06 février 2010

Résultats de l’enseignement supérieur, le cas de la VAE en Allemagne

Photo HorizonsLe bénéfice des résultats d’apprentissage dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience et le transfert de crédits par Wolfgang Müskens, Professeur, Qualifikationsverbund Nord-West, Université Carl von Ossietzky, Oldenburg (wolfgang.mueskens@uni-oldenburg.de).
En Allemagne, la validation des acquis de l’expérience professionnelle dans l’enseignement supérieur est devenue effective par la résolution de la Conférence permanente des ministres de l’Education et des Affaires culturelles (KMK) tenue le 28 juin 2002. Cette résolution déclare: « Les connaissances et compétences acquises en marge de l’enseignement supérieur peuvent être validées sous la forme d’un diplôme dans le cadre d’une classification – éventuellement globale – si elles […] sont équivalentes en contenu et en niveau aux parties d’études qui doivent être remplacées […] ».
L’objectif de ce type de validation des connaissances et compétences professionnelles est de favoriser la perméabilité entre la formation professionnelle continue et l’enseignement supérieur.
Depuis cette date, l’Université d’Oldenburg participe à plusieurs projets pilotes et de développement afin de mettre en place des procédures et des instruments destinés à l’évaluation et la description des connaissances, aptitudes et compétences, dans l’optique de faciliter la validation des acquis de l’expérience professionnelle dans les programmes d’études de l’enseignement supérieur.
Ces procédures et instruments, devenus connus sous l’appellation « Modèle d’accréditation d’Oldenburg », sont basés sur le concept de « résultats d’apprentissage ». Contrairement aux « objectifs d’apprentissage », les résultats d’apprentissage décrits ici sont basés sur des produits d’apprentissage authentiques. Des experts externes sont sollicités pour évaluer les examens, les devoirs, et les portefeuilles de projets des étudiants, et ainsi établir des normes relatives aux résultats d’apprentissage spécifiques à partir de ces documents authentiques.
Afin de valider les formations professionnelles dans l’enseignement supérieur, les résultats d’apprentissage spécifiques sont déterminés de la même façon et ensuite comparés aux résultats des modules d’études de l’enseignement supérieur en utilisant la « Matrice des résultats d’apprentissage » (Learning Outcome Matrix – LOM). Cette matrice a été mise au point et testée lors d’une étude de cas allemande du projet Leonardo intitulé « HE_LEO – Orientation des compétences et Résultats d’apprentissage dans l’enseignement supérieur » (période : 2006-2008). Néanmoins, selon les autres conclusions du projet HE_LEO, il apparaît évident qu’en plus des connaissances et aptitudes spécifiques, les étudiants acquièrent également des compétences génériques. Le développement de compétences génériques est souvent étroitement lié au type d’examen ou d’évaluation des résultats d’apprentissage d’un module d’études. Les examens écrits et oraux, le travail de groupe, les devoirs, les projets et les présentations contribuent à l’acquisition de diverses compétences génériques.
Afin d’évaluer les compétences génériques qui sont acquises dans une unité d’apprentissage (ex : un module), un instrument normalisé a été mis au point. Cet « Indicateur de niveau des modules » (Module Level Indicator – MLI) permet d’évaluer le niveau d’orientation des compétences d’une unité d’apprentissage en se basant sur 51 critères. Les instruments MLI et LOM se complètent pour décrire et comparer les résultats d’apprentissage spécifiques et généraux. Le MLI se base sur le « Cadre européen des certifications pour l’éducation et la formation tout au long de la vie » (CEC).
Grâce aux instruments LOM et MLI, l’évaluation des résultats d’apprentissage fournit une base sur laquelle les points de crédits de la formation professionnelle et leur validation peuvent être intégrés aux résultats d’apprentissage et pris en compte dans les programmes d’études de l’ES. Pour le projet Leonardo « CREDIVOC – Transparence et Mobilité à travers la validation des acquis de l’expérience professionnelle » (période: 2007-2009), les instruments et procédures, qui étaient à l’origine développés pour les professions commerciales et économiques, ont également été appliqués dans le domaine des professions techniques et des sciences de l’ingénierie. Ces instruments et procédures ont par ailleurs été testés pour la première fois dans les sciences infirmières. Pour le projet Leonardo PERMEVET, qui débute en octobre 2009, les instruments MLI et LOM seront perfectionnés et combinés aux différentes approches de sept autres pays européens.
Le concept de résultats d’apprentissage facilite et améliore la perméabilité entre la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. La modularisation des programmes d’études, mise en place à travers le Processus de Bologne, devient donc plus bénéfique.
Grâce à la validation des résultats d’apprentissage et l’intégration de la formation professionnelle dans les programmes d’enseignement supérieur, les étudiants pourront à la fois gagner du temps et économiser de l’argent, et choisir de nouvelles voies de formation individuelles.
Références: 1.Müskens, W., Müskens, I., Hanft A. (2008). Application and Impact of Learning Outcomes on Institutional Cooperation, Accreditation and Assessment – A German Case. In: Cendon, E., Prager, K., Schabauer, E., Winkler, E. (2008): Implementing Competence Orientation and Learning Outcomes in Higher Education – Processes and Practises in Five Countries, S.82-109. Krems: Danube University. Téléchargement gratuit: http://www.he-leo-project.eu ). 2.Müskens, W., Tutschner, R. & Wittig, W. (2009). Accreditation of Prior Learning in the Transition from Continuing Vocational Training to Higher Education in Germany. In: Tutschner, R., Wittig, W., Rami, J. (Eds.), Accreditation of Vocational Learning Outcomes – Perspectives for a European Transfer, S. 75-98, Bremen: ITB. Téléchargement gratuit: http://www.credivoc.eu/.
 LogoRésultats de l’enseignement supérieur, par Robert A. Scott, Président, Université Adelphi, Etats-Unis (ras@adelphi.edu).
Nous définissons clairement les six objectifs d’apprentissage que les étudiants doivent atteindre à travers notre curriculum d’enseignement général et ses exigences. Ces objectifs sont: 1.Communication, l’échange d’idées clair et cohérent; 2.Pensée critique et intégrative, lier les solutions aux problèmes; 3.Raisonnement quantitatif, l’aptitude à comprendre et appliquer des informations numériques; 4.Littérarité de l’information, l’aptitude à reconnaître lorsque l’information est nécessaire, et comment la situer, l’évaluer et l’utiliser efficacement; 5.Citoyenneté globale, y compris la compréhension globale et la signification de l’interdépendance; et 6.Compréhension artistique et pratique artistique, l’aptitude à comprendre et interpréter la signification, et à comprendre les compétences de base et le vocabulaire technique dans une discipline artistique.
Et aussi les articles suivants: Résultats d’apprentissage des étudiants et Accréditation par Judith S. Eaton, Présidente, Council for Higher Education Accreditation (eaton@chea.org). L’importance des résultats d’apprentissage: un point de vue socioculturel par Chrissie Boughey, Université de Rhodes, Afrique du Sud (c.boughey@ru.ac.za). Normes relatives aux acquis universitaires : le débat en Australie par le Dr Antony Stella, Directrice d’audit (Membre du Groupe consultatif ), Australian Universities Quality Agency (AUQA), Melbourne (a.stella@auqa.edu.au). L’enseignement supérieur peut-il modifier le marché ? Le débat sur les résultats d’apprentissage au Japon, par Akiyoshi Yonezawa, Université de Tohoku, Japon (yonezawa@he.tohoku.ac.jp). Pourquoi l’éducation doit-elle être axée sur les étudiants – usage et évaluation des résultats d’apprentissage par Robert Santa, Comité des affaires académiques, European Students’ Union (robert@esu-online.org). Les projets CoRe. Nécessité de définir des résultats d’apprentissage transparents et comparables, par Jenneke Lokhoff, Chargée de mission, Knowledge and Information Directorate, NUFFIC (jlokhoff@nuffic.nl).

Posté par pcassuto à 11:28 - - Permalien [#]
Tags : ,


L'internationalisation des universités

iau-logoDepuis quelques années, les façons dont l’enseignement supérieur « s’internationalise » sont de plus en plus diverses. Par ailleurs, les tendances et les développements internationaux qui se manifestent au-delà des frontières nationales ont plus facilement d’impact sur les politiques de l’enseignement supérieur aux niveaux institutionnels et nationaux, créant ainsi des interconnexions supplémentaires entre les divers changements. En conséquence, il est non seulement difficile d’actualiser les différents termes et concepts utilisés pour décrire les nouveaux processus inhérents aux aspects internationaux de l’enseignement supérieur mais il est également complexe de saisir ces interconnexions. Le fait que les innovations et les changements soient en cours et que le domaine évolue donc constamment constitue un défi supplémentaire.
Afin de permettre aux utilisateurs de naviguer plus facilement sur ces pages web, l’AIU propose une page d’introduction sur laquelle figurent des définitions. Ceci permet de structurer nos pages web et peut simultanément servir à guider les utilisateurs qui voudraient avoir accès à des ressources et des informations concernant les termes internationalisation, enseignement transfrontalier (enseignement sans frontières/ transnational) ou internationalisation « à la maison ». Par ailleurs, ceci permet d’accéder plus facilement à des informations portant sur des sujets liés au domaine dans son ensemble, comme par exemple l’AGCS. 2009 IAU Global Survey on Internationalization of Higher Education (Key_results_2009).
iau-logoRecent years have seen a tremendous expansion of ways in which higher education goes "international". As well, international trends and developments taking place beyond national boundaries impact more easily on higher education policy at institutional and national levels, thus creating additional inter-connections between various changes. Consequently it is not only difficult to keep track of the various concepts and terms used to describe new processes in the international aspects of higher education, it is also difficult to capture these interconnections.  An additional challenge comes from the fact that innovations and changes are on-going and thus the field is evolving constantly.

Posté par pcassuto à 11:21 - - Permalien [#]
Tags :

International, nouveau service de conseil de l'AIU

Le service de conseil en matière de stratégies d’internationalisation (ISAS) est ouvert à tous les établissements membres de l’AIU ainsi qu’aux autres établissements d’enseignement supérieur qui développent, réévaluent, et/ou revitalisent leur stratégie d’internationalisation et leurs activités connexes. En collaboration avec un panel international d’experts, l’AIU travaillera avec les responsables de l’établissement et leur équipe pour les « accompagner » dans leur réflexion sur la manière d’atteindre leurs objectifs en matière d’internationalisation. En utilisant son vaste réseau de contacts, l’AIU demandera à des experts du monde entier de faire partie de l’ISAS et d’apporter leur savoir et leur expérience à ce service de conseil par les pairs dont l’objectif est de renforcer et d’améliorer les stratégies d’internationalisation au niveau institutionnel. Contact: Mr. Ross Hudson (r.hudson@iau-aiu.net).
The Internationalization Strategies Advisory Service (ISAS) is now available to all IAU Member institutions as well as to other HEIs that are   developing, reassessing, and/or revitalizing their internationalization strategy and related activities. Together with an international Expert Panel, IAU will work with institutional leadership and teams to ‘accompany’ them in their reflection on how to achieve their institutional international goals. Using its vast network of contacts, IAU will call on experts from around the world to become part of ISAS and to lend their knowledge and experience to this advisory, peer learning service designed to strengthen and improve internationalization strategies at the institutional level. Contact for more information: Mr. Ross Hudson (r.hudson@iau-aiu.net).

Posté par pcassuto à 10:39 - - Permalien [#]