Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Formation Continue du Supérieur
24 décembre 2009

Fusion des deux écoles normales supérieures de Lyon

http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gifPar Philippe Jacqué. A vol d'oiseau, 500 mètres les séparent dans le quartier de Gerland, au coeur de Lyon. Entre l'élégant campus de l'Ecole normale supérieure lettres et sciences humaines (ENS-LSH), bâti par l'architecte Henri Gaudin en 2000, et l'Ecole normale supérieure sciences exactes (ENS Lyon) intégrée dans un ensemble au style néoclassique très "années 1980", les chemins sont multiples... Chaque jour, depuis plusieurs mois, les dirigeants des deux écoles les expérimentent tous, car, à partir du 1er janvier 2010, ces deux ENS ne feront plus qu'une.
"L'idée d'un rapprochement des deux écoles est née fin 2007
, se rappelle Jacques Samarut, directeur de l'ENS Lyon, et futur président du nouvel ensemble qui gardera le même nom. Lors d'un entretien avec Olivier Faron, le directeur de l'ENS-LSH, nous nous sommes dit qu'il fallait que l'on travaille davantage ensemble. Après discussions, nous avons décidé de créer ce nouvel établissement." "Personne ne nous a demandé de le faire, insiste Olivier Faron, le futur directeur général de l'ENS Lyon. Nous ne voulions pas d'une simple addition de deux écoles afin de réduire les coûts ou les effectifs, mais imaginer un projet scientifique cohérent, en jouant sur l'interface entre sciences exactes et sciences humaines." "Séparer ces deux domaines est aujourd'hui un non-sens absolu. Nous devons préparer nos étudiants, qui s'orientent pour la plupart vers la recherche, à des carrières sinueuses", poursuit M. Samarut.
La séparation dont parle M. Samarut remonte aux années 1980. Si la première Ecole normale supérieure - la "vraie", assurent certains -, aujourd'hui installée rue d'Ulm à Paris, a été créée en 1794, les ancêtres des établissements lyonnais sont les ENS de Fontenay et de Saint-Cloud, créées, elles, en 1880 et 1882. La première était réservée aux filles, la seconde aux garçons. En 1987, les composantes de sciences exactes de ces écoles s'associent et s'installent à Lyon. En 2000, les sections littéraires rejoignent sous la forme de l'ENS-LSH la capitale des Gaules...
La direction de l'école souhaite que cette fusion améliore aussi la visibilité internationale de l'ENS tant en formation qu'en recherche. Pour cela, elle veut créer des coopérations stratégiques avec un petit nombre d'établissements, dont l'Université normale de Chine de l'Est, avec laquelle a été monté un institut de recherche conjoint, ou l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. La coopération devrait être facilitée. Le futur vice-président de cette école, Philippe Gillet, actuel directeur de cabinet de Valérie Pécresse, n'est autre que l'ancien directeur de l'ENS sciences exactes.
http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gifフィリップジャックで。 カラス、500ヤードジェルラン分野でも別のハエ、リヨンの中心部。 Ecole Normale Superieureにぶんがくら科学の優雅なキャンパスの間にhumaines(ENS - LSH)は、2000年に建築家のアンリゴーダンで構築し、Ecole Normale Superieureに科学(ENSリヨン)を一緒に新古典派に統合非常に"1980"、パスの多くは... ため、2010年1月1日から、2つのSLAはもはや一される数ヶ月間、毎日、2つの学校の指導者は、すべての試みている。 もっと見る...
Commentaires
Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 787 718
Formation Continue du Supérieur
Archives