http://www.region-limousin.fr/squelettes/images/designs/logo.pngLe 9 novembre, lors d’un club de la presse à Limoges a été présentée la Charte d’engagement du Conseil régional du Limousin, des partenaires sociaux et de l’État pour le développement de la formation des salariés face à la crise en Limousin.
Dans ce document, les signataires de la charte s’engagent, à travers leurs organisations et les instances représentatives du personnel, à apporter des réponses efficaces aux entreprises et aux salariés en matière de formation en fonction des situations de crise auxquelles ils sont confrontés. Elle ne vient pas se substituer aux accords et dispositifs développés par ailleurs par les branches professionnelles telles que l’UIMM, l’APIB, la FFB, les TP. Cette charte cible les entreprises qui subissent une baisse d’activité conjoncturelle ou durable ou qui doivent préserver leur compétitivité. Elle concerne les salariés de ces entreprises afin de mieux sécuriser leurs parcours professionnels par la formation, le développement des compétences, le maintien dans l’emploi. Elle mobilise le Conseil Régional, l’Etat et les dispositifs et outils des partenaires sociaux (OPACALIA/ AGEFOS/ FONGECIF/ OPCA de branches) afin d’apporter une réponse rapide et efficace aux difficultés de l’entreprise. Le contexte nécessite plus de simplicité, de rapidité, de souplesse et exige une meilleure coordination des moyens d’une part et une meilleure articulation entre les politiques en faveur de l’emploi et celles en faveur du développement de la formation professionnelle d’autre part. Le contexte impose aussi une diffusion optimale de l’information auprès des petites et moyennes entreprises et de leurs salariés et un renforcement de l’appui conseil qui leur est dédié.
Cette charte vise trois objectifs :
* Maintenir tout le potentiel de l’entreprise : L’application de la charte doit faciliter le maintien des capacités de production et d’investissement des entreprises du Limousin (sans abandonner le volet innovation).
* Préparer la sortie de crise : Elle doit renforcer l’utilisation de la formation professionnelle pour les salarié(e)s comme alternative en période de basse activité (éviter ou anticiper le chômage partiel) en encourageant et facilitant les départs en formation des salarié(e)s, en relation avec les projets de l’entreprise et son évolution (formations professionnelles si possible qualifiantes d’adaptation au poste et de maintien dans le poste, voire d’évolution, remise à niveau des savoirs de base dont savoirs de base professionnels en référence à l’ANI 7/1/09).
* Développer des compétences répondant aux besoins des entreprises : Elle doit accélérer le développement des compétences et la capacité d’adaptation des salariés afin de faire face aux mutations induites par la crise.
http://www.region-limousin.fr/squelettes/images/designs/logo.pngDen 9 november, vid en presskonferens klubb i Limoges presenterades stadga om åtagandet i Limousin landsting, arbetsmarknadens parter och regeringen för att utveckla utbildning av anställda på krisen i Limousin .
I detta dokument skall undertecknare, genom sina organisationer och representativa organ, tillhandahålla effektiva lösningar för företag och utbildning av anställda enligt den kris de står inför. Det ersätter inte de avtal och arrangemang som utvecklats på annat håll av professionella sektorer såsom UIMM den APIB, den FFB, TP. Denna stadga målföretag genomgår konjunkturnedgång eller hållbart eller måste behålla sin konkurrenskraft. Det handlar om anställda i dessa företag att bättre säkra sin karriär genom utbildning, kompetensutveckling, att behålla ett arbete. Det mobiliserar landsting, staten och mekanismer och verktyg för arbetsmarknadens parter (OPACALIA / AGEFOS / FONGECIF / OPCA grenar) att reagera snabbt och effektivt på de utmaningar i verksamheten. Mer...