12 décembre 2009

L'Etat va passer des contrats avec les universités catholiques

Retour à la page d'accueilLe gouvernement s'apprête à passer des contrats avec plusieurs dizaines d'établissements privés d'enseignement supérieur, afin que les moyens qui leur sont accordés soient dorénavant conditionnés à des objectifs, a-t-on appris auprès du ministère, confirmant une information du Monde. D'après le quotidien, ce sont 58 établissements, allant des universités catholiques à l'Essec ou à l'Edhec, qui vont "recevoir plus de financements publics contre l'engagement de respecter certains objectifs", comme celui de contenir dans des limites raisonnables les frais d'inscription. Au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, on confirme une telle contractualisation qui devrait permettre de passer d'"une logique de moyens accordés sans contrôle, à des moyens conditionnés à des objectifs".
Cette contractualisation n'a rien de nouveau, ajoute-t-on, elle se situe "dans la lignée" du protocole d'accord conclu en 2002 par Jack Lang, alors ministre de l'Education nationale, avec l'Union des établissements d'enseignement supérieur catholiques (Udesca) et la Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres (Fesic). L'accord visait alors à "engager une politique claire et équitable de contractualisation" avec l'enseignement privé. Pour le secrétaire national du syndicat UNSA-Education, Luc Bentz, membre du Comité national d'action laïque (CNAL), cité par Le Monde, "le ministère allume une guerre universitaire" car selon lui, "c'est autant d'argent qui ne va pas dans les universités publiques". Faux, répond-on samedi au ministère de l'Enseignement supérieur, en rappelant que le budget de ce ministère est en constante augmentation.
Selon le ministère, ces contrats permettront de mettre en place "une cohérence avec la stratégie du ministère, et notamment avec le fait qu'on souhaite augmenter le nombre des boursiers dans l'enseignement supérieur, et notamment dans les grandes écoles". En 2010, le ministère prévoit de verser 66 millions d'euros aux établissements privés du supérieur, contre 13 milliards aux établissements publics.

Back to Home

The government is preparing to enter into contracts with dozens of private institutions of higher education, so that means they are granted are now conditioned to targets, it was learned from the ministry, confirmed a report of the World. According to the newspaper, these are 58 institutions ranging from universities to Catholic ESSEC EDHEC or who will "receive more public funding cons commitment to meet certain objectives, such as to contain within limits reasonable registration fees.At the Ministry of Higher Education and Research, it was confirmed that such contracting is ex

Posté par pcassuto à 23:02 - - Permalien [#]