http://www.aquitaine-cap-metiers.fr/image/menu_gauche/titre.gifVAE en PACA
Afin d’endiguer les difficultés soulevées par la VAE et soulignées notamment dans le rapport BESSON et par le groupe de travail sur la VAE présidé par Vincent MERLE, la Commission paritaire interprofessionnelle régionale de l’emploi (COPIRE) de Provence Alpes-Côte d’Azur (PACA) propose une Charte_des_bonnes_pratiques_de_la_VAE en trois points: les étapes en amont de l’accompagnement; les étapes et le contenu de l’accompagnement; l’aval de l’accompagnement.
Les partenaires sociaux partagent globalement l’analyse qui est faite des difficultés rencontrées dans le développement de la VAE. Les chiffres parlent d’eux‐mêmes et les objectifs fixés ne sont pas atteints. Bien qu’en diminution, le taux de déperdition des candidats tout au long de la procédure est particulièrement préoccupant et peut s’expliquer par de multiples facteurs: • Mauvaise information et orientation des candidats à la VAE, • Complexité des procédures, • Insuffisances de l’accompagnement, • Accès inégal à la certification en fonction des métiers et filières. Toutefois, la COPIRE PACA réfute toute position pessimiste sur l’avenir de la VAE et, dans la perspective d’un nouvel accord interprofessionnel sur la formation professionnelle, réaffirme son attachement à ce dispositif de certification qui – manifestement – monte en puissance et commence à porter ses fruits.
Des pistes de progression se dessinent tout au long du cheminement que le salarié suit pour aboutir à la VAE: • Un pré-accompagnement efficace est essentiel. Un certain flou perdure aujourd’hui quant à cet ensemble de prestation délivré au salarié (information/validation de projet/orientation). La solidité de cette étape permettrait de réduire sensiblement le nombre d’abandons en cours de procédure, mais aussi d’assister les salariés les moins enclins à se confronter aux procédures administratives parfois complexes. A l’heure actuelle, cette prestation n’est pas encadrée juridiquement, difficilement finançable et pourtant essentielle. La COPIRE PACA propose – à ce titre – de produire cette charte des bonnes pratiques du préaccompagnement VAE afin de fournir un cadre de référence aux organismes financeurs de la formation professionnelle et les encourager à s’engager dans ce sens.
• L’accompagnement à la VAE se doit d’être qualitativement sans concession. L’esprit même de la VAE consiste en une démarche proche du terrain et de la réalité de l’activité professionnelle. Il s’agit effectivement d’une voie de certification à part entière et le refus par principe des demandes de VAE, pour quelque raison que cela soit, restent des pratiques inacceptables que les partenaires sociaux condamnent fermement.
• L’évaluation qui conduit à la certification doit s’appuyer davantage sur les compétences et savoir-faire professionnels constatés en situation, modalité qui correspond parfaitement à l’objet de la VAE. L’abandon progressif de cette pratique est d’autant plus préjudiciable qu’elle pénalise prioritairement les bas niveaux de qualification, cible pourtant essentielle de la VAE. Source.
http://www.aquitaine-cap-metiers.fr/image/menu_gauche/titre.gifVAE i PACA
Att stävja de problem som den VAE och särskilt betonas i rapporten av Besson och arbetsgruppen för VAE leds av Vincent Merle, den gemensamma Inter-regional sysselsättning (COPIRE) Provence Alpes-Cote d ' Azur (PACA) ger en Charte_des_bonnes_pratiques_de_la_VAE tre punkter: Den övre stegen i ackompanjemang, steg och innehållet i den medföljande, nedströms ackompanjemang. Arbetsmarknadens parter har ett övergripande analys görs av de svårigheter som uppstått i utvecklingen av VAE. Mer...