08 décembre 2009

Les compétences clés négligées dans la formation professionnelle

http://www.cariforef-mp.asso.fr/template/cariforef/img/logo.gifSelon un rapport de l'UE : les compétences clés sont négligées dans l’enseignement et la formation professionnelle.
Le rapport d'étape conjoint du Conseil et de la Commission Européenne sur sur l'état d'avancement de la mise en œuvre du programme "Education et formation 2010" a été rendu public le 26 novembre. Selon ce rapport : "les compétences clés sont négligées dans l’enseignement et la formation professionnelle". Les compétences clés, au nombre de huit, sont définies par le cadre européen : communication dans la langue maternelle, communication en langues étrangères, compétences en mathématiques et en sciences et technologies, compétences numériques, apprendre à apprendre, compétences sociales et civiques, esprit d’initiative et d’entreprise et enfin sensibilité et expression culturelles. Le rapport, qui devrait être adopté formellement en février 2010, préconise "une plus grande attention à la communication en langues étrangères et à l’ensemble des compétences transversales, dont l’importance croît avec l’évolution des besoins du marché du travail et de la société". Le rapport sur le site de la Commission européenne.
http://www.cariforef-mp.asso.fr/template/cariforef/img/logo.gifSegons un informe de la UE: les competències clau són descuidats en l'educació i la formació professional.
L'informe del Consell Conjunt i la Comissió Europea sobre els progressos de l'aplicació de la "Educació i Formació 2010" va ser llançat 26 de novembre.  L'informe sobre la pàgina web de la Comissió Europea. Més informació...

Posté par pcassuto à 23:32 - - Permalien [#]
Tags :


La formation, "levier pertinent"

Retour à la page d'accueilLa formation, "levier pertinent" en période de crise pour 65% des TPE-PME. La formation est considérée comme un "levier pertinent" en période de crise par deux tiers (65%) des PME-TPE, même si 38% disent "n'avoir pas le temps de s'en occuper", selon Agefos PME, premier organisme gestionnaire des fonds de la formation professionnelle.
Selon une étude menée par Ipsos portant sur 502 dirigeants et responsables de ressources humaines, interrogés du 28 octobre au 5 novembre par téléphone, 31% des TPE-PME pensent par ailleurs que la formation permet de développer la compétence de ses salariés, tandis que 23% jugent qu'elle est un coût que l'entreprise ne peut se permettre, et 12% qu'elle permet au contraire d'envoyer des salariés en formation en cas de baisse d'activité. Interrogées sur les aides qui les inciteraient le plus à recruter dans les six prochains mois, 55% des responsables de TPE-PME citent l'aide à l'embauche "zéro charge", loin devant l'allègement d'impôts (27%) et les aides pour la trésorerie (18%). La formation sur mesure avant l'embauche et l'aide sur les contrats en alternance ne recueillent chacune que 9%. "L'outil formation ne va pas régler tous les problèmes économiques des entreprises. La formation n'est qu'au service d'une stratégie de l'entreprise, mais c'est un outil indispensable", a souligné mardi Philippe Rosay, président d'Agefos-PME, devant la presse.
Les trois quart des entreprises (75%) ne se disent pas en difficulté, mais 47% souhaitent toutefois pouvoir anticiper d'éventuelles difficultés. Questionnées plus spécifiquement sur les actions qu'elles vont mettre ou ont mises en oeuvre, les TPE et PME citent d'abord le chômage partiel (41%, dont 20% pour former les salariés) et le licenciement pour motif économique (40%). 22% disent aussi avoir développé ou vouloir mettre en place des actions de professionnalisation pour leurs salariés.
Par ailleurs, seuls 12% des TPE-PME prévoient d'embaucher au 1er semestre 2010. 56% d'entre elles prévoient de recruter des salariés de moins de 26 ans (contre 51% en 2008). Les CDI demeurent la norme (80% des PME envisagent d'y recourir), les contrats en alternance baissent (mais le contrat de professionnalisation reste préféré au contrat d'apprentissage), le CDD augmente (25%), tandis que l'intérim baisse de 6 points (13%).
Grįžti į pradžiąMokymas "tinkamas peties" krizės metu 65% TPE-PME.  Mokymas laikomas "petys, susijusias su" krizės metu du trečdaliai (65%), MVĮ ir labai mažos įmonės, nors 38% sako "neturi laiko kovoti su ja", pagal Agefos pirma MVĮ valdymo agentūros finansavimo profesinis mokymas. Daugiau...

Posté par pcassuto à 21:14 - - Permalien [#]

EUA: les universités en Europe pas suffisamment autonomes

Conférence des présidents d'universitéLes universités en Europe ne sont pas suffisamment autonomes, révèle un nouveau rapport de l’EUA. Une nouvelle étude analysant et comparant l’autonomie et la gouvernance des universités de 33 pays européens révèle que ces établissements ne sont toujours pas réellement autonomes.
Alors que de nombreux gouvernements, le secteur de l’enseignement supérieur et la Commission européenne reconnaissent qu’une autonomie accrue pour les universités est une étape essentielle vers la modernisation du secteur au 21e siècle, le nouveau rapport publié par l’Association Européenne de l’Université (EUA) montre qu’en pratique, les autorités publiques jouent toujours un rôle central dans la réglementation des systèmes universitaires, et, dans de nombreux pays, conservent un contrôle direct sur le secteur.
Malgré le passage à un système de pilotage « à distance » dans un certain nombre de pays en Europe, les universités ne bénéficient souvent pas de réelle autonomie dans des domaines essentiels, et en particulier en termes de gestion financière. Alors que les fonds publics dédiés à l’enseignement tendent à stagner partout en Europe, et que les universités sont appelées à explorer de nouvelles voies de financement, l’EUA est convaincue que ce manque d’autonomie est une réelle menace pour la viabilité et le développement des quelques 5000 universités d’Europe. Voir le rapport final.

Konferens vid University ordförandekonferensen

Universiteten i Europa inte är tillräckligt självständig, säger en ny rapport från EUA. UEn ny studie att analysera och jämföra självständighet och styrningen av universitet från 33 europeiska länder visar att dessa institutioner fortfarande inte verkligt självständig.
Medan många regeringar, erkände sektorn för högre utbildning och Europeiska kommissionen om att ökad autonomi för universitet är ett viktigt steg mot en modernisering av industrin i det 21 århundradet, en ny rapport från European Association of "University (
EUA) visar att det i praktiken myndigheterna spelar en central roll i regleringen av universitetets system och, i många länder behåller direkt kontroll över området. Se den slutliga rapporten. Mer...

Posté par pcassuto à 01:06 - - Permalien [#]
Tags :

The Institutional Evaluation Programme of the European University Association

Eric Froment, conseiller pour les affaires internationales à l’AERES, a été nommé président du comité de direction du programme d’évaluation institutionnelle (Institutional evaluation programme). Structure indépendante d’évaluation, le programme d’évaluation institutionnelle est un service issu de l’Association européenne des universités (European University Association - EUA) dont le plan d’activités est soumis à un comité de direction. Au côté des agences d’évaluation nationales, ce programme conduit, sur demande, les évaluations d’établissements d’enseignement supérieur. Depuis 1994, il a réalisé 250 évaluations dans 39 pays en Europe et dans le monde. Lien vers le site de l’EUA : http://www.eua.be/.
The Institutional Evaluation Programme (IEP) is an independent membership service of the European University Association (EUA) that has been designed to ensure that higher education institutions gain maximum benefit from a comprehensive evaluation conducted by a team of experienced European higher education leaders. The intention is for these evaluations to support the participating institutions in the continuing development of their strategic management and internal quality culture.
So far, 250 evaluations have been conducted in 39 countries in Europe and worldwide, making the IEP methodology one of the best and most widely tested among international evaluation programmes currently available to universities in Europe. The Institutional Evaluation Programme (IEP) is a full member of ENQA (the European Association for Quality Assurance in Higher Education). The IEP is committed to continuous improvement and adheres to good international and European practice, such as the ‘Standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area’.

Posté par pcassuto à 00:52 - - Permalien [#]
Tags :