nem jelentett munkavégzés elleni küzdelem, segítségnyújtás az új munkahelyek teremtésére, beleértve a nem szabványos szerződésekkel, és megkönnyíti az átmenetet a különböző foglalkoztatási formák és a munkanélküliség, a politikák előmozdítása, mint például a különleges juttatások, a képzés egész életen át, átképzés és a munkahelyi képzés, ösztönzi intézkedéseket, hogy tisztázza a helyzetet a bérmunka, és felkéri a Bizottságot, hogy dolgozzon egyértelmű iránymutatásokat hatálya a munkaviszony, ahogy azt az ILO 2006-os ajánlásai . Tovább...

Posté par pcassuto à 17:17 - - Permalien [#]
Tags :

Financer son CIF

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:NVdytFuJ3zPCWM:http://www.klipjob.com/images/APEC.jpgFinancer votre formation : convaincre le FONGECIF Ile-de-France.
Gestion, commercial, management ou informatique : quand les cadres franciliens font une demande de Congé individuel de formation (CIF), ce n'est pas seulement pour se faire plaisir !
Prendre un congé individuel de formation : qui n'en a pas rêvé ? Mais attention : les cadres ne sont clairement pas le public prioritaire des Fongecif (fonds de gestion des congés individuels de formation). La preuve en Ile-de-France : les cadres ne représentent que 14 % des demandes de Congés individuels de formation… contre 64 % pour les employés ! " Sur les 2 133 dossiers déposés par des cadres en 2008, environ un sur deux (précisément 1 067) a été accepté », explique Amine Gharbi, chargé de mission au Fongecif Ile-de-France.
Pour sélectionner les bénéficiaires d'un Congé individuel de formation, les Fongecif s'attachent en priorité à la motivation du demandeur et à la cohérence de son projet. " La formation visée ne doit pas nécessairement être qualifiante, ajoute Amine Gharbi. Mais le cadre doit nous montrer que cette formation s'inscrit dans un véritable projet. S'il s'agit, par exemple, d'un projet de création d'entreprise, le demandeur doit être capable de présenter des éléments concrets (un business plan, notamment) prouvant qu'il ne s'agit pas seulement d'un rêve ".
Les demandes de Congés individuels de formation acceptées par le Fongecif Ile-de-France ne donnent pas vraiment dans la fantaisie : 16 % ont trait à la gestion et à l'administration, 8 % aux ressources humaines, 7 % à la vente et au commercial, 6 % à l'informatique. Viennent ensuite : l'enseignement et la formation, la comptabilité, les finances, la santé, les transports et les langues. La prédominance des demandes relevant de la gestion, du management et du commercial s'explique par le fait que de nombreux demandeurs envisagent, sinon de créer une entreprise, du moins de devenir indépendants. On l'ignore trop souvent : les Fongecif ne financent pas que des Congés individuels de formation. Le Fongecif Ile-de-France peut ainsi prendre en charge le Droit individuel à la formation de salariés en CDD. Il peut également, dans certains cas, financer des bilans de compétences et des congés pour validation des acquis de l'expérience.

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:NVdytFuJ3zPCWM:http://www.klipjob.com/images/APEC.jpgFinanciering van uw opleiding: overtuig de FONGECIF Ile-de-France.
Management, bedrijfskunde, management of een computer: wanneer managers Ile de aanvraag van het individuele scholingsverlof (CIF), dit is niet alleen voor de lol!
Neem een individuele training te verlaten: wie droomt er niet? Maar let op: de beelden zijn duidelijk niet het primaire publiek van Fongecif (beheer fonds individuele scholingsverlof). Het bewijs in Ile-de-France managers slechts goed voor 14% van de aanvragen voor individuele scholingsverlof ... tegen 64% voor de werknemers! "Van de 2133 gevallen ingediend door kaderleden in 2008, ongeveer een op de twee (in het bijzonder 1067) is aanvaard, "zei Al Gharbi, hoofd van de missie op Fongecif Ile-de-France. Meer...

Posté par pcassuto à 16:11 - - Permalien [#]

La publicité précise et détaillée engage l’organisme de formation

http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifUne décision de la Cour de cassation rappelle la valeur d’une publicité faite par une entreprise, en l’espèce, organisme de formation.
L’organisme de formation se trouve tenu par le contenu annoncé par ses publicités. Tel est le sens de l’arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de cassation du 6 mai 2010.
Sur la base de l’article 1134 du code civil, les juges rappellent que les documents publicitaires peuvent avoir une valeur contractuelle dès lors que, suffisamment précis et détaillés, ils ont eu une influence sur le consentement du cocontractant.
En l’espèce le dispensateur de formation s’était engagé, sur ses brochures publicitaires ainsi que son site internet, à trouver un employeur à ses stagiaires. Cet engagement ne figurait toutefois ni dans le contrat de formation professionnelle, ni dans les conditions générales et particulières.
Le non respect de cet engagement formulé dans la publicité, à « valeur contractuelle », devrait limiter ou priver l’organisme de formation de sa demande de paiement des frais de formation. L’affaire a été renvoyé sur ce point devant le tribunal d’instance.
Rappelons en outre que l’organisme de formation peut être sanctionné civilement et pénalement en matière de publicité pour non respect d’obligations prévues :
* par le Code du travail (formalisme attaché à la mention de la déclaration d’activité, interdiction de la mention du caractère imputable des dépenses, absence de mention de nature à induire en erreur)
* par le Code de la consommation (mentions obligatoires dans la publicité à destination du consommateur, interdiction des pratiques commerciales trompeuses).
Cass. civ. 1ère 6.5.10 n° de pourvoi 08-14461 non publié au bulletin.
http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Cassation Auzitegiaren erabakia A gogoratu iragarkiak balioa enpresa batek, kasu honetan, prestakuntza-erakunde.
Prestakuntza eduki bere iragarkiak argitaratu izan zen.
Hori da Cassation Auzitegi maiatzaren 6, 2010 lehen Civil Ganbera erabakia zentzua. Gehiago...

Posté par pcassuto à 15:51 - - Permalien [#]

Les textes de références de la VAE

http://www.vae-champagne-ardenne.com/images/logo_seul_03.gifLa Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)
Elle trouve son origine dans la Loi de Modernisation Sociale (LMS) du 17 janvier 2002 (loi n°2002-73). Extraits concernant la Validation des Acquis de l’Expérience.
Arrêtés :
Arrêté du 6 avril 2007 fixant le modèle du formulaire de demande de diplôme ou de titre délivré par la validation des acquis de l’expérience au nom d’un ministère.
Décrets d’application :
Décret n°2002-615 pris pour l’application de l’article 900-1 du code du travail et des articles L335 et L335-6 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l’expérience pour la délivrance d’une certification professionnelle.
Décret n°2002-617 du 26 avril 2002 pris en application des articles L335-6 du code de l’éducation et L-900-1 du code du travail, relatif à la Commission nationale de la certification professionnelle.
Décret n°2002-616 du 26 avril 2002 pris en application des articles L335-6 du code de l’éducation et L900-1 du code du travail, relatif au répertoire des certifications professionnelles.
Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l’application du premier alinéa de l’articleL. 613-3 et de l’article L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements d’enseignement supérieur.
Décret n° 2002-529 du 16 avril 2002 pris pour l’application des articles L. 613-3 et L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation d’études supérieures accomplies en France ou à l’étranger.
Décret n° 2002-795 du 3 mai 2002 relatif au congé pour validation des acquis de l’expérience.
Décret n° 2002-1459 du 16 décembre 2002 relatif à la prise en charge par les employeurs des actions de validation des acquis de l’expérience et portant modification du titre V du livre IX du code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d’Etat).
Décret n° 2002-1460 du 16 décembre 2002 relatif au contrôle des organismes qui assistent des candidats à une validation des acquis de l’expérience et modifiant le titre IX du livre IX du code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d’Etat).
Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n°2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles.
Décret n° 2006-166 du 15 février 2006 relatif au comité de développement de la validation des acquis de l’expérience.
Décret n° 2006-383 du 30 mars 2006 portant simplification et adaptation de diverses dispositions dans le domaine de la formation professionnelle et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d’Etat).
Lois :
Loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales(1) - Chapitre III, La formation professionnelle - Chapitre III, De la contribution des régions.

http://www.vae-champagne-ardenne.com/images/logo_seul_03.gifValidation of Acquired Experience (VAE)
It finds its origin in the Social Modernization Act (SML) of 17 January, 2002 (Act No. 2002-73). Extracts on the Validation of Acquired Experience.
Orders:
Order of 6 April 2007 laying down the model of the application form for diploma or certificate issued by the accreditation of prior experience on behalf of a department.
Decree No. 2002-590 of 24 April 2002 made for the implementation of the first paragraph of article 613-3 and Article L. 613-4 of the Education Code and on the validation of acquired experience by institutions of higher education. More...

Posté par pcassuto à 15:17 - - Permalien [#]

L'emploi des seniors fait les frais de la crise

http://pics.lesechos.fr/icons/logo.pngPar V.C. Le taux d'emploi des 55-64 ans était en nette amélioration ces dernières années. La crise enraye cette tendance, les seniors étant très touchés par le chômage.
C'est la seule classe d'âge pour laquelle la situation ne s'améliore pas. Le chômage des personnes de plus de 50 ans a encore progressé en juin, à 484.000 : +1,7 % par rapport au mois précédent, et +19,1 % sur un an. La hausse est ininterrompue depuis mars 2008 : tous les mois, on compte entre 6.000 et 9.000 chômeurs supplémentaires parmi les plus de 50 ans. Les seniors sont les premiers touchés par la dégradation de l'emploi dans l'industrie, où la moyenne d'âge est plus élevée...
Quatre tendances, parfois contradictoires, sont à l'oeuvre. D'abord, l'augmentation de l'activité féminine pour les générations nées après-guerre contribue à augmenter le taux d'emploi. Ensuite, l'allongement de la durée des études dans les années 1950 et 1960 a décalé les entrées dans la vie active. Troisième explication, la réforme des retraites de 1993 a entraîné une augmentation de la durée de cotisation, ce qui a conduit à reporter les départs. Une quatrième et dernière tendance a joué en sens inverse : la possibilité de partir à la retraite avant 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler jeunes a minoré le taux d'emploi des seniors entre 2004 et 2008. L'effet a été très atténué en 2009, car l'accès à ce dispositif « carrières longues » a été sévèrement restreint.
Au final, la France reste en queue du peloton européen pour l'emploi des 60-64 ans : 17 % l'an dernier, contre une moyenne de plus de 32 % pour l'Union européenne à 15. Ce n'est pas surprenant : l'âge légal d'ouverture des droits à la retraite est fixé à 60 ans, et la grande majorité des assurés peuvent partir dès qu'ils atteignent cet âge, car ils ont suffisamment cotisé. Le gouvernement et le patronat estiment que le relèvement de l'âge légal de la retraite à 62 ans améliorera mécaniquement le taux d'emploi des seniors de plus de 60 ans. Ce que contestent la plupart des syndicats. Pour les 55-59 ans, le retard de la France est moins patent. Le taux d'emploi dépasse 58 %, soit quatre points de moins que la moyenne européenne. D'autres pays - Italie, Belgique -sont loin derrière. L'Hexagone fait toutefois nettement moins bien que l'Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, où ce taux dépasse 70 %, sans parler de la Suède où il atteint 80 %.
http://pics.lesechos.fr/icons/logo.pngBij VC arbeidsparticipatie van 55-64 jaar is aanzienlijk verbeterd in de afgelopen jaren. De crisis die trend gestopt, senioren sterk worden getroffen door werkloosheid. Dit is de enige leeftijdsgroep waarvoor de situatie niet verbetert.  De werkloosheid onder mensen ouder dan 50 jaar is verder toegenomen tot 484.000 in juni: +1,7% ten opzichte van de vorige maand en 19,1% op jaarbasis. De stijging is continu sinds maart 2008: elke maand zijn er tussen de 6000 en 9.000 meer werklozen onder de meer dan 50 jaar. Senioren zijn de eerste getroffen door de achteruitgang van de werkgelegenheid in de industrie, waar de gemiddelde leeftijd is hoger. Meer...

Posté par pcassuto à 13:46 - - Permalien [#]

Les rendez-vous de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement

http://www.formation-insertion-fc.nancy-universite.fr/fileadmin/newsletter/header_date.jpgLes rendez-vous des professionnels et des chercheurs de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement.
Le contexte
Aujourd’hui, le paysage de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement se transforme ce qui implique une adaptation permanente des compétences des professionnels de la formation et de l’insertion et dans certains cas, une évolution de leurs pratiques. On voit apparaître un besoin de décloisonnement entre les différents acteurs de terrain ainsi qu’un besoin de professionnalisation de ces mêmes acteurs.
Pour y répondre, plusieurs initiatives lorraines vont dans le même sens:
• La mise en réseau des acteurs de l’Accompagnement, de l’Information et de l’Orientation: AIO, qui vise à augmenter la visibilité et l’efficacité des professionnels de l’AIO
• Le développement du portefeuille numérique de compétences, Lorfolio, outil individuel qui peut également faciliter les échanges entre les professionnels des champs de la formation, de l’insertion, de l’accueil, de l’information et de l’orientation
• Fin 2009, émergence du réseau RAFIA, Réseau des acteurs de la Formation, de l’Insertion, et de l’Accompagnement, qui se donne pour objectifs la diffusion, le partage et l’échange d’informations.
Les objectifs
► Contribuer à la professionnalisation des acteurs de la formation et de l’insertion en Lorraine
• Mieux comprendre les enjeux économiques et sociaux
• Mettre en perspective les interventions de l’état, de la région, des autres collectivités,
des OPCA, des entreprises et des partenaires sociaux
• Repérer, confronter et faire évoluer les modes d’intervention
• Confronter les pratiques à la recherche, dans les domaines «travail, formation, insertion»
► Contribuer au développement de réseaux des professionnels de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement en Lorraine
• Faciliter les coopérations et les partenariats entre professionnels
• Mettre en synergie compétences et expertises complémentaires
• Améliorer l’efficacité des dispositifs et des prestations aux bénéficiaires
http://www.formation-insertion-fc.nancy-universite.fr/fileadmin/newsletter/header_date.jpgDie Ernennung von Fachleuten und Wissenschaftlern in Ausbildung, Integration und Support. Heute ist die Landschaft der Ausbildung, Integration und Unterstützung erfordern Veränderungen, Änderungen dauerhaft professionelle Qualifizierung und Integration und in einigen Fällen eine Änderung in ihrer Praxis. Wir sehen es notwendig ist, für den Abbau von Barrieren zwischen den verschiedenen Akteuren im Feld und ein Bedürfnis nach Professionalisierung dieser Akteure.
Ziele
► Mitwirken an der Professionalität der Ausbildung und Eingliederung in Lothringen
• Besseres Verständnis der wirtschaftlichen und sozialen
• Setzen Sie in der Perspektive der Intervention des Staates, der Region, andere Gemeinden,
des OPCA, des entreprises et des partenaires sociaux von OPCA, Wirtschaft und Sozialpartnern
• Identifizieren Sie, vergleichen und entwickeln Methoden der Intervention
• Bekämpfung der praktischen Forschung in den Bereichen "Arbeit, Ausbildung, Integration". Mehr...

Posté par pcassuto à 11:36 - - Permalien [#]

Territoires, développement et formation

http://www.reseaueval.com/design/news/images/re_logo.jpgColloque organisé par l'Institut international Joseph Jacotot pour la formation professionnelle,en partenariat avec la revue Education permanente,avec le soutien du Conseil régional de Bourgogne et du Fonds social européen. Dijon - 6 et 7 décembre 2010.
En matière économique ou sociale, il est peu de questions qui ne soient aujourd’hui posées en référence à la notion de territoire. Au-delà de la simple désignation d’un espace pertinent pour penser les faits, définir les politiques et agir, le territoire est plein de significations et de pistes originales qui commencent à être explorées par les chercheurs, les responsables politiques et les acteurs de terrain. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de poser, en termes de relation entre finalités et ressources, la question du développement des espaces, des organisations et des personnes, ainsi que le rôle que peut y jouer la formation.
Le colloque explorera la richesse de cette articulation entre les notions de territoire, de développement et de formation, au niveau de la réflexion et au niveau des pratiques (économiques, éducatives, sociales…). Il s’agit donc d’une rencontre entre chercheurs et praticiens destinée à informer et à valoriser les réalisations, mais également à mettre en débat les conceptions et les actions menées dans le domaine.
Les apports seront pluridisciplinaires ; les réalisations viendront d’opérateurs de terrain français et étrangers qui s’efforcent de renouveler la réflexion et d’inventer des démarches nouvelles. La perspective proprement politique ne sera pas oubliée. Les membres des conseils régionaux et généraux, ceux des agences, organismes, administrations, services de l’emploi, des réseaux éducatifs, de formation, d’insertion, de développement, sont directement concernés par la thématique territoriale. Pré-programme: Territoires.
http://www.reseaueval.com/design/news/images/re_logo.jpgSymposium organized by the International Joseph Jacotot Institute for Vocational Training, in partnership with the magazine continuing education, with the support of the Regional Council of Burgundy and the European Social Fund. Dijon - 6 and 7 December 2010.
In economic or social, there are few issues that are raised today in reference to the notion of territory.
Beyond the mere designation of an area relevant to consider the facts, define policies and action, the territory is full of meaning and original tracks that are beginning to be explored by researchers, policymakers and field workers. Pre-program: Territories. More...

Posté par pcassuto à 10:21 - - Permalien [#]
Tags :

Mobilité européenne et réseaux sociaux

http://eacea.ec.europa.eu/img/logos/euroguidance_logo_2.jpgEn collaboration avec l'Agence 2e2f, le réseau Euroguidance organise une conférence nationale "Mobilité européenne et réseaux sociaux" à Paris le 7 octobre 2010. Sont attendus de nombreux acteurs de l'orientation et de la formation tout au long de la vie, notamment ceux engagés dans la mobilité européenne. Des spécialistes des médias/réseaux sociaux viendront apporter leur expertise dans ce domaine.
Institutions et usages des réseaux sociaux
Comment des institutions en charge d'information sur l'orientation utilisent-elles les différents média sociaux pour diffuser cette information au plus près des besoins des utilisateurs : site internet, Twitter, Facebook, réponse en ligne... quels messages pour quel public, à quel moment? Quelle gestion de l'image de l'institution? Quelle déontologie?
Réseaux sociaux et recrutement
Incidence des réseaux sociaux sur la recherche d'emploi, la mobilité et le recrutement aujourd'hui : présentation des démarches de l'APEC et du réseau EURES, usages des réseaux sociaux dans le recrutement aujourd'hui, publics utilisateurs, avantages pour les personnes en recherche d'emploi ou en mobilité, points de vigilance. Téléchargez le programme. S'inscrire. La plaquette de présentation du réseau Euroguidance.

http://eacea.ec.europa.eu/img/logos/euroguidance_logo_2.jpgIn samenwerking met het Agentschap 2e2f, het netwerk Euroguidance organiseert een nationale conferentie "Europese mobiliteit en de sociale netwerken" in Parijs 07.10.2010. Veel spelers zijn naar verwachting oriëntatie en opleiding gedurende het gehele leven, met name die in de Europese mobiliteit.Media specialisten / sociale netwerken zal brengen hun expertise op dit gebied. Download het programma. Register. De plaat presentatie Euroguidance-netwerk. Meer...

Posté par pcassuto à 09:57 - - Permalien [#]
Tags : ,