Jeudi 24 septembre 2009, Journée de travail de l'équipe 1 de l’IREMAM, Salle 101, MMSH d’Aix-en-Provence. Organisateurs : Bernard Botiveau, Vincent Romani. Discutante : Pénélope Larzilière.
L’enseignement supérieur connait de profondes mutations dans le Monde arabe. L’ouverture croissante des systèmes universitaires signale l’entrée de la région dans la vague mondiale de privatisation et d’internationalisation de l’enseignement supérieur. Cette libéralisation académique se déroule cependant dans des contextes fortement autoritaires : ceci pose la question de la portée des ouvertures académiques possibles au-delà ou malgré la consolidation autoritaire.
L’étude du cas palestinien offre une perspective très riche sur cette question, tant se superposent et se concentrent plusieurs niveaux de problématiques : nationalisme et hétéronomie politique, coercition politique et autonomie universitaire, privatisation académique précoce et lutte nationale, ouverture et dépendance internationale, crise du système universitaire et libéralisation. Autant de tensions et de paradoxes dont il est intéressant de savoir comment ils sont vécus et gérés par les acteurs. Cette réflexion permet en retour une réflexion sur l’évolution de la place de l’État et du politique dans la région.
L’objectif de cette journée est d’offrir plusieurs points de vue complémentaires sur les paradoxes du système universitaire palestinien. Mobilités étudiantes, contexte politique, histoire universitaire, coopération scientifique, comparaison régionale : autant de niveaux d’analyse permettant de comprendre dans quel champ de contraintes évolue un système académique en contexte coercitif.
Programme
La coopération universitaire Europe – Palestine, Bernard BOTIVEAU, politiste, Directeur de Recherche, IREMAM, CNRS.
Le contexte académique palestinien aujourd'hui, Moussa ABU RAMADAN, juriste, Chercheur à Bir Zeit University, Territoires occupés palestiniens.
Perspective régionale : comparaison avec les intellectuels  jordaniens, Pénélope LARZILLIÈRE, politiste, Chargée de Recherche, IRD.
Palestinians in the Jordanian Higher Education System: an ethnographic account, Daniele CANTINI, anthropologue,Chargé de cours, Université de Modene.
Perspectives comparées : l'enseignement supérieur en Égypte et au Maroc, Florian KOHSTALL, politisteIREMAM, IEP d'Aix-en-Provence.
Genèse et structures des universités palestiniennes, Vincent ROMANI, politiste, Post-doctorant, IREMAM, CNRS / Crown Center for Middle East Studies.