http://developpement-durable.gouv.fr/squelettes/img/logo.gifUn partenariat pour la mise en oeuvre du Grenelle Environnement a été conclu avec les professionnels du bâtiment et EDF. Il prévoit la révision générale des Règles de l’Art de la construction, ainsi que la formation aux économies d’énergie de 120 000 professionnels du bâtiment. EDF contribue à ce programme à hauteur d’environ 70 millions d’euros, grâce au dispositif des certificats d’économies d’énergie.
La question de la formation de la filière du bâtiment est un enjeu majeur pour la réussite des objectifs du Grenelle Environnement qui prévoit la réduction de 38% les consommations d’énergie des bâtiments existants d’ici 2020, la généralisation des « bâtiments basse consommation » en 2012 puis les « bâtiments à énergie positive » en 2020. Il est donc essentiel que l’offre de formation soit adaptée aux besoins, qui sont croissants. Ce partenariat permettra  de former, d'ici 2012, quelque 120.000 professionnels aux économies d'énergie et de lancer la révision générale des "Règles de l'Art", document technique des métiers de la construction.
Celui-ci couvre des opérations aussi diverses que les fondations, la plâtrerie, la construction en bois et l'étanchéité des toitures et des façades, et fait référence dans les contrats de construction et d'assurance. Mis au point dans les années 50 par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), il a été régulièrement mis à jour et sera révisé par un ensemble de 200 professionnels, chargés de réécrire l'Encyclopédie moderne du bâtiment.
http://developpement-durable.gouv.fr/squelettes/img/logo.gifPartnerstwa na rzecz realizacji Grenelle Środowiska został osiągnięty z budynku specjalistów i EFR. Zapewnia ogólną zmianę zasad sztuki budowlanej i szkolenia w zakresie oszczędności energii 120.000 pracowników budowlanych. EFR przyczynia się do programu z około 70 milionów euro, dzięki świadectw urządzenie do oszczędności energii.
Kwestii tworzenia budownictwa jest głównym wyzwaniem dla osiągnięcia celów Grenelle Środowiska, który stanowi 38% zmniejszenie zużycia energii w istniejących budynkach do roku 2020, upowszechnienie "niskim zużyciu energii" w 2012 roku i "budynki pozytywnej energii" w roku 2020
. Więcej...