08 mai 2009

Franche-Comté : État, Région, FSE et OPCA financent la formation en remplacement du chômage partiel

L’État, les partenaires sociaux et le conseil régional de Franche-Comté ont signé mardi 5 mai à Besançon (Doubs) le « protocole interprofessionnel pour une expérimentation franc-comtoise en faveur des salariés et des entreprise impactés par la crise ».
Il décrit un dispositif destiné aux PME/PMI, sur le point de passer au chômage partiel, ou devant faire face à une réduction d’activité importante. Afin d’anticiper sur la reprise d’activité, le dispositif a pour objectif de former les salariés tout en maintenant leur contrat de travail et l’intégralité de leur rémunération. Elle sera assurée d’un côté par l’indemnisation de chômage partiel de 60 à 90 % du salaire, selon les secteurs d’activités, et par un complément de salaire financé par les Opca (organismes paritaires agrées) et l’État.
Staten, arbejdsmarkedets parter og det regionale råd i Franche-Comté tirsdag underskrevet 5 mai i Besançon (Doubs) Protokollen til afprøvning inter-Franche-Comté for lønmodtagerne og erhvervslivet påvirket af krisen. "
Det beskriver en enhed designet til små og mellemstore virksomheder, om at bruge tid på at arbejde, eller står over for en reduktion af aktiviteten. Mere...

Posté par pcassuto à 17:06 - - Permalien [#]
Tags :


Rapport 2008 de l'AIU : internationalisation de l'enseignement supérieur, développement durable.

iau-logoAIU : rapport annuel 2008.
Depuis quelques années, les façons dont l’enseignement supérieur « s’internationalise » sont de plus en plus diverses. Par ailleurs, les tendances et les développements internationaux qui se manifestent au-delà des frontières nationales ont plus facilement d’impact sur les politiques de l’enseignement supérieur aux niveaux institutionnels et nationaux, créant ainsi des interconnexions supplémentaires entre les divers changements. En conséquence, il est non seulement difficile d’actualiser les différents termes et concepts utilisés pour décrire les nouveaux processus inhérents aux aspects internationaux de l’enseignement supérieur mais il est également complexe de saisir ces interconnexions. Le fait que les innovations et les changements soient en cours et que le domaine évolue donc constamment constitue un défi supplémentaire. Recent years have seen a tremendous expansion of ways in which higher education goes ‘international”. As well, international trends and developments taking place beyond national boundaries impact more easily on higher education policy at institutional and national levels, thus creating additional inter-connections between various changes. Consequently it is not only difficult to keep track of the various concepts and terms used to describe new processes in the international aspects of higher education, it is also difficult to capture these interconnections.  An additional challenge comes from the fact that innovations and changes are on-going and thus the field is evolving constantly. Suite. More.
L’AIU reconnaît le rôle essentiel que l’enseignement supérieur peut et doit jouer dans le processus global en vue du développement durable.  Les leaders des établissements d’enseignement supérieur et leurs collègues au sein des établissements occupent une position clé pour contribuer à un avenir équitable et écologique en faisant du développement durable un thème central tant du point de vue académique qu’organisationnel.  Ceci nécessite la génération et la diffusion de connaissances par le biais de la recherche interdisciplinaire, l’élaboration de politiques, le renforcement des capacités et le transfert de technologies. Il est essentiel que les établissements d'enseignement supérieur comprennent et acceptent leurs responsabilités dans un contexte plus large de développement économique et social, ainsi que la construction de sociétés démocratiques, équitables et écologiques. IAU recognizes the key role higher education could and should play in the overall process of achieving sustainable development. Leaders of higher education institutions and their academic colleagues are in a key position to contribute to an equitable and ecologically sound future by making sustainable development a central academic and organisational focus. This requires the generation and dissemination of knowledge through interdisciplinary research and teaching, policy-making, capacity-building, and technology transfer. It is critical that higher education institutions understand and accept their responsibility within the broader context of social and economic development, and the building of democratic, equitable and ecologically-minded societies.
Suite. More.

Posté par pcassuto à 00:37 - - Permalien [#]
Tags : ,

Nouvelle proposition de loi pour l’élection des présidents d'université

L’ancien rapporteur de la loi LRU, Benoist Apparu a déposé le mardi 5 mai 2009, une proposition de loi visant à faire participer des personnalités extérieures à l’élection du président d’université.
Publié en décembre 2008, le rapport du comité de suivi de la loi LRU abordait essentiellement  les questions de gouvernance, et plus particulièrement sur l’élection des présidents. Il prônait notamment une modification de la loi pour que le président puisse être élu par tous les membres du CA et pas seulement par les membres élus. Selon le comité "La distinction entre deux catégories de membres de CA n'est pas conforme à l'esprit de la loi et n'est pas pratiquée dans d'autres institutions, les universités étrangères par exemple".
Mode d’élection actuel Le président de l’université est élu à la majorité absolue des membres élus du conseil d’administration "parmi les enseignants-chercheurs, chercheurs, professeurs ou maîtres de conférences, associés ou invités, ou tous autres personnels assimilés". Son mandat, d'une durée de quatre ans, expire à l'échéance du mandat des représentants élus des personnels du conseil d'administration. Il est renouvelable une fois.
Actuellement les membres non élus du conseil d’administration ne participent pas à l’élection du président de l’université puisqu’ils sont généralement nommés par les présidents, sauf pour  les personnalités, désignées par les collectivités territoriales.
Les propositions Tout d’abord, le député propose de supprimer "la qualité d'élu comme condition nécessaire à la participation à cette élection".  Selon lui il ne faut plus établir de différences entre les membres des conseils d’administration et de les faire tous participer à l’élection des présidents d’université.
Le texte prévoit donc d’aménager les modalités de désignation de ces "personnalités qualifiées", ainsi que la durée de leur mandat. Celui-ci serait de quatre ans, soit une durée équivalente à celle du mandat de président de l’université et des membres élus du conseil d’administration (sauf pour le mandat des représentants étudiants qui ne dure que deux ans).
Ensuite, il suggère de confier à une commission ad hoc, propre à chaque université, la nomination des personnalités extérieures membres du conseil d’administration. Le député propose qu’ "à l'exception des représentants des collectivités territoriales ou de leurs groupements, les personnalités extérieures à l'établissement, membres du conseil d'administration, sont nommées pour une durée de quatre ans, dans des conditions fixées par décret, par une commission constituée par le recteur d'académie où est situé l'établissement et assurant la représentation de son environnement économique."
L'article 2 précise que ce texte "s'applique aux universités à compter de l'élection de leur prochain président". Les nouvelles modalités de désignation des personnalités extérieures s’appliqueraient "eux mois avant la date fixée pour l’élection du prochain président."
Proposed new law for the election of university presidents. Former rapporteur of the LRU law, Benoist Apparu published on Tuesday, 5 May 2009, a bill designed to involve people from outside the election of the university president. More...

Posté par pcassuto à 00:24 - - Permalien [#]

07 mai 2009

Axa entend valoriser l’expérience syndicale de ses salariés

Le premier média sur l’actualité de l’assuranceAxa France va recourir à la VAE (validation des acquis de l’expérience) pour valoriser les compétences acquises par les représentants du personnel durant leur mandat et favoriser leur évolution professionnelle, selon une charte inédite signée mardi 5 mai 2009 avec cinq syndicats.

Compte tenu de la pyramide des âges des responsables syndicaux, “nous avons réfléchi avec eux au fait qu’il fallait attirer des collaborateurs plus jeunes” vers des mandats syndicaux, en leur montrant que “ce n’est pas parce qu’ils choisissent cette voie-là qu’ils sont rayés des cadres de l’entreprise, bien au contraire”, a expliqué à l’AFP Serge Morelli, directeur des ressources humaines d’Axa France. La charte affirme la nécessité de “mieux reconnaître les compétences” acquises dans l’exercice d’un mandat syndical, qui constitue une “partie intégrante et indissociable du parcours professionnel”. Pour cela, l’assureur innove en recourant à la VAE pour les représentants dont les mandats ont duré plus de six ans. Celle-ci permet d’obtenir un diplôme ou un titre grâce à son expérience professionnelle.
“Lorsque les représentants réussiront les examens, ils évolueront en grade lorsqu’ils seront réintégrés” dans un service, a fait valoir le DRH. Les salariés volontaires bénéficieront pour préparer la VAE d’une vingtaine de jours de formation par an, contre six à sept pour le reste du personnel. Selon M. Morelli, le dispositif est “intéressant pour les syndicats”, et aussi pour Axa car “cela permettra d’avoir des personnes qui ont une véritable culture économique, sociale”, dépassant “le champ de compétences de leur métier”.
La charte, signée par la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT et l’Unsa, doit s’appliquer d’abord chez Axa France (16.000 salariés), et à terme dans les filiales en France.
Dans un communiqué, le premier syndicat d’Axa, la CFDT, a salué “un pas décisif vers la reconnaissance du fait syndical”, et souhaité “une évolution” similaire dans l’ensemble du secteur des assurances. Axa avait déjà été pionnier en 1990 en lançant le “chèque syndical”, un dispositif de financement des syndicats par l’entreprise. Il consiste à donner un “chèque” à chaque salarié, qu’il peut remettre, ou non, au syndicat de son choix. En 2008, près de 13.000 chèques ont été collectés par les syndicats soit 572.589 euros.
Axa França utilitzarà la Vae (validació de l'experiència adquirida) per utilitzar els coneixements adquirits pels representants del personal durant el seu mandat i promoure el seu desenvolupament professional, d'acord amb una nova carta signada Dimarts, 5 de maig 2009 amb cinc sindicats. Més informació...

Posté par pcassuto à 23:27 - - Permalien [#]
Tags :

06 mai 2009

LHEO, Langage Harmonisé d'Échange d'informations sur l'Offre de formation

pcassuto | 03 mai, 2009 23:25

LHÉO se compose de schémas (grammaires XML), d'un glossaire et de tables de références représentés sous la forme de fichiers XML. Il est accompagné par des outils (scripts, exemples) qui facilitent sa mise en oeuvre dans les systèmes informatiques existants et minimisent les coûts d'intégration.
Les organismes de formation qui répondent aux appels à projet du financeur selon les modalités prévues par le standard d'échange LHEO, lui même inclus dans l'appel à projet. En pratique le financeur peut sous-traiter cette fonction de recueil à une autre organisation (CARIF, OREF ou autres...).
Avantage : pour toute les formes de télédiffusion, les formulaires de réponse et les programmes d'analyse des flux associés au langage LHÉO permettent d'assurer la fluidité de la communication, la collecte puis la gestion informatisée des réponses, et surtout la qualité de l'information recueillie. Les formulaires et les programmes d'analyse des flux sont téléchargeables sur ce site.

Posté par pcassuto à 15:55 - - Permalien [#]


05 mai 2009

Plan Régional PACA de Résistance à la crise : 10 mesures pour l'emploi

Plan Régional de Résistance à la crise : 10 mesures pour l'emploiFaciliter l’accès à la qualification des salariés et demandeurs d’emploi et aider les entreprises à maintenir et développer leur activité : la stratégie de résistance collective à la crise lancée par la Région, mobilise tous les acteurs économiques, sociaux et de la formation. Un partenariat régional sans précédent pour préserver l’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Quelques extraits:
Accès aux savoirs de base et à la Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Faciliter l’accès à la qualification des salariés et demandeurs d’emploi et aider les entreprises à maintenir et développer leur activité : la stratégie de résistance collective à la crise lancée par la Région mobilise tous les acteurs économiques, sociaux et de la formation.
Appui au plan de formation en entreprise
Faciliter l’accès à la qualification des salariés et demandeurs d’emploi et aider les entreprises à maintenir et développer leur activité : la stratégie de résistance collective à la crise lancée par la Région mobilise tous les acteurs économiques, sociaux et de la formation. Soutien aux initiatives locales pour des actions de formation correspondant à un projet de recrutement identifié.
Appui au parcours de formation à l’initiative du salarié
Faciliter l’accès à la qualification des salariés et demandeurs d’emploi et aider les entreprises à maintenir et développer leur activité : la stratégie de résistance collective à la crise lancée par la Région mobilise tous les acteurs économiques, sociaux et de la formation. Un partenariat régional sans précédent pour préserver l’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plan Régional de Résistance à la crise.
Facilitare l'accesso alle qualifiche dei lavoratori e persone in cerca di lavoro e di aiutare le aziende a mantenere e sviluppare le loro attività: la strategia collettiva di resistenza alla crisi avviata dalla Regione, mobilitando tutti gli operatori economici, sociali e di formazione. Un partenariato regionale senza precedenti, per preservare l'occupazione in Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'accesso alle conoscenze di base e la convalida di esperienza acquisita (VAE) . Piano regionale di resistenza alla crisi. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 15:56 - - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2009

Le COE organise le 4 juin 2009 un colloque sur les mobilités professionnelles

pcassuto | 04 mai, 2009 00:11

logoLors de ses travaux sur la sécurisation et la dynamisation des parcours professionnels, le Conseil d’Orientation pour l’Emploi avait fait le constat d’une connaissance lacunaire des parcours individuels sur le marché du travail. C’est pourquoi il a engagé, depuis novembre dernier, des travaux sur les trajectoires professionnelles et leur évolution. Le Conseil cherche notamment à savoir si les mobilités professionnelles se sont transformées et intensifiées ces dernières années, et pour quels salariés. Trois questions spécifiques seront examinées au cours de ce colloque : comment ont évolué les conditions d’insertion professionnelle des jeunes, en France et à l’étranger ? Quelles perspectives professionnelles après un emploi temporaire ? Que deviennent les salariés après un licenciement ou une restructuration ? Ce colloque se déroulera le jeudi 4 juin 2009, de 9h00 à 18h30, dans le Grand Amphithéâtre de la Maison de la Chimie, 28 bis, rue Saint-Dominique - Paris 7ème.
În activitatea sa de securitate şi dinamic de cariera, a Consiliului de Orientare pour l'Emploi făcut notă de o lipsă de cunoaştere a căilor de pe piata fortei de munca. Simpozionul va avea loc joi, 4 iunie 2009, de la 9:00 la 18:30 în Grand Auditorium de la Maison de la Chimie, 28 bis, rue Saint-Dominique - Paris 7. Mai multe...

Posté par pcassuto à 00:11 - - Permalien [#]

03 mai 2009

La DGEFP fait le bilan des accords GPEC signés en 2008

300 accords de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ont été signés et enregistrés auprès de la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle en 2008. Ce qui confirme une "accélération significative" de la négociation sur la GPEC.
Un accord de GPEC sur quatre est conclu "sans perspectives ou menaces à terme de suppression d'emploi". Un sur dix identifie "des menaces sur certains emplois ou métiers" et encourage la mobilité "à tiède". Seuls 2% des accords de GPEC sont conclus "à chaud", pour organiser "de manière anticipée la gestion d'une restructuration".
La DGEFP distingue quatre types d’accords : – des accords de méthode sur la négociation relative à la GPEC (7 %), – des accords de GPEC "à froid" sans perspectives ou menaces à terme de suppressions d’emplois (80 %), – des accords de GPEC "à tiède" qui encouragent la mobilité en identifiant des menaces sur certains emplois ou métiers (11 %), – des accords de GPEC "à chaud" qui organisent de manière anticipée la gestion d’une restructuration (2 %). Lire l'article.
Den DGEFP över de avtal som undertecknats under 2008 GPEC
. 300 avtal förvaltningen arbete och kompetens har tecknats och registrerats med Allmänna Delegationen för sysselsättning och yrkesutbildning under 2008. Läs den artikeln. Mer...

Posté par pcassuto à 18:34 - - Permalien [#]

Signature d'une convention Etat-FUP pour mettre en place le fonds d'urgence formation

L'accord entre le FUP (Fonds unique de péréquation) et l'État sur "la mise en œuvre pour 2009 d'un dispositif exceptionnel de formation professionnelle en faveur du maintien de l'emploi et du développement des compétences" a été signé mardi 21 avril. Il vise à accompagner les actifs, salariés ou demandeurs d'emploi et les entreprises fragilisés par la crise.
Les actions financées sur la base de cette convention seront destinées prioritairement aux :
- salariés les plus exposés à la perte de leur emploi,
- salariés en situation d'activité partielle,
- demandeurs d'emploi qui ont besoin d'une formation pour favoriser leur retour à rapide à l'emploi.
130 000 salariés ou demandeurs d'emploi seraient concernés par ces mesures. Un comité de suivi et de pilotage composé des signataires de la convention sera mis en place avant la fin du mois d'avril. Télécharger le document. Source.
Ang mga kasunduan sa pagitan ng mga FPU (solong Equalization Fund) at ng Estado sa pagpapatupad sa 2009 gamit ang isang katangi-tangi pagsasanay para sa pagpapanatili ng trabaho at pag-unlad na kasanayan "ay sign Martes Abril 21. I-download ang mga dokumento. Source. More...

Posté par pcassuto à 18:25 - - Permalien [#]

Le site officiel du revenu de Solidarité active

Logo Premier Ministre - Haut Commissaire aux Solidarités Actives Contre la PauvretéCe site est avant tout un espace de services : vous trouverez ici les informations clés sur le rSa, la possibilité de savoir si vous y avez droit ainsi que tout pour entamer vos démarches.
Le revenu de solidarité active (rSa) entre en vigueur le 1er juin 2009 en France métropolitaine. Il remplace le revenu minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API) et certaines aides forfaitaires temporaires comme la prime de retour à l’emploi.
Logo của Thủ tướng Chính phủ - Ủy cao cho hoạt động chống đói nghèo SolidarityTrang web này chủ yếu là một dịch vụ: bạn có thể tìm thấy thông tin về các khoá RSA, khả năng xảy ra cho dù bạn có hội đủ điều kiện, cũng như bất kỳ để bắt đầu đơn của bạn. Xem thêm...

Posté par pcassuto à 18:14 - - Permalien [#]