18 décembre 2009

Le CNFPTLV a adopté le projet de décret sur le FPSPP

http://www.localtis.info/images/Localtis/logoLoc.gifPar Emilie Zapalski. Le Conseil national pour la formation tout au long de la vie (CNFPTLV) a adopté le très controversé projet de décret sur le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), qui est amené à remplacer dès 2010 le Fonds unique de péréquation (FUP). Le vote du CNFPTLV (12 voix pour, 21 abstentions et zéro voix contre) montre que le projet ne fait pas l'unanimité. Les partenaires sociaux, mis à part la CGT et la FSU qui ont voté pour, se sont abstenus.
Jusqu'au dernier moment, Etat et partenaires sociaux ont bataillé sur le texte. Les syndicats et les organisations patronales auraient ainsi souhaité que soient clairement mentionnés dans le texte les publics prioritaires définis par l'Accord national interprofessionnel (ANI) du 7 janvier 2009, à savoir les salariés les plus fragiles et les chômeurs les plus éloignés de l'emploi, que le FPSPP est censé cibler en priorité, pour former 500.000 salariés et 200.000 chômeurs supplémentaires… Le texte voté hier par le CNFPTLV détaille en effet les deux missions du fonds, sans préciser à qui il est spécifiquement destiné : une mission visant à contribuer au financement d'actions de formation professionnelle concourant à la qualification et à la requalification des salariés et des demandeurs d'emploi et une mission visant à assurer la péréquation des fonds par des versements complémentaires aux organismes collecteurs paritaires agréées (OPCA). "On ne voudrait pas que ce soit juste une histoire de gros sous, que le fonds serve uniquement à soutirer 900 millions d'euros au paritarisme et que par un coup de baguette magique cet argent revienne à Pôle emploi !", précise Jean-Marie Truffat, secrétaire national de l'Union des syndicats autonomies (Unsa), en charge de la formation professionnelle.
Autre revendication des syndicats : un meilleur respect du paritarisme de gestion. Les organisations syndicales estiment en effet que le projet de décret donne la part belle à l'Etat en matière de gestion du fonds. L'Etat et les syndicats ne sont d'ailleurs pas arrivés à se mettre d'accord sur le sujet. Or, d'après le texte, un accord sur l'affectation des ressources du fonds doit être signé entre l'Etat et les partenaires sociaux avant le 1er février 2010 et une convention-cadre avant le 1er mars 2010. "En cas d'absence d'accord, les parties engagent une négociation en vue de la conclusion d'un nouvel accord ou d'une nouvelle convention-cadre", détaille le projet de décret et "les dispositions prévues dans l'accord et la convention-cadre et applicables antérieurement sont prorogées pour une durée de six mois maximum". Reste à savoir si les deux parties réussiront à se mettre d'accord dans ces délais. "On sent bien que l'Etat reprend une certaine latitude dans les choix qu'il peut faire", estime pour sa part Jean-Marie Truffat. Pour éviter toute reprise en main par l'Etat au bout de ces six mois, les partenaires sociaux ont demandé un renvoi à la négociation, sans aucune contrainte de délai. Le texte doit maintenant passer dans les mains du Conseil d'Etat qui rendra un avis consultatif le 5 janvier 2010.
http://www.localtis.info/images/Localtis/logoLoc.gifAv Emilie Zapalski. Nationella rådet för livslångt lärande (CNFPTLV) antog det kontroversiella förslaget om en gemensam fond på karriären säkerhet (FPSPP), som leds av 2010 för att ersätta den enda fond Equalization (FUP). Omröstningen CNFPTLV (12 röster, 21 nedlagda röster och ingen emot) visar att projektet inte är enhällig. LArbetsmarknadens parter, bortsett från CGT och FSU som röstade, avstod. Mer...

Posté par pcassuto à 12:09 - - Permalien [#]
Tags :


Pôle emploi actualise ses aides et mesures

Pôle Emploi, page d'accueil Plus que jamais, Pôle emploi doit faciliter la recherche et la reprise d’emploi de l’ensemble des demandeurs d’emploi par l’attribution d’aides financières directes ou par l’accès à la formation dans le cadre d’un projet professionnel. Il publie une instruction actualisant l'ensemble de ses informations sur son offre de service.
Parmi les mesures:
Une action de formation préalable au recrutement (AFPR) peut être mise en en oeuvre préalablement à une embauche sous contrat de travail temporaire, si les missions prévues ont un lien étroit avec l'AFPR et qu'elles se déroulent durant au moins 6 mois au cours des neuf mois qui suivent la fin de cette action.
La rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) est intégralement cumulable avec une activité salariée dès lors que le demandeur d’emploi est assidu à la formation au titre de laquelle il perçoit cette rémunération.
La situation des bénéficiaires d'une CRP ou d'un CTP est précisée au regard des aides et mesures de Pôle emploi.
L'Instruction PE n°2009-305 du 8 décembre 2009 (BOPE n°2009-101).
Centre de treball, la llarMés que mai, el centre d'ocupació haurien de facilitar la cerca i recuperació d'ocupació per a tots els sol licitants d'ocupació mitjançant la concessió de l'ajuda financera directa o l'accés a la formació dins d'un projecte professional . Ha publicat una instrucció d'actualització de tota la seva informació sobre la seva oferta de serveis. Més informació...

Posté par pcassuto à 12:02 - - Permalien [#]

17 décembre 2009

Où en est la « formation différée » ?

Note de Veille n°160 (décembre 2009) du CAS.
La « formation différée » telle que la souhaitaient les partenaires sociaux ne verra pas le jour avec la réforme de la formation professionnelle. Outre un coût potentiel élevé, le projet cadre mal avec les priorités retenues par la loi qui a transcrit l’accord de janvier 2009. Centrées sur le maintien et le retour dans l’emploi des actifs insuffisamment formés, les nouvelles mesures ne facilitent pas directement l’accès aux diplômes et certifications en cours de vie active. Pourtant les voies de formation différée qu’offre déjà la formation continue gagneraient à être élargies. Il n’est pas souhaitable d’opposer l’adaptation des compétences aux besoins de l’économie avec l’éducation permanente : l’exemple du Nord de l’Europe est là pour montrer que l’économie de la connaissance a besoin des deux. Aussi la formation différée pourrait-elle avec profit constituer une prochaine étape de la réforme.
Extraits sur l'Université:

Les universités y contribuent dans une mesure assez modeste: en 2005, elles ont accueilli 424000 étudiants en formation continue, dont la moitié inscrits à titre personnel, un tiers comme salarié et 10 % comme demandeur d’emploi. Mais moins de la moitié de ces formations étaient diplômantes : 26 % visaient un diplôme ou un titre délivré par (ou au nom de) l’État et 17 % un diplôme d’université ou du CNAM. Les autres étaient des stages courts ou des formations culturelles. 47000 diplômes ont été délivrés à ce titre, pour les deux tiers de niveau licence ou master, soit 6 % de l’ensemble des diplômes universitaires...
Comment progresser sur cette voie en dépit des lourdes contraintes qui pèsent et vont peser sur les finances publiques ? Ces quelques pistes peuvent y aider: - les universités pourraient être incitées à développer une offre spécifique et cohérente pour les adultes en formation différée (pédagogie active, cursus modulaires, facilités horaires, usage de la VAE) en intégrant cette dimension parmi les critères d’évaluation des établissements et de leurs projets: dossiers de constitution des pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES), contrats quadriennaux, évaluation périodique des cursus et des enseignants. L’incitation pourrait s’étendre aux groupements d’établissements pour la formation continue (GRETA) pour les diplômes de niveau IV et III. Parallèlement, le CNAM serait encouragé à élargir son offre dans les Régions aux adultes peu qualifiés et l’AFPA confortée dans sa fonction certifiante auprès du même public. Les investissements correspondants pourraient de même être éligibles aux fonds du « grand emprunt » consacrés à l’éducation supérieure et à la recherche.

Rating Watch nr 160 (december 2009) av CAS.
Extrakt av universitetet:

Universitet bidrar på ett ganska blygsamt: Under 2005 fick de 424.000 studenter under utbildning, varav hälften är inskrivna i en personlig egenskap, som tredje anställd och 10% för sysselsättningen. Men mindre än hälften av dessa konstellationer var nyutexaminerade: 26% var examensbevis eller intyg utfärdat av (eller för dennes räkning) staten och 17% en universitetsexamen eller CNAM. Andra var kortare kurser eller kulturella formationer. 47.000 examensbevis har utfärdats i den kapacitet för två tredjedelar nivå grader eller befälhavare, eller 6% av alla universitetsexamina. Mer...

Posté par pcassuto à 23:53 - - Permalien [#]

Position de la CPU sur l’AERES

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgL’agence d’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement supérieur (AERES) a été créée selon le principe de la dissociation entre l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur d’une part, les décisions concernant leur pilotage d’autre part. Sans cette dissociation, le risque existe que l’appréciation de la qualité des structures évaluées ne soit influencée par  les motivations stratégiques et politiques des décideurs.
Les universités françaises représentées par la CPU sont unanimement attachées à ce principe.
De ce fait, les données des travaux des commissions et comités de l’AERES sont une référence essentielle pour les établissements. Dans le cas des unités mixtes de recherche, qui sont co-pilotées par les universités et les organismes, les évaluations de l’AERES donnent des éléments importants pour le dialogue avec les organismes. C’est en particulier le cas lorsque ces derniers complètent l’évaluation de l’AERES par des avis de leurs propres instances scientifiques sur lesquels ils s’appuient dans leur dialogue contractuel avec les universités.
Certes, comme tout système de notation celui utilisé par l’AERES est réducteur, et il ne saurait résumer tout le travail réalisé par les comités de l’Agence. Ces notes, qui sont un point d’appui important des universités, constituent aussi, dans le dialogue avec les EPST, un indispensable contrepoint aux positions soutenues par ces organismes. Adopté à l’unanimité.
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgThe Agency for the Evaluation of Research and Higher Education (AERES) was founded on the principle of separation between the evaluation of research and higher education on the one hand, decisions concerning their management other. Without this separation, the risk exists that the assessment of the quality of the structures being evaluated influenced by strategic and political motivations of policymakers. French universities represented by the CPU are unanimously committed to this principle. More...

Posté par pcassuto à 23:31 - - Permalien [#]
Tags : ,

Accord Senior : miser sur ses bonnes pratiques

Un entretien avec Laurence Deschamps, DRH groupe de SPB, courtier en assurances. L’entreprise a conclu son accord senior en septembre 2009. Retour sur une expérience riche d’enseignement.
Le pôle formation à, quant à lui, prévu de développer des entretiens spécifiques sur la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), outre les formations d’adaptation aux évolutions.
Qu’apportent les seniors dans la dynamique de groupe et comment cohabitent les différentes générations au sein des équipes ?
Les seniors apportent beaucoup en termes de valeurs. Les jeunes embauchés (200 collaborateurs de moins de 30 ans) côtoient une population ayant déjà 30 ans d’ancienneté et qui a connu les débuts de la société paternaliste. Cette population d’expérience cultive des valeurs telles que le respect de l’employeur, l’assiduité et la ponctualité, l’esprit d’entreprise et d’équipe...etc. Ces valeurs sont malheureusement plus souvent oubliées de nos jours. Les nouvelles générations apportent quant à elles, un nouveau dynamisme et un réel savoir-faire dans l’utilisation des nouvelles technologies. Chaque population apporte à l’autre, pour notre grande satisfaction en termes de cohésion sociale.
Afin de favoriser les échanges, nous avons initié le parrainage. Depuis cette année un parcours d’intégration existe pour les nouveaux arrivants se voyant attribuer un référent technique (apprentissage pratique métier) et un référent intégration (intégration à la vie sociale de l’entreprise). Les référents sont en priorité sélectionnés parmi la population seniors volontaires.
Tvrtka osnovana je viši rujna 2009. Retour sur une expérience riche d'enseignement. Povratak na bogato obrazovno iskustvo.
Trening centar, u međuvremenu, planira razviti specifične rasprava o VAE (Validacija stečeno iskustvo), uz trening se prilagoditi promjenama.
Što pruža starije osobe u grupnom dinamikom te kako se različite generacije žive zajedno u momčadi?
Stariji ljudi donosi mnogo u smislu vrijednosti. Mladi novaka (200 zaposlenika ispod 30 godina) uz stanovništvo sa 30 godina i koji je vidio početaka patrijarhalnom društvu. Više
...

Posté par pcassuto à 22:59 - - Permalien [#]


Disparition de la DIACT, création de la DIATAR

http://www.arftlv.org/images/master_default/Logo_ARFtlv.gifUn décret rétablit une délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DIATAR), service du Premier ministre qui reprend l’ensemble des missions de la délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT). Elle préparera les actions et programmes destinés à renforcer l'attractivité économique, la cohésion et la compétitivité des territoires, à accompagner les mutations économiques, à améliorer l'accessibilité et à promouvoir un aménagement durable, équilibré et cohérent des territoires ruraux et urbains. Elle contribuera à la politique visant à renforcer les réseaux territoriaux d'innovation.
Cette nouvelle institution devra conduire en particulier des actions en matière de mutations économiques, de revitalisation des territoires et de pôles de compétitivité. La DIATAR participera, au plan interministériel, aux actions d'anticipation et d'accompagnement des restructurations et à la revitalisation des territoires. Elle coordonnera les politiques d’aménagement du territoire mises en oeuvre par les préfets de région. Elle veillera à la cohérence de l’ensemble des aides de l’Etat et coordonnera les politiques d’implantation territoriale des administrations et des établissements publics de l’Etat. Par ailleurs elle élaborera une réflexion prospective et stratégique sur les métropoles. Décret n° 2009-1549 du 14 décembre 2009.
http://www.arftlv.org/images/master_default/Logo_ARFtlv.gifEtt dekret återställer en ministerdelegation till planering och regional attraktionskraft (DIATAR) under premiärministern som tar över alla uppgifter för den interministeriella delegationen för utveckling och konkurrenskraft (DIACT) . Den kommer att utarbeta åtgärder och program för att förbättra den ekonomiska dragningskraft, sammanhållning och konkurrenskraft i de territorier, att följa den ekonomiska utvecklingen, förbättra tillgängligheten och främja en hållbar, balanserad och sammanhängande stads-och landsbygdsområden. Det kommer att bidra till politiken för att stärka regionala nätverk för innovation. Dekret nr 2009-1549 av den December 14, 2009. Mer...

Posté par pcassuto à 02:03 - - Permalien [#]

16 décembre 2009

La formation continue de Sciences Po exporte au Maroc

http://www.formaguide.com/images/logo_formaguide.jpgSciences Po certifie les collaborateurs de Poste Maroc. Le mercredi 9 décembre à Sciences Po, 36 cadres du « Cycle Middle Management » lancé conjointement par Sciences Po et l’université d’entreprise de Poste Maroc (Université Barid Al-Maghrib – UBM), ont reçu des mains de la directrice de la formation continue de Sciences Po, Alexia de Monterno, un certificat attestant de leur réussite tout au long de cet ambitieux parcours de formation. Poste Maroc avait créé l’événement en avril dernier en annonçant la création de son université d’entreprise, devenant ainsi l’une des premières entreprises marocaines dotée d’une structure de soutien à la mutation des métiers de la Poste. Depuis juin 2009, ces collaborateurs de Poste Maroc suivent un cursus de sept modules – de la business unit au management de proximité en passant par le pilotage stratégique – ayant pour objectif de les accompagner dans l’acquisition d’un nouveau mode de management afin de soutenir, développer et déployer la stratégie générale de Poste Maroc à l’ensemble du personnel. Complété par des projets tutorés sur des problématiques liées à des domaines stratégiques du groupe, ce cycle de formation se veut innovant et porteur des changements ayant cours à Poste Maroc. C’est en mars dernier que Sciences Po Formation continue a remporté un appel d’offres international lancé par Poste Maroc. Sur un an et demi, environ 130 chefs de division et chefs de services soit huit groupes, seront formés par Sciences Po au Maroc et à Paris.
http://www.formaguide.com/images/logo_formaguide.jpgSciences Po certifies employees of Poste Morocco.Wednesday, December 9 at Sciences Po, 36 frames of "Round Middle Management" jointly launched by Sciences Po and the University Business Post Morocco (University Barid Al-Maghrib - UBM) received from the hands of the Director of Continuing Education Sciences Po, Alexia Monterno of a certificate attesting to their success throughout this challenging training course. Post Morocco had created the event last April in announcing the creation of its corporate university, becoming a leading Moroccan companies with a support structure to transfer trades Ext. More...

Posté par pcassuto à 22:45 - - Permalien [#]
Tags :

Projet de décret sur le FPSPP

L’article 18 de la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation tout au long de la vie (à laquelle est consacré le bulletin joint à ce Bref social) prévoit la transformation du Fonds unique de péréquation (FUP) en Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Un projet de décret, transmis le 15 décembre aux partenaires sociaux, détaille l’organisation et le missions du FPSPP. Ce texte devait être soumis au Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie, le 16 décembre...
Le futur article R. 633-106 du Code du travail rappelle les missions du Fonds, déjà fixées par l’actuel article L. 6332-21 du Code du travail. Pour l’exercice de ces missions, des audits pourraient être effectués auprès des Opca en vertu du futur article R. 6332-107 du Code du travail. De même, le Fonds serait habilité à recourir aux mécanismes de garanties de fonds propres, d’appel à projets et d’avance de trésorerie, ainsi qu’à la subvention selon les modalités fixées aux futurs articles R. 6332-106 à R. 6332-106-2 du Code du travail.
18 조 법 11월 24, 2009의지도 및 평생 교육 (이 투표 용지를이 짧은 사무실에 연결된)는 단일 Equalization 기금 (FPU는)의 변화를 제공합니다 공동 기금 경력 보안 (FPSPP). 초안은 포고령 12 월 15 일 사회적 파트너를 통과 FPSPP 조직과 임무를 적는. 이 텍스트는 전 생애에 걸쳐 국립 직업 훈련에 제출되어야 12 월 16. 더많은...

Posté par pcassuto à 22:35 - - Permalien [#]

Working Out Change

Working Out Change, Systemic Innovation in Vocational Education and Training. This book analyses systemic innovation in education by looking at the ways in which educational systems encourage innovation, the knowledge base and processes used, and the procedures and criteria used to assess progress and evaluate outcomes. It draws on findings from 14 case studies in Vocational Education and Training in six OECD countries: Australia, Denmark, Germany, Hungary, Mexico and Switzerland. The resulting analysis helps us understand how we can support and sustain innovation in educational systems in the VET sector. Technology is a key driver of educational innovation, and a variety of programmes focusing on investment in infrastructure, equipment, in-service training and digital learning resources have been established to promote its usage in primary and secondary schools. So far, little comparative analytical attention has been devoted to understanding how digital resources improve the quality of learning and to assessing the public policies that support their development and use, and the role played by other stakeholders like publishers, broadcasting companies and increasingly user communities. This publication aims to fill that gap by both reviewing and evaluating the process of systemic innovation. Drawing on case studies from five Nordic countries, the report assembles information on the knowledge bases and policy actors which impact each phase of this innovation process and the main factors which influence its success including governance, financing and user involvement.

Posté par pcassuto à 22:29 - - Permalien [#]

Développement des compétences dans les pôles

http://www.competitivite.gouv.fr/images/logo.jpgL’atelier d’échanges sur le développement des compétences dans les pôles. Organisé le 1er décembre 2009, cet atelier d’échanges sur le développement des compétences dans les pôles de compétitivité, avait pour objectif de présenter les témoignages des pôles ayant réalisé des actions particulières deans ce domaine, afin de favoriser les échanges de bonnes pratiques. Cet atelier a été structuré en deux parties : la structuration de l’offre de formation par le pôle sur son territoire, et la prospective et le partage des compétences.
Les diaporamas présentés lors de cet atelier: La structuration de l’offre de formation par le pôle sur son territoire…et en dehors: Un axe historique et stratégique pour le développement des entreprises du pôle, Magali Rofidal du pôle Imaginove. Exemples de créations de formations supérieures, Frédéric Chauvel du pôle Filière équine. La labellisation des formations, Guillaume Jolly et Marc Chopplet du pôle Industries -Agro-ressources. Comment coordonner les multiples acteurs de la formation présents sur le territoire du pôle ?, Xavier Aubard du pôle Aérospace Valley. La prospective et le partage des compétences: Le partage des compétences, le prêt de main d’œuvre, Nicolas Leterrier du pôle Minalogic. Le management de l’innovation, « Compétences PME », Vincent Queudot pour le pôle Materalia. La préservation des compétences rares dans les PME/PMI, Albert Gimeno et Martine Gadille pour le pôle Pegase.
http://www.competitivite.gouv.fr/images/logo.jpgWorkshopen diskussioner om kompetensutveckling i polerna.Organiserade den 1 december 2009 workshopen diskussioner om kompetensutveckling i kluster, syftade till att ge vittnesmål polerna tillverkade av särskilda åtgärder dekaner detta område, för att främja utbyte av bästa praxis. Workshopen var uppdelat i två delar: struktur av den utbildning som i mitten på dess territorium, och framsynthet och kunskapsutbyte. Mer...

Posté par pcassuto à 21:38 - - Permalien [#]
Tags :