La CPU vient de publier  le Guide des bonnes pratiques en matière de développement durable dans les universités françaises.
Les enjeux liés à l’environnement et au développement durable concernent directement les universités, non seulement, en tant que structures d’enseignement et de formation, mais aussi en tant que gestionnaires de patrimoines et d’acteur majeur de développement de leur territoire. La CPU s’est résolument engagée dans une démarche de développement durable exemplaire. Ses membres, en séance plénière du 3 juillet 2008, ont adopté à l’unanimité une charte «pour une alliance des universités françaises en faveur du développement durable».
Un groupe de travail visant à accompagner les établissements membres de la CPU dans la mise en oeuvre de cette charte a été instauré en octobre 2008. Celui-ci est animé par Sylvie Faucheux, Présidente de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, qui vu son rôle renforcé en février 2009 par une lettre de mission émanant du nouveau bureau de la CPU. Ce groupe, aidé de Fondaterra, a lancé plusieurs actions, dont une large enquête sur les pratiques environnementales et sociétales de tous les établissements membres de la CPU.
Près de 42 % des universités ont mis en place un pôle de formation sur les enjeux du Développement durable pour les étudiants et enseignants et 33 % ont intégré ces enjeux dans les modules généraux ou spécifiques dans la formation continue.
Sustainable Development: the Guide to CPU. The CPU has just published the Guide to good practice in sustainable development in French universities. Nearly 42% of universities have established a center for training on sustainable development issues for students and teachers and 33% have incorporated these issues in general or specific modules in the continuing training. More...