toutes les photos
Après quelque six mois de quasi silence radio suite à la signature de l’accord entre le Vatican et la France, le 18 décembre 2008, sur la reconnaissance mutuelle des diplômes de l’enseignement supérieur, une série de recours vient d’être déposée auprès du conseil d’Etat.
Parmi les plaignants, on compte la Ligue des droits de l’Homme, la Ligue de l’enseignement, le groupe PS-Verts du sénat, plusieurs loges maçonniques (Le Grand Orient, le Droit humain, la Grande Loge féminine de France), et plusieurs associations laïques.
Une pétition dite du Collectif pour la promotion de la Laïcité demandant l’annulation de l’accord dénoncé comme mettant fin au monopole de l’Etat sur l’attribution des grades universitaires a rassemblé quelque 15000 signatures. Des actions qui donnent une ampleur beaucoup plus importante aux protestations de la CPU (conférence des présidents d’université) ou de l’UNSA-Education qui avaient initié ce mouvement. Voir aussi : Laïcité.
After about six months of virtual radio silence following the signing of the agreement between the Vatican and France on 18 December 2008 on mutual recognition of diplomas of higher education, a series of appeals has been filed with Council of State. Among the plaintiffs were the League of Human Rights, the League of Education, the PS-Greens Senate, several Masonic lodges (the Great East, human rights, the Grande Loge féminine de France) and several secular. See also: Secularism. More...