20 novembre 2009

L'UIC signe un accord sur les seniors

http://www.uic.fr/iso_album/logo.pngAvec un accord conclu le 6 novembre dernier, l’industrie chimique devient l’un des tout premiers secteurs à mettre en place, pour toutes ses entreprises, un dispositif autour de la gestion des âges et l’emploi des seniors.
Par cet accord conclu entre l’ensemble des organisations patronales et trois organisations syndicales (FCE-CFDT, CFTC-CMTE et CFE-CGC), l’industrie chimique s’est fixée comme objectif d’augmenter de 5 % le nombre de salariés de 55 ans et plus dans ses entreprises d’ici à fin 2012.
Cette détermination conduira à des actions visant à favoriser :*le développement des compétences et des qualifications avec un accès facilité à la formation continue,*l’aménagement des fins de carrière et la transition entre la période d’activité et la retraite, *la transmission des savoirs et des compétences et le développement du tutorat.
Selon la loi, les entreprises dont l’effectif est compris entre 50 et 300 salariés devaient prévoir et mettre en oeuvre un plan d’action sur l’emploi des seniors, sous peine d’une pénalité spécifique équivalant à 1 % des rémunérations.
Adapté aux réalités de la branche, cet accord permet aux entreprises moyennes, qui le mettront en oeuvre, de participer au maintien dans l’emploi des salariés expérimentés.
Dispensées de la pénalité, elles pourront ainsi consacrer leurs investissements à la formation, notamment dans le cadre de la reprise économique et des changements induits par la crise et l’évolution de la demande.
Pour Bernard Chambon, Président de l’Union des Industries Chimiques (UIC), « En cette période de timide reprise, cet accord marque le volontarisme d’un secteur qui connaît la valeur de ses emplois et des compétences nécessaires à l’exercice de ses métiers. Il témoigne également de la réactivité de notre branche à trouver des solutions adaptées au contexte des PME ».
L'UIMM s'apprête à transmettre aux syndicats un projet d'accord sur l'emploi des seniors.
Le 20 novembre, l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) devrait transmettre aux syndicats un projet d’accord sur les seniors. Les deux parties avaient bouclé la négociation le 13 novembre dernier. « Le texte comporte notamment des mesures concernant la pénibilité et fixe des orientations, des obligations et des moyens de prévention », dévoile Frédéric Homez, secrétaire général de FO-Métallurgie, qui s’en félicite. Ses homologues des autres confédérations ne se sont pas encore prononcés. La palette des leviers listés dans le projet est large : maintien dans l’emploi, conditions de travail, critères de pénibilité, engagements de fin de carrière, recrutement, tutorat, aménagement d’horaires et développement des compétences et des qualifications, sans oublier la formation professionnelle. Si le texte est approuvé, l’UIMM sera la plus importante branche (1,8 million de salariés) à avoir abouti sur le sujet des seniors.
http://www.uic.fr/iso_album/logo.pngWith an agreement reached last November 6, the chemical industry is one of the first sectors to establish, for all its businesses, a device around the age management and employment of older workers.
By agreement between all three employers' organizations and unions (FCE-CFDT, CFTC-CMTE and CFE-CGC), the chemical industry has set a target to increase by 5% the number of employees 55 years and over in his enterprises by the end of 2012. This determination will lead to actions to promote: * The development of skills and qualifications with easy access to training.

The UIMM preparing to send the unions a draft agreement on the employment of older workers.  On 20 November, the Union of Industrial and metal trades (UIMM) should provide unions with a draft agreement on seniors. Both parties had completed negotiations last November 13. More...

Posté par pcassuto à 08:11 - - Permalien [#]