pcassuto | 08 février, 2010 15:27

http://www.crefor.asso.fr/drupal/sites/default/files/pixture_logo.pngDossier complet sur le droit à l'information et l'orientation dans Eclairage18 du Crefor (février 2010, 71 pages). Conception-réalisation Dominique Rousselin-Legrand.
Dans un contexte de mutations économiques, la question de l’orientation prend toute sa place. Elle s’inscrit dans une logique de sécurisation des parcours professionnels et touche à des domaines transversaux comme l’égalité des chances, l’emploi, la régulation économique.
Au travers de cet Eclairage, nous avons voulu: -clarifier ce concept en dressant un historique, -montrer ainsi que « l’orientation » a un rôle à jouer face aux actuels bouleversements du monde du travail, -illustrer la pluralité des avis au travers des différents rapports. Trois illustrations haut-normandes illustrent la réflexion sur la question.
Extraits: Dans un contexte de mutations économiques, la question de l’orientation prend toute sa place. Elle s’inscrit dans une logique de sécurisation des parcours professionnels et touche à des domaines transversaux comme l’égalité des chances, l’emploi, la régulation économique...
« L’orientation est un domaine d’études aux contours difficiles à cerner. Présente dans l’ensemble des interstices de la relation formation-emploi et à tous les niveaux de la régulation du marché du travail, l’orientation constitue un « objet épars ». Il recouvre des questionnements fragmentés tels que l’égalité des chances d’accès à l’éducation, à la qualification et à l’emploi, l’équité sociale, les droits de la personne ou la régulation économique. Interface chargée de concilier les choix individuels, la régulation du système de formation et la demande des entreprises, l’orientation est également une pratique qui s’adosse à une multitude de dispositifs et de procédures, impliquant une grande diversité d’intervenants. Parce qu’elle contribue à toutes les politiques publiques d’emploi et de formation, l’orientation n’a jamais vraiment été constituée en secteur autonome de l’action publique ».
Les dates décisives de l’orientation : 2 décrets fondateurs 1922 et 1938
1922 : Le décret du 26 septembre est considéré comme l'acte de naissance des offices d'orientation professionnelle.
1928 : Le décret du 26 février crée l'Institut national d'orientation professionnelle (INOP) (INETOP depuis 1939), institut chargé entre autres de la formation des personnels d'orientation.
1931 : L'arrêté du 19 mars crée le 1er diplôme de conseiller d'orientation. Leur formation, primitivement fixée à un an, passe à 2 ans en 1934.
1938 : Le décret-loi du 24 mai pose les bases du dispositif d'orientation tel que nous le connaissons aujourd'hui. Institutionnalisation par la mise en place dans chaque département. L’orientation professionnelle est obligatoire pour entrer en apprentissage dans une profession industrielle ou commerciale.
1944 : Le décret du 27 janvier crée un diplôme d'État de conseiller d'orientation.
http://www.crefor.asso.fr/drupal/sites/default/files/pixture_logo.pngExpediente completo sobre el derecho a la información y orientación en Eclairage18 la Crefor (febrero de 2010, 71 páginas). Conception-réalisation Dominique Rousselin-Legrand. Diseñado e implementado Rousselin-Dominique Legrand.
En un contexto de cambio económico, la cuestión de la dirección toma su lugar. Forma una carrera de seguridad lógica y toca transversales áreas tales como la igualdad de oportunidades, el empleo, la regulación económica. Más información...