Formation et vieillissement : Contribution sur la question de la formation continue selon l'âge. Christine Fournier, communication aux rencontres de l'Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Marseillaise (AGAM), 6 octobre 2009, Marseille.
Après avoir rappelé les enjeux de la formation selon l'âge, l'auteur examine les inégalités d'accès à la formation continue selon les âges, dans la perspective de caractériser la situation actuelle et d'apprécier la pertinence de la catégorie des « salariés de plus de 50 ans » au regard de la formation.
En moyenne, 44 % des salariés ont accédé à la formation continue en 2006 (Enquête Formation continue 2006). Mais les salariés âgés de 15 à 29 ans se sont formés nettement plus que ceux âgés de plus de 50 ans (51 % contre 35 %). En moyenne, le déclin de l’accès à la formation continue s’amorce dès 40 ans. Or, si la vie active des salariés se poursuit jusqu’à 65 ans, restent en moyenne 25 ans d’avenir professionnel qui appelleraient nécessairement une actualisation, voire une réorientation professionnelle, que pourrait accompagner la formation continue.
Toutefois, la chute des taux d’accès à la formation continue ne devient vertigineuse qu’à partir de 55 ans. Et l’on peut même s’étonner d’une courbe des taux d’accès selon l’âge relativement peu pentue jusqu’à cet âge. Car, pour l’employeur comme pour le salarié, le rendement d’une formation s’apprécie à l’aune du nombre d’années d’activité à venir. On peut penser que l’employeur est moins enclin à financer des formations aux salariés les plus proches de la fin de la vie active et les salariés en question moins prompts à s’y engager.
La poursuite d’une réflexion sur la formation des travailleurs âgés qui nierait de fait la multiplicité des stratégies, des objectifs, des conditions et surtout des histoires qui permettent de comprendre les processus de distribution et de valorisation de la formation continue déboucherait sur des propositions par construction inaptes à réduire les inégalités individuelles, voire susceptibles de les creuser. L’analyse de la formation des travailleurs âgés appelle la réinscription de la catégorie des « plus de cinquante ans » dans une approche de la formation tout au long de la vie fondée sur la mise en lumière des itinéraires professionnels distinguant, même grossièrement, les différents niveaux de qualification.
Télécharger le document
.
Utbildning och åldrande: Bidrag till frågan om fortsatt utbildning efter ålder. Christine Fournier, kommunikation i möten med Urban byrån gemenskapen Marseljäsen (Agam), 6 oktober, 2009, Marseille.
Efter att ha påmint utmaningar utbildning efter ålder, undersöker författaren ojämlikhet i tillgång till fortbildning efter ålder, i syfte att karaktärisera den aktuella situationen och bedöma relevansen av kategorin "anställda över 50 år "under utbildning. Mer...